(Photo: La dépouille du général Soleimani a été transportée jusqu’à son village natal à Kerman où une foule l’a accompagnée, le 7 janvier 2020. Crédit :  Atta KENARE / AFP.)

MONDE

Les relations entre les États-Unis et l’Iran sont au plus mal. Donald Trump a menacé de détruire 52 sites iraniens notamment culturels déclarant pourtant vouloir « un grand avenir […] avec prospérité et harmonie » au peuple iranien. Ces déclarations font suite a des des tirs de missiles iraniens sur des bases irakiennes comptant des soldats américains. Les tensions entre les deux pays se sont accentuées depuis quelques jours et la mort du général iranien Qassem Soleimani. Considéré comme le numéro deux de la République islamique, l’homme en charge des opérations extérieures revenait probablement du Liban ou de Syrie. Il se trouvait à l’aéroport de Bagdad où s’est déroulée la frappe du drone américain qui lui a été fatale. Commanditée par le président américain, l’attaque est survenue en représailles de l’envahissement de l’ambassade américaine par des partisans de la coalition irakienne pro-Iran, Hachd al-Chaabi. En Iran et dans ses pays alliés, les funérailles du général Qassem Soleimani ont rassemblé des milliers de personnes.

Carlos Ghosn s’est enfui du Japon pour le Liban Le 8 janvier 2020, Carlos Ghosn a tenu une conférence de presse où il a clamé son « innocence » et a entendu « laver son honneur ». Il a ensuite répondu — en français, en anglais et en arabe — aux questions des 150 journalistes, que lui et son équipe de communication avaient sélectionnés. Cette conférence faisait suite à sa fuite du Japon vers le Liban, via la Turquie, dans la nuit du 30 décembre 2019. Il avait été libéré sous caution en avril 2019 par la justice nippone, après des accusations de malversations financières lorsqu’il était le patron de Renault-Nissan. De nationalité brésilienne, française et libanaise, l’homme d’affaires avait confié ses trois passeports à ses avocats japonais, garants de l’application des règles qui lui étaient imposées (rapporter ses rencontres, interdiction de sortie du territoire, pas de contact avec sa femme, etc). A Beyrtouth, il a rappelé : « Je n’ai pas fui la justice, je me suis libéré de l’injustice ».

Des incendies meurtriers dévastent l’Australie depuis septembre 2019. Alors que les feux se sont intensifiés, les scientifiques ont dénoncé un « cocktail explosif » combinant des années de sécheresse et le réchauffement climatique. Les incendies risquent de durer encore plusieurs mois. Selon les autorités australiennes, 25 personnes ont déjà été tuées, tandis que plus de six millions d’hectares de végétation ont été brûlés. Plus de 200 brasiers sont actuellement actifs, notamment dans les États de Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria, où plus de 100 000 personnes ont dû être évacuées. Selon une étude de l’université de Sydney, 480 millions d’animaux sont morts, dont 30 % de la population de koalas du pays.

Les présidents russe et turc ont appelé mercredi 8 janvier à Istanbul à un cessez-le-feu à Tripoli. Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine ont opté pour un arrêt immédiat des hostilités qui devrait commencer le 12 janvier à minuit. Cet appel était d’autant plus inattendu que les deux pays s’opposent en Libye. La Turquie défend le Gouvernement d’union nationale alors que la Russie appuie le maréchal Haftar. Les présidents turc et russe ont également exprimé leur soutien à la tenue d’une conférence internationale en janvier 2020 à Berlin, conférence qui doit permettre de relancer le processus politique sous l’égide des Nations-Unies. Josep Borrel, le chef de la diplomatie de l’UE et Charles Michel, le président du Conseil européen, ont promis que l’UE intensifierait ses efforts pour trouver une issue pacifique au conflit. Entre temps, le Parlement turc a autorisé le gouvernement à intervenir militairement en Libye. Il en est de même pour Alger qui a appelé lundi 6 janvier la communauté internationale à « imposer un cessez-le-feu » en Libye.

