MONDE

L’Etat islamique (EI) a annoncé dimanche 16 novembre avoir décapité l’otage américain Peter Kassig, 26 ans, dans la région d’Alep, au nord de la Syrie. Ancien militaire, ayant notamment servi en Irak, en 2007, et reconverti dans l’humanitaire depuis 2012, il est le cinquième otage occidental à être décapité par l’EI depuis la mort du journaliste américain James Foley en août. Peter Kassig avait disparu depuis le mois d’octobre 2013 alors qu’il s’apprêtait à fournir de l’aide médicale à la ville syrienne de Deir Ezzor. L’EI a également diffusé un film montrant dans son intégralité la décapitation de dix-huit soldats de l’armée syrienne fidèle à Bachar Al-Assad.

Sur la vidéo montrant la décapitation de ces soldats, un Français, se faisant appeler Abou Abdallah Al-Faransi, a été identifié parmi les bourreaux. Il s’agt de Maxime Hauchard, 22 ans, originaire de l’Eure, qui a quitté la France en août 2013 et fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Converti à l’Islam depuis ses 17 ans, il avait donné une interview à BFMTV, en juillet, depuis Raqqa, fief de l’EI en Syrie, dans laquelle il expliquait son allégeance à l’organisation d’ Abu Bakr Al-Baghdadi. Lundi, François Molins, procureur de Paris, a annoncé l’ouverture d’une enquête pour “assassinat en bande organisée” et “association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste” à l’encontre de Maxime Hauchard et d’un second djihadiste français présent sur la vidéo. L’identification de cet autre individu, elle, est beaucoup plus incertaine. Le parquet de Paris, avec l’aide de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a affirmé avoir de “fortes présomptions” qu’il s’agisse de de Mickael Dos Santos, 22 ans, originaire du Val-de-Marne. Mais après l’avoir d’abord reconnu, sa mère s’est rétractée et des doutes sont apparus sur son identification. Sa participation au jihad en Syrie, elle, n’est pas contestée.

 

Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) a diffusé lundi 17 novembre une vidéo où apparaît l’otage français Serge Lazarevic, détenu depuis bientôt trois ans après son enlèvement au Mali le 24 novembre 2011. Le dernier otage français dans le monde y apparaît affaibli et lance un appel à l’aide à François Hollande. L’Elysée a authentifié la vidéo et le président français a assuré que des négociations étaient toujours en cours pour obtenir sa libération.

 

Pour la première fois dans l'histoire, un robot a atterri à la surface d'une comète située à près de 500 millions de km de la Terre, mercredi 12 novembre. Conçu par l’Agence spatiale européenne (ESA), Philae, fixé à la sonde Rosetta lancée en 2004, s'est posé à la surface d'une comète de la galaxie solaire, Tchourioumov-Guérassimenko, plus communément appelée “Tchouri”. Largué après un voyage de plus de dix ans dans le système solaire et 6,5 milliards de kilomètres parcourus, Philae a pu envoyer des données scientifiques sur la consistance d’un sol cométaire, qui pourraient permettre de comprendre comment l’eau est parvenue sur Terre. Le robot est ensuite entré dans une phase d'”hibernation”, faute de batterie. Il pourrait se réveiller au printemps, si ses panneaux solaires arrivent à capter suffisamment d'énergie.

 

Le président américain, Barack Obama, a annoncé jeudi 20 novembre un vaste dispositif, présenté comme temporaire, pour régulariser des millions de clandestins présents sur le sol américain. Cette mesure, vivement critiquée par les républicains, concernera les personnes présentes depuis plus de cinq ans sur le sol américain, sans passé judiciaire et dont les enfants possèdent des documents officiels.

 

Le Sénat américain a rejeté mardi 18 novembre une réforme de l’agence nationale de sécurité (NSA), au cœur d’un vaste scandale de surveillance depuis plus d’un. Le texte prévoyait notamment que l’agence ne puisse plus collecter systématiquement les données téléphoniques des Américains, mais que ces dernières restent stockées par les opérateurs. Les républicains, majoritaires au Congrès, ont estimé que cette réforme, approuvée par la Chambre des représentants, par la Maison Blanche, par les géants du Net et par les défenseurs de la vie privée, mettait en péril la sécurité nationale, notamment face au jihadisme.

