(Photo : La police intervient sur le pont de Westminster à Londres, peu après qu’une voiture a foncé sur la foule, le 22 mars 2017. / Capture d’écran BBC UK.)

Semaines du 10 au 24 mars 2017

Monde

Attaque terroriste à Londres. Une attaque terroriste a fait 4 morts et 29 blessés, dont 7 dans un état critique, mercredi 22 mars à Londres. L’assaillant a d’abord foncé sur la foule à bord d’une voiture, sur le pont de Westminster. Il est ensuite descendu de son véhicule devant le Parlement et a poignardé un policier à mort avant d’être abattu. Jeudi matin, la Première ministre Theresa May a confirmé que l’auteur de l’attaque, Khalid Masood, était un Britannique connu du MI5 (le service de sûreté du pays). Le groupe Etat Islamique (EI) a ensuite revendiqué l’attentat. Il s’agissait de l’attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats du 7 juillet 2005.

Attentat à la voiture piégée à Bagdad. La capitale irakienne a été la cible d’un nouvel attentat à la voiture piégée faisant au moins 15 morts et 33 blessés, lundi 20 mars. L’attaque s’est produite vers 19 h, dans un quartier commerçant de l’ouest de la ville, très fréquenté à ce moment-là. L’organisation Etat Islamique (EI) a revendiqué l’attentat dans un message en ligne. Bagdad est depuis plusieurs mois le théâtre d’attaques répétées de l’EI, alors que les offensives des forces irakiennes se sont multipliées à Mossoul, deuxième ville du pays aux mains du groupe terroriste depuis juin 2014.

Élection du Premier ministre des Pays-Bas. Le premier ministre sortant Mark Rutte a remporté les élections législatives aux Pays-Bas, mercredi 15 mars. Alors que Geert Wilders, le candidat d’extrême droite, semblait être en position de gagner, le candidat du Parti populaire libéral et démocrate a remporté 33 des 150 sièges. Le parti d’extrême droite, Parti pour la liberté, islamophobe et pro-Brexit, a tout de même terminé deuxième de l’élection et remporté 19 sièges. Geert Wilders a annoncé être prêt à participer au nouveau gouvernement.

Donald Trump, revers en cascade. Le décret migratoire de Trump qui interdit l’entrée aux États-Unis aux ressortissants de six pays musulmans a été bloqué par Derrick Watson, un juge fédéral de Hawaï, mercredi 15 mars. Ce dernier a réclamé une suspension provisoire du décret de 14 jours. La première version de ce dernier avait déjà été rejetée, entraînant cette deuxième proposition. Le président américain a également connu un revers concernant ses accusations envers Barack Obama. Le Républicain avait affirmé que l’ancien président des États-Unis l’avait mis sur écoute durant la campagne. Les renseignements américains avaient immédiatement démenti l’information, avant que le Congrès indique ne pas avoir trouvé la moindre preuve d’accusation. Dernier revers pour le Président américain : le Congrès a retiré en dernière minute sa proposition de loi abrogeant et remplaçant l’Obamacare, faute de majorité.

Le Pérou sinistré par des pluies torrentielles. Les pluies diluviennes qui ont touché le Pérou au cours de la semaine dernière se sont intensifiées lundi 20 mars. Ces fortes précipitations ont engendré des inondations et des coulées de boue d’une ampleur historique. Le bilan faisait état d’au moins 75 morts et plus de 70 000 sinistrés. La capitale Lima est notamment menacée par un manque d’approvisionnement en eau pour ses habitants. Ce climat dantesque est lié au phénomène el Niño, qui entraîne un réchauffement des eaux de l’océan Pacifique et une absence de vent. Le Croix Rouge péruvienne a mis en place des équipes pour aider les habitants touchés par cette catastrophe. La moitié du pays était, vendredi 24 mars, en situation d’État d’urgence.

Trente-huit morts dans un accident en Haïti. Le 12 mars dernier, dans la ville des Gonaïves, à 50 kilomètres de Port-au-Prince, un bus a foncé dans la foule, faisant au moins 38 morts et 13 blessés. Le véhicule a d’abord heurté deux piétons, avant de se diriger vers une bande de musiciens. Cet accident a provoqué des manifestations de colère de la part de la population. Un enquête a été ouverte pour éclairer les circonstances du drame. Le bus, ses passagers et son chauffeur ont été placés en sécurité dans le commissariat des Gonaïves.