Vote serré en Espagne. Le Premier ministre espagnol par intérim, Pedro Sanchez, a été reconduit à la tête du gouvernement espagnol mardi 7 janvier. Il avait succédé à Mariano Rajoy en 2018. Après huit mois d’instabilité politique, le socialiste a obtenu l’investiture avec une faible majorité : 167 votes pour tandis que 165 députés ont voté contre et 18 se sont abstenus. Élu sur le fil, Pedro Sanchez a réussi à convaincre, aux termes de négociations, les indépendantistes catalans de la gauche républicaine (ERC) qui se sont abstenus lors du vote. Le nouveau gouvernement devrait être dévoilé la semaine du 13 janvier. Pablo Iglesias, leader du parti Podemos, devrait devenir le nouveau vice-président.

Crash mortel d’un avion ukrainien près de Téhéran. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, ainsi que des responsables américains, ont évoqué, jeudi 9 janvier, la thèse d’un « missile sol-air iranien » possiblement tiré par erreur pour expliquer le crash d’un Airbus, la veille, où 176 passagers et membres d’équipage du vol, majoritairement iraniens et canadiens, ont péri. Le vol assurait la liaison entre Téhéran et Kiev. Selon un rapport préliminaire de l’Organisation de l’aviation civile iranienne (CAO), l’avion aurait effectué un demi-tour avant de cesser d’émettre les données de vol à peine deux minutes après le décollage. Un incendie aurait été observé au sein de l’appareil selon des témoins oculaires. Téhéran a démenti fermement les accusations portées par le Canada et les Etats-Unis et indiqué être prêt à associer, à l’enquête, des experts de tous les pays.

Feu vert donné pour le Brexit. Jeudi 9 janvier 2020, les députés britanniques ont approuvé la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Suite logique du résultat des élections législatives ayant eu lieu le 12 décembre 2019 (avec une large victoire des conservateurs), le texte a recueilli 330 voix pour et 231 voix contre. Après examen par la Chambre des lords (chambre haute du Parlement), celui-ci devra encore être ratifié par le Parlement européen le 29 janvier, qui pourrait rendre effectif le Brexit, prévu le 31 janvier, comme promis par Boris Johnson. Ce vote a mis fin à une longue période d’instabilité politique au Royaume-Uni, qui a vu défiler depuis 2016 trois Premiers ministres (David Cameron, Theresa May et l’actuel Premier ministre).

Juan Guaido reprend la présidence du parlement au Venezuela. Le 5 janvier se déroulait l’élection du successeur de Juan Guaido par les députés. Principal candidat à sa réélection, l’opposant de Nicolas Maduro a été empêché de rentrer dans le parlement tentant même d’escalader les grilles. Pendant ce temps-là, Luis Parra, député d’opposition officiellement bien qu’exclu de son parti pour corruption, revendiquait la présidence du parlement grâce au soutien des chavistes et d’une partie de l’opposition. Élu par une majorité des députés dans les locaux d’El Nacional, un des principaux médias vénézuéliens, Juan Guaido a finalement réussi à se redéclarer président du parlement. Le 7 janvier, il a forcé un nouveau barrage de force de l’ordre pour prendre place au perchoir du parlement malgré la coupure d’électricité provoqué par Luis Parra.

Élection du nouveau président de la Croatie. Dimanche 5 janvier, Zoran Milanovic a été élu président de la République croate. Le candidat social-démocrate a obtenu 53,25 % des suffrages contre son adversaire, la présidente sortante, Kolinda Grabar-Kitarovic (46,75 %). Il avait été à la tête du gouvernement croate entre 2011 et 2016. Pour autant, le rôle du président croate est honorifique, les élections législatives prévues pour l’automne prochain devrait davantage impulser le changement ou le maintien du Premier ministre en place, Andrej Plenkovic, membre de l’aile modérée du parti démocrate chrétien HDZ, qui devra, en attendant, composer avec le nouveau chef d’Etat.

Vers la fin du franc CFA. Le président Emmanuel Macron a annoncé, lors de sa visite en Côte d’Ivoire, du 20 au 22 décembre 2019, la fin du franc CFA. Le projet d’une nouvelle devise pour les quinze pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) était porté depuis 2017 par ses chefs d’Etat, mais, les six derniers mois de 2019, le président français et son homologue ivoirien Alassane Ouattara ont souhaité accélérer la réforme. Le franc CFA sera remplacé par l’Eco et la réserve d’argent des Etats africains sur un compte du Trésor français sera supprimée. Créé en 1945 sous l’appellation de « franc des colonies françaises d’Afrique », le CFA était devenu désuète.

