(Vue de la mosquée du village de Bir al-Abed, où des hommes ont tiré après avoir déclenché une explosion, faisant au moins 235 morts et une centaine de blessés, vendredi 24 novembre 2017. AFP PHOTO / STRINGER)

Semaine du 18 au 24 novembre 2017.

MONDE

Un attentat en Égypte fait au moins 235 morts. L’attaque d’une mosquée, par des hommes armés, dans le village de Bir al-Abed, a fait au moins 235 morts et 109 blessés, vendredi 24 novembre. Les assaillants auraient déclenché une bombe avant d’ouvrir le feu sur les fidèles réunis lors de la grande prière hebdomadaire. La province du Nord-Sinaï est une région régulièrement victime d’attaques de groupes djihadistes de la branche égyptienne de l’État Islamique (EI). Le président égyptien a décrété trois jours de deuil national pour cette attaque qui est la plus meurtrière depuis des mois.

L’immunité pour Robert Mugabe. Deux jours après sa démission, mardi 21 novembre, Mugabe a reçu l’assurance que sa sécurité serait garantie au Zimbabwe. L’ancien président avait refusé de démissionner pendant la semaine précédente, après un coup d’état militaire. Il était à la tête du pays depuis 1980 et affichait la volonté d’y rester jusqu’à ses 100 ans. L’ancien vice-président Emmerson Mnangagwa, qui deviendra chef de l’État, a déclaré que son arrivée marquerait « le début d’une nouvelle démocratie ».

Nouvel attentat suicide au Nigéria. Mardi 21 novembre, un attentat suicide a eu lieu contre une mosquée de Mubi dans le nord-est du Nigéria. Le kamikaze, un adolescent, a actionné son engin explosif durant la prière. Il s’est fondu dans la foule pour entrer dans la mosquée. Au moins 50 personnes sont décédées et de nombreux blessés ont été acheminés vers différents hôpitaux de la région. L’attaque n’a pas été revendiquée mais le mode opératoire ressemble fortement à celui de Boko Haram. Le groupe attaque régulièrement des villages et effectue des attentats-suicides dans cette région.

De nouvelles négociations en Allemagne . Le président allemand Frank Walter Steinmeier a entamé des consultations auprès de tous les partis, mercredi 22 novembre, suite à l’échec d’Angela Merkel pour former un gouvernement de coalition. Après un mois de pourparlers, le parti FDP a décidé de quitter l’alliance Jamaika qui regroupe la CDU/CSU, le FDP et les Verts. Les raisons de cette rupture : les divergences de positions sur les sujets de l’écologie et de l’accueil des migrants. Le président a dit ne pas souhaiter de nouvelles élections, qui pourraient faire monter l’AfD, le parti d’extrême droite.

Des morts dans une bousculade au Maroc. Au moins 17 personnes ont trouvé la mort dans une distribution de denrées alimentaires dimanche 19 novembre dans la localité de Sidi Boulaalam, à 70 kilomètres d’Essaouira, au sud-ouest du pays. La foule a submergé le mécène qui s’apprêtait à distribuer de la farine, de l’huile et d’autres produits de première nécessité. Les 800 personnes se sont précipitées devant l’échoppe, où étaient distribués les aliments. Le manque d’organisation et de canalisation de la foule ont engendré de nombreux blessés qui ont été transportés dans un état d’urgence absolue à l’hôpital d’Essaouira.

Une fuite spectaculaire en Corée du Nord. Une vidéo inédite montrant la désertion d’un soldat nord-coréen a été diffusée mercredi 22 novembre. Le soldat s’était enfui le 13 novembre dans la « zone commune de sécurité », seul secteur où les deux armées sont présentes. Il a d’abord conduit une Jeep puis l’a abandonné pour franchir la ligne de démarcation à pied, sous les balles de ses homologues. Le déserteur a été pris en charge dans un hôpital sud-coréen et a récemment repris conscience.  Ces images montrent que la Corée du Nord a violé deux fois l’armistice ayant mis fin à la guerre en 1953. Les soldats nord-coréens ont en effet tiré en direction de la zone de démarcation, et l’un d’entre eux l’a même franchie.

