(Jacques Chirac, ancien président de la République, est mort le jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans. Photo : Charles Platiau/AFP)

FRANCE

Jacques Chirac est mort, à l’âge de 86 ans. Jeudi 26 septembre, sa famille a annoncé la mort de l’ancien président de la République. Il s’est éteint « paisiblement  », entouré de sa famille dans ses appartements parisiens. Avant de passer douze ans à la tête de la France, entre 1995 et 2007, il fut député, ministre, président du RPR, maire de Paris, Premier ministre… Le soir de son décès, lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé une journée de deuil national, le lundi 30 septembre. Les hommages de la classe politique, mais aussi des Français, à celui qu’ils considèrent comme « l’homme fort de la Ve République » se multiplient.

Inquiétude en Normandie. A Rouen, dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 septembre, un incendie a éclaté dans l’usine Lubrizol, classée Seveso. Il n’a pu être éteint que vendredi 27 dans la matinée. Une dizaine de personnes a été admise à l’hôpital de Rouen pour des irritations de la gorge, du nez ou des yeux, mais toutes ont pu rejoindre leur domicile. Selon le procureur de la République, Pascal Prache, présent sur place, l’origine de cet incendie reste encore inconnue. Toutefois, des enquêtes sont en cours pour faire la lumière sur la situation. Malgré les déclarations de la préfecture, la population s’inquiète des retombées (pluie, fumées…) et de la possible pollution de la Seine. Les enfants sont restés confinés chez eux toute la fin de semaine. Ils reprendront le chemin de l’école lundi 30.

La PMA est maintenant ouverte à toutes les femmes. Vendredi 27 septembre, les députés ont adopté le 1er article du projet de loi sur la bioéthique avec 55 voix pour, 17 contre et 3 abstentions. Cet article prévoit l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires. Mais l’amendement qui aurait pu autoriser les femmes veuves à achever une PMA commencée avant le décès de leur mari ainsi que celui demandant l’ouverture de la PMA aux hommes transgenres ont été repoussés. Il reste encore 31 articles à discuter avant le vote solennel des députés le 15 octobre. 2 500 amendements ont déjà été déposés. Les débats vont être longs.

Le procès-fleuve du Mediator s’est ouvert lundi 23 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris. Neuf ans après les révélations de ce scandale sanitaire, le laboratoire Servier et l’Agence du médicament vont être jugés pendant six mois. Il est reproché aux deux accusés d’avoir dissimulé les propriétés anorexigènes et les effets indésirables du Mediator, un médicament antidiabétique. Retiré de la vente depuis 2009, le produit a été commercialisé pendant trente-trois ans et aurait causé la mort de centaines de personnes. Les prévenus sont jugés, selon les cas, pour homicides et blessures involontaires, tromperie, escroquerie, prise illégale d’intérêt ou trafic d’influence. Dans ce procès hors-normes, ils devront affronter 2700 parties civiles. 

Retour en France de femmes de Daech. Jennifer Clain, Mayalen Duhart, Christine Allain, et leurs neuf enfants, sont arrivées à Roissy le mardi 24 septembre. La première est la nièce des frères Clain, la voix française de Daech, qui ont revendiqué les attentats perpétrés en France. Les deux autres femmes sont également des proches de membres de Daech. Elles ont été arrêtées en juillet dernier à la frontière turco-syrienne et placées en rétention en Turquie. Leur retour s’inscrit dans le cadre d’un accord signé avec la France pour le rapatriement de ses djihadistes nationaux. A leur arrivée, les enfants ont été confiés à l’Aide sociale à l’enfance. Les trois femmes ont été placées en rétention dans le cadre d’une enquête pour association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste.

Franck Riester, le ministre de la Culture, veut réformer l’audiovisuel public. Il souhaite réunir l’ensemble de l’audiovisuel public dans une même holding. Ainsi France Télévisions, Radio France, l’Institut national français et France Médias Monde (RFI et France 24) se retrouveront dans une société commune, nommée France Médias. Celle-ci devra définir les orientations stratégiques et répartir le budget entre chacune des sociétés. Le texte a été présenté, dans ses grandes lignes, aux dirigeants des médias concernés. Il devrait être présenté en conseil des ministres durant l’automne et devant le parlement début 2020. Franck Riester était sur France Info mercredi 25. Il a précisé que cette holding n’était « absolument pas » le retour de l’ORTF ( Office de radiodiffusion-télévision française). 

Une affiche de la FCPE fait polémique. La Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) a diffusé, dans le cadre de sa campagne électorale du mois d’octobre, une affiche montrant une femme voilée et une petite fille, où l’on peut lire : « Oui, je vais en sortie scolaire, et alors ? La laïcité, c’est accueillir à l’école tous les parents sans exception. » Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a mis en garde la FCPE, le mardi 24 septembre : « Il faut être attentif à ce qu’une campagne ne flatte pas les logiques communautaristes. (…) C’est très regrettable et je veux croire qu’il s’agit d’une erreur qui sera rectifiée. » Le coprésident de la FCPE, Rodrigo Arenas, considère que sa fédération n’est pas en tort et que « M. Blanquer crée un précédent en s’immisçant dans les élections de parents d’élèves et en appelant, implicitement, à ne pas voter pour nous ».

