(Une équipe médicale en combinaison de protection s’affaire à l’hôpital Zhongnan à Wuhan, en Chine, le 22 janvier 2020. Photo : STR/AFP)

Monde

L’épidémie de coronavirus a fait 213 morts. Près de 10 000 cas ont été déclarés à ce jour dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé appelle les « pays du monde entier à agir », afin de lutter contre l’épidémie et décrète « l’urgence internationale ». L’OMS a également fait part de son inquiétude concernant les pays qui ne peuvent faire face au virus. A ce jour, on recense 14 cas en Thaïlande, 14 au Japon, 12 en Europe et 5 aux États-Unis. Ces derniers et les Européens ont pris la décision de rapatrier leurs ressortissants de Wuhan. Un navire de croisière transportant 7 000 personnes est maintenu à quai en Italie suite à la détection de deux cas suspects parmi les passagers. La ville de Wuhan, où est apparue le virus, et sa région sont toujours placées en quarantaine afin d’éviter d’autres contaminations. De nombreux médecins chinois y ont été envoyés pour endiguer la propagation.

Brexit : ce n’est qu’un au revoir. Le Royaume-Uni quitte formellement l’Union européenne le 31 janvier à minuit. Le parlement européen a définitivement adopté mercredi 29 janvier 2020 l’accord de Brexit. Le texte a été ratifié avec une large majorité de 621 voix pour, 49 contre et 13 abstentions. Un vote qui met fin au processus enclenché il y a plus de trois ans. Une période de transition s’ouvre désormais. Celle-ci lance les négociations autour du futur statut du Royaume-Uni. Si aucun accord n’est trouvé au 31 décembre 2020, le pays deviendra un État tiers. Les règles d’échange de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) devront alors s’appliquer. La séance au parlement européen a été marquée par l’émotion des élus. « Vous nous manquerez », a déclaré le rapporteur du texte, Guy Verhofstadt, à ses collègues britanniques qui vivaient leur dernière séance au sein de l’hémicycle. Après le vote, le parlement a entonné en chœur Old long since, autrement dit Ce n’est qu’un au revoir.

Le plan de paix pour le Moyen-Orient rejeté par les Palestiniens. Mardi 28 janvier, Donald Trump, en présence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a présenté son projet de résolution du conflit au Moyen-Orient. Ce moment a été marqué par l’absence du chef de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Très favorable aux demandes du gouvernement israélien, le projet prévoit notamment l’annexion des territoires occupées par Israël en Cisjordanie. Donald Trump entérine sa décision de faire de Jérusalem la capitale du pays. Ce plan conçoit un État palestinien sous plusieurs conditions : la reconnaissance d’Israël comme Etat juif, le renforcement des institutions et la démilitarisation de l’État. En réponse à ce plan, des manifestations ont éclaté à Gaza et en Cisjordanie. Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a précisé qu’il allait « étudier et évaluer les propositions avancées ». La Russie soutient des négociations directes entre les deux partis afin de trouver un compromis. Le porte-parole des Nation-Unies a rappelé que l’organisation internationale s’en tenait aux frontières définies en 1967. De son côté, la France a réaffirmé être favorable à « une solution des deux Etats, en conformité avec le droit international ».

Le Mali de nouveau frappé par une attaque terroriste. Lundi 27 janvier, vingt gendarmes ont été tués dans un camp militaire à Sokolo à 400 km au nord de Bamako. L’attaque a été revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). Le pays voisin du Burkina Faso a également fait l’objet d’une attaque terroriste. 39 civils ont été exécutées samedi 25 janvier dans le village Silgadi situé dans la région Soum au Nord du pays. Cette tuerie de masse intervient une semaine après celle perpétrée dans les villages du nord qui a coûté la vie à 36 personnes. Le parlement burkinabé a voté une loi pour recruter des volontaires à lutter contre les djihadistes dans le pays. En France, la ministre des armées, Florence Parly, a annoncé le 20 janvier à Bamako que des nouvelles opérations militaires pour lutter contre l’expansion des djihadistes seront organisées au Mali, au Burkina Faso et au Niger.

