(Photo : Le débat télévisé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, organisé par TF1 et France 2 et animé par les journalistes Christophe Jakubyszyn et Nathalie Saint-Cricq, mercredi 3 mai. / AFP PHOTO / STRINGER )

Semaine du 30 avril au 5 mai 2017.

Élection présidentielle

Débat tendu entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Les deux candidats à la présidentielle se sont opposés lors du débat très attendu de l’entre-deux-tours organisé par TF1 et France 2, mercredi 3 mai. Le face-à-face s’est rapidement transformé en un duel violent dans lequel les deux candidats n’ont pas hésité à lancer les piques les plus cinglantes possible. Marine Le Pen a ainsi qualifié le candidat d’En Marche ! de « Hollande junior » à la tête du « parti des affaires », entre autres attaques. Emmanuel Macron a de son côté insisté sur les mensonges de son adversaire et lui a reproché de ne proposer aucune solution à chaque problème que la candidate d’extrême droite soulevait. A l’issue de ce débat, Emmanuel Macron a été jugé le plus convaincant autant par les sondages que par la presse étrangère.

1er mai chargé pour les candidats. Les deux candidats pour la présidence de la République étaient en meeting le jour de la fête du travail. La candidate du FN a tenu un discours devant près de 8 000 personnes à Villepinte, en Seine-Saint-Denis. Discours marqué par l’union avec Nicolas Dupont-Aignan, rallié à Marine Le Pen depuis le 26 avril, qui a réaffirmé son soutien à la candidate. Ce discours a également été marqué par le plagiat d’une partie du discours de François Fillon du 15 avril par la candidate du FN, qui l’a justifié comme un « clin d’œil ». Emmanuel Macron, en meeting à La Villette à Paris, a attaqué le « parti du désastre » devant ses nouveaux soutiens tels que Ségolène Royal et qualifié la candidate FN d’ « héritière ».

Hommage à Brahim Bouarram. Emmanuel Macron, Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon ont rendu tour à tour hommage au jeune Marocain tué par des skinheads il y a vingt-deux ans. Brahim Bouarram avait, le 1er mai 1995, été poussé du pont du Carrousel dans la Seine par des militants d’extrême droite en marge du défilé organisé tous les ans par le Front national (FN). Depuis, Brahim Bouarram est devenu un symbole de la lutte contre le racisme. Il est également devenu un enjeu de la campagne électorale de 2017. Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche!, a affirmé qu’il « n’oubliait rien » du passé du Front national de Marine Le Pen. « Beaucoup de gens s’y sont habitués. Mais pas moi. A-t-il renié cela ? Avez-vous encore entendu les propos de la dirigeante du parti d’extrême droite sur le Vél d’Hiv il y a quelques semaines ? », a-t-il poursuivi.

Mobilisations contre Nicolas Dupont-Aignan. Depuis le 29 avril, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues de la ville d’Yerres (Essonne). Les habitants de la ville, où l’ancien candidat du mouvement Debout la France ! est maire depuis 1995, n’ont pas apprécié son alliance avec Marine Le Pen et sa promesse de le faire devenir Premier ministre. Les manifestants, ainsi que les autres maires de l’agglomération, ont demandé la démission de Nicolas Dupont-Aignan de ses fonctions de maire et de président de l’agglomération. Dans une interview accordée au Parisien, l’homme politique s’est défendu en expliquant que ces manifestations sont « une basse manœuvre politique » et qu’il est exclu qu’il démissionne.

Jean-Louis Borloo votera Macron. Le fondateur de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) a déclaré dimanche 30 avril dans les colonnes du Journal du Dimanche qu’il votera au second tour de l’élection présidentielle pour Emmanuel Macron. En retrait de la vie politique depuis trois ans, l’ancien ministre s’est dit prêt à se  « retrousser les manches deux ou trois ans pour donner un coup de main » au candidat d’En marche !. Il a cependant assuré n’être « candidat à rien ». Plus tard dans la journée, sur France 2, Jean-Louis Borloo, jugeant une victoire du Front national « parfaitement imaginable », s’est dit « terrorisé » par les atermoiements des responsables politiques de droite et de gauche concernant leurs intentions de vote.

