Le capitaine français Yannick Noah célèbre la 10e victoire en coupe Davis de la France, après que Lucas Pouille a  remporté le cinquième match contre le Belge Steve Darcis, au Stade Pierre Mauroy, à Villeneuve d’Ascq, près de Lille, le 26 novembre 2017 (Philippe HUGUEN / AFP).

Semaine du 25 novembre au 1er décembre 2017.

MONDE

La Corée du Nord défie les États-Unis avec un nouveau tir balistique. La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir balistique, mardi 28 novembre, le premier depuis plus de deux mois. Selon l’agence sud-coréenne de presse Yonhap, le missile aurait été tiré depuis la province du sud de la capitale et aurait parcouru 1000 kilomètres avant de finir sa course dans la mer du Japon. Après avoir assisté au lancement du missile, surnommé Hwasong-15, King Jong-Un aurait déclaré « avec fierté que désormais, nous sommes finalement parvenus à réaliser notre grande cause historique, l’achèvement d’une force nucléaire d’État », selon l’agence officielle KCNA. L’ambassadrice américaine aux Nations-Unies, Nikki Haley, a aussitôt déclaré que « le dictateur de la Corée du Nord a fait un choix qui amène la guerre ».

Trente-et-un migrants morts dans un naufrage en Libye, 200 sauvés. Au moins 31 migrants sont morts dans un naufrage près des côtes libyennes, samedi 25 novembre ; 200 ont survécu, selon la marine libyenne. Les gardes côtes ont réalisé deux opérations pour sauver les naufragés au large de Garaboulli, à 60 kilomètres de la capitale libyenne. Les sauveteurs ont découvert « un premier canot pneumatique qui avait coulé où plusieurs personnes étaient agrippées à une partie de l’embarcation » et ont pu « sauver 60 personnes et récupéré 31 corps dans l’eau », d’après les responsables de l’opération de secours. Les migrants étaient originaires de l’Afrique et de l’Asie. Vendredi 1er décembre, 40 étaient encore portés disparus. Le même jour, l’ONG SOS Méditerranée a secouru près de la côte libyenne 421 personnes « au cours d’une seule opération de sauvetage d’un canot surchargé », selon leur carnet de bord.

État d’urgence au Honduras après la contestation des résultats de la présidentielle. Les contestations des résultats des scrutins présidentiel et législatif au Honduras ont été marquées par des heurts ayant fait au moins un mort et une vingtaine de blessés, obligeant le gouvernement à déclarer l’État d’urgence, vendredi 1er décembre. Après les élections législatives et présidentielle du dimanche 26 novembre, le Tribunal suprême électoral (TSE) n’a toujours pas annoncé de vainqueur. Les premiers résultats, annoncés dans la nuit du dimanche au lundi, donnaient vainqueur le représentant de l’Alliance de l’opposition contre la Dictature, Salvador Nasralla. Mais il était finalement devancé par le président sortant, Juan Orlando Hernández, du Parti National, si on se fiait aux nouveaux résultats publiés mercredi 29 novembre. En réponse à cette évolution surprenante, Salvador Nasralla avait appelé ses partisans à manifester pacifiquement pour dénoncer une éventuelle fraude.

Le glyphosate autorisé en Europe pendant encore cinq ans. Les représentants des 28 pays appartenant à l’Union européenne ont voté, lundi 27 novembre, pour l’autorisation, pendant encore cinq ans, des produits contenant du glyphosate, désherbant le plus vendu au monde et classé « cancérigène probable pour l’homme » par l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS. La France et huit autres pays ont voté contre. Emmanuel Macron a, quant à lui, promis de l’interdire d’ici à trois ans. La France peut « absolument » interdire sur son territoire les produits contenant du glyphosate, a déclaré, jeudi 30 novembre, le commissaire européen à la Santé, Vytenis Andriukaitis.

De nouvelles aides humanitaires pour le Yémen. De nouvelles aides humanitaires sont parvenues au Yémen, samedi 25 novembre, après trois semaines de blocus total imposé par l’Arabie Saoudite. Selon les Nations Unies, l’ouverture du pays est insuffisante pour un territoire comptant plus de 7 millions de personnes au bord de la famine. Le blocus, mis en place depuis 2015, était renforcé depuis trois semaines après le tir d’un missile balistique revendiqué par les Houthis, en direction de l’aéroport international de Riyad. Environ 25 000 tonnes de blés du Programme alimentaire mondial auraient été déchargées au port d’Hodëida ainsi que cinq tonnes de farine. Pour lutter contre la diphtérie, l’Unicef a pu faire parvenir 1,9 millions de vaccins à l’aéroport de Saana. L’organisme humanitaire rappelle que cette aide « ne doit pas être quelque chose d’exceptionnel » étant donné la situation précaire du pays.