Décès du général Gaïd Salah. Lundi 23 décembre, l’ancien chef d’état-major de l’armée algérienne est mort, à l’âge de 79 ans, à la suite d’une crise cardiaque, selon la télévision publique du pays. Nommé en 2004 à la tête de l’armée, par l’ancien président Abdelaziz Bouteflika (1999-2019), il était l’un de ses proches soutiens. Cependant, lors des manifestations survenues l’année dernière contre le régime en place, il avait demandait la mise à l’écart « immédiate » du Président pour calmer les mécontentements. Le décès du militaire est intervenu quelques jours après une présidentielle qu’il avait tenu à organiser, malgré l’opposition du mouvement de contestation populaire Hirak. Sa dernière apparition remontait au 19 décembre 2019, jour de l’investiture du nouveau président, Abdelmadjid Tebboune. Le général Saïd Chengriha a été désigné, le 23 décembre 2019, pour assurer l’intérim.

 

FRANCE

Accusations de « viols sur mineurs » dans le monde littéraire. L’éditrice Vanessa Spingora dévoile dans son roman Le Consentement, sorti le 2 janvier dernier, sa relation avec le romancier Gabriel Matzneff. Elle était âgée de 14 ans tandis que lui en avait 50. L’auteur pourtant connu pour ses écrits sulfureux comme Les moins de seize ans et récompensé par le prix Renaudot de l’essai en 2013 pour Séraphin, c’est la fin, ne s’est jamais caché de ses relations avec des adolescents depuis les années  60. Suite à la publication du livre de Vanessa Spingora, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « viols sur mineurs » contre l’écrivain de 83 ans. La maison d’édition Stock a annoncé la fin de la commercialisation de l’essai Un diable dans le bénitier et trois autres maisons d’édition, dont Gallimard, ont annoncé la fin des ventes de ses écrits. Le ministre de la Culture Frank Riester a estimé que les allocations dont il bénéficiait grâce au centre national de la littérature étaient injustifiées.

Réforme des retraites : des syndicats quittent la table des négociations.L’âge-pivot figure bien dans l’avant-projet de loi de réforme du système des retraites, présenté vendredi 10 janvier. La nouvelle ne devrait pas faire revenir les syndicats à la table des négociations. Laurent Berger, secrétaire de la CFDT, a renouvelé son souhait le 7 janvier de voir l’âge-pivot retiré. Dans le cadre de nouvelles discussions autour de la réforme des retraites entre les syndicats et le gouvernement, le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Olivier Dussopt, avait annoncé le lendemain, la fin des catégories actives, qui permettaient à certains agents au métier particulièrement pénibles de prendre leur retraite jusqu’à 10 ans avant l’échéance. A la suite de cette annonce, la CGT, le FSU et le CFE-CGC ont quitté la table des négociations. FO et Solidaires avaient décidé en amont de boycotter cette réunion sur la pénibilité dans la fonction publique.

Mort d’un livreur à Paris. Cédric Chouviat un livreur de 42 ans, est décédé dimanche 5 janvier après une interpellation policière controversée à Paris. Il a été victime d’un malaise cardiaque, après avoir été plaqué au sol, par plusieurs policiers lors d’un contrôle, parce qu’il téléphonait en conduisant. Ce drame est survenu après une année 2019 où le débat autour des violences policières a pris une ampleur inédite. Le défenseur des droits, Jacques Toubon, a décidé de se saisir « d’office » pour étudier les circonstances de son décès. Selon l’autopsie communiquée par le Parquet de Paris, Cédric Chouviat est mort des suites d’une asphyxie « avec fracture du larynx ».  Une information judiciaire a été ouverte pour « homicide involontaire ».

