(Photo : Adèle Haenel en direct sur Mediapart pour revenir sur ses accusations. Capture d’écran de Mediapart.)

FRANCE

Violences sexuelles dans le cinéma français. L’actrice Adèle Haenel a confié, dans une enquête de Mediapart dimanche 3 novembre, avoir subi des « attouchements » et un « harcèlement sexuel » de la part du réalisateur Christophe Ruggia. Elle était alors âgée de 12 à 15 ans. Le lendemain, au cours d’une interview pour le site d’investigation, elle a déclaré ne pas vouloir porter l’affaire devant la justice qui, selon elle, « condamne si peu les agresseurs ». À la suite de ces révélations, la société des réalisateurs de films a voté à l’unanimité l’exclusion du réalisateur de 54 ans, qui a réfuté ces accusations. Mercredi 6 novembre, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a enjoint la comédienne à porter plainte. Le même jour, le parquet des mineurs de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « agressions sexuelles sur mineure de 15 ans par personne ayant autorité » et « harcèlement sexuel ». L’actrice a également reçu le soutien d’autres personnalités comme Marion Cotillard, Julie Gayet, Coline Serrault ou encore Brigitte Macron.

Réforme de l’assurance chômage. Entrée en vigueur le 1er novembre 2019, elle doit permettre de désendetter l’Unedic et d’inciter le retour à l’emploi. L’organisme envisage une économie de 1 milliard d’euros pas an. Les syndicats ont immédiatement fait part de leur colère. Ils ont estimé que 1,2 million de chômeurs seront perdants. Il faudra travailler six mois en deux ans, au lieu de quatre sur les 28 derniers mois pour garder son indemnisation chômage. A partir du 1er janvier 2020, un système de bonus-malus sera mis en place pour les entreprises, afin de lutter contre l’enchaînement des CDD et les missions d’intérim. Une dégressivité des indemnisations sera mise en place pour les cadres. Plus de 1 000 nouveaux conseillers Pôle emploi seront recrutés pour trois ans. Les indépendants et les démissionnaires seront les seuls gagnants de la réforme, ils pourront enfin bénéficier d’indemnités.

Le gouvernement veut fixer des objectifs pour le recrutement de travailleurs étrangers. Le Premier ministre Édouard Philippe a confirmé mercredi 6 novembre que des « objectifs quantitatifs ou des quotas » sur l’immigration économique devraient être mis en place chaque année à compter de 2021. Calqués sur les modèles canadien et australien, les quotas seront attribués en fonction des besoins des différents secteurs économiques et de manière territorialisée. Le gouvernement a aussi confirmé l’objectif « doublement du nombre d’étudiants » d’ici 2027. Selon le rapport 2019 de Campus France, on dénombre 343 000 étudiants étrangers en France pour l’année en cours. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, s’est dit « choqué », par cette mesure controversée.

L’attaque du 28 octobre à la mosquée de Bayonne a fait deux blessés. Âgés de 74 et 78 ans, les deux fidèles touchés par balle ont été hospitalisés à Bayonne. Leurs pronostics vitaux ne sont plus réservés. L’assaillant a également mis feu à la porte de la mosquée. L’auteur de la fusillade, Claude Sinké, est un ancien candidat du Front national aux élections départementales de 2015, parti duquel il a été exclu à l’issu du scrutin. Lors de son interrogatoire, il a expliqué vouloir venger l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, causé par des musulmans selon lui.

Jean-Pierre Farandou succède à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF. Nommé le 1er novembre à la tête de la SNCF, Jean-Pierre Farandou arrive dans un contexte difficile à la tête de la SNCF. La SNCF est frappée par une grogne sociale, due à l’ouverture de l’entreprise à la concurrence, mais aussi la dégradation des conditions de travail des cheminots. L’accident d’un TER en Champagne a conduit à un retrait massif du personnel. Le nouveau président de la SNCF a déjà annoncé vouloir recevoir toutes les organisations syndicales au plan national, pour renouer le dialogue social. De son côté, Guillaume Pépy a terminé son mandat à la tête de la SNCF sur dix jours de grève concentrés sur l’axe des TGV Atlantique. Une gestion également marquée par deux des plus importants accidents de train en France, celui de Brétigny-sur-Orge (2013) et celui d’Eckwersheim (2015).