Accord entre la Birmanie et le Bangladesh sur le retour des Rohingyas. Dacca et Naynyidav ont signé un accord, jeudi 23 novembre pour rapatrier les 620 000 Rohingyas qui ont fui la Birmanie pour le Bangladesh ces derniers mois. Il prévoit leur retour sous « deux mois » selon un communiqué gouvernemental. Pourtant, beaucoup craignent que l’armée ne cherche à empêcher le retour des Rohingyas. Cette signature est intervenue à quelques jours de la visite du pape François dans les deux pays.

Le dernier général de la guerre de Bosnie-Herzégovine jugé. Rakto Mladic a été condamné à la prison à perpétuité par le Tribunal pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), mercredi 22 novembre. Les accusations de génocides, de crimes de guerres et crimes contre l’humanité ont été retenus contre l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie. Le tribunal a jugé que le « Boucher des Balkans » était l’un des principaux acteurs de la guerre de Bosnie-Herzégovine. Il a notamment dirigé le massacre de Srebrenica (où plus de 8000 musulmans avaient été tués) et le siège de Sarajevo.  Le juge de la TPIY, Alphons Orie, a qualifié les crimes de Rakto Mladic comme étant « parmi les plus haineux du genre humain ».


Charles Manson est mort à 83 ans.  Le tueur en série à la croix gammée sur le front est mort le 19 novembre à l’hôpital de Bakersfield en Californie. Responsable de la mort de plusieurs personnes, et notamment de celle de Sharon Tate, épouse enceinte du réalisateur Roman Polansky, il avait passé les 48 dernières années de sa vie en prison. Il voulait déclencher une guerre raciale en tuant de riches blancs pour qu’ils soupçonnent les noirs. Le tueur le plus connu des États-Unis, musicien raté, avait d’abord été condamné à mort, avant que sa peine ne soit réduite, le condamnant à perpétuité.

FRANCE

Christophe Castaner élu à la tête de La République En Marche. Christophe Castaner a été élu délégué général de La République en Marche, samedi 18 novembre, à Lyon, lors du congrès du mouvement. Élu à l’unanimité moins deux abstentions pour un mandat de trois ans, le nouveau délégué a dit espérer dynamiser le parti présidentiel. Son élection, résultat d’un scrutin à main levée qui s’est tenu à huit clos, a été dénoncée par une centaine de marcheurs dans une tribune où ils ont fustigé un manque de démocratie avant de quitter le mouvement.

Un remaniement sans grosse surprise. Suite à l’élection de Christophe Castaner à la tête de LREM, Emmanuel Macron a demandé à son Premier ministre de procéder à un remaniement ministériel vendredi 24 novembre, le deuxième du quinquennat. Christophe Castaner a conservé le secrétariat d’État aux relations avec le Parlement. Benjamin Grivaux, auparavant secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances Bruno Le Maire, a été nommé porte-parole du gouvernement. Il est remplacé par Olivier Dussopt, député PS proche de Manuel Valls, qui est nommé secrétaire d’État chargé de la Fonction publique auprès du ministre de l’action et des comptes publics Gérald Darmanin. Delphine Gény-Stephann, deuxième personne à intégrer le gouvernement Philippe dans ce remaniement, a été nommée secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances, Bruno Lemaire, mais sans portefeuille précis.

La suppression de la taxe d’habitation confirmée. Le président de la République a confirmé la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages sur trois ans, lors du congrès des maires de France, jeudi 22 novembre. Il s’est en outre engagé à compenser le coût de cette réforme. Son arrivée, couverte par une bande-son musicale, a été ponctuée de sifflets et de huées pendant une vingtaine de secondes. Les maires de France lui reprochaient d’avoir fait voter cet été des lois qu’ils estiment être défavorables aux collectivités locales. Les mesures de réduction du nombre de fonctionnaires, de diminution de l’autonomie fiscale des mairies et de mise en péril de la décentralisation sont celles qui inquiètent le plus.

L’écriture inclusive bannie par Edouard Philippe. Le premier Ministre a interdit l’utilisation de l’écriture inclusive à ses ministres. L’écriture inclusive est un regroupement de règles qui visent à mieux inclure le féminin dans l’utilisation de la langue française, elle remet en cause la règle grammaticale du « masculin l’emporte sur le féminin ». Le premier Ministre a ainsi encouragé les membres du gouvernement à ne pas utiliser cette écriture « pour des raisons d’intelligibilité et de clarté de la norme ».