MONDE

Discours furieux de Greta Thunberg à l’ONU. Lors du sommet sur le climat organisé par l’ONU le 23 septembre à New York, la jeune militante suédoise a prononcé une allocution marquante devant des chefs d’Etats. « Je ne devrais pas être là, je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan, a-t-elle martelé. Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. La Suédoise, accompagnée d’autres jeunes activistes, ont dénoncé l’inaction des responsables politiques comme étant une atteinte à la convention de l’ONU sur les droits de l’enfant. Le groupe en a profité pour porter plainte contre cinq pays pollueurs, dont la France. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, a exhorté les leaders de la communauté internationale à adopter un plan pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Donald Trump sera-t-il destitué ? Une procédure d’impeachment (destitution) a été lancée par Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis. Il y a cependant peu de chances pour que cette procédure aboutisse. Il est en effet improbable que les deux tiers du Sénat, majoritairement républicain, vote contre Donald Trump. Le président est accusé d’avoir fait pression sur Volodymyr Zelensky, le chef d’État ukrainien, pour qu’il lance une enquête contre le fils de Joe Biden. Ce dernier est le principal candidat à l’investiture démocrate en vue de la prochaine présidentielle.

Boris Johnson désavoué par la Cour suprême britannique. Mardi 24 septembre, elle a déclaré « illégale, nulle et non à venue », à l’unanimité, la demande du Premier ministre de suspendre le parlement pour cinq semaines, jusqu’au 14 octobre. La présidente de la Cour suprême, lady Hale, a déclaré que la suspension était « illégale car elle empêchait le parlement de s’acquitter de ses fonctions constitutionnelles sans justification raisonnable ». Les députés ont repris le chemin du travail mercredi 25 septembre, à six semaines de la date fixée pour le Brexit.

Thomas Cook en faillite. Le célèbre voyagiste britannique, fondé en 1841 et pionnier en la matière, s’est officiellement déclaré en faillite le lundi 23 septembre. Son PDG, Peter Fankhauser, déclare que « malgré de gros efforts ces derniers mois et d’intenses négociations ces derniers jours », l’entreprise n’a pas été en mesure de rassembler la somme demandée par les créanciers. Afin de valider un nouveau plan de sauvegarde, ce sont 200 millions de livres, soit l’équivalent de 226 millions d’euros, qui étaient requis avant la fin du week-end. L’économie britannique vit décidément des moments difficile. Deux jours après la chute de Thomas Cook, c’est Wrightbus, l’emblématique fabricant britannique de bus rouges à impériale qui dépose le bilan. L’entreprise dispose d’une semaine pour trouver un repreneur. Sans cela, 1 300 personnes risquent de perdre leur emploi. Et l’Angleterre ses bus.

Deux chefs rebelles devant la CPI. Le 19 Septembre, c’est la première fois que des chefs rebelles centrafricains comparaissent devant les juges de la Cour pénale internationale (CPI). Il s’agit de Patrice Edouard Ngaïssona et Alfred Rambot Yékatom. Les deux ont été accusés d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité entre 2013 et 2014. L’audience de confirmation des charges s’est tenue du 19 au 25 Septembre à La Haye. Elle a été suspendue et reprendra le 11 octobre 2019.

Un préaccord sur l’accueil des migrants a été signé. Cinq États de l’Union européenne étaient réunis lundi 23 septembre à Malte. Ce préaccord devrait aboutir à la création d’un mécanisme de répartition automatique des demandeurs d’asiles et des migrants débarquant à Malte et en Italie. Ces deux pays, ainsi que la France et l’Allemagne, se sont donc réunis à La Valette, capitale maltaise, pour discuter des questions migratoires. La Finlande était également présente car elle préside l’Union européenne. Luciana Lamorgese, récemment nommé ministre italienne de l’Intérieur à la place de Mateo Salvini, s’est dite satisfaite de ce sommet.

Les femmes iraniennes au stade. Elles pourront en effet assister au prochain match de leur équipe nationale de football. L’Iran a assuré à la Fifa (fédération internationale de football association) que les femmes auront accès au stade pour le match entre l’Iran et le Cambodge du 10 octobre 2019. Cela fait suite à la mort de Sahar Khodayari. Cette supportrice iranienne s’était immolée par le feu après son arrestation pour avoir tenté d’entrer dans un stade. La justice iranienne a annoncé, mardi 24 septembre, l’ouverture d’une enquête sur ce décès. La Fifa a fait pression auprès de l’Iran. Gianni Infantino, le président de la Fifa, a déclaré qu’il fallait « avoir des femmes présentes. Nous devons faire pression pour cela ». Il semble que les pressions de la Fifa aient également agit sur le Qatar, organisateur de la Coupe du monde de football 2022. Il a en effet annoncé que les supporters transgenres et homosexuels seront les bienvenus dans ses stades.

