(Photo : Un soldat ukrainien monte la garde sur le Dondass, un navire amarré au port de Marioupol, dans la mer d’Azov, le 27 novembre 2018. Crédit : Sega VOLSKII / AFP) 

SEMAINE DU 24 AU 30 NOVEMBRE

MONDE

Tensions entre l’Ukraine et la Russie. Trois navires ukrainiens et 23 membres d’équipage ont été interceptés par l’armée russe dans le détroit de Kertch, au large de l’Ukraine, dimanche 25 novembre. Ce détroit est le seul passage maritime entre la mer Noire et la mer d’Azov, au sud-est de l’Ukraine. Depuis l’annexion de la Crimée, la Russie revendique son contrôle. Suite à cet incident, le président ukrainien Petro Porochenko craint une attaque terrestre imminente sur ce territoire à la frontière entre l’Europe et la Russie. La loi martiale a été votée pour 30 jours dans dix régions ukrainiennes, permettant notamment la mobilisation des citoyens, la restriction de la liberté de circulation et le contrôle des médias. Ces tensions sont au centre des discussions du G20 qui s’est ouvert vendredi 30 novembre en Argentine.

Accord sur le Brexit approuvé par les 27. Les dirigeants des 27 pays restants de l’Union européenne (UE) ont approuvé, dimanche 25 novembre, l’accord sur le retrait du Royaume-Uni. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a qualifié la signature du texte comme étant une « tragédie ». Même son de cloche pour Donald Tusk, président du Conseil européen : « C’est un accord perdant-perdant ». Le traité de retrait dessine les grandes lignes d’un accord de libre-échange sans précédent dans l’histoire de l’UE. La première ministre britannique, Theresa May, a quant à elle appelé son Parlement à voter l’accord.

Les implants files dénoncent les failles des dispositifs médicaux. Les dispositifs médicaux ont été épinglés dans la dernière enquête du Consortium international des journalistes d’investigation. Elle a été menée par 59 médias du monde entier, et publiée le dimanche 25 novembre. Aux États-Unis, entre 2008 et 2017, plus de 80 000 décès et 1.7 million de blessés seraient liés à l’utilisation d’implants et de prothèses. En Europe, le sérieux des organismes de certification est aussi mis en cause : en faisant passer un filet de mandarine pour une mèche vaginale pour les femmes souffrant de descente d’organes, une journaliste néerlandaise a reçu l’autorisation de commercialisation de trois organismes.

Disparition du photojournaliste Lu Gang. Le photojournaliste chinois de 57 ans est porté disparu depuis le 3 novembre. C’est sa femme, Xu Xiaoli, qui a signalé sa disparition. Il était en déplacement dans la province de Xinjiang, peuplée majoritairement de Ouïghours, une minorité musulmane en conflit ethnique avec les Chinois. Le Monde rapporte qu’il a été arrêté par la police et emmené jusqu’à la ville de Kashgar, dernier lieu où il a été aperçu. Le travail de Lu Guang est mondialement connu puisqu’il a gagné le World Press Photo à trois reprises.

Explosion chimique mortelle en Chine. Au moins 23 personnes ont été tuées et 22 blessées dans une explosion chimique, dans la nuit du 27 au 28 novembre, à Zhangjiakou, au nord de la Chine. Un camion transportant des produits dangereux aurait explosé à l’entrée d’une usine, mettant le feu à 38 poids lourds et 12 voitures. La ville de Zhangjiakou fait partie des sites retenus pour accueillir les JO d’hiver de Pékin en 2022. Ce genre d’incident n’est pas nouveau dans le pays. En juillet, une explosion avait fait 19 morts et 12 blessés dans une usine chimique de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine).

La station InSight s’est posée sur Mars. Mission réussie pour les ingénieurs de la Nasa : la station InSight s’est correctement posée sur Mars lundi 26 novembre au soir. L’appareil est équipé d’un sismomètre développé par l’Institut de physique du globe de Paris. L’outil devrait devrait notamment permettre de déterminer si le noyau de Mars est solide ou liquide. La station est équipée d’appareils photos qui ont déjà envoyé leurs premières images de la planète rouge. La conception d’InSight a coûté plus de 50 millions d’euros.

