(Photo : Les gendarmes sécurisent la zone autour du Super U de Trèbes, où plusieurs personnes sont prises en otage par Redouane Lakdim, vendredi 23 mars. / Raymond ROIG / AFP)

SEMAINES DU 10 MARS AU 24 MARS 2018.

FRANCE

Attentat terroriste dans l’Aude. Des attaques revendiquées par l’état islamique ont été perpétrées à Carcassonne et à Trèbes faisant au moins 4 morts et 16 blessés, dont deux graves. Dans la matinée du vendredi 23 mars, Redouane Lakdim a braqué une voiture, faisant un blessé et un mort. À bord de cette voiture, il a ensuite tiré sur un groupe de quatre CRS non-armés qui revenaient d’un jogging, blessant l’un deux à l’épaule. L’assaillant s’est ensuite réfugié dans un supermarché de Trèbes et a pris plusieurs personnes en otage. Quatre heures plus tard, la situation s’est désamorcée grâce au lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame. Après avoir pris la place d’une des otages, il a pu maintenir le contact avec les forces de l’ordre. L’assaut a été donné lorsque le GIGN a entendu des coups de feu, permettant l’évacuation des otages et l’exécution du terroriste. Durant l’assaut, deux des membres du GIGN ont été blessés, le lieutenant-colonel est lui décédé dans la nuit. Redouane Lakdim, âgé de 25 ans, était connu des services de renseignement pour des faits de petite délinquance et fiché S. Selon le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, il aurait agi seul. Avant ces événements, la France n’avait pas connu d’attentat depuis octobre 2017.

Nicolas Sarkozy mis en examen. L’ancien chef de l’État français a été placé en garde à vue puis mis en examen pour corruption passive, financement illégal de campagne électoral et recel de fonds publics libyens. Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir financé une partie de sa campagne électorale de 2007 par la Libye de Kadhafi. Cette affaire avait été dévoilée en 2012 par Mediapart. Mardi 20 et mercredi 21 mars, Nicolas Sarkozy a été entendu dans les locaux de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières, à Nanterre, près de Paris. L’ancien Président a toujours contesté les faits qui lui sont reprochés. Il est venu le redire, jeudi 22, sur le plateau du 20 H de TF1.

La SNCF en grève deux jours sur cinq pendant trois mois. Le trafic ferroviaire a été largement perturbé jeudi 22 mars suite à une mobilisation d’agents de la SNCF (environ 35%) et de la RATP contre la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement. 40 % des TGV, 25 % des Intercités et 50 % des TER, et  30 % des trains d’Ile-de-France ont circulé. Aux cheminots s’étaient joints des syndicats de la fonction publique. Des heurts entre manifestants ont eu lieu, notamment à Nantes. Ce jour de manifestation n’était que le début d’une série de grèves annoncées par la SNCF : un calendrier comportant 36 dates de grèves reconductibles a été dévoilé. À compter du 3 avril, deux jours de grèves auront lieu tous les trois jours. La SNCF s’est engagée cependant à publier, chaque jour à 17h, la liste des trains qui circuleront le lendemain.

Des étudiants grévistes agressés à la fac de droit de Montpellier. Plusieurs étudiants qui occupaient la faculté de droit de Montpellier ont subi des violences de la part d’une douzaine d’individus masqués et armés de bâtons et de matraques. Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 mars, vers 1 h. Les hommes cagoulés ont pénétré dans l’amphithéâtre Urbain-V où les étudiants étaient calmes et sous la surveillance du personnel de sécurité de l’université. Les étudiants protestaient contre la réforme du baccalauréat et de l’accès aux études supérieures.