Fusion PSA-Fiat Chrysler. Les deux groupes ont annoncé jeudi 31 octobre leur projet de fusion, à 50 milliards de dollars. Avec cette fusion, les deux constructeurs créeraient le numéro 4 mondial du secteur, avec 8,7 % de véhicules vendus dans le monde chaque année. La présidence serait assurée par John Elkann, actuel président de Fiat Chrysler. Carlos Tavares, président du directoire de PSA, deviendrait le directeur général. La fusion permettrait à PSA de revenir sur le marché américain, grâce aux modèles Jeep et Pick-Up de Fiat Chrysler. Quant à Fiat Chrsyler, la fusion lui permettrait de consolider ses positions sur le marché européen. Bruno Lemaire, le ministre français de l’Economie, a dit accueillir « favorablement » ce projet de fusion.

Deux arrêtés anti-pesticides validés. Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a validé, vendredi 8 novembre, deux arrêtés anti-pesticides pris par les mairies de Gennevilliers et Sceaux, arrêtés suspendus dans un premier temps par la préfecture des Hauts-de-Seine. Le juge des référés du tribunal administratif a rendu la décision au nom du « danger grave pour les populations exposées » à ces produits. Cette décision est la « première » en France, s’est félicité le maire de Gennevilliers, Patrice Leclerc. « C’est un encouragement pour celles et ceux qui luttent pour la santé des agriculteurs et de la population », a-t-il réagi. Après cette décision en référé (jugée dans l’urgence), les deux arrêtés pris au printemps par ces deux communes devront être examinés au fond.

Le Gouvernement abandonne le projet EuropaCity. Le gouvernement a annoncé jeudi 7 novembre 2019 l’abandon du projet de méga-complexe de loisirs et de commerce, censé ouvrir en 2027 à Gonesse dans le Val d’Oise. Le projet promettait d’attirer 30 millions de visiteurs par an, dans un parc mêlant loisirs, équipements culturels, commerces et hôtels, pour un budget de 3 milliards d’euros. Le projet était devenu le symbole de l’artificialisation des terres agricoles au profit de projets commerciaux : 80 hectares de cultures céréalières étaient concernés. La décision du président de la République, Emmanuel Macron, s’est voulue en accord avec la priorité à l’urgence écologique revendiquée par le gouvernement.

À Chanteloup-les-Vignes, l’emblème de la culture incendié. Dans la nuit du 2 au 3 novembre 2019, Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, a été le théâtre de violences urbaines. Le point culminant a été l’incendie de l’Arche, lieu culturel emblématique de la municipalité. Dans ce chapiteau, les jeunes de la ville s’initiaient aux arts du cirque. La structure, qui avait coûté 900 000 euros, avait été inaugurée en 2018. Deux mineurs, dont un de 17 ans, ont été interpellés et une information judiciaire a été ouverte. Déjà, le 31 octobre, lors de la soirée d’Halloween, plusieurs voitures de polices avaient été visées par des jets de pierre et des tirs de mortiers d’artifice. Pierre Bédier, le président du département des Yvelines, a affirmé que le centre serait reconstruit « dans moins d’un an ».

MONDE

Mort d’un des chefs de Daesh. Le 26 octobre 2019, l’armée américaine a mené un raid dans le village de Barisha, au nord-est de la Syrie. Après un bombardement préalable de la zone, un commando armé est intervenu pour débusquer Al-Baghdadi, calife de l’État islamique. Après une fuite dans les souterrains, l’homme s’est fait exploser avec deux de ses enfants. Sa mort a mis fin à neuf ans de chasse à l’homme, orchestrée par les forces spéciales américaines, la CIA et les renseignements kurdes et irakiens. Donald Trump a suivi l’attaque en direct depuis la maison blanche.

