(Photo : Les affrontements entre Palestiniens et l’armée israélienne ont fait au moins 16 morts, vendredi 30 mars, à Gaza. Capture d’écran / Huffington Post)

Semaine du 24 au 31 mars 2018.

MONDE

A Gaza, au moins seize Palestiniens tués lors de la « grande marche pour le retour ». Plusieurs dizaines de milliers de Palestiniens ont pris part à ce rassemblement dénonçant le blocus israélien à Gaza et exigeant la restitution des terres perdues par les palestiniens lors de la création de l’État d’Israël. Vendredi 30 mars, au moins 16 palestiniens ont été tués et plus d’un millier de personnes blessées. Les forces israéliennes ont indiqué avoir tiré à balles réelles en réponse aux lancers de pierres et de bombes incendiaires par les Palestiniens. L’armée israélienne a également affirmé avoir frappé trois position du Hamas dans la bande de Gaza. Cette « grande marche du retour » a été lancée à l’occasion de la « Journée de la Terre », qui marque chaque 30 mars la mort en 1976 de six Arabes israéliens lors de manifestations contre la confiscation de terrains par Israël. 

Vers une réélection d’al-Sissi en Égypte. Du 26 au 28 mars, pour la quatrième fois dans l’histoire de leur pays, les Égyptiens ont dû élire leur nouveau chef d’État pour les quatre années à venir. Cette élection opposait le président sortant Abdel-Fattah al-Sissi à Moussa Mostafa Moussa, le dirigeant d’el-Ghad, le parti libéral centriste, les autres candidats à la présidentielle ayant été mis à l’écart par de multiples arrestations et pressions exercées par le gouvernement depuis novembre 2017. Une coalition de l’opposition a par ailleurs mené la campagne « Reste à la maison », invitant les Égyptiens à boycotter l’élection. Selon les résultats provisoires fournis par le journal gouvernemental Akhbar et Youm, al-Sissi aurait obtenu 21,5 millions de voix contre 721 000 pour Moussa. Les résultats du scrutin seront officiellement dévoilés le 2 avril.

Kim Jong-un en visite à Pékin. L’arrivée d’un mystérieux train blindé en provenance de Corée du Nord avait soulevé de nombreuses spéculations, lundi 26 mars. Le dirigeant Nord-Coréen s’est en effet rendu secrètement en Chine pour sa première visite à l’étranger depuis son arrivée au pouvoir en 2011. Cette visite a été officialisée mercredi 28 mars par la presse chinoise. Cette rencontre a permis à Kim Jong-un de s’assurer du soutien du président chinois Xi Jinping avant sa rencontre au sommet avec Donald Trump. Sa visite a par ailleurs permis une réconciliation entre ces deux alliés historiques. Leurs relations s’étaient fortement dégradées, la Chine appliquant rigoureusement les sanctions internationales contre la Corée du Nord afin de l’obliger à renoncer au nucléaire. Le chef d’État Nord-coréen a également affirmé vouloir résoudre la question de la dénucléarisation dans la péninsule coréenne.

Manifestation historique contre les armes à feu aux États-Unis. À Washington,  « la marche pour nos vies » a rassemblé plus de un million de personnes contre la libre circulation des armes à feu, samedi 24 mars. Emma Gonzalez jeune lycéenne d’origine cubaine et bisexuelle, rescapée de la tuerie de Parkland, est devenue le visage du mouvement après un discours qui aura duré le même temps que Nikolas Cruz (le tueur de Parkland NDLR) a mis pour abattre 17 personnes le 14 février 2018. Quelques jours auparavant, elle avait tenu tête, sur CNN, au porte-parole de la NRA, le lobby pro-armes aux États-Unis, lui reprochant notamment de favoriser l’achat d’armes aux États-Unis.