Bernard Cazeneuve a appelé à voter pour Macron. Le premier ministre, Bernard Cazeneuve, a affiché son soutien au mouvement En Marche ! lors d’un meeting, mardi 2 mai, à Dijon. Dans une tribune datant du 1er mai, il affirmait déjà : « toute femme, tout homme de gauche devrait appeler à voter, dimanche, sans ambiguïté aucune pour Emmanuel Macron. »

France

Où sera enterré Karim Cheurfi ? Le corps du terroriste Karim Cheurfi, qui a tué le policier Xavier Jugelé sur les Champs-Élysées le 20 avril, ne pourra pas être inhumé au cimetière de Chelles (Seine-et-Marne). Les élus ont fait savoir qu’ils refusaient d’accueillir son corps dans le cimetière municipal. Le maire a déclaré qu’il avait peur que sa tombe devienne un lieu de pèlerinage pour les sympathisants de l’État Islamique et un lieu de haine et de profanation pour les autres. Les parents du terroriste ont contesté la décision. Le père de Karim Cheurfi sera d’ailleurs jugé pour apologie au terrorisme car ivre il a tenu des propos pour défendre son fils et a menacé de mort les policiers du commissariat de la ville.

Interpellation d’un soldat prêt à commettre un attentat. Un soldat de l’armée allemande, stationné dans une base du Bas-Rhin et appartenant à la Brigade franco-allemande, a été interpellé mercredi 26 avril à Hammelburg, en Bavière, en même temps qu’un étudiant allemand de 24 ans. L’homme, un lieutenant de 28 ans aux convictions « xénophobes » selon le parquet de Francfort, s’était fait passer pour un réfugié syrien. Il est soupçonné d’avoir « planifié un attentat ». En dénonçant « un problème de comportement » au sein de l’armée allemande et « des faiblesses de commandement à plusieurs niveaux », Ursula von der Leyen, la ministre de la Défense allemande, a déclenché la colère des soldats et suscité les critiques de l’opposition.

Un 1er mai sous tension. Pour le 1er mai, journée internationale des revendications et fête du travail, 142 000 personnes ont participé aux 311 rassemblements organisés dans toute la France, selon le ministère de l’Intérieur, 280 000 selon la CGT. A Paris, des heurts ont fait six blessés parmi les policiers. Ces manifestations, qui se sont tenues entre les deux tours de la présidentielle, ont été marquées par des voix syndicales et politiques discordantes. Les uns appelaient à « faire barrage » à Marine Le Pen, d’autres à voter pour Emmanuel Macron et certains à « battre les deux candidats ». La manifestation parisienne a même été marquée par des heurts. La police a fait état de six blessés parmi ses effectifs.

30 000 participants et 1 mort au Teknival près de Tours. Le festival non autorisé de musiques électroniques, installé cette année près de Tours, à Pernay, s’est terminé mardi 2 mai au matin. Selon les estimations de la préfecture, le Teknival aurait rassemblé 30 000 participants au plus fort de ces quatre jours de fête. Deux cents gendarmes étaient mobilisés pour l’occasion ainsi que 80 pompiers, 30 membres d’associations de prévention et de secours et une dizaine de membres du Samu. Dans la nuit de samedi à dimanche, un festivalier est décédé d’une crise cardiaque.

VIDEO. Tours. Le Teknival 2017 s’installe à… par lanouvellerepublique

Un nouveau lancement pour Arianespace. Le lanceur Ariane5 a décollé de Kourou, en Guyane, le 4 mai à 22h10. Le lancement initial aurait dû avoir lieu le 20 mars mais le centre spatial a été libéré du mouvement social le 22 avril seulement. Ce retard a fait perdre à Arianespace et à ses partenaires, « 500 000 euros par jour » selon son PDG. Ariane5 est chargée de mettre en orbite deux satellites de télécommunication : un pour le gouvernement brésilien et un pour un opérateur coréen.

Une ligne de tram entre Strasbourg et Kehl. Le 28 avril, Roland Ries, maire de Strasbourg, et Toni Vetrano, maire de Kehl, en Allemagne, ont inauguré une nouvelle ligne de tram qui relie les deux villes et traverse la frontière. Une ligne existait déjà auparavant mais, pendant la Seconde Guerre mondiale, la liaison avait été interrompue. Cette inauguration était également l’occasion de découvrir le nom du pont surplombant le Rhin, Beatus Rhenanus.


