(Photo : Pénélope et François Fillon lors d’un meeting politique. /Capture d’écran reportage France 2 du 25 janvier 2017.)

Semaine du 21 au 27 janvier

France

Affaire Pénélope Fillon. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet national financier mercredi 25 janvier pour s’intéresser au travail, réel ou fictif, de l’épouse du candidat Les Républicains. Selon les révélations du Canard Enchaîné, elle aurait perçu près de 500 000 euros brut entre 1998 et 2007 comme assistante parlementaire de François Fillon puis de son suppléant Marc Joulaud. Elle aurait également été salariée de La Revue des deux mondes, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière. Pour ce poste, elle aurait touché 5 000 euros bruts par mois pendant près de deux ans. Pourtant, Michel Crépu, directeur de la revue, a affirmé qu’il n’a « jamais travaillé avec elle ». De son côté, Pénélope Fillon a souvent affirmé qu’elle ne s’impliquait pas dans la vie politique de son mari. Le camp Fillon a démenti toutes ces accusations. Le candidat Les Républicains a annoncé qu’il renoncerait à la présidentielle s’il était mis en examen.

Dernière ligne droite pour la primaire de la gauche. Le premier tour des primaires de la gauche s’est déroulé le 22 janvier dans plus de 7 000 bureaux de vote en France. Benoît Hamon est arrivé en tête avec 36,6 % devant Manuel Valls avec 31,9 %. Arnaud Montebourg, troisième avec 17,58 %, a apporté son soutien à Benoît Hamon. Une polémique s’est installée à propos du nombre de votants : un temps annoncés à près de deux millions, ils n’ont été qu’environ 1 650 000. Benoît Hamon et Manuel Valls ont pu confronter leurs idées et affirmer leurs divergences sur le travail et la laïcité entre autres lors d’un débat mercredi 25 janvier.

Intempéries en Polynésie Française. Les îles de Tahiti et Moorea en Polynésie Française ont été frappées par des pluies diluviennes dans la nuit du 21 au 22 janvier. Le gouvernement d’Édouard Fritch a déclaré ces deux îles en état de « calamité naturelle ». Des ponts et des routes ont été submergés et transformés en torrents et l’aéroport international de Tahiti Faa’a, sous les eaux lui aussi, a été fermé le 22 janvier. Un éboulement a fait un blessé grave, mais aucun décès n’est à déplorer. Scène insolite : des habitants ont dû se déplacer en pirogues dans les rues inondées de Papeete, à Tahiti.

L’ex premier flic de France condamné à de la prison ferme. Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, a été condamné à deux ans de prison dont un ferme dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur. En première instance, fin 2014, il avait été condamné à deux ans avec sursis pour cette même affaire. La cour d’appel de Paris a par ailleurs confirmé l’amende de 75 000 euros et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans prononcées en première instance. Cette condamnation à de la prison ferme n’est toutefois pas synonyme de détention : les peines inférieures à deux ans de prison sont le plus souvent aménageables.

Tentative de racket par la DGSE. Alain Duménil, un homme d’affaires franco-suisse, a accusé la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) d’avoir tenté de lui extorquer 15 millions d’euros en mars 2016. Il a porté plainte le 17 janvier au parquet de Bobigny pour « tentative d’extorsion en bande organisée » mais aussi pour « détention et séquestration ». La DGSE avait retenu l’homme d’affaire contre son gré dans une pièce du poste de police de Roissy. L’affaire a été révélée dans un article du Monde écrit par les deux journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet et paru le 23 janvier.

Des pesticides et des dioxines dans les couches. Le magazine 60 millions de consommateurs a révélé la présence de traces de pesticides et de dioxines dans des couches pour bébés. Certains de ces produits ont une toxicité prouvée mais d’autres ne sont que suspectés dangereux. La rédaction a réclamé le bannissement de ces produits qui ne sont même pas inscrits sur l’emballage des couches. Ségolène Royal a immédiatement demandé à l’Agence nationale de sécurité sanitaire d’ouvrir une enquête le 25 janvier suite aux révélations du magazine. La ministre de l’Environnement a également écrit une lettre au commissaire européen à la Santé, Vyteris Andrivkaitis, pour le prévenir des risques : sur douze produits testés, seulement deux se sont révélés fiables.