Attaques meurtrières au couteau à Villejuif et Metz. Un homme de 56 ans est mort vendredi 3 janvier 2020, après avoir été attaqué au couteau dans le parc des Hautes-Bruyères, à Villejuif (Val-de-Marne). Deux autres personnes ont été blessées par l’assaillant qui a été abattu par la police. L’auteur des faits souffrait de troubles psychiatriques mais le Parquet national antiterroriste s’est saisi de l’enquête car des éléments témoignant d’une radicalisation ont été établis. Deux jours plus tard, le 5 janvier, un homme au profil similaire a été arrêté par la police à Metz. Il menaçait les forces de l’ordres avec un couteau mais n’a fait aucune victime.

Groupe facebook “Le divan des médecins”. Un groupe d’entraide entre médecins est au centre d’une enquête de L’Obs publiée le 5 janvier 2020. L’enquête a dévoilé des comportements racistes, sexistes, homophobes, grossophobes et contraire à la déontologie. Selon les journalistes Louise Auvitu et Béatrice Kammerer, parmi les 11 000 praticiens inscrits, certains se livreraient à toutes sortes de commentaires qui dénigrent les patients. De même, ils posteraient des photos ou vidéos dans lesquelles leurs patients sont identifiables. Le groupe Facebook, créé en juillet 2017, se définit pourtant comme un groupe dans lequel « tout ce qui se rapporte à la profession a vocation à être discuté dans ce cadre confraternel, bien évidemment dans le respect de chacun, le respect du secret médical et la confidentialité des publications. » Le vice président du Conseil national de l’Ordre des médecins a déclaré à L’Obs que cette affaire « fera l’objet d’une analyse juridique complète afin de déterminer les procédures qui peuvent être envisagées. »

BlackRock au cœur de la polémique. Le 1er janvier, Jean-François Cirelli, président de la filiale française du fond d’investissement BlackRock, a été élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur. Une nomination qui n’a pas manqué de faire réagir les opposants à la réforme des retraites. En effet, l’entreprise est soupçonnée d’avoir influencé l’Etat pour pouvoir tirer profit des nouveaux projets concernant l’épargne-retraite. Deux-cents cheminots en grève ont manifesté dans le hall d’entrée du siège parisien de l’entreprise, mardi 7 janvier 2020.

Campagne d’affichage anti-IVG. La justice a ordonné le samedi 4 janvier 2020, le retour de la campagne d’affichage anti-avortement dans les gares. Initialement installée dans les gares d’Île-de-France, elle avait été retirée sur la décision du groupe MediaTransports, en charge de son affichage. Le groupe avait considéré qu’il s’agissait de messages militants, en désaccord avec le principe de neutralité. Le Tribunal de Paris a lui considéré que la régie publicitaire avait outrepassé son rôle en décidant de retirer les affiches. Une décision qui a fait réagir la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui a fait part sur Twitter de son « très grand étonnement à cette décision de référé ordonnant la poursuite de la campagne anti-PMA et anti-IVG ».

Marlène Schiappa sur la liste de Benjamin Griveaux. Marlène Schiappa a annoncé sa candidature aux élections municipales de Paris (XIVe arrondissement). La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les hommes et les femmes sera sur la liste de Benjamin Griveaux (LREM) mais ne sera pas tête de liste. Elle estime que Benjamin Griveaux « est le meilleur candidat pour la capitale, le plus sérieux et plus préparé ». Elle a également contesté les rumeurs selon lesquelles l’Elysée soutiendrait secrètement la liste de Cédric Villani (candidat dissident de la LREM) en expliquant qu’elle avait reçu « l’accord plein et entier » du Président et du Premier ministre.

Début de pénurie alimentaire aux Antilles. La grève contre la réforme des retraites, initiée au 5 décembre 2019, a commencé à avoir des répercussions outre-mer, en janvier 2020. Le réapprovisionnement y est bloqué par certains travailleurs portuaires. Beaucoup de produits alimentaires se sont raréfiés dans les rayons des supermarchés antillais. Charcuterie fine, fromage, yaourts, beurre, ou encore crème fraîche, les clients ont dû faire face à un début de pénurie. Alors qu’auparavant des conteneurs arrivaient chaque semaine par bateau, c’est par avion que les îles ont été ensuite approvisionnées. Aux Antilles, 40 % des marchandises proviennent de la métropole.