Olivier Faure va devenir le premier secrétaire du PS. L’ancien député est arrivé en tête du premier tour du congrès du Parti Socialiste (PS), jeudi 15 mars. Il a recueilli 48,56% des voix, devant Stéphane Le Foll (26,10%), Emmanuel Maurel (18,90%) et Luc Carvounas (6,36%). Olivier Faure, ancien soutien de François Hollande, a passé sept ans à travailler avec l’ancien président de la République. Le premier secrétaire par intérim pendant huit mois, Rachid Temal, s’est félicité de la mobilisation lors du vote. La consultation s’est tenue dans la soirée du 15 mars dans les 3 200 sections du parti. 37 014 militants se sont déplacés. Olivier Faure sera officiellement intronisé premier secrétaire lors du prochain congrès du PS qui se déroulera à Aubervilliers, les 7 et 8 avril 2018.

Accord de principe à Mayotte.  Un accord de principe a été trouvé, mardi 13 mars, entre le collectif, l’intersyndicale et la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, sans que la grève soit totalement suspendue. La ministre s’est félicitée « de l’état d’esprit volontariste et collectif qui a prévalu dans la construction d’un accord mettant un terme à la crise de Mayotte ». Les négociations ont porté sur  des mesures pour renforcer la sécurité, la lutte contre la délinquance et la lutte contre l’immigration illégale. Les grévistes se sont donnés un mois pour vérifier que les mesures annoncées seront prises et définitivement suspendre leur mouvement.

Les retraités dans la rue pour protéger leur pouvoir d’achat. Les retraités se sont mobilisés jeudi 15 mars à l’appel de neuf organisations. Ils protestaient contre l’augmentation d’1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) et donc de leur pouvoir d’achat. Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs grandes villes de France : un millier de personnes ont défilé à Marseille. Ils étaient également 2 000 à Bordeaux, 850 à Toulouse et 700 à Brest. Les organisations exigent l’annulation des mesures prises, une augmentation de la pension de réversion (quand le conjoint survivant reçoit la retraite du conjoint décédé) et le retour à une revalorisation. La CFDT a dénoncé la promesse non tenue d’Emmanuel Macron de gain de pouvoir d’achat pour les fonctionnaires. Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé, mardi 20 mars, un geste à venir en direction des retraités les plus modestes parmi ceux touchés par l’augmentation en 2018 de la CSG.

370 millions d’euros pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Le gouvernement français a arrêté une série de mesures pour la reconstruction des deux îles, gravement touchées par l’ouragan Irma, il y a six mois. Matignon s’est engagé à allouer au moins 370 millions d’euros, lors du cinquième comité interministériel qui s’est tenu lundi 12 mars. Si la situation est normalisée avec le retour de tous les services publics essentiels, la vie sur place reste précaire. L’État va donc investir 66,4 millions d’euros pour restaurer les infrastructures publiques telles que les écoles ou les réseaux téléphoniques. Au total, les dégâts matériels causés par Irma s’élèvent à 1,83 milliard d’euros.

Apple et Google attaqués en justice par la France. Le ministre de l’Économie et des Finances a annoncé, mardi 13 mars, sa volonté d’assigner en justice les entreprises américaines Apple et Google pour « pratiques commerciales abusives ». Il a demandé une sanction symbolique de deux millions d’euros pour chacune des firmes. Bruno Le Maire a qualifié ces pratiques d’ « inacceptables ». Selon lui, des start-up françaises se seraient vu imposer des tarifs pour être référencées dans les différents magasins d’applications (Play Store pour Google et Apple Store pour la marque à la pomme). Face à ces accusations, la marque du célèbre moteur de recherche a assuré être en règle.

MONDE

Crise à Facebook. Une enquête commune publiée vendredi 16 mars, par le New York Times et le Guardian, a révélé l’exploitation des données de millions d’utilisateurs de Facebook par Cambridge Analytica, une société privée anglo-américaine. Grâce à des questionnaires rémunérés au sein du réseau, un sous-traitant de la société serait parvenu à constituer les dossiers de millions d’internautes. La société a démenti avoir influencé l’élection américaine avec les données siphonnées. Mais dans un document diffusé sur une chaîne britannique, on entent, via une caméra cachée, le patron de la société, Alexander Nix, se vanter d’avoir joué un rôle clé dans l’élection du président américain. Quatre jours après la polémique, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a reconnu la responsabilité du réseau et a promis de restreindre l’accès aux données d’utilisateurs par les développeurs d’application.