 

Quinze jours après le départ de Blaise Compaoré de la tête du Burkina Faso, Michel Kafando, diplomate de carrière et âgé de 72 ans a été choisi lundi 17 novembre comme président de la transition par le collège de désignation, composée majoritairement de civils ainsi que de militaires. Il devra assurer la présidence du pays jusqu'aux élections prévues en novembre 2015. Michel Kafando a été préféré à l'ex-ministre Joséphine Ouédraogo et au journaliste Cherif Sy, les deux seuls autres candidats à avoir été auditionnés. C’est en revanche un militaire, le lieutenant-colonel Isaac Zida, qui a été nommé Premier ministre par Michel Kafando.

 

A un an de la conférence internationale sur le climat qui aura lieu à Paris, les Etats-Unis et la Chine ont annoncé mercredi 12 novembre avoir trouvé un accord pour réduire tous deux leurs émissions de gaz à effet de serre. Washington mise sur une réduction des émissions de 26% à 28% d’ici 2025 par rapport à 2005, tandis que Pékin fixe à 2030 le pic des émissions chinoises et compte développer les énergies non polluantes à hauteur de 20% de sa production énergétique. A eux deux, la Chine et les Etats-Unis représentent environ 45% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

 

Réunis à Brisbane, en Australie, les dirigeants du G20 se sont engagés à un renforcement de la lutte contre la fraude et l’optimisation fiscale, à un encouragement des investissements pour relancer la croissance et à une “action résolue et effective” sur le climat avant la conférence de Paris en décembre 2015. La rencontre des plus importants dirigeants de la planète a notamment été marquée par l’accueil glacial réservé à Vladimir Poutine en raison de la crise en Ukraine. Le président russe a écourté son séjour sur place, “séchant” le déjeuner de clôture.

 

Cinq Israëliens, dont un policier, ont été tués et six autres blessés mardi 18 novembre à Jérusalem dans l’attaque d’une synagogue de Har Nof, conduite par deux Palestiniens munis d’armes blanches et d’une arme à feu qui ont été abattus. Après un calme relatif après l’annonce de la trêve mettant fin à une guerre ayant causé près de 2 200 morts dans la bande de Gaza, Israël connaît depuis plusieurs semaines un vif regain de tensions, attisé par des annonces de nouveaux logements dans les colonies israéliennes. Les attaques isolées, tuant à la fois des Israéliens et des Palestiniens, se sont multipliées. Un chauffeur de bus retrouvé pendu dans son véhicule, le 16 novembre, deux jours avant l’attaque de la synagogue a ajouté à la colère des Palestiniens, qui ont dénoncé un “crime raciste” alors que la version officielle penche pour un suicide.

 

La fièvre Ebola est à l'origine de 5 160 morts pour 14 098 cas enregistrés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé publié mercredi 19 novembre. L'épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus il y a trente-huit ans, a commencé en Guinée fin décembre 2013. Les principaux pays touchés sont le Liberia et la Sierra Leone. Quatre personnes ont par ailleurs succombé à la fièvre hémorragique au Mali, où quatre autres cas avérés ont été signalés, a précisé l'agence onusienne. Au Nigeria, l'OMS avait annoncé officiellement la fin de l'épidémie le 20 octobre. Hors d'Afrique, les pays concernés sont les Etats-Unis, avec quatre cas confirmés et un mort (un patient libérien de retour dans son pays), et l'Espagne, qui a compté un patient infecté, guéri depuis.

 

Le capitaine du Sewol, le ferry qui avait coulé en avril au large de la Corée du Sud, tuant plus de 300 personnes dont une majorité de lycéens, a été condamné à trente-six ans de prison, mardi 11 novembre. Lee Joon-seok risquait la peine de mort pour “homicide par négligence aggravée”.

