Deuxième revue d'actualité cette semaine, après celle réalisée, exceptionnellement, dès lundi sur les attentats à Paris. Les étudiants de première année de l'EPJT ont pris le relais de leurs camarades d'année spéciale. 

L'APRÈS-ATTENTATS

Intervention du RAID à Saint-Denis. Abdelhamid Abaaoud, l'instigateur présumé des attentats du 13 novembre, a été tué pendant l'assaut lancé le 18 novembre au matin par 110 policiers dont 70 du Raid sur un appartement, rue Corbillon, à Saint-Denis. Au moins six terroristes étaient à l'intérieur.  Trois terroristes ont trouvé la mort, dont un qui a activé sa ceinture d'explosifs. Cinq policiers ont été blessés. Trois autres personnes ont été arrêtées. Hasna Aitboulahcen, 26 ans, cousine d'Abdelhamid Abaaoud, a été identifiée comme l'une des terroristes. Sept des terroristes qui ont participé aux différentes attaques sont morts sur les différents sites (Bataclan, Stade de France, les 10 et 11ème arrondissements). Un huitième, Salah Abdeslam, est activement recherché par la police ainsi que d'autres personnes qui pourraient avoir un lien potentiel avec les attentats. quatre suspects ont déjà été mis en examen.

Mesures prises au Congrès à Versailles. François Hollande a réuni lundi 16 novembre le Parlement en Congrès à Versailles. Sur le plan intérieur, le Président de la République a annoncé la création de 5 000 postes supplémentaires dans la police et la gendarmerie, 2 500 pour la justice et 1 000 pour les douanes. Il a demandé à prolonger de trois mois l’état d’urgence et a souhaité la révision des articles 16 et 36 de la Constitution, « pas adaptés à la situation ». Le chef de l’Etat a appelé à une mobilisation en Europe et à des "contrôles coordonnés et systématiques aux frontières" de l'UE.

Loi sur l’état d’urgence. Les députés ont débattu et voté le projet de loi sur l’état d’urgence jeudi 19. Les sénateurs en ont fait de même le lendemain. Le texte a été adopté avec la quasi-unanimité par les deux assemblées. Il prévoit la prolongation de l’état d’urgence jusqu’à fin février 2016 et son extension jusqu’aux département et territoires d'outre-mer. L’assignation à résidence d’individus suspectés ainsi que le renforcement des perquisitions ont aussi été prévus dans ce texte. La presse ne sera pas soumise à des contrôles mais des sites faisant l’apologie du terrorisme pourront être bloqués. Enfin des structures pour jeunes radicalisés seront construites. 


Attentats à Paris : à quoi correspond l'État d'urgence ?

Le porte-avions Charles-de-Gaulle en Méditerranée orientale. Sur le plan international, la France a intensifié ses frappes aériennes en Syrie, visant notamment la ville de Raqqa, fief de l’EI. Le porte-avions Charles-de-Gaulle a appareillé de Toulon mercredi 18 novembre, pour se positionner en Méditerranée orientale avant de rallier le golfe arabo-persique afin d’intensifier les frappes sur la Syrie. Le porte-avions a quitté la base navale dans un contexte particulier (cinq jours après les attentats de Paris et pendant la prise d’assaut des policiers à Saint-Denis), même si l’opération était prévue de longue date.

INTERNATIONAL

Prise d’otage au Mali. Des assaillants armés ont attaqué l’hôtel Radisson, à Bamako, vendredi 20 novembre. 170 personnes ont été prises en otage, dont des Français. Un premier assaut a été donné par les forces armées maliennes dans la matinée, libérant 80 civils, selon la télévision malienne. L'attaque a fait au moins dix-huit morts et a été revendiquée par le groupe Al-Mourabitoun, affilié à Al-Qaïda. François Hollande a appelé les ressortissants français à « prendre leurs précaution ». Une quarantaine de membres du GIGN ont pris la direction du Mali, et une cellule de crise a été ouverte au quai d'Orsay.