Le Brésil renonce à accueillir la COP25 en 2019. Le président climato-sceptique, Jair Bolsonaro, a annoncé le 28 novembre que le sommet international sur le climat ne se tiendrait pas à Brasilia en 2019. Il a justifié cette décision en invoquant des « restrictions budgétaires ». L’ancien chef d’État brésilien de centre-droit, Michel Temer, s’était pourtant enthousiasmé à l’idée que son pays, seul candidat, puisse jouer un « rôle leader » sur le climat. Pour Fabiana Alves, porte-parole de Greenpeace au Brésil, « c’est une démonstration claire de la vision du nouveau président Jair Bolsonaro sur l’environnement ». Cette décision intervient à quelques jours de l’ouverture de la COP24, le 2 décembre, à Katowice en Pologne.

Salomé Zourabichvili élue présidente de la Géorgie. L’ex-diplomate franco-géorgienne a gagné l’élection présidentielle mercredi 28 novembre avec 59,5% des voix. Son adversaire, Grigol Vachadze, a rejeté les résultats et appelé ses partisans à manifester. Née en France dans une famille d’émigrés géorgiens, Zourabichvili a été nommé ambassadrice de France à Tbilissi en 2003, avant de poursuivre une longue carrière diplomatique et politique. À 66 ans, elle devient la première femme chef d’État dans la région du Caucase.

Décès du réalisateur italien Bernardo Bertolucci. Le cinéaste s’est éteint à l’âge de 77 ans, des suites d’un cancer, le 26 novembre 2018. En 1964, alors qu’il n’a que 23 ans, Bertolucci est devenu une figure du cinéma italien avec son premier film, La Commare Secca. En 1987, Le Dernier Empereur remporte 9 Oscars, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. Mais sa carrière est profondément entachée par un scandale autour de son film Le dernier tango à Paris (1972). Le réalisateur a reconnu, 44 ans après, avoir tourné une scène de viol sans prévenir Marlène Schneider qui en est restée profondément traumatisée. Avec la complicité de Marlon Brando, il voulait que la jeune actrice soit « humiliée ».

FRANCE

Les féministes marchent contre les violences sexistes et sexuelles. Sous la bannière du mouvement #NousToutes, les marcheuses parées de violet ont défilé samedi 24 novembre dans les rues de Paris. Elles étaient 12 000 selon la police, 30 000 selon les organisatrices. En tout, ce sont 50 000 personnes qui ont marché dans toute la France contre les violences faites aux femmes. Les chiffres officiels de 2017 révèlent que 220 000 femmes subissent chaque année des violences de la part de leur conjoint. Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) et d’autres organisations ont plaidé pour que les fonds consacrés à aider les femmes victimes de violences conjugales passent de 79 millions d’euros par an à 506 millions.

Un haut fonctionnaire au Sénat mis en examen pour trahison. Administrateur rattaché à la direction de l’architecture et des jardins, Benoît Quennedey est soupçonné d’espionnage au profit du régime nord-coréen. Arrêté par la Direction générale de la sécurité intérieure, il a été placé sous contrôle judiciaire, jeudi 29 novembre. Une enquête était ouverte depuis mars pour « recueil et livraison d’informations à une puissance étrangère, susceptibles de porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ». Un délit passible de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende. Ce passionné des deux Corées, président de l’Association d’amitié franco-coréenne, ne cachait pas sa sympathie pour la dictature de Kim Jong-un, dans ses apparitions télévisées.

La mobilisation des gilets jaunes se poursuit. Deux porte-paroles des gilets jaunes ont rencontré le ministre de la transition écologique François de Rugy, mardi 27 novembre, après deux semaines de contestation contre la hausse des taxes sur les carburants et pour la hausse du pouvoir d’achat. Edouard Philippe a rencontré un autre gilet jaune  vendredi 30 novembre à Matignon. Emmanuel Macron a annoncé vouloir organiser « une grande concertation » mais maintient le cap de la taxation des carburants. Le samedi 24 novembre, un rassemblement non autorisé de quelque 8 000 personnes avait donné lieu à des violences et des dégradations sur les Champs-Élysées, avec 31 blessés et 103 personnes interpellées.

La justice interdit l’accès au site xénophobe Démocratie participative. Le tribunal de grande instance de Paris a exigé son blocage mardi 27 novembre. Les publications de cette plate-forme multiplient les propos racistes, antisémites ou encore homophobes. La décision de justice oblige donc neuf fournisseurs d’accès à internet à mettre en place le blocage définitif et illimité d’ici les quinze prochains jours. Le procureur de Paris avait saisi le tribunal par voie de référé afin de réclamer l’inaccessibilité du site en octobre 2018.