Suite de l’affaire Skripal : plusieurs diplomates russes expulsés d’Europe et des États-Unis. Alors que la Grande-Bretagne enquête toujours sur les causes exactes de l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille à leur domicile de Salisbury, le 4 mars 2018, 25 pays dont la France et les États-Unis, ont décidé d’expulser plusieurs diplomates russes présents sur leur territoire. A ce jour 163 diplomates , dont 60 aux États-Unis et 4 en France, ont été renvoyés en Russie. En réaction à ces représailles diplomatiques, la Russie a décidé de fermer le consulat des États-Unis à Saint Pétersbourg, renvoyant par la même occasion 60 diplomates américains. Ces rebondissements diplomatiques font craindre un regain de tension entre la Russie et l’Occident, à l’heure où l’Angleterre a annoncé vouloir boycotter la coupe du monde de football dans le pays de Vladimir Poutine.

Le leader indépendantiste Carles Puigdemont arrêté. L’ancien président de la région Catalogne a été arrêté, dimanche 25 mars, par la police allemande près de la frontière avec le Danemark, cinq mois après avoir fui son pays. Il avait anticipé des poursuites pour « rébellion » déclenchées par la justice espagnole à la suite de la tentative ratée d’indépendance de la Catalogne le 1er octobre 2017. Après l’annonce de son arrestation, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue à Barcelone, criant « liberté pour les prisonniers politiques ». Carles Puigdemont va rester en détention en Allemagne, le temps que la justice se prononce sur son éventuelle extradition vers l’Espagne. Le porte-parole d’Angela Merkel a déclaré qu’il règne « une confiance toute particulière entre les autorités judiciaires des pays membres de l’UE ». L’ancien dirigeant catalan a déposé une plainte auprès du Comité des droits de l’homme de l’ONU.

En Italie, accord de coalition entre la droite et le mouvement Cinq Étoiles. Le mouvement anti-système Cinq Étoiles a conclu, samedi 24 mars, un accord de coalition avec la droite pour faire élire Roberto Fico à la présidence de la Chambre des députés. En échange, Maria Elisabetta Alberti Casellati, fidèle de Silvio Berlusconi, a été élue présidente du Sénat. Roberto Fico, 43 ans, est l’un des partisans de la première heure du mouvement Cinq Étoiles qui a réalisé une percée historique lors des élections législatives du 4 mars. Il a obtenu 422 voix sur 620 votants. Maria Elisabetta Alberti Casellati, 71 ans, a comptabilisé 241 voix sur 320 votants. Magistrate de formation, elle été par deux fois secrétaire d’État à la présidence du Conseil de Silvio Berlusconi.

En Grèce, Yanis Varoufakis lance le parti Mera25. L’économiste et ancien ministre grec des Finances du gouvernement d’Alexis Tsipras a inauguré son parti Mera25, acronyme de « Front de désobéissance réaliste européenne à l’horizon 2025 », lundi 26 mars, à Athènes. Au cœur de son projet, l’opposition à l’austérité et le désir de construire une autre Europe. Mera25 a proposé « un plan pour mettre fin à la colonisation de la Grèce par la dette » et s’est inscrit dans le mouvement européen Diem25. Yanis Varoufakis a présenté son programme en vue des élections législatives d’automne 2019. Les points essentiels : la restructuration de la dette, une baisse importante des taux d’imposition et la création d’une société publique chargée de gérer la dette des clients des banques et de protéger les clients surendettés des saisies immobilières.

Linda Brown décède à l’âge de 76 ans. Symbole de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis, Linda Brown est décédée dimanche 25 mars à Topeka, dans le Kansas. C’est à travers l’engagement de son père, le pasteur Oliver Brown, que la figure de Linda Brown a émergé.  En 1950, âgée de 9 ans, elle se voit refuser son inscription à la Summer School de Topeka à cause de sa couleur de peau, l’école étant réservée aux enfants blancs. Le 17 mai 1954, la loi qui autorise les villes de plus de 15 000 habitants à établir des écoles séparées est déclarée à l’unanimité contraire à la Constitution américaine par la Cour Suprême. Cette arrêt historique, nommé « Brown v. Board of Education », est une victoire historique pour la reconnaissance des droits des Noirs aux États-Unis. Devenue enseignante, Linda Brown a poursuivi la lutte engagée par son père contre les ségrégations en fondant avec sa sœur la Brown Foundation en 1988.