L’État islamique a revendiqué avoir tué 50 soldats yéménites. L'EI a annoncé avoir causé la mort d'au moins 50 soldats dans le sud-est du Yémen, via un communiqué, vendredi 20 novembre. Cette partie du pays est déchirée par une guerre civile entre le pouvoir et les rebelles chiites depuis 2014. L'EI a revendiqué l'organisation de cette attaque contre l'armée après avoir pris le contrôle de baraquements dans le désert yéménite. L'offensive avait été attribuée à Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) avant que Daesh ne fasse cette annonce.

Boko Haram auteur d'un nouveau carnage au Nigeria. Deux attentats revendiqués par le groupe terroriste Boko Haram ont causé la mort d'au moins quarante personnes cette semaine au Nigeria. Une bombe a tout d'abord explosé en pleine foule, mardi 17 novembre, dans la ville de Yola, tuant trente personnes. Le lendemain, deux kamikazes se sont faits exploser sur un marché à Kano, causant la mort de quinze autres civils.

Crash dans le Sinaï : Moscou a confirmé qu'il s'agissait d'un attentat. Le chef des Services Secrets russes, Alexandre Bortnikov, a reconnu mercredi 17 novembre que le crash de l'Airbus dans le Sinaï égyptien était un attentat. Le 1er novembre, l'appareil s'était disloqué en plein vol, ce qui avait provoqué la mort de 224 voyageurs russes pour la plupart. L'explosion serait due à un engin explosif artisanal dissimulé dans une canette de soda.

Les forces kurdes ont repris le contrôle de Sinjar. Jusque là tenue par le groupe terroriste État Islamique, la ville irakienne de Sinjar est depuis le vendredi 13 novembre contrôlée par les forces kurdes. Ces derniers, aidés par la coalition internationale, ont surpris le groupe jihadiste lors d'une offensive éclair. Ville stratégique de par sa proximité avec la frontière syrienne, Sinjar est,dans les mains des peshmergas, un argument d'autonomie pour le Kurdistan irakien.


Attentats de Paris. Les démineurs kurdes formés par les Français

Changement de programme au G20. Le G20 qui se déroulait à Antalya en Turquie les 15 et 16 novembre dernier, a été bouleversé par les attentats de la veille à Paris. Lors de ces deux jours, les principaux dirigeants du monde ont unanimement condamné ces actes terroristes et ont annoncé s'attaquer à la question du financement de Daesh. D'autre part, les états-membres ont confirmé leur envie de respecter l'objectif de limiter le réchauffement climatique à 2°C. 

Accord à 12 milliards d'euros entre la Grèce et ses créanciers. Le gouvernement grec s'est entendu avec l'Union Européenne et le Fond Monétaire International sur une nouvelle aide, mercredi 17 novembre. Un soutien financier de 2 milliards d'euros pour l'État et 10 milliards pour les banques a été accordé en échange de restructurations économiques en Grèce. Pour l'obtenir, Athènes a accepté de revoir 48 mesures dont la loi sur les saisies immobilières qui permettait de protéger les ménages endettés. 

Tanzanie : cinq mineurs sauvés après 41 jours sous terre. Cinq mineurs ont été secourus en Tanzanie, mardi 17 novembre, alors qu'ils étaient piégés dans une mine d'or depuis quarante-et-un jours, suite à un effondrement. Ces rescapés sont restés sous terre depuis que le puits d'entrée s'était effondré, début octobre. Considérés comme morts suite à l'incident, les cinq hommes ont par miracle réussi à alerter des mineurs travaillant dans une galerie voisine. Hospitalisés dès leur sortie, les miraculés ont raconté à la presse locale avoir bu l'eau sale qui coulait de la roche et s'être nourri de cafards pour survivre.

FRANCE

Déraillement d'un TGV : 11 morts. Une rame TGV a déraillé, samedi 14 novembre, à Eckwersheim (Alsace). Au moins 11 techniciens et cheminots sont décédés, 37 autres personnes ont été blessées. Le train effectuait des essais sur la ligne LGV menant à Strasbourg, qui doit ouvrir au printemps 2016. Les enquêteurs ont conclu que la machine, lancée à une vitesse particulièrement élevée (100km/h au-delà de l'allure préconisée), n'a pas freiné suffisamment tôt à l'abord d'une courbe.