Plan de redressement chez Vivarte. Des représentants de l’intersyndicale ont été reçus par la minsitre du Travail, Myriam El-Khomri, et le secrétaire d’État chargé de l’industrie, le 25 janvier, suite à l’annonce d’un plan de restructuration chez Vivarte, un des leaders dans la distribution du prêt-à-porter. Affaibli par une dette de près d’un milliard et demi d’euros, le groupe avait annoncé la veille à ses salariés la mise en vente de deux de ses filiales les plus importantes, Naf Naf et André. Cette décision risque de causer la suppression de plusieurs centaines d’emplois du groupe.

Ouverture du festival de la BD. La 44e édition du festival de la BD s’est ouverte à Angoulême, jeudi 26. Cette année, le grand prix du jury a été remis au dessinateur Suisse Cosey. Il a succédé à Hermann, qui préside cette année le festival. Une obélisque a été inaugurée sur le parvis de la gare en l’honneur de Goscinny, en présence de sa fille Anne.

Monde

Le Chili en état d’alerte. Sept régions du centre au sud du Chili ont été ravagées par les flammes pendant une dizaine de jours. Le 27 janvier, près de 290 000 hectares avaient été décimés, constituant, selon la présidente, Michelle Bachelet le « pire désastre forestier » qu’ait jamais connu le pays. Les températures très élevées et les vents violents ont attisé d’immenses feux de forêts. Les forces de sécurité civile ont dénombré au moins dix morts (dont deux policiers, deux pompiers et trois brigadistes) et des dizaines de milliers de déplacés. Plus de quatre mille personnes, pompiers, enquêteurs, carabiniers, militaires et civils, ont été mobilisées pour venir à bout des incendies. Les autorités ont également annoncé que cinq personnes, soupçonnées d’être à l’origine de certains feux, ont été arrêtées.

De nombreux décrets signés par Donald Trump. La première semaine du nouveau Président américain à la Maison Blanche a été marquée par la signature de nombreux décrets sur les principaux points de son programme, dont un contre l’Obamacare et un autre pour bloquer totalement l’arrivée des réfugiés syrien. De plus, selon le texte obtenu par le journal Washington Post, l’arrivée des ressortissants d’Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen sera bloquée pendant un mois et l’admission des réfugiés de pays en guerre sera suspendue pendant quatre mois. Le Président américain a également retiré les États-Unis du traité transpacifique, suspendu les fonds fédéraux aux ONG soutenant l’avortement et gelé le recrutement d’agents fédéraux. Autre signature, mercredi 25 janvier : celle du décret lançant le projet de construction du mur à la frontière mexicaine. La première semaine de Trump à la Maison Blanche a aussi été marquée par la marche des femmes qui a réuni plusieurs centaines de milliers de personnes à Washington. Cet événement a été repris dans plusieurs villes du monde.

Brexit : une sortie encore repoussée. La Cour Suprême britannique a statué le 24 janvier que le Parlement devra bien être consulté pour la sortie du pays de l’Union Européenne, confirmant la décision rendue le 3 novembre 2016 par la Haute Cour de justice d’Angleterre. Cette décision pourrait retarder le Brexit de plusieurs mois.

Erreur de trajectoire pour un missile britannique. Au Royaume-Uni, le Sunday Times a révélé un incident militaire qu’essaierait de cacher la Première Ministre Theresa May. Selon le journal, un missile testé au large des côtes de Floride en juillet 2016 aurait suivi une mauvaise trajectoire. Mais la nouvelle Première Ministre aurait omis de mentionner cet incident. Selon les sources proches de la Marine Royale, citées par le Sunday Times, le missile se serait même orienté vers le continent américain. Dans le paysage politique britannique, cet incident à la fois militaire et politique a suscité des divisions, notamment du côté des Travaillistes. « Le dossier doit maintenant être débattu », a sommé Jeremy Corbyn, le leader du Labour.

Le bilan s’alourdit au Yémen. Des combats au Yémen ont fait 70 morts en 24 heures dimanche 22 janvier dans la région de Mokha, à l’ouest du pays. Plus de 150 personnes ont déjà trouvé la mort dans ces combats depuis l’offensive lancée le 7 janvier par les forces gouvernementales, appuyées par l’aviation et la marine de la coalition arabe. La guerre au Yémen fait suite à la conquête d’une partie du territoire par des rebelles, repoussés par la coalition arabe.