 

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a jugé mardi 11 novembre qu’un ressortissant d’un Etat de l’UE ne remplissant pas les conditions du droit de séjour dans un autre pays européen pouvait s’y voir refuser des prestations sociales. Cette décision, qui estime concrètement que “la liberté fondamentale de circulation ne signifie pas liberté totale d’accès à l’aide sociale”, comme l’a interprété la Commission européenne, a satisfait les eurosceptiques qui dénonçaient la pratique d’un tourisme social au sein de l’Union.

 

 

FRANCE

L'ancien président de la République et candidat à la présidence de l'UMP, Nicolas Sarkozy, a annoncé samedi 15 novembre qu'il était favorable à l'abrogation de la loi Taubira sur le mariage pour tous. Face aux militants de Sens Commun, un mouvement affilié à l'UMP, issu de la Manif pour tous, Nicolas Sarkozy a d'abord affirmé que "la loi Taubira devra être réécrite de fond en comble" avant d'ajouter que cette rééecriture passerait par une abrogation puis le vote d'une nouvelle loi, qui différencie le statut des homosexuels et des hétérosexuels. Cette position ainsi que les conditions de sa formulation (l'ancien chef de l'Etat ayant été accusé d'avoir cédé sous la pression de son auditoire) ont été fortement critiquées aussi bien à gauche comme à droite. Hervé Mariton, autre candidat à l'élection interne à l'UMP, à ainsi dénoncé "une manœuvre électorale".

 

L’ancien premier ministre François Fillon aurait demandé en juin au secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Jouyet, de faire en sorte que les enquêtes visant actuellement Nicolas Sarkozy soient accélérées, a révélé Le Monde samedi 8 novembre. Le quotidien a affirmé détenir un enregistrement d’une conversation où Jean-Pierre Jouyet l’affirme à deux de ses journalistes. Si François Fillon et Antoine Grosset-Granville, proche des deux hommes ayant assisté au déjeuner, ont démenti la teneur de la conversation, Jean-Pierre Jouyet, après avoir initialement démenti, a assuré que l’ancien Premier ministre avait effectivement évoqué l’affaire Bygmalion. François Fillon a porté plainte pour diffamation contre le secrétaire général de l’Elysée et les deux journalistes du Monde, critiqués pour avoir dévoilés un “off”. L’affaire devrait tendre encore un peu plus les relations déjà glaciales entre François Fillon et Nicolas Sarkozy.

 

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé jeudi 13 novembre que les forces de l'ordre n'auraient plus le droit d'utiliser des grenades offensives.  Ce type de projectile, utilisé par les gendarmes mobiles, est à l'origine de la mort de Rémi Fraisse, un jeune écologiste de 21 ans, le 26 octobre sur le site du barrage de Sivens (Tarn) lors d'affrontements entre opposants au projet et forces de l'ordre. L'usage des grenades lacrymogènes instantanées sera également limité, a ajouté Bernard Cazeneuve.

 

Le comptable suisse de Serge Dassault, Gérard Limat, aurait avoué lors d’une garde à vue en octobre avoir remis 53 millions d’euros en espèces entre 1995 et 2012 à l’industriel milliardaire ont révélé Libération et France Inter lundi 17 novembre. Le sénateur UMP et ancien maire de Corbeil-Essonnes a été mis en examen en avril dans une affaire d’achat de votes dans cette ville de l’Essonne.

 

Le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et à la mémoire, Kader Arif, a présenté sa démission, vendredi 21 novembre. Son nom est cité dans une enquête pour favoritisme dans la région Midi-Pyrénées, où deux sociétés d'organisation de spectacles, dirigées notamment par son frère puis par ses neveux, ont remporté deux marchés pluriannuels d'un montant de plusieurs millions d'euros avec la région.

 

L’Assemblée nationale a adopté mardi 18 novembre le projet de budget 2015, par 266 voix contre 247. Cinquante-six députés socialistes se sont abstenus (parmi lesquels les anciens ministres Delphine Batho, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon), refusant de se prononcer en faveur de ce texte qui prévoit notamment 21 milliards d’euros d’économies supplémentaires pour l’Etat et les collectivités territoriales et des baisses d’impôts (principalement par la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu).