Scandale de viande avariée au Brésil. La police brésilienne a annoncé vendredi 17 mars le démantèlement d’un réseau de viande avariée. L’affaire concernerait 21 entreprises brésiliennes ainsi que plusieurs fonctionnaires qui leur délivraient des certificats de validité sans vérification. La Chine et Hong Kong, les plus gros clients de viande brésilienne dans le monde, ont déjà suspendu les importations en provenance du pays. L’Union Européenne a quant à elle mis en place des restrictions. Le ministre brésilien de l’Agriculture a évoqué « un désastre » pour l’économie du pays.

Décès de Chuck Berry. Le chanteur américain Chuck Berry, un des pères fondateurs du rock’n’roll, a tiré sa dernière révérence samedi 18 mars, à l’âge de 90 ans. Chuck Berry a laissé derrière lui une œuvre immense, ponctuée de plusieurs tubes qui marqueront à jamais la musique populaire. De Maybellene à Roll Over Beethoven, en passant par Johnny B. Goode, dont le riff de guitare en introduction fit de lui un génie du rock, Berry s’est distingué des années durant par son jeu électrique et son énergie scénique débordante. Malgré le génie et son influence, sa popularité est restée entachée d’épisodes judiciaires et par quelques passages en prison.

Martin McGuinness est décédé. L’ancien Vice-Premier ministre de l’Irlande du Nord, Martin McGuinness, 66 ans, est décédé dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 mars à Derry (Irlande du Nord). L’ancien commandant de l’armée Républicaine Irlandaise était une figure du Sinn Fein, parti républicain d’Irlande Du Nord. L’homme était décrit comme un partisan de la paix. Il fut l’un des principaux négociateurs pendant le processus de paix qui a mis fin à des affrontements entre les nationalistes et les unionistes. La première ministre britannique Theresa May a rendu hommage à McGuinness, sans oublier de préciser qu’elle « ne pardonnerait jamais la trajectoire qu’il a prise au début de sa vie ».

Décès de Trisha Brown. La chorégraphe américaine Trisha Brown s’est éteinte, samedi 18 mars, à l’âge de 80 ans. Grande figure de la danse contemporaine, elle fut l’une des premières danseuses à se produire hors des théâtres, dans les musées ou sur les toits. Avec sa compagnie éponyme montée en 1970, elle a créé plus de 100 chorégraphies et six opéras. Sa troupe a salué « une des chorégraphes les plus acclamées et influentes de son époque, dont le travail avant-gardiste a changé pour toujours le paysage artistique ».

France

Attaque terroriste à Orly. Samedi 18 mars, un homme de 39 ans, Ziyed Ben Belgacem, s’est attaqué à une militaire de l’opération Sentinelle en patrouille à l’aéroport d’Orly, avant d’être abattu par trois autres militaires. Selon le procureur de la République de Paris, François Molins, l’attaquant était « là pour mourir par Allah » et promettait « des morts ». Il avait déjà légèrement blessé un policier lors d’un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise) plus tôt dans la matinée, avant de tirer sur les clients d’un bar (sans faire de blessés) et de commettre un car-jacking à Vitry-sur-Seine. La section antiterroriste du Parquet de Paris a été saisie de l’affaire. Les analyses technologiques ont mis en évidence la présence d’alcool et de stupéfiants dans le sang de Ziyed Ben Belgacem, déjà connu des services de polices pour des faits de droit commun.

Bruno Le Roux : une démission express. Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a annoncé sa démission, mardi 21 mars, suite aux révélations de l’émission Quotidien sur TMC, concernant l’emploi de ses deux filles adolescentes à l’Assemblée et l’annonce de l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet national financier. Bruno Le Roux a déclaré avoir employé ses filles en CDD pour des postes de collaboratrices parlementaires lorsqu’elles étaient lycéennes puis étudiantes, soit respectivement 10 et 14 contrats à durée déterminée entre 2009 et 2016, pour un total d’à peu près à 55 000 €. Dans la même journée, le secrétaire d’État au Commerce extérieur, Matthias Fekl, 39 ans, a été nommé ministre de l’Intérieur par le Président de la République.