Strasbourg: Le tram vers Kehl inauguré, voici… par 20Minutes

Danielle Darrieux centenaire. L’actrice Danielle Darrieux a fêté ses 100 ans lundi 1er mai. Depuis ses 14 ans, « D.D. » pour ses admirateurs, a connu une carrière cinématographique et théâtrale exceptionnelle. Plus de cent films, une trentaine de pièces de théâtre, et une rare photogénie : Danielle Darrieux est très vite devenue l’actrice préférée des Français. Avant la guerre, avec des rôles de ravissante ingénue, elle s’est imposée sur les planches comme dans les studios.

Décès de Victor Lanoux. L’acteur, producteur et scénariste Victor Lanoux est décédé le 4 mai à Royan à l’âge de 80 ans. L’homme était plongé dans le coma après un AVC (accident vasculaire cérébral) survenu quelques jours plus tôt. Victor Lanoux était surtout connu pour son rôle dans la série Louis la brocante, diffusée pendant plus de quinze ans sur France 3. Mais l’acteur a également eu de grands rôles au cinéma. Dans un de ses premiers films, Une femme à sa fenêtre, de Pierre Granier-Deferre, en 1976, Victor Lanoux a partagé l’affiche avec Philippe Noiret et Romy Schneider. Ses amis ont tenu à lui rendre hommage comme Jean Rochefort avec qui il avait partagé l’écran dans Nous irons tous au paradis, d’Yves Robert, en 1977.


Victor Lanoux, ce n’était pas que Louis la… par LEXPRESS

Monde

Nouveaux affrontements avec des djihadistes au Mali. Un camp de l’ONU, situé à Tombouctou, a été attaqué, mercredi 3 mai. Vers 13 h, les militaires ont subi des tirs de roquettes, ce qui a entraîné la mort d’un soldat et en a blessé neuf autres. L’attaque a été revendiquée par une nouvelle alliance djihadiste. Cet affrontement était le troisième en moins d’une semaine. La veille, le 2 mai, un convoi de militaires a sauté sur une mine à Ségou. Neuf soldats maliens sont morts et cinq ont été blessés. Certains politiques ont exprimé leur inquiétude sur le fait que d’autres attaques sont probables. Pour eux, ces attentats sont des ripostes contre les forces françaises Barkhanes qui ont tué ou capturé une vingtaine de djihadistes à Gao le 30 avril. Toutes ces attaques sont survenues quelques jours seulement après la prolongation de six mois de l’État d’urgence.

Tunisie : l’opération antiterroriste a conduit à la mort de deux djihadistes. Deux djihadistes d’Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) ont été tués en Tunisie le 30 avril, a annoncé la Garde nationale. Le premier s’est lui-même fait exploser grâce à sa ceinture d’explosifs. Le second n’a pas eu le temps d’actionner sa ceinture et s’est fait tué par les militaires. Il s’agissait d’une opération antiterroriste qui s’est traduite par un assaut contre une maison à Sidi Bouzid. L’un des terroristes tués semblait être à la tête de la Phalange Okba Ibl Nafaa, proche d’AQMI. « Les unités de la Garde nationale avaient capté des contacts entre la phalange Okba Ibn Nafaa et des personnes à l’intérieur de la ville de Sidi Bouzid » a expliqué le porte-parole de la Garde nationale.

Trois policiers tués dans une fusillade au Caire. Une fusillade a éclaté au Caire lundi 1er mai au soir. Trois policiers ont été tués et cinq autres ont été blessés d’après l’annonce du ministère de l’Intérieur égyptien. La fusillade a eu lieu dans la grande artère de Nasr City, à l’est de la ville. L’attaque n’était pas revendiquée vendredi 5 mai.

Nicolas Maduro propose une Assemblée constituante rejetée par la rue. Le Président du Venezuela a annoncé la convocation d’une Assemblée Nationale constituante, lundi 1er mai. Il a souhaité que celle-ci soit constituée de 500 membres, pour moitié d’élus issus de la classe ouvrière, populaire et communale, et d’élus issus des circonscriptions municipales pour l’autre moitié. Mais l’opposition a rejeté cette assemblée constituante, estimant qu’il s’agissait d’une poursuite du « coup d’État » mené par le Président. Ils ont même intensifié les manifestations depuis cette annonce et dénoncent les manœuvres de Maduro pour repousser les élections et s’accrocher au pouvoir. Un nouveau manifestant de 18 ans est décédé mercredi 3 mai, portant le nombre de morts à 32 depuis le début du mouvement, début avril 2017.