Démission de Saad Hariri, Premier ministre libanais. Saad Hariri a annoncé mercredi 30 octobre la démission du gouvernement libanais, après 13 jours de manifestation contre toute la classe politique, accusée de corruption. Cette démission de Hariri a été considérée comme une victoire pour les manifestants. « Je démissionne en réponse à la volonté de beaucoup de Libanais qui sont descendus dans les rues pour demander du changement », a-t-il annoncé dans une brève allocution, avant de conclure que « les postes changent et les gens tournent mais ce qui est important, c’est la dignité du pays et sa stabilité ». Le mouvement de protestation a démarré le 17 octobre après l’annonce d’une taxe sur les appels effectués via l’application WhatsApp.

Brexit, changement de programme. Le 2 novembre, le Premier ministre britannique Boris Johnson a changé de stratégie en abandonnant la menace du « no deal ». Il est parvenu à un accord avec les Européens pour reporter une nouvelle fois le Brexit. L’échéance, auparavant fixée au 31 octobre, est désormais repoussée au 31 janvier 2020. Du côté de la Chambre des communes, le « speaker » star John Bercow, bien connu pour ses rappels à l’ordre tonitruant (« Order ») a laissé sa place après dix ans de service. Il est remplacé par le plus discret Lindsay Hoyle, qui aura à charge l’organisation des prochains débats sur le Brexit.

Mali : au moins 50 soldats tués par Daech. Une attaque terroriste a fait plus de 50 morts vendredi 1er novembre dans un camp militaire situé au nord-est du Mali, à la frontière nigérienne. L’assaut revendiqué le lendemain par Daech, est le plus meurtrier depuis plusieurs années pour les forces maliennes. Seule une vingtaine de rescapés ont survécu à l’attaque. Un soldat français a également été tué le samedi 2 novembre à la frontière du Niger dans une attaque à la bombe de nouveau revendiquée par Daech.

Yémen : accord entre le gouvernement et les séparatistes. Le gouvernement yéménite et les forces séparatistes du pays ont trouvé un accord le mardi 5 novembre pour mettre fin au conflit, qui dure depuis 2009 dans le sud du pays. L’accord, signé à Riyad (Arabie Saoudite), prévoit un partage du pouvoir en intégrant des séparatistes (STC) au sein du gouvernement. Ce gouvernement nomade a été exclu de la capitale Sanaa par les rebels houthis, puis d’Aden – où il s’était replié – par les séparatistes. Le nouvel accord signé entre Yéménites et séparatistes permet donc au gouvernement de retourner à Aden, la plus grande ville du Sud du Yémen.

Marée noire au large du Brésil. Dimanche 3 novembre, le président brésilien Jaïr Bolsonaro a affirmé que « le pire est à venir ». La flaque d’hydrocarbures, repérée fin juillet à 700 kilomètres au large du Brésil, a pollué les plages et les zones de pêche. Les responsables de cette catastrophe sont toujours inconnus. Le Brésil a accusé le Venezuela, qui a fermement réfuté ces accusations. C’est l’écosystème de près de 2 000 km de côtes qui est mis en péril, menaçant notamment la région d’Abrolhos, refuge pour les baleines et les coraux. Le 8 novembre, le gouvernement brésilien n’avait encore pris aucune mesure pour dépolluer les plages, les habitants étaient contraints de s’en occuper.

Des nouveaux incendies se sont déclarés en Californie. Portés par des vents violents à une centaine de kilomètres de Los Angeles, ce nouveau feu a ravagé plus de 3 500 hectares. Près de 5 000 pompiers ont mené une bataille rude pour contenir l’incendie grâce à un soutien aérien, mais aussi en débroussaillant des zones vulnérables. « Nous sommes au cœur d’une grande bataille, ça fait plus d’une semaine que nous nous battons et on n’en voit pas encore la fin », a déploré Mark Lorenzen, pompier cité par France-Info. Aucune perte en vies humaines n’a été signalée. Toute la Californie a été placée dimanche 3 novembre en état d’urgence par son gouverneur Gavin Newsom. La saison des incendies fait régulièrement des ravages dans la région. L’Etat avait connu en novembre 2018, le « Camp Fire » l’un des incendies les plus meurtriers de son histoire, faisant 86 morts et plusieurs dizaines de milliers de déplacés.