Défaite de l’extrême droite lors des élections régionales en Italie. Dimanche 26 janvier, l’élection en Émilie-Romagne (région située au nord de l’Italie) a permis au parti démocrate (centre-gauche) et ses alliés d’obtenir la majorité de sièges (29 sur 50) au conseil régional avec environ 48 % des voix. Matteo Salvini, de La Ligue, s’était fixé l’objectif de gagner dans une région historiquement dominée par la gauche. Le parti d’extrême-droite et ses alliés n’ont finalement obtenu que 19 sièges. Le Mouvement 5 étoiles, qui n’est plus emmené par Luigi Di Maio, a connu une défaite cinglante avec moins de 5 % des voix et seulement 2 élus. Dans le même temps, la Calabre (au sud de l’Italie) avait elle aussi son élection. La coalition de droite, emmenée par Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, est sans surprise arrivée en tête avec 20 élus sur 31 sièges, changeant la couleur politique de la région.

Au moins 35 morts dans des affrontements à Bria, en Centrafrique. Samedi 25 et dimanche 26 janvier, des combats ont éclaté dans la ville de Bria, à l’est du pays, entre deux groupes armés rivaux, le MLCJ et le FPRC, tous les deux issus de la rébellion Séléka. Ce conflit d’autorité sur fond ethnique est lié à la conquête des mines d’or dans la région. Les forces de l’ONU sont intervenues et ont annoncé l’arrêt des hostilités. Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) parle de 11 000 déplacés à l’intérieur du pays. Selon l’ONU, la Centrafrique est le troisième pays au monde où la crise a été oubliée. Malgré la signature le 6 février 2019 d’un accord de paix entre le gouvernement et les 14 groupes armés, les violences déclenchées depuis 2012 ne cessent de ravager le pays.

Elections législatives : Effondrement du fujimorisme au Pérou. Les Péruviens ont été appelés dimanche 26 janvier aux urnes pour renouveler leur parlement. L’ancienne chambre avait été dissoute le 30 septembre 2019 par le président Martin Vizcarra. Il devrait réussir à former une majorité gouvernementale par le jeu d’alliances. L’élection finit d’acter l’effondrement du fujimorisme, droite populiste et principale force politique de ce pays. Son parti, Fuerza Popular, devrait ne conserver qu’une dizaine de sièges sur les 73 qu’il détenait. Cet échec s’explique en grande partie par des accusations de corruption (scandale Odebrecht). Les autorités péruviennes ont annoncé le retour en prison pour quinze mois de l’ancienne dirigeante, Keiko Fujimori, pour blanchiment d’argent et association illicite. Le parlement va être fractionné et dominé par les centristes d’Action populaire qui obtiennent 25 sièges. L’Alliance pour le progrès (centre droit) se place en deuxième position avec 22 députés. L’élection est marquée par la percée du Frepap, un parti évangélique fondamentaliste qui remporte 15 sièges.

France

Coronavirus : 200 français rapatriés de Wuhan (Chine) attendus à Carry-le-Rouet. L’avion militaire les transportant doit arriver vendredi 31 janvier, au soir, à Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Ils seront mis à l’isolement dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet (Var) pendant quatorze jours. Les habitants de la station balnéaire seraient cependant en pleine « psychose », selon le maire de Carry-le Rouet. Les autorités sanitaires se veulent malgré tout rassurantes puisque aucun passager ne présente de symptômes. Un sixième cas a été confirmé en France. Jérôme Salomon, le directeur général de la santé (DGS) a annoncé le premier cas de contamination directe d’un professionnel de la santé par une personne contaminée. Le médecin libéral a été hospitalisé. « Son état n’inspire pas d’inquiétude », selon le Pr Salomon.