FRANCE

Meurtre de Mireille Knoll, rescapée de la rafle du Vel d’Hiv. Vendredi 23 mars, Mireille Knoll, 85 ans, a été poignardée de onze coups de couteau, puis brûlée dans l’incendie de son appartement du XIe arrondissement, à Paris. Juive de confession, l’octogénaire avait échappé de peu à la rafle du Vel d’Hiv en 1942 et était mariée à un homme rescapé du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Deux suspects ont été mis en examen pour homicide à caractère antisémite. Un rassemblement en sa mémoire a été organisé, mercredi 28 mars, place de la Nation, à Paris.

Hommages aux victimes des attentats de Trèbes et Carcassonne. Quelques jours après les attentats survenus dans l’Aude, Arnaud Beltrame a été nommé colonel à titre posthume, lors d’un hommage national qui lui a été rendu mercredi 28 mars, aux Invalides, à Paris. Le gendarme, qui avait pris la place des otages dans le Super U au détriment de sa vie, a également été élevé au rang de commandeur de la Légion d’Honneur. Des hommages se sont multipliés un peu partout sur le territoire. En 2005, il avait déjà participé au sauvetage d’une ressortissante française, retenue en Irak. La cérémonie en hommage aux trois autres victimes civiles de ces attentats s’est tenue à Trèbes, jeudi 29 mars, en présence du Premier ministre Édouard Philippe.

Emmanuel Macron reçoit une délégation kurde à l’Élysée. Le président français Emmanuel Macron a reçu, jeudi 29 mars, une délégation des Forces démocratiques syriennes, composées de combattants arabes et kurdes syriens. Largement dominées par les Kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), les FDS ont permis de déloger les djihadistes du nord de la Syrie, territoire anciennement contrôlé par le groupe état islamique. Selon un communiqué de l’Élysée, il les a assurées du « soutien de la France » pour permettre la stabilisation du nord-est de la Syrie et ainsi  « prévenir toute résurgence de Daech ». Emmanuel Macron a également redit l’engagement de la France contre le PKK, le principal mouvement kurde en Turquie, considéré comme un groupe terroriste et son attachement à la sécurité de la Turquie.

Pour une école obligatoire dès trois ans. Emmanuel Macron a annoncé, mardi 27 mars, lors de l’ouverture des Assises de l’école maternelle à Paris, que l’âge de l’instruction obligatoire sera abaissé à l’âge de trois ans, contre six ans actuellement. La mesure sera mise en application dès la rentrée 2019. Actuellement, 97% des élèves sont déjà scolarisés à 3 ans, cette modification est donc essentiellement symbolique. Près de 25 000 enfants en revanche ne fréquentent pas la maternelle. Dans certains départements d’outre-mer, moins de 70% des enfants de 3 ans sont scolarisés. « L’enjeu est d’affirmer l’identité propre de l’école maternelle comme une véritable école tournée vers l’acquisition du langage et l’épanouissement de l’enfant », a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

Déficit public : la France sous les 3% pour la première fois depuis 2007. Le déficit public français s’élevait à 2,6 % du produits intérieur brut (PIB) en 2017, a confirmé, dimanche 25 mars, l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Ce chiffre est meilleur que les 2,9 % attendus par le gouvernement. Mais c’est surtout la première fois depuis 2007 que le déficit public passe sous la barre des 3 %.

Le doyen et un professeur de la faculté de Droit de Montpellier mis en examen. Suite aux violences commises le 22 mars contre des étudiants qui occupaient la faculté de droit de Montpellier, son doyen, Philippe Pétel avait démissionné 24 heures plus tard. Jeudi 29 mars, le procureur de la République de Montpellier a mis en examen ce dernier ainsi qu’un professeur de la faculté pour « violences aggravée ».