Affaire ukrainienne : un changement de témoignage accable Donald Trump. Donald Sondland, ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union Européenne, a modifié une déclaration qu’il avait faite dans l’enquête en vue de la destitution de Donald Trump. Il avait été interrogé en octobre 2019 par la Chambre des Représentants, sur l’aide militaire américaine apporté à l’Ukraine. Il avait d’abord déclaré qu’aucune contrepartie n’avait été demandée au gouvernement ukrainien mais l’ambassadeur est revenu mardi 5 novembre sur sa déclaration. Il a admis que cette aide militaire était conditionnée par l’ouverture d’une enquête sur Joe Biden, candidat aux élections de 2020 et rival politique de Donald Trump.

Ntaganda condamné par la CPI. La Cour Pénale Internationale a condamné à l’unanimité l’ancien milicien congolais Bosco Ntaganda à trente ans de prison. L’homme, accusé de « crime contre l’humanité » et de « crime de guerre » est notamment responsable de la mort de 74 civils, de l’exploitation d’esclaves sexuelles, de déportation de population, d’enrôlement et de conscription d’enfant de moins de 15 ans. Sa « cruauté particulière » lui a valu le surnom de « Terminator ».

LOISIRS

Jean-Paul Dubois, prix Goncourt 2019. Jean-Paul Dubois a reçu le prix Goncourt pour son roman Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, son 22e roman. Une déception pour Amélie Nothomb et son roman Soif qui faisait parti des trois finalistes. Le prix Renaudot a été attribué à Sylvain Tesson pour son livre La Panthère des Neiges. Le Grand Prix de l’Académie Française a été remis à Laurent Binet pour son œuvre Civilizations. Le prix Femina a récompensé le roman Par les routes de Sylvain Prudhomme. Enfin, le prix Médicis a été décerné à Luc Lang pour son roman La Tentation. Les deux prix restants, le prix Interallié et le prix Goncourt des lycéens seront décernés respectivement les 13 et 14 novembre.

L’actrice et chanteuse, Marie Laforêt est morte à l’âge de 80 ans, à Genolier en Suisse. De son vrai nom Maïtena Doumenach, elle est née le 5 octobre 1939 en Gironde. Elle s’est fait connaître grâce au cinéma en 1960 avec le film Plein Soleil de René Clément. Dans sa carrière, elle a tourné dans pas moins de quarante films auprès de grands acteurs français comme Alain Delon ou Jean-Paul Belmondo. En même temps que sa carrière sur le grand écran, elle a débuté une carrière de chanteuse en 1963 avec son premier 45-tours Les Vendanges de l’Amour. Dans les années 1970, elle est partie s’installer en Suisse. Ces dernières années, elle avait fait de nouvelles apparitions au cinéma.

Dixième édition du Paris Games Week. La 10e édition du plus grand salon français dédié aux jeux vidéo avait lieu du 30 octobre au 3 novembre à Paris. Trois halls du Parc des expositions, soit 80 000 m², étaient occupés par des stands variés. Au programme : découverte des prochaines sorties, concours de cosplay, rencontres avec des youtubeurs et streamers, informations et conseils pour les parents, un espace « women in games » dédié aux femmes dans le milieu du jeu vidéo… Sur les cinq jours, environ 317 000 visiteurs se sont déplacés, selon le Sell (Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs). Un succès qui s’explique notamment par l’importance toujours grandissante de l’e-sport, ces compétitions de jeux vidéo durant lesquelles s’affrontent les meilleurs joueurs de la planète.