Le jour de carence rétabli en 2018. Instauré par Nicolas Sarkozy en 2012. supprimé par François Hollande en 2014, le jour de carence a été rétabli par l’Assemblée nationale, lundi 20 novembre. Il entrera en fonction début 2018, ce qui permettra une économie de 170 millions d’euros par an à l’État français. Le jour de carence prévoit que les fonctionnaires ne sont pas payés la première journée d’un arrêt maladie ayant pour cause une maladie ordinaire. Selon le gouvernement, la remise en place de ce dispositif en 2018 suit « une logique d’équité », car dans le secteur privé, la Sécurité Sociale prévoit trois jours de carence.

Gérard Filoche exclu du Parti socialiste après un tweet antisémite. Gérard Filoche, représentant de l’aile gauche du Parti Socialiste, a été exclu du parti après la publication d’un tweet antisémite. Publié quatre jours avant son exclusion, il était question d’un montage mettant en scène Emmanuel Macron, brassard nazi au bras avec le symbole dollar à la place de la croix gammée, accompagnée de son commentaire « Un sale type, les Français vont le savoir tous ensemble bientôt ». L’exclusion a été approuvée à l’unanimité par le bureau national du PS. Le coordinateur du parti, Richard Temal, a déclaré que la famille socialiste avait été « durement marquée par ce tweet antisémite ». La veille de son exclusion, l’affaire a pris un tournant judiciaire après l’ouverture d’une enquête du parquet de Paris pour « provocation à la haine ou à la violence ».

Des manifestations contre l’esclavagisme en Libye. Des centaines de personnes ont manifesté, samedi 18 novembre, à Paris, en réaction à un reportage de CNN qui présente des migrants vendus aux enchères. La manifestation, organisée à l’appel du Collectif contre l’esclavage et les camps de concentration en Libye (CECCL), aurait réuni un millier de personnes selon la préfecture de police de Paris, six mille selon le collectif. Les manifestants ont accusé les dirigeants occidentaux d’être responsables de la situation. Le rassemblement, non-autorisé, a été bloqué au niveau des Champs-Élysées. Le collectif a annoncé de prochaines manifestations.

Trois personnes tuées à Sarcelles par un policier. Un policier âgé de 31 ans s’est donné la mort après avoir tué trois personnes, samedi 18 novembre, à Sarcelles. Le policier a retrouvé sa petite amie pour parler de leur séparation, il l’a alors blessée grièvement en lui tirant dessus avec son arme de service. Deux des victimes sont des passants qui ont essayé de s’interposer. Il s’est ensuite rendu au domicile de son ex-petite amie où il a tué le père et blessé le reste de la famille. Le policier a été retrouvé mort dans le jardin avec une balle dans la tête et son arme à la main. Après les attentats de 2015, les policiers avaient été autorisés à garder leurs armes en dehors de leur service. Malgré cet événement tragique, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a affirmé que cette mesure est toujours d’actualité.

Sports

Nouvelle défaite du XV de France. La France affrontait samedi 18 novembre l’Afrique du Sud au Stade de France. Cette rencontre s’est ponctuée par une cinquième défaite d’affilée (17–18) des joueurs de Guy Novès. Le score n’a pas reflété la prestation des rugbymen français, auteurs de nombreuses maladresses, à la passe comme au plaquage. La défaite des bleus contre les Springboks a revêtu un caractère historique, les Bleus n’avaient pas perdu cinq test-matchs d’affilée depuis 1982.

Victoire du XV féminin face à l’Italie. L’équipe de France de rugby féminin s’est imposée dimanche à Biella 21-41 contre les Italiennes. Les Bleues de Samuel Cherouk ont signé une belle prestation en marquant six essais, dont deux de Camille Boudaud, suivis de quatre transformations et d’une pénalité. Cette victoire est la deuxième de leur tournée d’automne, après le match remporté largement 97-0 en Espagne (à Guadalajara).