Jacques Rançon condamné à la réclusion à perpétuité. Après un délibéré qui aura duré presque six heures, les jurés de la Cour d’assise des Pyrénées-Orientales ont condamné Jacques Rançon à la réclusion crviminelle à perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. Il était jugé depuis le 5 mars pour avoir violé puis tué Moktaria Chaïb, 19 ans, et Marie-Hélène Gonzalez, 22 ans dans le quartier de la gare de Perpignan. Il était également accusé d’une tentative de viol et d’une tentative de meurtre sur deux autres jeunes filles.

Fusillade à Colombiers, près de Toulouse. Un couple d’Azerbaïdjanais a été la cible de coups de feu devant son domicile, vendredi 30 mars, près de Toulouse. Rahim Namazov, un exilé d’Azerbaïdjan réfugié à Toulouse depuis 2010, se présentant comme journaliste, a été blessé. Son épouse a été tuée.  

Christophe Salengro décède à l’âge de 64 ans. La chaîne télévisée Canal + a annoncé le décès de l’une de ses figures incontournables, vendredi 30 mars. Depuis le lancement de l’émission satirique Groland en 1992, il incarnait le président de la Présipauté du Groland, un pays fictif imaginé par ses collègues Jules-Edouard Moustic et Benoît Delépine. Caricature du Général de Gaulle, le président Salengro animait des discours officiels loufoques en tant que président « auto-élu à vie ». L’acteur s’était fait connaitre grâce à ses multiples apparitions dans des publicités des années 80. Polyvalent, il était également comédien, musicien et danseur dans la Compagnie DCA. Hospitalisé depuis deux ans, Christophe Salengro continuait d’apparaître chaque samedi dans « Groland », grâce à des images d’archive. Sa mémoire sera honorée le 14 avril à l’occasion des 25 ans de l’émission Groland, qui lui sera dédiée.

SPORTS

Le journal L’Équipe enquête sur les violences conjugales dans le foot. Lundi 26 mars, le quotidien sportif a consacré sa Une à une affaire de violences conjugales : « Ce n’était pas que des petites gifles, mais des coups de poing dans le ventre, sur le visage, partout… » pouvait-on y lire. L’ex-compagne d’un footballeur professionnel encore en activité a témoigné, sous couvert d’anonymat, des violences dont elle a été victime. « C’est une démarche clairement liée à la libération de la parole des femmes », a expliqué Jérôme Cazadieu, directeur de la rédaction de L’Équipe.

Biathlon : Martin Fourcade termine sa saison avec un Grand Chelem. Le Français Martin Fourcade, déjà assuré du titre de champion du monde, a terminé à la 19e place de l’épreuve de mass start de Tioumen (Russie) remportée par le Russe Maxim Tsvetkov, mais a tout de même réussi à gagner la Coupe du monde de la spécialité. Il s’est emparé des quatre petits Globes individuels mis en jeu cette saison, comme en 2013, 2016 et 2017. Il a ainsi fini sa saison avec un Grand Chelem, en plus de son septième globe de cristal d’affilée.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron obtiennent leur troisième titre de champions du monde en danse sur glace. Un mois après avoir été médaillé d’argent aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, le couple de patineurs français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron a remporté samedi 24 mars son troisième titre de champions du monde à Milan. Ils avaient en effet déjà été couronnés en 2015 et 2016 avant que les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, récemment sacrés champions olympiques en Corée du Sud mais absents en Italie, ne les détrônent il y a un an. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont ainsi battu deux nouveaux records du monde : du libre (123,45 pts) et du score total (207,20 pts).