Les banques françaises investissent dans l’énergie fossile. Un rapport de l’ONG Oxfam révèle la part d’investissement des six plus grandes banques françaises dans l’énergie fossile. Entre 2016 et 2017, BNP Paribas, le Crédit agricole, la Société générale, le groupe BPCE, la Banque postale et le Crédit mutuel-CIC ont consacré 42,9 milliards d’euros aux énergies fossiles, contre 11,8 milliards pour les énergies renouvelables. Sur cette même année, ces banques ont réduit leurs investissements dans les énergies renouvelables de 1,85 milliards d’euros. Le rapport révèle que « pour 1 euro accordé sur ces marchés en faveur des énergies renouvelables, les banques françaises accordent plus de 8 euros d’énergies fossiles ».

Nouveau rebondissement dans l’affaire Lactalis. Des traces de salmonelles ont été détectées dans la tour n°2 de l’usine de Craon, en Mayenne. En décembre 2017, Lactalis avait dû arrêter sa production de lait infantile. Le groupe avait alors annoncé que la tour n°1 était la seule touchée par la contamination. Celle de la deuxième tour avait déjà été indiquée dans un rapport de la Direction générale de santé (DGS) réalisé avant l’éclatement du scandale. Malgré ce signalement, la production avait repris en juillet 2018 dans la tour n°2. L’AFP a fait part de ses trouvailles jeudi 29 novembre, après consultation du rapport de la DGS.

Au moins 150 tonnes d’aliments pour bétail contaminées. Le Monde a révélé jeudi 29 novembre que les aliments étaient contaminés par un organisme génétiquement modifié interdit par les autorités européennes. La Belgique avait déjà déclaré en octobre avoir détecté une bactérie résistante aux antibiotiques dans la vitamine B12. Les aliments contaminés auraient été distribués à trois fabricants et douze éleveurs. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a lancé une enquête afin d’identifier les exploitations et entreprises approvisionnées avec ces aliments et s’assurer de leur retrait.

SPORTS

La Croatie remporte la dernière édition de la Coupe Davis. L’Histoire retiendra que c’est la Croatie de Marin Cilic qui a remporté la dernière Coupe Davis sous son format historique. Emmenés par le numéro 7 mondial, les Croates se sont imposés 3-1 face à l’équipe de France, qui évoluait pourtant à domicile. À Villeneuve d’Ascq, dès le premier jour de la finale, Bernard Ćorić et Marin Čilić se sont respectivement imposés en 3 sets face à Jérémy Chardy et Jo-Wilfried Tsonga. Menés deux manches à zéros et dos au mur, la paire composée de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert avait permis aux Français d’entretenir l’espoir d’un deuxième sacre consécutif en s’imposant en 4 sets face à Dodig et Pavić. C’est de nouveau Marin Cilic qui enterrera les espoirs français en dominant Lucas Pouille (7-6, 6-3, 6-3) et offrira à la Croatie sa deuxième victoire dans la compétition après celle de 2005.

Ligue des Champions : fin de parcours pour Monaco, Paris et Lyon entrevoient les 8èmes. C’est terminé pour l’AS Monaco sur la scène européenne cette saison. Les hommes de Thierry Henry se sont inclinés à domicile face à l’Atlético de Madrid (2-0) et ne peuvent plus espérer la troisième place de leur poule, qualificative pour la Ligue Europa. Le destin des deux autres clubs français encore en lice, l’OL et le PSG, se jouera lors de la dernière journée des phases de poule. Les Lyonnais ont réussi à accrocher le match nul à domicile face à l’ogre Manchester City (2-2) tandis que le Paris-SG s’est lui imposé au Parc des Princes face à Liverpool (2-1). Il suffira d’un nul aux hommes de Thomas Tuchel face à Belgrade pour se qualifier en huitièmes de finale tandis que l’OL devra éviter une défaite face à son concurrent direct pour la qualification, le Chakhtar Donetsk.