Plusieurs offensives majeures en Syrie. La Turquie a repris aux rebelles kurdes la région d’Afrin dimanche 18 mars. 250 000 habitants de la région auraient fui face aux combats et le président turc Erdogan a annoncé ne pas vouloir stopper son avancée. Les ennemis défaits de l’armée turque sont des alliés de l’armée américaine dans la lutte contre l’état islamique. De son côté, l’armée syrienne de Bachar Al-Assad a poursuivi son offensive sur l’enclave de la Ghouta orientale. Les rebelles de cette région seraient à l’origine d’un tir de roquette sur Damas, qui a tué 35 civils mardi 20 mars. Un raid aérien probablement mené par l’armée de Damas ou son allié russe a aussi tué 20 civils dont 16 enfants le même jour. Le conflit en Syrie a engrangé en tout plus de 350 000 morts.

Affaire Skripal : multiples tensions entre Londres et Moscou. Theresa May a annoncé, mercredi 14 mars, la suspension des contacts bilatéraux avec Moscou et le renvoi de vingt-trois diplomates russes du territoire, suite à la tentative de meurtre, par empoisonnement, dimanche 4 mars, contre Sergueï Skripal, un ex-agent double britannique, et sa fille, à Salisbury au sud de l’Angleterre. Le gouvernement britannique a accusé la Russie d’être l’auteur de cette tentative d’assassinat. La Russie a répliqué avec l’expulsion de vingt-trois diplomates britanniques et la fin des activités du British Council dans le pays. Moscou s’est défendu de cette accusation et proposé l’organisation d’une réunion avec l’ambassadeur britannique, qui a refusé de s’y rendre.

Soupçons d’irrégularité autour de la réélection de Poutine. Le président sortant russe a remporté dimanche 18 mars l’élection présidentielle russe dès le premier tour, avec un large score de 76,7 % des voix. La participation était en hausse par rapport aux élections de 2012. L’opposition et des ONG russes ont dénoncé des fraudes massives. Un bourrage d’urne aurait été mis en place, des images de l’agence de presse Reuters ont montré notamment des électeurs allant voter deux fois dans des bureaux différents. Des employeurs auraient aussi menacé des employés pour qu’ils se rendent au bureau de vote tandis qu’on offrait à certains des places de concerts. Avec ce scrutin, Vladimir Poutine a réalisé son meilleur score à des élections, lui assurant d’être au pouvoir jusqu’en 2024, soit vingt-quatre ans de règne.

Xi Jinping réélu à la présidence de la Chine. Le président chinois sortant a été confirmé au pouvoir à l’unanimité par les députés, samedi 17 mars, pour un deuxième quinquennat. Par ailleurs, le 11 mars, a eu lieu une réforme de la constitution chinoise abolissant la limite de mandat d’un président. Cette réforme avait été mise en place en 1982 pour éviter un retour à la dictature. Xi Jinping a aussi obtenu que sa « pensée » soit introduite dans la constitution, honneur uniquement réservé à Mao auparavant. Un nouvel organe anti-corruption a également été créé pour étendre la lutte à toute la fonction publique. Depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping, 1,5 millions de personnes ont été sanctionnées pour corruption.