 

La situation fiscale de trois parlementaires UMP a été signalée au parquet de Paris par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), a annoncé cette dernière jeudi 13 novembre. Bernard Brochand, député des Alpes-Maritimes, Lucien Degauchy (Oise) et Bruno Sido (Haute-Marne) sont soupçonnés d’avoir dissimulés des comptes bancaires à l’étranger.

 

Le député de Seine-Saint-Denis et maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, a été élu président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI), jeudi 13 novembre. Les militants centristes l’ont choisi à 53,49% face à l’ancien ministre Hervé Morin. Agé de 47 ans, il a affirmé que le parti aux 28 000 adhérents et aux 72 parlementaires avait vocation à “proposer une alternative” et “gouverner la France”.

 

Six personnes ont trouvé la mort dans des intempéries dans le Sud-Est, vendredi 14 et samedi 15 novembre. Elles ont été emportées par les flots après d’intenses précipitations dans le Gard, en Lozère et dans les Hautes-Alpes.

 

Le parquet de Paris a ouvert une enquête contre plusieurs dirigeants de la banque BNP Paribas pour un délit d’initiés présumé, a révélé le Canard enchaîné mardi 18 novembre. Selon l’hebdomadaire, trois hauts dirigeants (l’ancien PDG Baudouin Prot, son prédécesseur Michel Pébereau et le directeur générale délégué Philippe Bordenave) ont vendu, au cours de l’année 2013, près de 300 000 actions qu’ils détenaient à titre personnel, au moment où la BNP était visée par une enquête des autorités américaines sur des violations d’embargo. Une affaire dans laquelle la banque a accepté de payer une amende record de 8,9 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros).

 

Le prix Interallié de littérature a été remis jeudi 20 novembre à Mathias Menegoz, 46 ans, pour son premier roman, Karpathia. Mardi, le prix Goncourt des lycéens, choisi par près de 2 000 élèves, avait été décerné à David Foenkinos pour Charlotte.

 

Le mathématicien français Alexandre Grothendieck est mort jeudi 13 novembre à l’âge de 86 ans. Considéré comme un génie de son domaine, il avait obtenu en 1966 la médaille Fields, la plus haute distinction dans les mathématiques, pour avoir révolutionné la géométrie algébrique mais avait refusé d’aller la recevoir en Union soviétique.

 


SPORTS

Le football français a été agité par deux affaires distinctes, cette semaine. Six personnes, dont les présidents des clubs de Nîmes, Jean-Marc Conrad, et de Caen, Jean-François Fortin, ont été mises en examen jeudi 20 novembre dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de matchs truqués. Ils sont soupçonnés d’avoir favorisé le maintien en Ligue 2 de Nîmes, en fin de saison dernière, lors d’un match à Caen (1-1 le 13 mai), dont le résultat arrangeait les deux clubs. La principale piste mènerait à Serge Kasparian, propriétaire du cercle de jeux Cadet, à Paris, qui aurait tenté d’arranger des matchs du Nîmes Olympique avant de devenir…actionnaire principal du club cette saison. Les présidents de Caen et Nîmes ont en outre été interdits d’exercer le temps de l’enquête. Le lendemain, le président nîmois, Jean-Marc Conrad, démissionnait de son poste.

 

Le même jour de la révélation de l’affaire des matchs truqués, mardi, c’est le président de l’Olympique de Marseille, Vincent Labrune, le directeur général, Philippe Pérez, ainsi que les ex-présidents du club Jean-Claude Dassier et Pape Diouf qui ont été placé en garde à vue. La justice enquête depuis deux ans sur des “malversations financières” concernant plusieurs transferts, dont celui de la star du club André-Pierre Gignac, et sur une possible liaison entre le club et le grand banditisme corse.