Rugby : une française élue meilleure joueuse du monde. Jessy Trémoulière a été élue meilleure joueuse du monde lors du gala de la Fédération internationale qui se déroulait à Monaco le 25 novembre. C’est une première consécration pour le rugby féminin français, une semaine après la victoire historique contre les Black Ferns. L’arrière de l’équipe de France et du Stade Rennais a été élue face à trois de ses coéquipières en Bleu (Pauline Bourdon, Gaëlle Hermet et Safi N’Diaye) ainsi que la capitaine néo-zélandaise Fiao’o Fa’amausili. Les cinq nominées ont été choisies par un jury composé d’anciens joueurs comme Fabien Galthié ou Richie McCaw, par des capitaines et des sélectionneurs d’équipes nationales. Le vote du jury a compté pour 70 % du bulletin final, contre 30 % pour les joueuses internationales et les sélectionneurs. L’Irlandais Jonathan Sexton a quant à lui été élu chez les hommes.

La finale retour de la Copa Libertadores sous tension. Rien n’est encore certain pour la finale retour de la Copa Libertadores. La CONMEBOL a décidé de faire jouer la rencontre entre River Plate et Boca Juniors, les deux clubs rivaux argentins. Lors de la finale aller à la Bombonera, les deux équipes se sont séparées sur un match nul 2-2. Le match retour, initialement prévu le 24 novembre au stade Monumental de River Plate, a été reporté en raison de l’attaque du bus des joueurs de Boca. Le stade du Real Madrid, le Santiago-Bernabéu, devrait accueillir la rencontre le samedi 9 décembre, tandis que les Merengues se déplaceront à Huesca. Le club de Boca Juniors refuse toutefois de jouer hors de l’Argentine et a fait appel de la décision.

Patinage artistique : la France toujours plus haut. Les records ne cessent de tomber pour le couple Papadakis – Cizeron. Ils ont battu leur propre record en programme libre lors des internationaux de patinage, samedi 24 novembre. Les Français ont décroché à Grenoble le record de la saison avec 132,65 points dans cette catégorie. A cela s’ajoute un succès au programme court qui a conduit les champions olympiques à remporter le Trophée de France (216,78 points). Avec 15 points d’avance sur leurs concurrents, les triples champions du monde ont semble-t-il tracé leur route jusqu’au championnat d’Europe à Minsk en janvier prochain. Les Français Vanessa James et Morgan Ciprès se sont quant à eux qualifiés pour leur première finale du Grand Prix à Vancouver.

Handball : l’équipe de France féminine débute son Euro par une défaite. À Nancy, les Bleues se sont inclinées face à la Russie (26-23) lors de la première journée de la phase de poules de l’Euro 2018. Face aux championnes olympiques en titre, les joueuses d’Olivier Krumbholz n’ont pourtant pas démérité. Elles ont notamment pu s’appuyer sur la jeune ailière gauche Orlane Kanor (22 ans), impressionnante en attaque avec 6 buts sur l’ensemble de la partie. Les Françaises n’ont plus battu les Russes depuis 2011. Prochaine rencontre dimanche pour les Bleues, championnes du monde en titre, face à la Slovénie.

La F1 et Alonso, c’est fini ! C’était son dernier Grand prix de Formule 1. Fernando Alonso a bel et bien raccroché son casque après la dernière course de la saison, à Abu Dhabi. Après 17 saisons, 312 Grands Prix, et deux titres mondiaux, l’Espagnol a semble-t-il fermé la porte à un éventuel retour sur les pistes en 2020. C’est à 37 ans que le pilote de McLaren prend ses distances avec le paddock, après avoir fini 11e de la dernière course de l’année. Le Taureau des Asturies a d’autres projets en têtes, comme remporter la Triple Couronne (GP de Monaco en F1, les 24 Heures du Mans et les 500 Miles d’Indiana Polis en Indy Car). Pour l’instant, le désormais retraité a remporté les deux premières courses.

Magnus Carlsen conserve son titre de champion du monde d’échecs. Le jeune prodige Magnus Carlsen règne toujours en maître sur le monde des échecs. Sacré champion du monde pour la première fois en 2013, le Norvégien de 28 ans vient de défendre son titre pour la troisième fois consécutive et le conservera a minima jusqu’en 2020. L’actuel n°1 mondial s’est imposé face à l’Américain Fabio Caruana au cours d’une finale épique. Les deux hommes se sont retrouvés à égalité (6-6) au terme des 12 parties classiques qui se sont toutes soldées par la nulle. Carlsen n’a en revanche laissé aucune chance à son adversaire lors des parties rapides de départage (3-0), domaine dans lequel il n’a, à l’heure actuelle, aucun égal.

Pin It on Pinterest

Share This