LOISIRS

ZEvent. Nouveau record de don pour les gamers. Pour sa quatrième édition, l’opération caritative a réuni 3,5 millions d’euros au bénéfice de l’Institut Pasteur. L’action, qui a rassemblé jusqu’à un demi-million de spectateurs en même temps, a commencé le vendredi 20 septembre à 20 heures et s’est terminée le samedi 21 septembre à 1 heure. Pendant ces cinquante-quatre heures, plusieurs participants renommés, tels Squeezie ou Joueur du Grenier, ont joué à Fortnite ou Just Dance devant les caméras. Et appeler aux dons leurs spectateurs. Malgré les polémiques, notamment sur la faible représentation des femmes, l’événement démontre que les jeux en ligne arrivent à mobiliser la solidarité de la jeunesse.

Cyclisme. Carton plein pour la jeunesse. Le mardi 24 septembre, Chloe Dygert a été sacrée championne du monde du contre-la-montre, à seulement 22 ans. La cycliste américaine a fait son retour sur le sol européen après quatre ans d’absence. A Yorkshire (Royaume Uni), elle s’est imposé devant les favorites, Annemiek van Vleuten et Anna van der Breggen, avec 1’30 d’avance. Chez les garçons, le Belge Remco Evenepoel a remporté la deuxième place du contre-la-montre le mercredi 25 septembre. A 19 ans, il disputait ses premiers championnats seniors. En août 2019, Remco Evenepoel avait déjà remporté le titre de champion d’Europe du contre-la-montre à Alkmaar (Pays-Bas) .

Arts. Un chef d’œuvre sauvé de la déchetterie. Découvert en juin, ce tableau attribué à Cimabue, peintre italien majeur du XIIIe siècle, était jusque là accroché entre la cuisine et le salon d’une nonagénaire. L’œuvre, qui représente le Christ entouré d’hommes aux visages expressifs, a été estimé à 4 à 6 millions d’euros, par les experts du cabinet Turquin. Elle faisait partie d’un dyptique de 1280 qui représentait des scènes de la Passion. Une vente est programmée le 27 octobre à Senlis. Une soirée de présentation est organisée le 23 octobre à Compiègne. Le tableau sera ensuite visible à l’hôtel de ville toute la journée du 24 octobre.

Volley-ball. Un sans-faute pour les Bleus. L’équipe de France masculine s’est imposée face à l’Italie en quart de finale de la Coupe d’Europe mardi 24 septembre. Dans le Hall XXL de Nantes, les Bleus ont ainsi décroché leur septième victoire sur sept matchs, un sans-faute devant un public de 8 000 personnes.  L’équipe de France n’a laissé aucune chance à l’Italie avec un score de 3 sets à 0 (25-16, 27-25, 25-14). Cette victoire les propulse en demi-finale face à la Serbie. Celle-ci se déroulera à Paris le 27 septembre. La Russie, tenante du titre, s’est quant à elle inclinée face à la Slovénie à Ljubljana, le lundi 23 septembre.

La 71e Cérémonie des Emmy Awards, qui récompense les meilleures séries, a eu lieu dimanche 22 septembre à Los Angeles (Etats-Unis). Malgré un accueil très critique des fans, la saison 8 de Games of Thrones a trouvé son public parmi les professionnels et remporté le prix de la meilleure série dramatique. La révélation de la soirée fut Fleabag, la série britannique écrite, jouée et réalisée par Phoebe Waller-Bridge. Elle a reçu les prix de meilleure série comique et de meilleure actrice dans une série comique. Preuve que l’humour anglais séduit toujours. Si la télévision est organisatrice de l’événement, ce sont les plateformes de vidéos à la demande qui arrivent en tête des primés : HBO, Netflix et Prime Video…

Journée du patrimoine, toujours autant de succès. Le week-end dernier, 17 monuments historiques ont été ouverts au public à l’occasion de la 36e édition des journées du patrimoine. Malgré une mobilisation annoncée des Gilets Jaunes, le samedi 16 septembre, le public était au rendez-vous. Pas moins de 12 millions de visiteurs sont partis à la découverte du patrimoine français pendant ces deux jours. Certains n’hésitant pas à faire plus de huit heures de queue pour visiter l’Élysée. 

Coupe du monde de rugby. L’Uruguay a créé la surprise en battant les Fidji 30-27 le mercredi 25 septembre à Kamaishi, au nord du Japon. Cette équipe, composée d’amateurs et de semis professionnels, a démontré sa passion pour le rugby. Une passion partagée par toute la ville hôte, détruite par un tsunami en 2011. Aujourd’hui, le stade a remplacé un quartier sinistré, redonnant espoir à la population.

Pin It on Pinterest

Share This