Attentat au Pakistan. Une attaque à la bombe a visé un marché du Parachinar, gros secteur chiite du Pakistan, le 21 janvier. Le bilan provisoire faisait état d’au moins 24 morts et 90 blessés. La bombe avait été placée dans une caisse de légumes en plein milieu du marché bondé. L’attentat a été revendiquée par un groupe de talibans sunnites pakistanais affirmant vouloir « donner une leçon aux chiites pour leur soutien à Bachar-al-Assad ». Le porte-parole du groupe de talibans a par ailleurs annoncé d’autres attaques contre des chiites.

Négociations pour un cessez-le-feu en Syrie. Les autorités syriennes ainsi que les représentants de groupes rebelles ont entamé, le 24 janvier, des négociations pour mettre un terme au conflit armé en Syrie. Ces négociations, parrainées par la Turquie, la Russie et l’Iran, se sont déroulées en terrain neutre, dans la capitale du Kazakhstan, Astana. C’était la première fois que les différentes parties syriennes se réunissaient en face à face depuis neuf mois. Les négociations n’ont pas abouti, sachant que les deux camps ne communiquaient qu’à l’aide d’intermédiaires et non directement.

Le Président de la Gambie de retour au pays. Adama Barrow, nouveau Président de la Gambie élu le 1er décembre, est rentré dans son pays, jeudi 26 janvier. Il était en exil au Sénégal depuis onze jours, attendant que l’ancien Président Yahya Jammeh accepte de quitter le pays, le 21 janvier, sous la pression des forces armées nigérianes et sénégalaises. Yahya Jammeh s’est réfugié en Guinée Équatoriale après avoir bénéficié de l’asile politique.

Turquie : ouverture des procès des “putschistes”. Soixante-deux soldats et vingt-huit officiers et sous-officiers ont commencé à être jugés au tribunal de Silivi, lundi 23 janvier. Vingt-et-un d’entre eux risquent une peine de prison à perpétuité, les autres pourraient être emprisonnés quinze ans pour « appartenance à un groupe terroriste ». Les militaires sont accusés d’avoir participé au coup d’état qui a eu lieu en Turquie dans la nuit du 16 au 17 juillet 2016 et d’avoir refusé de défendre Recep Tayyip Erdoğan, le président turc.

Décès de l’actrice Mary Tyler Moore. La comédienne américaine est décédée le 25 janvier, à l’âge de 80 ans. Elle souffrait de diabètes, d’addiction à l’alcool et s’était faite opérer d’une tumeur au cerveau en 2011. Elle était l’épouse, depuis plus de trente ans, du discret Robert Levine qui l’a accompagnée tout au long de ces épreuves. C’est à l’émission The Dick Van Dyke Show, dans les années soixante, qu’elle doit sa renommée. Plusieurs années après, elle créa sa propre émission, The Mary Tyler Moore Show. Elle est aujourd’hui considérée comme une féministe pour avoir, très tôt dans sa carrière, mis en scène une femme célibataire et indépendante.


Sport

Des classiques en finale de l’Open d’Australie. L’édition 2017 de l’Open d’Australie a tenu son lot de surprises. Serena et Venus Williams, les sœurs de 35 et 36 ans respectivement, se sont qualifiées pour la finale, une première pour les deux sœurs dans un tournoi du grand chelem depuis Wimbledon 2009. Chez les messieurs, après les éliminations surprises de Djokovic et Murray, Federer et Nadal se sont hissés en finale. Le Suisse, actuel 17ème joueur mondial était de retour après 6 mois d’arrêt sur blessure. Il a battu trois membres du top 10 Berdych, Nishikori et Wawrinka. Nadal a dû batailler pendant 4h56 en demi-finales pour écarter Dimitrov et retrouvé une finale de Grand Chelem pour la première fois depuis Roland-Garros 2014.