Des manifestations mouvementées et politisées pour le 1 mai. Des émeutes ont eu lieu dans beaucoup de pays lors des manifestations du 1er mai. Aux États-Unis, ces rassemblements ont été l’occasion de raviver les tensions entre les pros et anti-Trump. Dans plusieurs grandes villes du pays, de nombreuses personnes se sont promenées avec des banderoles pour marquer leur opposition au président et apporter leur soutien aux immigrants. À Portland, les marches se sont transformées en attaques contre les policiers, à coups de pierres et de bombes incendiaires. En Turquie les manifestations se sont faites contre le président Erdogan. Environ 200 personnes ont été interpellées. Enfin, en Russie, plus d’un million et demi de personnes ont défilé dans le calme sur la Place Rouge, une première depuis des années. Cependant, à Saint-Pétersbourg, dix-sept militants LGBT ont été arrêtés. Ils souhaitaient manifester pour apporter leur soutien aux groupes LGBT en Tchétchénie.


eurozapping

Le Hamas reconnaît les frontières de 1967. Le mouvement de résistance islamique, qui administre l’enclave palestinienne de la bande de Gaza depuis 2007, a modifié son programme politique pour la première fois de son histoire. Lundi 1er mai, le Hamas s’est dit prêt à accepter un État Palestinien dans les frontières de 1967. L’organisation est considérée comme un mouvement terroriste par de nombreuses puissances internationales. De son côté, le Président palestinien Mahmoud Abbas, à couteaux tirés avec le Hamas, a été reçu pour la première fois à la Maison Blanche, mercredi 3 mai. Le Président américain Donald Trump s’est dit convaincu de la possibilité d’un accord de paix entre Israël et la Palestine.

Malte : élections législatives anticipées suite aux Panama papers. Joseph Muscat, l’actuel Premier ministre de Malte, a annoncé le 1er mai des élections législatives anticipées. À la suite du scandale des Panama papers, de nombreuses personnes de l’entourage du Premier ministre ont été suspectées d’avoir un compte off-shore, dont la femme du Premier ministre et le ministre de l’Énergie. Ces élections doivent avoir lieu le 3 juin prochain. Lors d’une manifestation le 1er mai à La Valette, Joseph Muscat a déclaré : « Tout le monde sait les attaques qui ont été lancées contre moi et ma famille ces derniers jours. Je n’ai rien à redouter parce que je suis propre. » Il a également demandé la dissolution du Parlement auprès de la Présidente Marie-Louise Coleiro Preca.

Sports

Anthony Joshua roi des poids lourds. Le Britannique Anthony Joshua, 27 ans, était opposé à l’Ukrainien Wladimir Klitschko dans le stade de Wembley, samedi 29 avril. Devant 90 000 personnes, les deux boxeurs se sont rendu coups pour coups, Klitschko envoyant Joshua au tapis dès le 6e round. Mais le jeune britannique s’est relevé et a fini par mettre l’Ukrainien au tapis à trois reprises au 11e round. L’arbitre a arrêté le combat, scellant la victoire de Joshua. Il a ainsi remporté sa 19e  victoire avant la limite en 19 combats. Le britannique a, grâce à cette victoire, conquis les titres des poids lourds de la WBA (World Boxing Association) et de l’IBO (International Boxing Organization), en plus de conserver sa ceinture IBF (International Boxing Federation).

Les clubs français de football en difficulté en Coupe d’Europe… L’AS Monaco s’est inclinée à domicile face à la Juventus Turin 0-2 en demi-finale aller de Ligue des Champions. Gonzalo Higuain a inscrit les deux buts turinois. Dans l’autre demi-finale, mardi 2 mai, Cristiano Ronaldo a permis au Real Madrid de dominer l’Atletico Madrid grâce à un triplé (3-0) et de prendre une sérieuse option pour la qualification. En Ligue Europa, l’Olympique Lyonnais a été largement battu par l’Ajax Amsterdam 4-1 mercredi 3 mai. Bertrand Traoré, auteur d’un doublé, Kasper Dolberg et Amin Younes ont inscrit les buts hollandais, alors que Mathieu Valbuena avait réduit la marque en inscrivant l’unique but lyonnais.

… mais une finale 100% française en Ligue des Champions féminine. Pour la première fois dans l’histoire de la compétition, deux équipes françaises, le PSG et l’OL, vont s’affronter lors de la finale à Cardiff le 1er juin. Le PSG s’est qualifié en battant le Barça 2-0 alors que les Lyonnaises, qui ont perdu 0-1 contre Manchester City, ont réussi à se qualifier grâce à leur avance du match aller (3-1). L’équipe de Lyon a déjà remporté trois fois la Ligue des champions féminine en 2011, 2012 et 2016.