 

Le comité d’éthique de la Fédération internationale de football (FIFA) a blanchi, jeudi 13 novembre, le Qatar de tous faits de corruption dans le vote pour l’attribution de la Coupe du monde 2022, qui se déroulera dans l’émirat. Le président du comité d’éthique, l’Allemand Hans-Joachim Eckert, a déclaré que des “conduites douteuses” avaient bien eu lieu lors du vote, le 2 décembre 2010, mais qu’aucune trace de “corruption” n’avait pu être décelée. Cette conclusion était attendue après la remise en septembre du rapport de l'ex-procureur de New York, Michael J. Garcia. Ce dernier a dénoncé une présentation “incomplète et erronée” de son rapport, dont il a réclamé la publication intégrale, et a annoncé son intention de faire appel de la décision du comité d’éthide. En parallèle, la FIFA a tout de même porté plainte devant la justice suisse contre ce qu’elle appelle “de possible comportements répréhensibles” lors du vote. Des transferts internationaux de patrimoine transitant par la Suisse auraient eu lieu.

 

Le Maroc a annoncé mardi 11 novembre son refus d’accueillir la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2015 en raison de l’épidémie d’Ebola. C’est la Guinée équatoriale qui a été désignée le 15 novembre pour accueillir la compétition, qui se déroulera du 17 janvier au 8 février. Le Maroc, lui, a été exclu de la compétition par la Confédération africaine de football (CAF).

 

L’équipe de France de football a concédé le match nul face à l’Albanie (1-1), vendredi 14 novembre à Rennes. Pour son dernier match de l’année, l’équipe de France a ensuite battu la Suède au Stade Vélodrome de Marseille (1-0). Cette victoire est la dixième sur quinze matchs joués en 2014.

 

Le navigateur français Loïck Peyron a remporté la 10e édition de la Route du Rhum, lundi 10 novembre, en 7 jours, 15 heures et 8 minutes, sur son trimaran Banque Populaire, dans la catégorie des multicoques. Il a ainsi battu le record de l’épreuve, battant le temps réalisé en 2006 par Lionel Lemonchois (7j17h19m) pour relier Saint-Malo, en Bretagne, à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Dans la catégorie des monocoques, c’est François Gabart sur Macif qui a remporté la course vendredi 14 novembre, en battant lui aussi un record, celui de Roland Jourdain datant de 2006, en 12 jours, 4 heures, 38 minutes, et 55 secondes. François Gabart a ainsi réalisé le doublé Vendée Globe – Route du Rhum, performance que seul Michel Desjoyaux avait jusque-là réussie.

 

Le joueur de tennis serbe Novak Djokovic a remporté le Masters, tournoi réunissant les huit meilleurs joueurs de l’année, dimanche 16 novembre à Londres, pour la troisième fois d’affilée, et la quatrième en tout. La finale qui devait l’opposer à Roger Federer n’a finalement pas eu lieu en raison du forfait du Suisse, blessé au dos. Novak Djokovic est ainsi devenu le quatrième joueur le plus titré dans cette épreuve et lui permet de finir la saison au rang de numéro 1 mondial. Le Masters de double a été remporté par les frères Bryan, Mike et Bob, qui ont battu la paire Dodig/Melo au terme du super tie-break, 6-7(5)/6-2/10-7.

 

Le XV de France de rugby s’est imposé lors de ses deux premiers tests matchs de la tournée d’automne, contre les Iles Fidji (40-15), samedi 8 novembre, à Marseille, et face à l’Australie (29-26), samedi 15 novembre au stade de France. Ces deux matchs étaient marqués par les premières apparitions sur le terrain des joueurs d’origine étrangère, l’arrière Scott Speeding, le demi de mêlée Rory Kockott (Afrique du Sud tous les deux) et le pillier Uini Atonio (Samoa). L’équipe de France doit encore affronter l’Argentine, le 22 novembre, toujours au stade de France.

 

Le perchiste Renaud Lavillenie a été élu athlète de l’année, vendredi 21 novembre, par la Fédération international d'athlétisme (IAAF). Le Français avait battu en février le record du monde de saut en hauteur en salle, en atteignant 6,16 mètres à Donetsk (Ukraine).

 

Retrouvez aussi :

 

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

-->

Pin It on Pinterest

Share This