 

infographie_chômage

 

Cédric Villani exclu par la République en marche. Candidat aux municipales de Paris, Cédric Villani a été exclu par le bureau exécutif du parti présidentiel le mercredi 29 janvier au soir. Une décision que le patron de LREM, Stanislas Guérini, avait laissé entendre plus tôt dans la semaine. Le député-mathématicien a été reçu dimanche 26 janvier à l’Élysée par le président de la République. Celui-ci lui avait demandé de se « rassembler autour de Benjamin Griveaux dans une démarche d’unité et de rassemblement ». Cédric Villani avait répondu par la négative à cette demande justifiant sa décision par une « divergence majeure » avec le chef de l’État. Selon plusieurs sources, la décision d’exclure le candidat ex-macroniste s’est prise sans « débats houleux ». Le parti indique cependant « regretter cette décision ».

L’Équipe brise l’omerta sur les violences sexuelles dans le sport français. Mercredi 29 janvier, L’Équipe rompt le silence sur les violences sexuelles dans le sport en France en publiant une enquête en une de son édition. Celle-ci touche plus particulièrement trois disciplines : le patinage artistique, la natation et le tennis. Le journal revient, à travers un dossier accablant, sur plusieurs décennies de violences sexuelles. Plusieurs sportives professionnelles affirment avoir été victimes d’agressions répétées lors de leurs sessions d’encadrement alors qu’elles étaient mineures. Elles dénoncent également l’omerta qui règne dans les différentes fédérations jusqu’au ministère des Sports. Le lendemain, l’hebdomadaire L’Obs publie également une enquête, avec le témoignage poignant de la patineuse professionnelle, Sarah Abitbol. Elle accuse son ancien entraîneur de l’avoir violée à plusieurs reprises entre 1990 et 1992. La première fois, elle n’avait que 15 ans.

La grenade lacrymogène GLI-F4 interdite. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé le 26 janvier l’interdiction de la grenade GLI-F4 qui avait fait plusieurs blessés graves pendant les manifestations des gilets jaunes. En avril 2019, des associations avaient déposé une requête devant le Conseil d’Etat pour la faire interdire, sans succès. La décision du ministère n’a cependant qu’une portée symbolique puisque l’arme n’est plus fabriquée depuis 2013. La GLI-F4 est remplacée, depuis avril 2019, par une autre, la GM2L, qui reste une arme « très dangereuse » selon la Ligue des droits de l’homme.

Réforme des retraites, la gronde continue. Les manifestations contre le projet réforme du système des retraites continuent. Dans la capitale et dans d’autres grandes villes, quelque 108 000 personnes (chiffres : ministère de l’Intérieur) étaient dans la rue le mercredi 29 janvier. La veille, mardi 28 janvier, plusieurs milliers de pompiers ont manifesté dans les rues de Paris. Des affrontements ont éclaté entre les forces de l’ordre et les soldats du feu. La préfecture de police a déploré 28 blessés à l’issue de la manifestation, dont 14 du côté des forces de l’ordre. Une nouvelle journée de grève et de manifestations est prévue le jeudi 6 février.

 

Infographie_actes_racistes_ok

 

 

Levée du secret médical pour les violences conjugales. Après trois mois de discussions lors du Grenelle des violences faites aux femmes, une proposition de loi, qui vise à protéger les femmes victimes de violences conjugales a été déposée à l’Assemblée nationale. Celle-ci l’a votée mercredi 29 janvier. Cette loi va notamment permettre la levée du secret médical en cas de « danger immédiat ». Si le médecin à la conviction que la patiente est en danger, il peut prévenir la justice sans l’accord de la supposée victime. Le texte suscite quelques désaccords à droite comme à gauche. Certains élus ont pointé le risque d’une perte de confiance entre le médecin et son patient. Adoptée par l’AN en première lecture avec 55 voix, la proposition de loi doit encore passer devant le Sénat avant de revenir à l’Assemblé nationale pour le vote définitif.