Londres obtient des avancées sur la période de transition post-Brexit. L’Union Européenne et le Royaume-Uni ont réussi à trouver un accord sur la période de transition post-Brexit, durant laquelle le pays ne participera plus aux prises de décisions tout en devant s’acquitter des règles de l’UE. Pour éviter les conséquences d’une sortie brutale, Londres a souhaité que soit mise en place cette période en attendant de conclure des accords commerciaux entre l’UE. La période de transition post-Brexit prendra fin le 31 décembre 2020. Avec le maintien de l’accès libre au marché unique européen, les entreprises, qui hésitaient à se délocaliser hors du territoire britannique, sont soulagées. L’accord de transition ne traite néanmoins pas la question de l’Irlande, dossier renvoyé à de futures négociations à de maintes reprises.

Démission du président péruvien. Le président péruvien, Pedro Pablo Kuczynski, a présenté sa démission au Congrès, mercredi 21 mars. Au cœur d’un scandale de corruption, M. Kuczynski est accusé d’avoir profité de 5 millions de dollars versés par l’entreprise brésilienne de pétrochimie Odebrecht à deux de ses entreprises. Alors qu’il avait affirmé ne pas avoir de liens avec l’entreprise, des enregistrements et vidéos prouvent le contraire. Ces documents publiés par le parti de droite Fuerza Popular montrent des proches du président en train d’acheter des voix pour éviter qu’ils ne votent sa destitution. Le président a annoncé sa démission à la télévision mais elle doit encore être acceptée par les parlementaires. Si elle est confirmée, le poste de président du Pérou reviendra au vice-président, Martin Vizcarra, actuellement ambassadeur au Canada.

Nouveau licenciement à la Maison Blanche. Donald Trump a annoncé via un tweet, mardi 13 mars, le remplacement de son chef de la diplomatie, Rex Tillerson, par le directeur de la CIA, Mike Pompeo. Cette annonce a confirmé les informations du Washington Post qui avait révélé des tensions entre l’ex-secrétaire d’État et le président. Ce limogeage s’explique à cause d’un désaccord sur plusieurs affaires, notamment le dossier nucléaire iranien, les relations avec la Corée du Nord et la ligne diplomatique du pays. Pour remplacer Mike Pompeo, Gina Hospel a été nommé à la tête de l’agence de surveillance américaine ; c’est la première fois qu’une femme est élue à ce poste.

Retour des étudiantes enlevées par Boko Haram Au moins 104 jeunes filles ont été ramenés devant leur école au Nigeria, mercredi 21 mars. Elles avaient été enlevées le 19 février lors d’un rapt dans leur établissement. Leurs ravisseurs les ont déposées sur le bord de la route, puis auraient fait des photos avec les habitants du village. Les ex-captives ont expliqué que les combattants leur ont dit de rejoindre leur foyer. Elles n’auraient pas été maltraités durant leur séquestration mais cinq jeunes filles sont décédées lors de la prise d’otage. Une jeune fille catholique serait encore aux mains de Boko Haram pour qu’elle se convertisse à l’islam.

La présidente quitte son poste à l’île Maurice. Ameenah Gurib-Fakim a annoncé qu’elle quittait son poste de présidente, samedi 17 mars. Seule femme chef d’État en Afrique, elle avait utilisé une carte bancaire fournie par une ONG pour effectuer des achats personnels, à hauteur de 25 000 €. Elle a reconnu les faits puis remboursé ce montant pour enfin accepter de quitter le pouvoir, sous la pression de son Premier ministre. Le poste de présidente qu’elle occupait était en grande partie honorifique.

Jacob Zuma devant les tribunaux. L’ancien président sud-africain est poursuivi pour corruption et fraude, a annoncé le parquet général, vendredi 16 mars. Il aurait bénéficié, dans le cadre d’un contrat d’armement, de pots-de-vin, versés notamment par la société française d’armement et d’électronique Thalès. Cette affaire remonte à 1999, lorsque Jacob Zuma était vice-président. Elle l’avait contrainte, à l’époque, à la démission. Il avait ensuite reconquis le pouvoir en 2009. Cette affaire, ainsi que d’autres similaires, l’avait poussé à abandonner le pouvoir le 15 février dernier.