Colis piégé au siège du FMI et alerte à bombe au Palais de Justice. Une assistante de direction a été blessée lors de l’ouverture d’un courrier provenant de Grèce, au siège parisien du FMI (Fonds Monétaire International), jeudi 16 mars. Le parquet antiterroriste a été saisi, notamment pour « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste ». Les investigations ont été confiées à la section antiterroriste de la brigade criminelle de la préfecture de police et à la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI). Christine Lagarde, directrice du FMI a condamné cet « acte de violence ». Lundi 20 mars, le pôle financier du palais de justice de Paris a été évacué suite à une alerte à la bombe donnée après un appel anonyme, selon une source proche de l’AFP.

Dix ans de prison pour Jonathan Guyot. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné à la peine maximale, vendredi 17 mars, l’ancien policier du 36, quai des Orfèvres pour le vol et le recel de 48,5 kg de cocaïne. La saisie de ses biens immobiliers et de ses comptes bancaires s’ajoute à sa détention. Malgré son identification sur les images de vidéosurveillance, Jonathan Guyot a toujours nié son implication dans le vol de la drogue en juillet 2014. Son frère, son épouse ainsi que deux de ses amis ont également été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour recel, trafic de stupéfiants et destruction de preuves.

Le Diesel Gate s’empare de Renault. Alors que la marque automobile française a connu une année record en 2016, elle a été accusée de tricherie, selon des révélations du journal Libération, mercredi 15 mars, sur les niveaux d’émissions de ses 5 véhicules diesels. Pour le moment, le groupe n’a pas répondu au réquisitoire de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGGCRF). Elle soupçonne Renault d’avoir installé sur ses moteurs un dispositif qui permettrait de diminuer les émissions d’oxyde d’azote au moment où les test anti-pollution auraient été réalisés. De nombreux modèles sont concernés par ce soupçon de triche comme la Clio IV, voiture la plus vendue en France ou encore la Renault Captur.

Fusillade dans un lycée de Grasse. Jeudi 16 mars, un adolescent de 16 ans a ouvert le feu dans le lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes), blessant ainsi huit personnes. Le jeune homme avait pour objectif de tuer 8 à 14 de ses camarades. Au terme de 48 heures de garde-à-vue, il a été présenté à un juge. Son meilleur ami a lui aussi été amené devant la justice. Les deux adolescents ont été mis en examen, respectivement pour « tentative d’assassinat » et « complicité de tentative d’assassinat ».

Décès d’Henri Emmanuelli. L’ancien président de l’Assemblé nationale est décédé mardi 21 mars à l’âge de 71 ans. Henri Emmanuelli était député socialiste et avait pris la décision de ne pas se présenter pour les législatives de juin. Une minute de silence très émouvante a été observée lors d’une séance consacré au budget au Conseil départemental des Landes dont il était le président.  Henri Emmanuelli était considéré comme le père spirituel de Benoît Hamon, qui lui a rendu hommage : « il a eu un rôle extrêmement important pour moi, pour ce que je suis. Je lui dois beaucoup, il était plus âgé que moi, mais il était pour moi comme un frère, une âme sœur ». Les réactions politiques se sont succédé après la disparition de cette grande figure de la gauche.

Campagne présidentielle

Onze candidats qualifiés pour l’élection présidentielle. Le Conseil Constitutionnel a publié vendredi 17 mars la liste des onze candidats à l’élection présidentielle ayant reçu les 500 parrainages nécessaires. Il s’agit, par nombre décroissant de parrainages recueillis, de : François Fillon (Les Républicains), Benoît Hamon (Parti Socialiste), Emmanuel Macron (En Marche!), Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise), Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France), Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Marine Le Pen (Front National), François Asselineau (Union Populaire Républicaine), Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste) et Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès).

François Fillon dans la tourmente judiciaire. Le JDD a révélé, dimanche 12 mars, que le candidat se serait fait offrir plusieurs tailleurs vendus dans une luxueuse boutique parisienne. Or, la loi exige que les parlementaires déclarent au déontologue de l’Assemblée nationale « tout don ou avantage d’une valeur supérieure à 150 € dont ils ont bénéficié, en lien avec le mandat ». Le parquet national financier a également accusé François Fillon « d’escroquerie aggravée, de faux et d’usage de faux », jeudi 16 mars. Le couple Fillon est soupçonné d’avoir rédigé des faux documents pour justifier les heures de travail de Penelope Fillon en tant qu’assistante parlementaire. Enfin, vendredi 24 mars, Marc Joulaud, l’ex suppléant de François Fillon, a été lui aussi mis en examen pour détournement de fonds publics, suite à l’embauche de Pénélope Fillon 2002 et 2007.