Dernière une du journal France-Antilles. Jeudi 30 janvier, le quotidien régional France-Antilles a été placé en liquidation judiciaire sans poursuite d’activité possible. C’était le seul quotidien de presse régional distribué en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. Ces trois départements français sont désormais les seuls à ne pas avoir de presse quotidienne régionale. Le plan de financement, qui laissait planer l’espoir, n’a finalement pas pu être bouclé. Les 235 employés du groupe sont désormais sans emploi. Ces dernières années, les ventes du journal avaient baissé de façon inquiétante, annonçant déjà la fin du titre créé en 1964.

Loisirs

Mamba out. Le basketteur américain Kobe Bryant est décédé, dimanche 26 janvier, dans un accident d’hélicoptère. Le crash a emporté avec lui huit autres personnes, dont sa deuxième fille, Gianna, âgée de 13 ans. Le drame s’est déroulé à 10 heures (heure locale) à Calabasas en Californie. L’information a rapidement été dévoilée par le site tmz.com avant d’être relayée par les médias d’information américains. À l’âge de 41 ans, l’ancien arrière des Los Angeles Lakers était reconnu comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la NBA. Le numéro 24 avait pris sa retraite en juin 2016. En vingt ans de carrière dans la Cité des Anges, le « Black Mamba » s’est notamment distingué en remportant cinq titres de champion NBA (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), un titre de meilleur joueur de la ligue (MVP) en 2008 et deux médailles d’or aux Jeux olympiques (2008, 2012).

Nominations empoisonnées pour les César 2020. La 14e cérémonie des César, présidée par Sandrine Kiberlain et présentée par Florence Foresti, aura lieu le 28 février. Les nominations, annoncées le 29 janvier, ont provoqué de vives réactions. Malgré les nouvelles accusations de viol visant le réalisateur Roman Polanski, son film J’accuse sur l’affaire Dreyfus, est nommé douze fois. Alain Terzian, président des César, a tenu à répondre à tout début de polémique en insistant sur le fait que les César ne sont « pas une instance qui doit avoir des positions morales ». En annonçant les nominations, Florence Foresti a fait un lapsus plus ou moins prémédité « Je suis accu… J’accuse ». Par ailleurs, l’actrice Adèle Haenel, qui a accusé le réalisateur Christophe Ruggia d’attouchements en novembre 2019, est citée dans la catégorie Meilleure actrice pour Portrait de la jeune fille en feu. Le film compte dix nominations. La cérémonie s’annonce mouvementée. L’association Osez le féminisme a d’ores et déjà appelé à un rassemblement le soir des César.

Michou, figure emblématique de Montmartre, est mort. Michou, de son vrai nom Michel Georges Alfred Catty, est décédé dimanche 26 janvier à Paris, à l’âge de 88 ans. Le « Prince bleu », surnom donné en référence à la couleur qu’il portait de la tête aux pieds, était une figure importante des nuits parisiennes. Né à Amiens (Somme), il arrive à Paris en 1949. Après quelques boulots de serveur ou de marchand de journaux, il reprend le bar Madame Chez Untel situé à Montmartre. C’est en 1956 qu’il ouvre le cabaret qui l’a rendu célèbre, Chez Michou, notamment grâce au lancement de spectacles travestis en 1961. Il y chantera également ses compositions.