Violences racistes à Marseille. Trois hommes ont agressé un professeur d'école juive à Marseille, mercredi 18 novembre au soir. L'enseignant, coiffé d'une kippa, a été violemment pris à partie par ces personnes qui brandissaient des tee-shirts à l'effigie de Daesh et proféraient des propos antisémites. Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé. 

un élève de 12 ans tué par un camarade. Un collégien de 13 ans a tué un de ses camarades âgé de douze ans dans un bus scolaire lundi 16 novembre à Hégenheim (Haut-Rhin). La thèse de l'accident est privilégiée : l'élève avait auparavant dérobé une des nombreuses armes à feu entreposées chez son père (plus d'une centaine). Tous deux ont été mis en examen pour homicide involontaire et complicité d'homicide.

SPORTS

Bilan contrasté pour l'équipe de France de football. Les bleus se sont imposés 2 à 0 contre les champions du monde allemands vendredi 13 novembre avec des buts signés Giroud et Gignac. Le match de mardi 17 novembre contre l'Angleterre a surtout été marqué par la Marseillaise reprise par la majorité du stade de Wembley avant le coup d'envoi. Au terme d'un match maîtrisé, les Anglais se sont imposés 2 buts à 0 grâce aux buts d'Alli et de Rooney.

La Suède et l'Ukraine, derniers qualifiés de l'Euro. Les deux équipes ont passé les barrages et se sont qualifiées pour l'Euro 2016 en préservant leur avantage obtenu à domicile. La Suède a accroché le nul 2 à 2 au Danemark tandis que l'Ukraine a assuré le 1 à 1 en Slovénie, mercredi 17 novembre.

Platini saisit le TAS. La commission d'appel de la FIFA a débouté Michel Platini et Sepp Blatter qui avaient contesté leur suspension de 90 jours par le comité d'éthique de la FIFA. Le président français de l'UEFA et le président démissionnaire suisse de la FIFA avaient été suspendus pour un paiement controversé entre eux. Michel Platini a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne vendredi 20 novembre et devrait être fixé quant à son éventuelle candidature à la FIFA avant la fin de sa sanction, le 5 janvier.

Un quatrième titre de fed Cup en cinq ans pour les Tchèques. L'équipe tchèque de tennis féminin a conservé son titre de Fed Cup en battant la Russie 3 à 2. Les Russes ont longtemps cru au titre avec les deux victoires en simple de Sharapova mais le collectif tchèque a eu le dernier mot lors du double décisif. Kvitova, Pliskova et Strycova ont permis à la République Tchèque de remporter leur neuvième Fed Cup.

Masters : Djokovic, Federer, Wawrinka et Nadal dans le dernier carré. Rafael Nadal et Roger Federer ont effectué un départ parfait du Masters de Londres qui rassemble les huit meilleurs joueurs du monde. L'Espagnol a battu le Suisse Wawrinka puis Murray alors que Federer a remporté ses trois matches dont celui contre le numéro un mondial Djokovic en deux sets, mardi 17 novembre. Le Serbe s'est également qualifié et devait affronter Rafael Nadal samedi 21 novembre en demi-finale. Vainqueur de Murray, Wawrinkera a rejoint Federer dans l'autre demi-finale.

La SIG renversante. L'équipe de basket strasbourgeoise est venue à bout de l'Etoile rouge de Belgrade jeudi 19 novembre. Strasbourg était mené de 18 points à la pause mais a réussi à retourner la situation en gagnant 78 à 75. La SIG est toujours invaincue à domicile dans cette Euroligue 2015-2016 et peut toujours rêver de la qualification au Top 16 grâce à sa troisième place.

Le Kenya a créé son agence antidopage. Le gouvernement kényan a annoncé la création d'une agence nationale antidopage, samedi 14 novembre. Cette décision a fait écho à la suspension de la Russie par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) pour dopage organisé. L'agence mondiale antidopage (AMA) avait affirmé que la Russie n'était pas le seul pays visé par la Commission. 

Semaine noire pour les All Blacks. Une crise cardiaque a emporté Jonah Lomu le mercredi 18 novembre à Auckland. Il est décédé à 40 ans des suites d'un dysfonctionnement rénal. Jamais champion du monde à XV, le néo-zélandais est néanmoins considéré comme le meilleur joueur de tous les temps notamment grâce à son record de 15 essais en Coupe du Monde. 

 

-->

Pin It on Pinterest

Share This