Décès de Stephen Hawking. Le physicien et cosmologiste Stephen Hawking est mort mercredi 14 mars, à l’âge de 76 ans. Le scientifique était atteint de la maladie de Charcot entraînant une paralysie complète. Depuis les années quatre-vingt, il utilisait un ordinateur pour parler, lui donnant une voix iconique. Il est l’un des scientifiques les plus importants du siècle, ses travaux ont notamment porté sur les trous noirs, la gravité et « la théorie du tout ». Stephen Hawking était connu du grand public grâce à son talent de vulgarisateur scientifique, son livre Une brève histoire du temps lui a donné une renommée mondiale. Le physicien était aussi plébiscité par la pop-culture, il est apparu dans Star Trek, les Simpson et The Big Bang Theory.

SPORTS

Les bleus paralympiques reviennent de Pyeongchang avec 20 médailles. Quatrième nation des Jeux paralympiques, la France est repartie de Pyeonchang avec 20 médailles. Au total, 7 médailles d’or ont été décrochées par les athlètes français, 8 en argent et 5 en bronze. En 2014, les athlètes paralympiques français avaient décroché 12 médailles. A 24 ans, la skieuse Marie Bochet a obtenu 4 médailles d’or en Corée du Sud, en descente, super-G, slalom géant et slalom. Elle totalise 8 médailles olympiques. Benjamin Daviet est reparti avec cinq médailles dont trois en or en biathlon sprint 7,5 km debout, biathlon 12,5 km, relais 4 x 2,5 km, ski de fond 20 km et  biathlon 15 km debout.

Fourcade décroche un septième gros globe de cristal, Dorin-Habert prend sa retraite. Martin Fourcade s’est adjugé son septième gros globe de cristal consécutif, jeudi 22 mars, à Tyumen, en Russie. Le biathlète a remporté le sprint (10 kilomètres) devant son compatriote Simon Desthieux. Johannes Boe, principal rival de Martin Fourcade, a terminé à une décevant quatorzième place. Le Français s’était accordé une marge d’erreur en remportant la poursuite d’Oslo samedi 17 mars. Plus tôt dans la journée, le relais féminin s’est imposé à Oslo. Cette victoire est un beau cadeau d’adieu pour la lyonnaise Marie Dorin-Habert qui a participé à son dernier relais. La quintuple championne du monde a mis fin à sa carrière ce dimanche en terminant vingtième de la poursuite féminine. A 31 ans, la lyonnaise se retire du circuit en étant l’une des figures de proues du biathlon français.

Nouveau record pour Marcel Hirscher. Le skieur alpin autrichien Martin Hirscher a ajouté un nouveau record à son palmarès. En triomphant samedi 17 mars sur le géant d’Äre, en Suède, il a remporté sa treizième victoire de la saison. Le Français Camille Muffat-Jeandet a terminé lui ce super G en troisième position, à 26 centièmes d’Hirscher. Grâce à cette victoire, Hirscher est assuré de remporter une cinquième fois la Coupe du Monde dont il est le leader depuis début mars. Avec ce nouveau record, il égale le Suédois Ingemar Stenmark et l’Autrichien Hermann Maier.

La France quatrième du tournoi des 6 Nations, l’Irlande réalise le Grand Chelem. Samedi 10 mars, les rugbymans français ont remporté leur deuxième victoire dans le tournoi des 6 Nations face à l’Angleterre (22-16). Opposés au Pays de Galles, samedi 17 mars, leur série de victoires s’est arrêtée. Malgré la solidité défensive affichée, les hommes de Jacques Brunel se sont inclinés sur le fil à Cardiff (14-13). Après la défaite de l’Angleterre au stade de France lors de la quatrième journée, l’Irlande était assurée de remporter le tournoi. En remportant son dernier match face à ces mêmes Anglais (24-15), les coéquipiers de Jonathan Sexton ont réalisé le Grand Chelem, exploit qu’ils n’avaient plus accompli depuis 2009. Quant aux françaises, elles ont aussi effectué le Grand Chelem, leur premier depuis 2014.