Les Experts en finale de leur mondial de handball. Après avoir disposé de l’Islande en huitièmes de finale 31-25 le 22 janvier, les bleus ont bataillé pour battre les Suédois 33-30 en quarts. Dans le stade Pierre Mauroy de Lille, réaménagé pour l’occasion, plus de 28 000 spectateurs ont soutenu l’équipe de France, ce qui a constitué un record mondial pour un match de handball. Le 26 janvier, ils ont brillamment remporté leur demi-finale face à la Slovénie 31-25. Vincent Gérard, gardien de but, a été élu homme du match.

Surprises lors de la CAN 2017. Le Cameroun et le Gabon se sont affrontés le 22 janvier et ont fait match nul (0-0). Le Cameroun s’est qualifié pour les quarts de finale mais le Gabon, pays organisateur, a été éliminé de la compétition. Dans la même poule, le Burkina Faso l’a emporté face à la Guinée-Bissau (2-0) et s’est lui aussi qualifié. Dans la poule B, la Tunisie a battu le Zimbabwe (4-2) le 23 janvier tandis que le Sénégal et l’Algérie ont fait match nul (2-2), provoquant l’élimination des Fennecs. Le 24 janvier, le Maroc a battu la Côte d’Ivoire (1-0), et l’a éliminée. Le 25 janvier, l’Égypte a gagné 1-0 face au Ghana, mais les deux équipes se sont qualifiées pour les quarts. Parmi les affiches de ces quarts de finale: Burkina Faso-Tunisie et Égypte-Maroc.

Les clubs français de rugby ont le vent en poupe. L’ASM s’est assuré la victoire face à Exeter (48-26) le 22 janvier. Les joueurs de Clermont-Ferrand ont terminé meilleurs premiers des phases de poule avec 26 points. Mais cette victoire a été ternie par la blessure de Wesley Fofana, par ailleurs forfait pour le tournoi des six nations avec le XV de France. Clermont recevra Toulon en quarts de finale de la compétition après la victoire de Glasgow à Leicester (43-0). Pour la première fois en trois ans, Toulouse s’est hissé en quarts de finale de la Coupe d’Europe de rugby, après avoir écrasé le Connacht. Les Toulousains iront au Munster, en Irlande. En Challenge Cup, Brive, La Rochelle et le Stade Français se sont qualifiés pour les quarts de finale et se déplaceront respectivement à Bath, Edimbourg et chez les Ospreys.

Le tour du monde en quarante jours. Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage ont explosé le record du trophée Jules-Verne le 26 janvier, au large d’Ouessant. Ils ont terminé leur tour du monde à la voile en 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes, battant de 4 jours le précédent record de Loïck Peyron. Après Thomas Coville en décembre et Armel Le Cléac’h le 19 janvier lors du Vendée Globe, les navigateurs français ont surfé sur une vague de records, facilitée par une météo hivernale exceptionnelle et des bateaux à la pointe de la technologie.

Une Française sacrée championne du monde en boxe. Maïva Hamadouche, boxeuse française de 27 ans, a remporté le 21 janvier le titre de championne du monde de boxe anglaise dans la catégorie super-plume. Le combat s’est déroulé à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et s’est terminé sur un K-O technique. La Française a battu la Bulgare Milena Koleva au début de la 9e reprise.

Worley a confirmé sa place de leader en géant. La Française Tessa Worley a terminé deuxième du slalom géant de Kronplatz, le 24 janvier, derrière l’Italienne Federica Brignone. C’est son sixième podium de la saison en géant. Malgré son excellente prestation sur la piste de l’Erta, la française a terminé avec 55 centièmes de retard sur sa concurrente italienne. Elle est restée leader du classement général de la discipline avec 120 points d’avance sur Mikaela Shiffrin, à deux épreuves de la fin.

Suite des arrivées du Vendée globe. Trois skippers sont arrivés le 25 janvier aux Sables-d’Olonne avec un écart de seulement trois heures. Ils ont effectué le tour du monde en 80 jours. Dans toute l’histoire du Vendée globe, c’était la première fois que des skippers terminaient le même jour. Jean-Pierre Dick est arrivé à 14h47, Yann Eliès à 16h13 et Jean Le Cam à 17h43. Ils sont respectivement 4e, 5e et 6e de l’édition 2016 du Vendée Globe 2016. Ils ont profité d’une météo favorable alors que Jérémie Beyou, 3e, a été fortement ralenti dans les derniers miles, avant d’arriver le 23 janvier.

Pin It on Pinterest

Share This