L’Afrique du Sud remporte la Coupe du Monde de Rugby 2019, au Japon. Les Springboks se sont offert un troisième titre mondial après avoir battu les Anglais, samedi 2 novembre 2019, 32 à 12. L’équipe sud-africaine a dominé, physiquement et tactiquement, le XV de la Rose tout au long du match. Avec seulement six pénalités contre eux, ils ont réussi à faire la différence grâce à plusieurs essais marqués par Makazole Mapimpi et Cheslin Kolbe. Avec ce troisième titre, l’Afrique du Sud égale la Nouvelle-Zélande. Pour ce qui de la petite finale,la Nouvelle-Zélande l’a emporté, vendredi 1er novembre, en battant le Pays de Galles 40-17. Les All Blacks ont inscrit six essais contre deux pour le XV du Poireau au Tokyo Stadium. 

Lewis Hamilton conserve son titre de champion du monde de Formule 1. Deuxième du Grand Prix des Etats-Unis derrière son coéquipier Valtteri Bottas, dimanche 3 novembre 2019, le Britannique a maintenant assez d’avance pour être sûr de ramener un sixième titre à la fin de la saison. Le pilote de l’écurie Mercedes ne compte pas prendre sa retraite sportive malgré ses 34 ans : il n’est plus qu’à un sacre du record du monde de Michael Schumacher. Lewis Hamilton a réalisé le doublé avec son écurie pour la quatrième fois en cinq ans, puisque Mercedes est déjà championne du monde des constructeurs.

Novak Djokovic a remporté son 5e titre à Paris-Bercy. Le tennisman serbe a battu dimanche 3 novembre 2019 le canadien Denis Shapovalov en deux sets (6-3, 6-4) lors du Masters 1000 de Paris, un des tournois de tennis les plus importants de la saison. Le recordman de victoires à Bercy n’a pas perdu un set du tournoi. Pourtant, le Serbe a perdu sa place de numéro un mondial au profit de Rafael Nadal, forfait avant la demi-finale. Le combat pour cette place de numéro un à la fin de saison aura lieu du 10 au 17 novembre, à Londres, pour le tournoi ATP Finals, dernier tournoi avant la Coupe Davis qui clôturera la saison.

Gilles Lamiré et Antoine Carpentier vainqueurs de la Transat Jacques Vabre. Le duo français est arrivé vendredi  8 novembre à 1h49 heure locale à Salvador de Bahia, au Brésil. La traversée a durée 11 jours, 16 heures, 34 minutes et 41 secondes. Les deux marins naviguaient en Multi 50 et ont remporté la victoire « toute catégorie confondue », devant les Imoca et Class 40. Les skippers de la catégorie reine, Imoca, sont attendus samedi 9 novembre. Cinquante-neuf bateaux avait pris le départ dimanche 27 octobre, au Havre. La Zone de Convergence Inter Tropicale, appelée « Pot au noir », a été la plus difficile à traverser, dans des conditions aléatoires : le duo Jérémie Beyou et Christopher Pratt, en Imoca, est resté bloqué trente-six heures dans la zone alors qu’il menait la course.

Le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Après sa courte victoire 1-0 au Parc des Princes face à Bruges mercredi 6 novembre 2019, le PSG fait partie des premières équipes qualifiées avec le Bayern Munich et la Juventus. La veille, l’Olympique Lyonnais avait battu le Benfica Lisbonne 3-1 au Groupama Stadium permettant au club d’être en ballottage favorable pour la qualification. En revanche, c’est plus compliqué pour Lille qui a perdu 4-1 à Valence. Il faudrait un miracle pour que les nordistes ne terminent pas dernier et ne soient éliminés de toutes compétitions européennes cette année.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron vainqueurs des Internationaux de France de Patinage artistique. Grenoble accueillait pour la 3e année consécutive le Grand Prix de France de patinage artistique, du 1er au 3 novembre. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, le couple français vice-champion olympique et quadruple champion du monde a battu son record en danse courte. Le couple a remporté ce Grand Prix avec un total de 222,24 points, à moins d’un point de leur record du monde. Chez les hommes, le Français Kevin Aymoz est monté pour la première fois sur un podium de Grand Prix, en s’illustrant à la troisième place. Le double champion du monde en titre Nathan Chen a dominé la compétition. Côté femmes, les Russes Alena Kostornaia et Alina Zagitova et l’Américaine Mariah Bell sont montées sur le podium.

-->

Pin It on Pinterest

Share This