Formule 1 : Sebastian Vettel remporte le Grand Prix d’Australie devant Lewis Hamilton. L’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) a créé la surprise dimanche 25 mars en remportant à Melbourne le premier Grand Prix de la saison 2018. Il a ainsi battu le champion du monde en titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) pourtant favori de la course, parti en pole position. À la troisième marche du podium : la seconde Ferrari de Kimi Räikkönen. Les pilotes français ont été moins chanceux. Pierre Gasly (Red Bull Toro Rosso) a connu son premier abandon en Grand prix dès le 4e tour tandis que Romain Grosjean a dû stopper sa voiture en raison d’un pneu insuffisamment fixé. Esteban Ocon, seul Français à terminer la course sur Force India, a fini 12e.

Roger Federer ne participera pas à Roland Garros. Le Suisse Roger Federer a annoncé, samedi 24 mars après sa défaite au deuxième tour du Masters 1000 de Miami, qu’il ferait l’impasse, comme en 2017, sur la saison de terre battue et son rendez-vous phare de Roland-Garros qui se déroule du 27 mai au 10 juin. « J’ai décidé de ne pas disputer la saison sur terre battue. On a convenu avec mon staff que c’était plus facile de rester sur deux surfaces que sur trois en ce moment. J’aimerais encore jouer le plus longtemps possible. » En perdant face à Thanasi Kokkinakis classé 175e à l’ATP (3-6, 6-3, 7-6), Roger Federer a dû se résoudre à abandonner sa première place au classement mondial au profit de l’Espagnol Rafael Nadal.

Football. L’équipe de France masculine s’impose 3-1 face à la Russie en match amical. En remportant cette rencontre qui avait lieu mardi 27 mars à Saint-Pétersbourg, les Bleus ont retrouvé le chemin de la victoire après leur défaite, vendredi 23 mars contre les Colombiens (3-2). Pas de quoi être totalement confiants non plus à trois mois de la compétition : les Russes, 63e équipe au classement Fifa et pays hôte de la Coupe du monde, auraient bien pu prendre l’avantage si Lloris n’avait pas réalisé une belle parade à la 15e minute de jeu. Le jeune Kylian Mbappé a inscrit un doublé tandis que Pogba s’est chargé de marquer le second but de la rencontre. Prochain rendez-vous important concernant le Mondial le 15 mai, lorsque Didier Deschamps nommera ses 23 joueurs, ainsi que quelques réservistes.

Le directeur général de L’Équipe, Cyril Linette va quitter le groupe de médias sportifs. L’ancien directeur des sports du groupe Canal + avait été nommé directeur général du groupe l’Équipe il y a trois ans. Son départ est annoncé sur fond de contestation sociale au sein du groupe, après l’annonce en début d’année d’un projet de suppression de 25 postes, dans le cadre d’une stratégie de regroupement des rédactions papier et numérique et d’une recherche d’économies. Le DRH d’Amaury a précisé que l’intérim serait assuré par Jean-Louis Pelé. Selon des informations de presse, Cyril Linette est pressenti pour prendre la direction générale du PMU, en duo avec Bertrand Meheut, ancien dirigeant de Canal+, qui récupérerait la présidence du groupe de paris.

Keith Murdoch, l’ancien pilier All Black, est décédé à l’âge de 74 ans. Vendredi 30 mars, la Fédération néo-zélandaise de rugby a annoncé le décès de Keith Murdoch à travers un tweet : « New Zealand Rugby pleure son ancien All Black Keith Murdoch ». L’ancien international néo-zélandais était connu pour avoir été exclu des All Blacks pour des raisons disciplinaires lors d’une tournée et avoir ensuite disparu pendant de longues années. Il n’a joué que trois tests avec les All Blacks, mais il en a marqué l’histoire un soir de décembre 1972, à Cardiff, après une victoire contre le pays de Galles (19-16). C’est ce même soir que le joueur a commis l’acte qui lui a valu son renvoi : il frappe un employé du bar de l’hôtel dans lequel les All Blacks fêtent leur victoire. Après cet incident, Keith Murdoch n’est jamais rentré en Nouvelle-Zélande.

Pin It on Pinterest

Share This