Billie Eilish grande gagnante des Grammy Awards 2020. La jeune chanteuse de 18 ans a obtenu, dimanche 26 janvier, quatre récompenses dans les catégories majeures de la cérémonie. Album de l’année pour « When We All Fall Asleep, Where Do We Go », Chanson de l’année et Enregistrement de l’année pour Bad Guy et Meilleure artiste émergente. « Je n’aurais jamais pensé que ça m’arrive, de toute ma vie », s’est-elle exclamée durant la cérémonie. Les Grammy Awards 2020 ont également récompensé Lil Nas X et Billy Ray Cyrus pour Old Town Road, élue meilleure vidéo musicale ou encore Lizzo qui remporte le prix de la Meilleure performance pop solo pour Truth Hurts. La soirée a été marquée par de multiples hommages, notamment à Kobe Bryant, décédé dans un accident d’hélicoptère, et à Nipsey Hussle, disparu en mars 2019. Ce dernier a obtenu deux prix posthumes.

Laffont roule sa bosse. Quatre victoires en quatre courses en ski de bosses pour Perrine Laffont. La jeune skieuse de 21 ans a remporté, samedi 25 janvier, l’étape de Mont-Tremblant au Canada. Elle réalise ainsi un sans-faute pour son début de saison. Une surprise pour l’Ariégeoise qui souhaitait faire de cette année une période de transition dans sa carrière, sans se fixer d’objectif. Elle se retrouve projetée en tête du classement général de la Coupe du monde avec 400 points, loin devant sa dauphine Yuliya Galysheva (Kazakhstan) qui capitalise 182 points.
<

Un nouveau sélectionneur pour l’équipe française de handball. Didier Dinart a été évincé de son poste mardi 28 janvier, après la désastreuse élimination des Français au mondial de handball en seulement deux matchs. Son adjoint, Guillaume Gille, devient donc officiellement le nouvel entraîneur des bleus et a pour mission de préparer l’équipe la plus titrée de l’histoire du handball au Tournoi de Qualification Olympique (TQO) d’avril prochain. Cette fois, ils n’auront pas le droit à l’erreur.

Les Français en tête aux mondiaux de biathlon. Quentin Fillon Maillet a remporté dimanche 26 janvier la mass start, à Pokljuka, en Slovénie. Le sportif de 27 ans, avec un score final de 532 points, passe donc à la deuxième place au classement général de la Coupe du monde de biathlon. La première place est occupée par l’indétrônable français, Martin Fourcade avec un score de 601 points. Fillon-Maillet a su profiter des erreurs du Norvégien Johannes Boe. Récemment revenu de son congé paternité, celui-ci a malgré tout retrouvé sa place sur le podium en finissant troisième de la course.

 

Et aussi…

Aux États-Unis, Donald Trump devient le premier président américain à participer à la « Marche pour la vie », une manifestation anti-avortement. Sur la scène internationale, le pays de l’Oncle Sam a été touché à deux reprises : en Irak, l’ambassade américaine a été visée par trois tirs de roquettes. En Afghanistan, les talibans affirment avoir « abattu tactiquement » un avion de l’US Air Force causant la mort de deux militaires américains. La nature se déchaîne : 45 personnes sont décédées dans des inondations au Brésil et 41 autres après un séisme dans l’est de la Turquie ··· En France, Edouard Philippe annonce sa candidature en tête de liste à la mairie du Havre. Dans la capitale, le président inaugure le Mur des noms au Mémorial de la Shoah. La grève dans les hôpitaux ne faiblit pas : 12 000 médecins abandonnent leurs fonctions administratives. Côté justice, le cardinal Barbarin a été relaxé par la cour d’appel de Lyon. Les parties civiles annoncent se pourvoir en cassation ··· Le Dakar 2020 de nouveau endeuillé. Après sa chute sur la onzième étape, le motard portugais Paulo Gonçalves a succombé à ses blessures. En Chine, le Coronavirus contraint la fédération internationale de ski (FIS) à annuler les épreuves de Coupe du monde de ski alpin. Les mondiaux d’athlétisme en salle seront repoussés à 2021. Sur la glace, le couple Papadakis – Cizeron échoue dans sa quête d’un sixième sacre européen. Favori des championnats d’Europe, le duo français a été battu, pour 14 centièmes, par le duo russe vice-champion du monde en titre.

Pin It on Pinterest

Share This