MONDE

Attentat meurtrier au Pakistan. Un attentat suicide a eu lieu en pleine cérémonie de Pâques, dimanche 27 mars, dans un parc de Lahore, au Pakistan. Lors de cette attaque terroriste, au moins 73 personnes ont perdu la vie et 300 autres ont été blessées. Le kamikaze s’est fait exploser près d’une aire de jeu. Parmi les victimes, beaucoup d’enfants et de femmes étaient à dénombrer. L’attentat a été revendiqué par des talibans pakistannais. Il visait la population chrétienne, minoritaire dans le pays. Les autorités pakistanaises, ont procédé à de multiples interrogatoires. Le temps de l’enquête, 216 personnes ont été placées en détention.


Pakistan : un attentat et un bilan lourd à Lahore

Attentats de Bruxelles : Fayçal Cheffou relâché. Soupçonné d’être "l’homme au chapeau" des vidéos de surveillance, Fayçal Cheffou a finalement été libéré, lundi 28 mars. Arrêté le 24 mars près du Parquet fédéral de Bruxelles, il est tout de même resté mis en examen selon les règles de procédure. Cet homme de 30 ans aurait été aperçu par le chauffeur du taxi qui a transporté les trois terroristes à l’aéroport et des témoins l’auraient, quant à eux, vu à la station de métro Maelbeek. Les enquêteurs n’ont retrouvé son ADN ni à l’aéroport, ni dans l’appartement de Schaerbeek, où les terroristes vivaient.

Émeutes lors de l’hommage aux victimes belges. Des centaines de hooligans ont perturbé l’hommage aux victimes des attentats place de la Bourse, à Bruxelles, dimanche 27 mars. Les heurts ont commencé vers 14h45. Des projectiles et des slogans ont été lancés face à une foule scandalisée par ces violences. La police anti-émeutes a refoulé ces supporteurs proches de l’extrême-droite vers une autre place à 15h40. Une dizaine de personnes ont été interpellées. L’identification des victimes de Bruxelles s’est quant à elle terminée mardi 29 mars. Selon le bilan officiel, 32 personnes ont été tuées, dont 17 étaient belges et 15 autres étaient étrangères. Les explosions de l’aéroport et de la station de métro ont également blessé 340 personnes.

Palmyre reprise par l’armée syrienne. La ville antique de Palmyre, située au centre de la Syrie, a été reprise par les forces armées syriennes, dimanche 27 mars. Elles ont été soutenues par l’aviation russe durant plus de deux semaines de combat. Jusqu’à 40 bombardements étaient tirés chaque jour. Ces affrontements ont tué environ 400 djiadistes dans les rangs de l’État Islamique et 180 soldats de l’armée de Damas.

Inde : 25 morts dans l’effondrement d’un pont. L’effondrement d’un pont, jeudi midi 24 mars, à Calcutta, a tué au moins 25 personnes et blessé une centaine, écrasant au passage voitures et piétons au milieu d’une rue très fréquentée. Cet auto-pont était en construction depuis 2009, une enquête a été ouverte sur l’entreprise en charge du chantier.

Le sommet de la sécurité nucléaire fait le point sur Daesh. Le Président américain Barack Obama a reçu 50 dirigeants étrangers pour la quatrième édition d’un sommet international sur la sûreté nucléaire,  jeudi 31 mars et vendredi 1er avril, à Washington.  Il s’agissait surtout de discuter de la lutte contre Daesh. Depuis les attentats de Paris et de Bruxelles, de nombreux dirigeants mondiaux ont dit redouter l’explosion d’une "bombe sale", faite de particules radioactives.

Brésil : Lula manifeste pour la  présidente Roussoff.  Des manifestations ont eu lieu dans 31 villes du Brésil, jeudi 31 mars, afin de soutenir la présidente Rousseff. Cette dernière est menacée de destitution depuis qu’un enregistrement téléphonique, la liant à son prédécesseur suspecté de corruption, a été divulgué. L’ancien président, Lula était présent à Rio pour manifester. Il était d’ailleurs en tête de cortège et marchait « en défense de la démocratie ».

Des appareils Apple débloqués par le FBI. Le FBI a annoncé, jeudi 31 mars, qu’il débloquerait un Iphone et un Ipod utilisés comme pièce à conviction dans le cadre d’une affaire criminelle, en Arkansas. Les appareils appartenaient à des adolescents américains suspectés d’avoir assassiné un couple, l’été dernier. La police fédérale a décidé d’intervenir pour venir en aide au procureur en charge de l’affaire. 

Un Égyptien détourne un avion de la compagnie Egyptair. L'avion reliait les aéroports du Caire et d’Alexandrie. Il a été détourné, mardi 29 mars, par Seif al-Din Mohamed Mostafa. L’homme a fait croire à l’ensemble de l’équipage et aux 55 passagers à bord qu’il était équipé d’une ceinture d’explosifs. L’avion a été contraint d’atterrir à Chypre. Seif al-Din Mohamed Mostafa a expliqué qu'il souhaitait rejoindre sa femme et ses enfants. Le lendemain, le tribunal chypriote a placé Seif al-Din Mohamed Mostafa en détention provisoire, pour huit jours.