Défaite des Bleus face à la Colombie. L’équipe de France de football s’est inclinée 2-3, vendredi 23 mars au Stade de France face à la Colombie. Les hommes de Didier Deschamps, pourtant auteurs des deux premiers buts, se sont faits rattraper au score en seconde période. Trop passifs à la fin de la première période et durant la deuxième mi-temps, les Français ont également encaissé un pénalty. Olivier Giroud avait ouvert le score dès la onzième minute, donnant l’avantage à la France, Sur une belle action collective avec une talonnade de Griezmann et une passe de Mbappe, Lemar a marqué le second but français. Le sélectionneur français a également fait rentrer en cours de jeu Ben Yedder et Hernandez, les deux nouveaux joueurs sélectionnés.

Juve-Real et Liverpool-Manchester City en quarts de finale de Ligue des Champions. Les derniers matchs des huitièmes de finales de Ligue des Champions se sont déroulés les 13, 14 et 15 mars. En inscrivant un doublé, le Français Wissam Ben Yedder a qualifié Séville face à Manchester United (2-1) mardi. Le choc de la semaine se tenait, au Camp Nou, où les Barcelonais se sont imposés face à Chelsea (3-0). En quarts de finale, ils défieront l’AS Rome. Quant aux clubs français engagés en Ligue Europa, ils ont connu des fortunes diverses. À domicile, Lyon s’est piteusement fait éliminé de la compétition par le CSKA Moscou (2-3). Après leur bon match aller au Vélodrome, les Marseillais se sont qualifiés à Bilbao (1-2). Les hommes de Rudi Garcia affronteront le Red Bull Leipzig en quarts de finale de la Ligue Europa.

Vincenzo Nibali remporte Milan-San Remo. La première des classiques cyclistes avait lieu samedi 17 mars. Les routes italiennes de Milan San Remo ont vu triompher l’Italien Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida). Il s’est imposé en solitaire, pour sa première victoire sur la course. Il a lâché ses concurrents dans le Poggio, la dernière difficulté traditionnelle de la course. La deuxième place a été remporté par l’Australien Caleb Ewan (Mitchelton-Scott), devant le français Arnaud Démare (Groupama-FDJ).

Top 14 : Toulouse bat le leader Montpellier. En clôture de la 21e journée de TOP 14, Toulouse s’est imposé à domicile contre Montpellier. Le leader montpelliérain a souffert en seconde période face à des Toulousains auteurs de trois essais. Toulouse grimpe donc sur la troisième marche du podium et Montpellier conserve la tête du championnat, avec 66 points. Son dauphin, le Racing a lui triomphé 28-22 dans le derby parisien qui l’opposait au Stade Français. On retrouve ensuite Pau, La Rochelle, Lyon et Castres qui se tiennent à 56 points pour la 5e place. En fin de classement, Brive a essuyé une nouvelle défaite 37-28 et stagne en dernière position du classement général, avec 27 points.

Del Potro remporte le Masters 1000 d’Indian Wells. Juan Martin del Potro a remporté, dimanche 18 mars, le premier Masters 1000 de sa carrière à Indian Wells. Le tennisman s’est imposé en trois sets face à Roger Federer (4-6 7-6 6-7). Le suisse restait sur 17 victoires d’affilées, il était invaincu en 2018. L’argentin remporte signe l’un des succès les plus importants de sa carrière et un deuxième titre majeur après sa victoire à l’US Open en 2009. Alors âgé de 21 ans, une carrière de haut vol lui était promise. Mais de nombreux passages à l’infirmerie ont considérablement freiné la progression de l’argentin : de 2010 à 2017, Juan Martin del Potro a manqué 14 tournois du Grand Chelem et 40 Masters 1000.

Pin It on Pinterest

Share This