Trois matchs à huis-clos pour Bastia. Après les incidents qui ont émaillé la rencontre entre le SC Bastia et l’Olympique Lyonnais au stade Armand-Cesari le 16 avril, la commission de discipline de la Ligue du football professionnel (LFP) a rendu les sanctions publiques jeudi 4 mai. La LFP a décidé de donner la victoire sur tapis vert à Lyon, sans perte dans le goal average pour le club corse. Le match ne sera donc pas rejoué. Les Corses ont aussi écopé de trois matchs à jouer à huis-clos et sur terrain neutre. Le directeur des services du club, Anthony Agostini, a été suspendu six mois de banc de touche, dont deux avec sursis pour avoir été mêlé dans une bagarre avec Anthony Lopes, gardien de l’OL.

Le PSG en demi-finale de la ligue des champions de handball. Deux clubs français disputaient, samedi 29 et dimanche 30 avril, les quarts de finale de la ligue des champions de handball. Le PSG est parvenu à se hisser en demi-finale en éliminant les Hongrois de Szeged. Les Montpelliérains se sont inclinés face à un autre club hongrois, Veszprem, double finaliste sortant de la compétition et prochain adversaire… des Parisiens.

Nadal maître à Barcelone. Rafael Nadal a remporté le tournoi ATP 250 de Barcelone pour la dixième fois, dimanche 30 avril. En finale, sur la terre battue catalane, le Majorquin est venu à bout de l’Autrichien Dominic Thiem 6-1 / 6-4. Après avoir remporté dix titres à Monte-Carlo et dix titres à Barcelone, son prochain objectif est de remporter Roland-Garros une dixième fois. À un mois de l’échéance, les autres favoris du circuit n’étaient visiblement pas encore prêts sur terre battue, à l’image de Novak Djokovic et Andy Murray. Ce dernier a d’ailleurs été éliminé par Dominic Thiem en demi-finale.

Mladenovic et Pouille au top de leur carrière. Kristina Mladenovic et Lucas Pouille ont tous deux atteint le meilleur classement de leur carrière cette semaine. Lucas Pouille a remporté le tournoi de Budapest en battant le Britannique Bedene en finale, pour pointer à la 14ème place au classement ATP. De son côté, Kristina Mladenovic s’est hissée au 17e rang mondial après une défaite en finale à Stuttgart. Elle a pourtant battu de nombreuses top joueuses durant le tournoi, comme Angelique Kerber, n°2 mondiale et Maria Sharapova, qui effectuait son retour à la compétition après 15 mois de suspension.

Parker privé de la fin des play-offs NBA. On connaissait depuis lundi 1er mai la liste des équipes qualifiées pour les demi-finales de conférence des play-offs NBA, après la victoire du Utah Jazz contre les Los Angeles Clippers lors du match 7 (91-104). À l’Est, les Cleveland Cavaliers affrontaient les Toronto Raptors, et menaient déjà 2-0 vendredi 5 mai. Les Boston Celtics, tombeur des Chicago Bulls, affrontaient les Washington Wizards (2 victoires à 1). À l’Ouest, mauvaise nouvelle pour les San Antonio Spurs, opposés aux Houston Rockets, avec la blessure de leur meneur, Tony Parker, indisponible jusqu’à la fin de la saison. Les deux équipes ont déjà remporté un match chacune. Dans l’autre demi-finale, Les Golden State Warriors étaient opposés aux Utah Jazz (2-0).

Mort sur l’Everest. L’alpiniste suisse Ueli Steck (41 ans), surdoué de l’escalade extrême, est décédé dimanche 30 avril, dans un accident près du Mont Everest. Celui que l’on surnommait « la machine suisse » a glissé sur une pente couverte de glace, avant de faire une chute fatale. Arrivé début avril dans la région, Steck espérait établir un nouveau record en gravissant l’Everest et le Lhotse, deux des quatre sommets les plus hauts du globe. Et cela sans bouteille d’oxygène. En 2009 et 2014, Steck avait remporté le « Piolet d’or », récompensant quelques-unes des plus belles ascensions alpines jamais réalisées.

Pin It on Pinterest

Share This