L’écrivain Jim Harrison est décédé. Celui qu’on appelait « Big Jim », est décédé à l’âge de 78 ans samedi 26 mars à la suite d’une crise cardiaque dans sa maison, en Arizona. Ses quatorze romans et ses dix recueils de poésie sont notamment inspirés de la nature et la vie sauvage de son État d’origine, le Michigan. Le recueil de trois nouvelles, Légendes d’automne, a été un de ses plus grands succès. 

Le monde de la littérature perd un prix Nobel. L’écrivain hongrois Imre Kertész, est mort chez lui à Budapest, jeudi 31 mars. Il était âgé de 86 ans et souffrait de la maladie de Parkinson. Sa célébrité, il la devait à son livre Être sans destin, publié en 1975. Un récit autobiographique pour lequel l’auteur avait reçu le prix Nobel de la littérature, en 2002. Imre Kertész, d’origine juive, avait été déporté dans le camp d'extermination d’Auschwitz, puis celui de Buchenwald, alors qu’il était encore adolescent. Il faisait d’ailleurs partie des derniers survivants de ces camps.

NATIONAL

Une semaine délicate pour la loi El Khomri. La ministre du Travail a défendu son texte, mardi 29 mars, devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. Dès jeudi, plusieurs centaines de milliers de salariés, étudiants et lycéens ont manifesté dans la rue. Le mouvement s’est élargit, notamment à la RATP, la SNCF, et Air France, perturbant fortement les transports. 600 km de bouchons ont été recensés dans l’ensemble de la France, jeudi 31 mars.

Attentat déjoué : le principal suspect mis en examen. Après six jours de garde à vue, Reda Kriket a été mis en examen, mercredi 30 mars, et placé en détention provisoire. L’homme de 34 ans est soupçonné d’appartenir à un groupe terroriste préparant un attentat "d'une extrême violence" en France selon les termes du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Son arrestation a souligné l’étroite connexion du djihadisme français et belge. Il se serait en effet radicalisé en Belgique après un séjour en prison, avant de rejoindre les rangs de l’État islamique syrien en 2014.

Abandon de la déchéance de nationalité. Après quatre mois de débats sur la déchéance de nationalité, François Hollande a annoncé mercredi 30 mars sa décision d’abandonner la révision constitutionnelle. Elle prévoyait notamment l’inscription de l’état d’urgence dans la Constitution mais aussi la déchéance de la nationalité pour les terroristes binationaux. Cette décision est survenue après le vote du Sénat qui n’a pas souhaité voté le même texte que celui de l’Assemblée nationale.

Scandale de l’abattoir de Mauléon. Un abattoir de Mauléon-Licharre dans les Pyrénées- Atlantiques a été fermé après la diffusion, mardi 29 mars, d’une vidéo révélant des actes de maltraitance envers les animaux. Ces images, publiées par l’association de protection des animaux L214, ont provoqué une indignation générale envers cet abattoir pourtant certifié bio et Label rouge. Le minsitre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a annoncé la présence de représentants pour la protection animale dans chaque abattoir de France.

Patrick Henri reste en prison. Condamné à la réclusion à perpétuité en 1977 pour le meurtre d’un enfant de sept ans, Patrick Henry avait échappé à la peine de mort, grâce à la plaidoirie de Robert Badinter, son avocat. Après quarante années passées en prison, Patrick Henry s’est vu refuser, jeudi 31 mars, sa demande de libération conditionnelle par la Cour d’appel de Paris. Son avocate a d'ores et déjà annoncé son intention de se pourvoir en cassation.

Une nouvelle affaire fragilise l’Église lyonnaise. Le parquet de Lyon a ouvert, jeudi 31 mars, une nouvelle enquête pour pédophilie. Un prêtre du deuxième arrondissement de la ville, déjà ciblé par une enquête en 2006 et classée quelques mois plus tard, a été mis en examen pour exhibition et agressions sexuelles. Ces révélations ont accablé davantage encore l’archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, qui aurait couvert par son silence plusieurs actes de pédophilie dans son diocèse et dont les bureaux ont fait l'objet d'une persuisition, mercredi 30 mars. Par ailleurs, dans le cadre de l'affaire Peyrnat, mettant en cause un autre prêtre poursuivi pour des agressions sexuelles sur mineurs dans les années 1990, le juge a estimé, mardi 29 mars, que les faits n’étaient pas prescrits. Le délai de prescription est aujourd’hui de 20 ans contre trois ans à l’époque des faits. La procédure judiciaire peut continuer.

Affaire Uramin : Olivier Fric mis en examen. Oliver Fric, le mari d’Anne Lauvergeon, ancienne dirigeante d’Areva, a été mis en examen pour délit d’initié, mercredi 30 mars. Il est soupçonné d’avoir acquis des titres de la société Uramin au printemps 2007, soit peu de temps avant l’annonce de son rachat par Areva pour un montant d’1,8 millard d’euros.