La Corse et le Sud-Ouest sinistrés par la tempête Fabien. Dans la nuit du 21 au 22 décembre 2019, des vents record ont balayé la Corse. Bastia a été touchée par des rafales de plus de 170 km/h qui ont entraîné le déracinement d’arbres, des éboulis et des inondations. A l’ouest de l’île, les plus gros dégâts ont été causés, notamment à Ajaccio. L’aéroport n’a pu ré-ouvrir que le 27 décembre, les pistes d’atterrissage étant impraticables auparavant. Pour pallier les importants dégâts matériels, la mairie a demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Le Sud-Ouest a lui aussi subi des vents destructeurs mais n’a pas eu à déplorer de victime.

LOISIRS

Tarantino au sommet, désillusion pour Netflix. Quentin Tarantino est sorti grand vainqueur de la 77e cérémonie des Golden Globe Awards, le 5 janvier, à Los Angeles. Avec Once Upon A Time… In Hollywood, il a été couronné à trois reprises. Le drame historique consacré à la Première Guerre mondiale : 1917 a créé la surprise en remportant le prix du meilleur film dramatique. Terrible désillusion pour Netflix. Nommée à 34 reprises, la plate-forme vidéo n’a obtenu qu’un Golden Globe. L’acteur Adam Driver était donné favori pour remporter le prix du meilleur acteur mais c’est finalement Joaquin Phoenix qui a été préféré pour son rôle principal dans le film controversé Joker.

Cent ans de Pierre Soulages. Le 24 décembre 2019, Pierre Soulages, l’un des plus grands artistes de la scène française, a soufflé sa centième bougie. Son anniversaire fait l’objet de rétrospectives au Louvre et au Centre Pompidou. Figure majeure de l’abstraction, il a travaillé la relation avec la lumière et le pigment unique du noir. Le peintre fait vivre cette lumière avec ses vitraux abstraits dans l’abbatiale romane de Conques, mondialement reconnue. La majorité de son œuvre est exposée au Musée Soulages, à Rodez, sa ville natale.

Danser pour protester. Le 24 décembre, les ballerines de l’Opéra de Paris ont donné une représentation gratuite des scènes du Lac des cygnes sur le parvis du Palais Garnier. Une prestation inédite comme signe de protestation face à la réforme des retraites. Depuis le 5 décembre, les danseurs de l’institution sont en grève et demandent le maintien de leur régime spécial de retraite, lié à la pénibilité du métier. Depuis 1698, les danseurs de l’Opéra bénéficient d’une pension spéciale et peuvent partir à la retraite à 42 ans et 6 mois. Une grève inédite : 63 spectacles ont été annulés et plus de 12 millions d’euros de pertes ont été enregistrés depuis le début du mouvement. Avec un mois de paralysie complète, l’Opéra de Paris fait face au pire blocage de son histoire. Jeudi 9 janvier, un nouveau préavis de grève illimité a été déposé.

Noël à la fête. Clément Noël, étoile montante du ski français, s’est installé au sommet de la hiérarchie des slalomeurs. Après avoir révélé son talent la saison dernière (trois victoires en Coupe du monde), il a déjà confirmé cet hiver avec une deuxième place fin novembre 2019 à Levi (Finlande), une victoire à Zagreb (Croatie) dimanche 5 janvier et une troisième place à Madonna de Campiglio (Italie) mercredi 8 janvier. Elles lui ont permis de prendre la tête du globe de la spécialité. Alexis Pinturault, qui restait sur un succès en slalom à Val d’Isère le 15 décembre 2019 et une neuvième place à Zagreb, a assuré en Italie une cinquième place qui lui a permis de prendre la tête du classement général de la coupe du monde de ski alpin.