Les enfants Fillon auraient reversé une partie… par 20Minutes

Une nouvelle affaire menace les Le Pen. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a rendu publique la déclaration de patrimoine des onze candidats à la présidence de la République, dont celle de Marine Le Pen, mercredi 22 mars. En raison d’un patrimoine étonnamment bas (à peine 600 000 €), le fisc soupçonne Marine Le Pen d’avoir sous évalué la valeur de son patrimoine. Il a exprimé ses doutes sur la valeur présumée des biens immobiliers de la famille, et en particulier sur celles du domaine de Montretout à Saint-Cloud de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine.

Une caricature douteuse publiée par Les Républicains. Le compte Twitter officiel du parti Les Républicains a publié vendredi 10 mars une infographie polémique nommée « la Vérité sur la galaxie Macron ». Cette caricature d’Emmanuel Macron représentait le candidat d’En Marche entouré de nombreuses personnalités politiques l’ayant soutenu. Dans le dessin, Macron a une faucille à la main, un nez crochu et un chapeau haut de forme, rappelant les propagandes antisémites des années 1930. Le tweet a ensuite été supprimé par le parti du candidat Fillon. Ce dernier a dénoncé une « caricature inacceptable ». Le directeur de la communication de LR a été convoqué pour un « entretien disciplinaire » par Bernard Accoyer, directeur général du parti.

Les cinq principaux candidats à la présidentielle ont débattu sur TF1. François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont échangé leurs visions pour la France pendant trois heures, lundi 20 mars. Les cinq autres candidats (Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Jacques Cheminade, Jean Lassalle et François Asselineau) n’ont pas été conviés à débattre et Nicolas Dupont Aignan l’a vivement contesté. Les candidats ont d’abord répondu à la question : « Quel président voulez-vous être ? ». Puis ils ont échangé sur plusieurs thèmes, d’abord de société (éducation sécurité, laïcité, institutions et environnement) puis sur l’économie (protection sociale, rôle de l’Etat, libre échange) et enfin sur la politique étrangère (Europe et place de la France dans le monde).

Les « insoumis » de Jean-Luc Mélenchon ont défilé à Paris. Les partisans du candidat à l’élection présidentielle ont milité pour la VIe République, samedi 18 mars. Le cortège a déambulé de la place de la Bastille jusqu’à celle de la République au milieu des drapeaux tricolores et des bonnets phrygiens. Selon les organisateurs, 130 000 personnes se sont réunies. Elles ont notamment scandé « protéger les biens communs » ou encore « IVG dans la Constitution ». Vers 15 h, Jean-Luc Mélenchon a pris la parole pendant environ trois-quarts d’heure. Il a exhorté à « l’insurrection » par le vote en estimant que le temps de la Ve République était « révolu ». Il a aussi annoncé vouloir soumettre les traités européens à des référendums.


Jean-Luc Mélenchon : qui sont les insoumis?

Emmanuel Macron multiplie les soutiens politiques. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a annoncé, jeudi 23 mars, à Rennes, son ralliement au candidat du mouvement En Marche !. Cette même semaine, d’autres membres du gouvernement de François Hollande l’ont également rejoint, comme Barbara Pompili, secrétaire d’État à la Biodiversité, ou encore le secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard. Ce dernier a précisé que son choix était motivé par ses convictions politiques et non par opportunisme.

Sports

Pas de fusion entre le Racing Metro 92 et le Stade Français. Motivé par le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti, le projet de réunir les deux grands clubs franciliens de rugby a finalement avorté lundi 13 mars, une semaine après son annonce. Les joueurs et les supporteurs de chaque blason se sont mobilisés. La mairie de Paris a affiché ses inquiétudes notamment sur la question de l’utilisation des stades. Elle verse 800 000 € chaque année pour le stade Jean Bouin, rénové en 2013, tandis que la construction de l’Arena à Nanterre pour le Racing 92 va s’achever.

Le XV de France vient à bout du Pays du Galles. Le tournoi des VI Nations s’est clôt sur une victoire de l’équipe de France, celle-ci terminant troisième (3 victoires, 2 défaites). Les Bleus ont repoussé le chronomètre de vingt minutes pour inscrire un essai au bout du suspense (100e minute) par Damien Chouly. Sa transformation a donné la victoire 20-18. L’Angleterre, assurée du trophée, n’a pas réalisé le Grand chelem en s’inclinant face à l’Irlande (13-9). L’Italie, séchée en Écosse (29-0), a ramassé la cuillère de bois.