La mort d’un homme de goût. Jean-Pierre Coffe, animateur de télévision et chroniqueur gastronomique, est mort à l’âge de 78 ans, dans sa maison de Lanneray (Eure-et-Loir). Il était connu pour ses coups de gueule virulents et son franc-parler. Écrivain, cuisinier, comédien, animateur de radio et télévision, Jean-Pierre Coffe avait fait de la malbouffe son combat.

Alain Decaux, l’historien préféré des Français. L’inimitable conteur est mort, dimanche 27 mars, à l’âge de 90 ans. Toute sa vie, il a œuvré pour la démocratisation de l’Histoire. A la télévision, comme à la radio, Alain Decaux a  familiarisé et vulgarisé la discipline, racontée comme un conte. Académicien depuis 1979, il était le fondateur de la revue Histoire pour tous, créée en 1960.

SPORT

Les bleus retrouvent le Stade de France, quatre mois après les attentats. Mardi 29 mars au soir, une équipe de France de France recomposée par le sélectionneur Didier Deschamps s’est imposée 4 à 2 à domicile face à la Russie. C’était la première fois qu’ils jouaient au Stade de France depuis les attentats du 13 novembre. Trois jours plus tôt, ils avaient déjà battus les Pays-Bas sur le score de 3 à 2, à Amsterdam.


France Russie (4-2) : tous les buts en 2 minutes ! par ffftv

Grégoire Margotton prochaine voix des Bleus sur TF1.Le journaliste de 46 ans remplacera Christian Jeanpierre au poste de commentateur sur TF1. Ce transfert est survenu alors que l’Euro 2016 de football est sur le point de se disputer en France. La première chaîne française diffusera 22 matches. Grégoire Margotton a quitté Canal+ après 24 ans de services.

Yannick Agnel au cœur d’une polémique sur le chronométrage.  Alors qu’il disputait mercredi 30 mars, à Montpellier, la finale du 200 m nage libre des championnats de France de natation, Yannick Agnel a été victime d’un dysfonctionnement des plaques de touche. A la vidéo, on l'a vu indiscutablement s’emparer de la deuxième place mais le chronomètre l’a donné troisième. Cette erreur a privé le nageur d’une qualification pour les Jeux Olympiques de Rio. Il a cependant déposé un recours devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Cyclisme : deux coureurs belges victimes décèdent. Antoine Demoitié (25 ans) a trouvé la mort dimanche 27 mars au soir à Lille en percutant une moto lors de la classique Gand-Wevelgem. Daan Myngheer (22 ans) est décédé lundi soir à Ajaccio des suites d’un infarctus après avoir été victime d'un malaise samedi matin lors du Critérium international. Ce week-end noir pour le cyclisme belge a relancé le débat sur les comportements à risques des motos suiveuses.

Les basketteurs de Strasbourg chutent à domicile. Les Alsaciens ont subi la loi des Italiens de Trente (68-74), lors de la demi-finale allé d’Eurocoupe, le deuxième niveau continental. Ils n’ont jamais menés dans leur salle du Rhénus. Pourtant, les septièmes du championnat d’Italie ne semblaient pas favoris sur le papier. Mardi 29 mars, les hommes de Vincent Collet ont donc perdu gros dans l’optique de la qualification pour la finale. Rodrigue Beaubois et consort iront jouer leur sort dans la compétition  le 6 avril prochain, sur le parquet des transalpins.

Ligue des Champions féminines : demi-finale 100% française ! L’Olympique Lyonnais et le Paris Saint Germain vont s’affronter pour une place en finale de l’épreuve continentale phare. Elles ont respectivement éliminé le Slavia Prague (9-1 ; 0-0) et Barcelone (0-0 ; 1-0) au tour précédent. Les joueuses se retrouveront le 23 ainsi que le 30 avril. La première manche se déroulera dans l’antre des Lyonnaises, deux fois titrées dans la compétition. Le retour s’effectuera au Camp des Loges, chez des Parisiennes qui avaient éliminé les rhodaniennes en huitième de finale l’an passé.

Le record du monde de vitesse à ski battu. À l’occasion des Speed masters 2016, l’Italien Ivan Origone a battu le record du monde de son grand frère Simone, avec une pointe à 254,958 kilomètres/heure. Samedi 26 mars, le record du monde de vitesse chez les femmes  a également été repoussé à 247,083 kilomètres/heures. C’est Valentina Gregorio, une transalpine, qui l’a battu, sur la piste des Chabrières, à Vars.

Tennis : pas de Français en demi-finale à Miami. Pour le compte du Masters 1000 de Miami, en Floride, Gilles Simon et Gael Monfils ont tous deux chuté en quart de finale. Le premier a été étouffé par le Belge David Goffin (6-3 ; 2-6 ; 1-6). Le second aura bataillé contre le Japonais Kei Nishikori, 6e mondial (6-4 ; 3-6 ; 6-7).

-->

Pin It on Pinterest

Share This