Mané en or. Pour la première fois de sa carrière, l’attaquant de Liverpool Sadio Mané a été sacré, mardi 7 janvier, meilleur joueur africain de l’année 2019. Succédant à Mohammed Salah, il est récompensé pour son année de football auréolée de succès. Le numéro 10 titré en Ligue des Champions et en Coupe du monde des clubs avec les Reds et finaliste de la Coupe d’Afrique des nations avec le Sénégal, ne pouvait pas manquer la plus haute marche du podium cette saison. Mané devait présenter son trophée devant ses compatriotes à Dakar, le lendemain de la cérémonie. Le joueur n’a pas pu prendre son avion à cause d’une autorisation d’aviation civile manquante. La fête a été reportée à une date ultérieure.

Un jeune footballeur de Guingamp meurt dans un accident de la route. Nathaël Julan, attaquant de Guingamp (Ligue 2) âgé de 23 ans, est mort vendredi 3 janvier dans un accident de la route, après la sortie de l’entraînement. Selon le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours des Côtes d’Armor (Codis), la voiture du joueur a quitté la chaussée et percuté un arbre à forte vitesse alors qu’il roulait sur une voie express à Pordic, près de Saint-Brieuc. Des prélèvements sanguins ont été réalisés et une enquête a été confiée à la gendarmerie. Formé au Havre (L2), le jeune joueur y avait signé son premier contrat professionnel en 2016, avant de s’engager à Guingamp en janvier 2018. L’hiver dernier, il avait été prêté pour la fin de la saison à Valenciennes (L2).

Le basket-ball perd son « étoile polaire ». David Stern, ancien « commissioner » de la NBA (patron), est décédé mercredi 1er janvier 2020. Aux commandes de la ligue nord-américaine entre 1984 et 2014, il a contribué à son développement pendant ses trente ans de mandat. Avec lui, le basket est devenu un sport majeur aux États-Unis et la NBA une entreprise générant des milliards de dollars de bénéfices chaque année. Il aura notamment œuvré pour l’ouverture de la Ligue à l’international et pour l’évolution du droit des joueurs et de leur salaire. De nombreux hommages lui ont été rendus, que ce soit par LeBron James, Michael Jordan ou encore Adam Silver, l’actuel dirigeant.

Coup de théâtre à Buckingham. Meghan Markle et le prince William renoncent à leur rôle de premier plan dans la famille royale. Mercredi 8 janvier, le couple a annoncé vouloir prendre son indépendance financière et renoncé ainsi à l’essentiel de leurs engagements publics. Ils ont expliqué vouloir partager leur temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du nord « tout en continuant d’honorer la Reine, le Commonwealth, et leurs œuvres de charité ». Elizabeth II n’aurait pas été mise au courant de cette annonce et a déclaré dans un communiqué « comprendre le désir de prendre une autre voie ». La décision du duc et de la duchesse de Sussex a probablement fait suite à la pression médiatique qui entoure les époux. Meghan Markle, divorcée et métisse, a notamment été la cible d’attaques répétées. Le journal The Sun n’a pas hésité à parler d’un « Megxit ».

Mort de John Baldessari. L’artiste américain est mort le 2 janvier 2020 à l’âge de 88 ans. Véritable icône de l’art conceptuel, il est renommé pour ses collages, faits de juxtaposition de peinture et de photographies. Il a obtenu en 2009 le Lion d’Or de la Biennale de Venise pour l’ensemble de son œuvre. Peintre au début de sa carrière, il a brûlé toutes ses créations en 1970 pour se consacrer à la sculpture, à la photo et au texte. Sa vision de la culture contemporaine a fait de lui un incontournable de la scène artistique mondiale.

Jacques Dessange, le coiffeur des stars est mort. Le coiffeur français de renommée internationale est décédé mardi 7 janvier à l’âge de 94 ans. Né en 1925 à Souesmes (Sologne), le créateur du « coiffé-décoiffé » avait développé un empire présent dans 43 pays. En 2017, le groupe avait réalisé un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros. Hubert, de son vrai prénom, avait surtout fait parler de lui ces dernières années pour ses démêlés judiciaires avec son fils, Benjamin, à qui il avait confié les rênes du groupe en 2004. Il s’était aussi fait remarquer pour sa présence sur la liste des comptes de la banque HSBC non déclarés au fisc. Le célèbre coiffeur aurait caché en Suisse 1,6 million d’euros entre 2006 et 2007, avant de régulariser sa situation.

Pin It on Pinterest

Share This