Des clubs de football français impressionnants, d’autres éliminés de la scène européenne. Monaco s’est incliné sur son terrain, mardi 23 novembre, face à Leipzig, l’équipe allemande de Red Bull (4-1). Les monégasques, impuissants, ont mal entamé le match avec un but contre son camp de Jemerson dès la 6e minute. Avec cette nouvelle défaite, les hommes de Leonardo Jardim sont éliminés de toutes les compétitions européennes. À l’inverse, Paris s’est imposé à domicile, mercredi 24, avec une large victoire (7–1) contre Glasgow. Cette victoire historique est le plus large succès du club en Ligue des Champions. Le PSG a ainsi conforté sa première place du groupe. Le lendemain, en Ligue Europa, Nice s’est qualifié pour les 16e de finale contre Zulte-Waregem (3-1) tout comme Lyon, vainqueur de de Limassol (4-0). Tout reste à faire pour l’OM, deuxième de son groupe après son nul (1-1) face à Konyaspor.

Le Clasico féminin OM/ PSG remporté par les parisiennes. Le Paris Saint Germain féminin affrontait l’Olympique de Marseille féminin, samedi 18 novembre, en championnat. Les filles du PSG entraînées par Patrice Lair, pourtant favorites, se sont fait peur à la mi-temps. Tenues en échec 2-0 au retour des vestiaires, elles ont inversé la tendance. Les Parisiennes, deuxièmes du championnat avec 25 points (D1 féminine), sont revenues sur leurs adversaires grâce à un triplé de Katoto, et deux buts de Perisset et Diani. L’équipe olympienne, qui avait ouvert le score par Asseyi et Lakrar a donc perdu à domicile 2-5 après une folle remontée parisienne. Dernières du championnat, les marseillaises n’ont, elles, toujours pas gagné cette saison.

Un partout en finale de la Coupe Davis. La France et la Belgique étaient à égalité 1-1, vendredi 24 novembre, à l’issue de la première des trois journées de la finale de la Coupe Davis, au Stade Pierre Mauroy de Lille. La victoire express de Goffin en 3 sets (7-5 6-3 6-1) sur Lucas Pouille a offert le premier point à la Belgique. L’autre match de l’après-midi, disputé entre Jo-Wilfried Tsonga et Steve Darcis, a été remporté par le Français en 3 sets également (6-3, 6-2, 6-1).

Grigor Dimitrov vainqueur du Masters de Londres. Vainqueur en 3 sets (7-5, 4-6, 6-3) du belge David Goffin, le bulgare Grigor Dimitrov s’est imposé, dimanche 19 novembre, sur les courts de tennis londoniens lors de la finale du Masters de Londres. Cette victoire lui a assuré la place de numéro 3 mondial. Après l’avalanche de blessures la semaine dernière ayant entraîné le forfait de Rafael Nadal. Federer avait, lui, été sorti en demi-finale par Goffin. Le titre en double a été remporté pour la deuxième année consécutive par la paire australo-finlandaise Peers/ Kontinen aux dépens du polonais Kubot et du brésilien Melo.

Oscar Pistorius condamné à treize ans de prison en appel. La peine d’Oscar Pistorius a été requalifiée en appel en homicide volontaire, ce qui a valu, vendredi 24 novembre, à l’athlète sud-africain une condamnation à treize ans de prison. Il avait d’abord écopé d’une peine de six ans de prison pour homicide involontaire de sa compagne de l’époque, en 2013. Le parquet avait alors fait appel, jugeant la peine inadaptée et trop clémente. L’athlète paralympique avait tiré quatre balles sur sa femme enfermée dans les toilettes. Il avait toujours plaidé la méprise, assurant qu’il avait pensé tirer sur un cambrioleur.

La tenniswoman Jana Novotna est décédée d’un cancer. La tenniswoman tchèque Jana Novotna a succombé à un cancer à l’âge de 49 ans, lundi 20 novembre. Elle avait été classée numéro deux mondiale en simple en 1997, et numéro un en double. Elle comptait à son palmarès 24 titres en simple, dont 17 finales perdues, et 76 titres en double ainsi que 52 finales perdues. Véritable légende du tennis, elle a participé à la victoire tchèque de 1988 en Fed Cup, mais a aussi décroché trois médailles olympiques. L’une de ses plus belles victoires reste son titre à Wimbledon en 1998.

Pin It on Pinterest

Share This