Des rugbymen du FC Grenoble suspectés de viol. Après leur défaite contre l’UBB à Bordeaux (14-46), samedi 11 mars, plusieurs joueurs du FC Grenoble sont suspectés de viol sur une jeune femme de 21 ans. Elle a accusé les rugbymen de l’avoir droguée avant de l’emmener dans un hôtel où elle aurait été violée. Le parquet de Bordeaux a été saisi de l’affaire. Jeudi 23 mars, trois joueurs ont vu leur garde à vue prolongée de 24 heures à l’hôtel de police de Grenoble alors que trois autres ont pu rentrer chez eux.

Coupes d’Europe de football : Monaco et Lyon poursuivent l’aventure. L’AS Monaco s’est assuré sa place en quarts de finale de la Ligue des Champions après avoir vaincu Manchester City (3-1), mercredi 15 mars. Les Monégasques s’étaient inclinés lors du match aller en février. La seule équipe tricolore encore en compétition affrontera le Borussia Dortmund. En Ligue Europa, forts de leur victoire 4 buts à 2 à l’aller, les hommes de Bruno Genesio ont éliminé l’AS Roma malgré leur défaite en Italie (2-1). L’OL sera opposé en quarts de finale aux Turcs du Besiktas.

Des nouveaux en équipe de France de football. Jeudi 16 mars, Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France de football a annoncé la liste des 24 joueurs retenus pour disputer les matchs contre le Luxembourg et l’Espagne en vu des qualifications pour la Coupe du monde de 2018. A noter dans cette liste l’arrivée de petits nouveaux dont la pépite monégasque Kylian Mbappé et son coéquipier Benjamin Mendy ou encore le lyonnais Corentin Tolisso et le marseillais Florian Thauvin.

Roger Federer s’offre un doublé. Après avoir remporté l’Open d’Australie en janvier, Roger Federer s’est imposé lors du Master 1000 d’Indian Wells. Dimanche 19 mars, le Suisse a vaincu son compatriote Stan Wawrinka en deux sets (6-4 ; 7-5).  Cette victoire en Californie a permis à Roger Federer de célébrer son 90e titre et sa 25e victoire dans un Master 1000.

Les Français au sommet en sports d’hiver.
Championnat du monde de ski freestyle et snowboard. Pierre Vaultier a lancé la dynamique française à Sierra Nevada en Espagne en remportant le titre de champion du monde de snowboard cross, dimanche 12 mars. Tess Ledeux est devenue quant à elle championne du monde de slopestyle à tout juste 15 ans.
Biathlon. Après avoir battu le record de victoire sur une saison, Martin Fourcade a une nouvelle fois remporté le gros globe du général, et les globes de cristal de l’individuel, du sprint, de la poursuite et de la mass start. Dimanche 19 mars, il a clôturé sa saison en apothéose avec une quatorzième victoire sur la mass start.
Slalom géant. Après son titre de championne du monde du slalom géant en février, la française Tessa Worley s’est offert le globe de numéro 1 mondiale de cette spécialité. Ce trophée a récompensé la régularité de la skieuse du Grand-Bornand (Haute-Savoie) tout au long de la saison.

Milan-San Remo : Michal Kwiatkowski triomphe au sprint. Le coureur polonais Michal Kwiatkowski, champion du monde 2014, a remporté Milan-San Remo, la première grande classique de la saison cycliste, samedi 18 mars. Le Slovaque Peter Sagan, champion du monde en titre, a lancé le sprint à plus de 6 kilomètres de l’arrivée. Le coureur s’est cependant fait rejoindre par le Polonais Michal Kwiatkowski et le Français Julian Alaphilippe.

Fin de carrière internationale pour les handballeurs Narcisse et Omeyer. Mardi 21 mars, les joueurs de l’équipe de France de handball Daniel Narcisse et Thierry Omeyer ont décidé de mettre un terme à leur carrière avec les Bleus. Cette annonce a eu l’effet d’un tremblement de terre dans le monde du handball tricolore. Thierry Omeyer, l’emblématique gardien des Bleus depuis 1999, a donc raccroché après 356 sélections en équipe de France. Daniel Narcisse, l’arrière gauche des Tricolores depuis 2000, a, quant à lui, joué 309 matchs avec le maillot français. A eux deux, ils ont remporté 4 titres olympiques, 9 titres mondiaux, 10 titres de champions de France et 6 Ligues des champions.

Pin It on Pinterest

Share This