Bali évacué suite à une menace d’éruption volcanique. Le Volcan Agung, situé à Bali, s’est réveillé. Lundi 27 novembre, l’île a été placée en alerte maximale. Depuis le 25 novembre, l’aéroport situé dans la capitale de Bali était fermé, environ 500 vols ont été annulés. Il a rouvert mercredi 29, ce qui a provoqué le départ de nombreux touristes. Plus de 100 000 personnes qui habitaient à proximité du Mont Agung ont également été encouragés à évacuer les lieux.

Démission du ministre de la justice pakistanaise. Un policier a été tué lors d’un affrontement au Pakistan qui opposait des manifestants islamistes aux forces de l’ordre, samedi 25 novembre. Les manifestants réclamaient la démission du ministre de la Justice, suite à un amendement sur la loi interdisant le blasphème. Au Pakistan, toute injure envers l’islam peut être punie par la prison à perpétuité voire la peine de mort. Sous ces pressions, Zahid Hamid, ministre de la Justice pakistanais, a annoncé sa démission. Cette décision a été prise afin de « mettre un terme à la situation de crise dans le pays ». Depuis le 6 novembre, l’autoroute principale qui accédait à Islamabad était bloquée par les manifestants islamistes.

Un général croate se suicide pendant son procès. Slobodan Praljak, ancien chef de la milice croate, surnommé le Croate de Bosnie, s’est suicidé, mercredi 29 novembre, au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie à La Haye. Il venait d’être condamné à 20 ans de prison après avoir été jugé coupable de crime contre l’humanité et crime de guerre durant la Guerre de Bosnie. Il était accusé d’avoir mené une politique d’épuration ethnique. À l’annonce de la sentence, il a affirmé ne pas être un criminel de guerre et a avalé le contenu d’une fiole de cyanure qu’il tenait dans ses mains. Slobodan Praljak est mort à l’hôpital de La Haye quelques heures plus tard des suites d’une insuffisance cardiaque due à l’empoisonnement.

FRANCE

L’égalité femmes-hommes grande cause du quinquennat. Le chef de l’Etat a proclamé, samedi 25 novembre, lors de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, une série de mesures en faveur de l’égalité femmes-hommes depuis le palais de l’Elysée à Paris. Il a également distingué ce combat comme « grande cause du quinquennat ». Le président de la République a prévu d’allouer un budget de 30 millions d’euros (contre 29,81 millions en 2017) au secrétariat chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes. L’accent a été mis sur l’importance de l’éducation à ce combat dès la crèche puis l’instauration de modules d’enseignement dans toutes les écoles publiques. Des unités de prise en charge psycho traumatiques seront aussi mises en place dans les hôpitaux dès 2018.

Huit départements souhaitent expérimenter le revenu de base. Dimanche 26 novembre, huit présidents de départements français ont affirmé leur volonté de tester la mesure phare du candidat à la présidence, Benoît Hamon. Ces présidents de départements socialistes ont suivi la déclaration d’Emmanuel Macron qui a rappelé vouloir « assouplir le droit à l’expérimentation ». Ils souhaitent faire de leurs départements des « laboratoires » afin d’expérimenter le revenu de base. Les huit présidents ont estimé que ce concept peut combler « les limites » du Revenu de Solidarité Active (RSA) et la « complexité des minimas sociaux ». Ce modèle est déjà testé en Finlande ainsi que dans d’autres pays du monde.

Thierry Solère démissionne de son poste de questeur à l’Assemblée Nationale. Ancien membre des Républicains, Thierry Solère avait rallié le camp de La République En Marche dimanche 26 novembre. Les trois questeurs, chargés de l’administration de l’Assemblée Nationale, étaient alors tous des membres de LREM, posant un problème de pluralisme. Des membres de LR tout comme des membres du parti d’Emmanuel Macron avaient demandé sa démission, ce qu’il avait d’abord refusé. Thierry Solère a finalement annoncé mardi 28 novembre qu’il quitterait son poste stratégique à la fin de l’année, avant la fin de son mandat qui expirait fin 2018. Il a abandonné par la même occasion les avantages attribués à cette fonction, un appartement de 400m² ainsi que 12 000 euros brut par mois.

Mise en examen du suspect pour meurtre dans l’affaire Maëlys. Nordahl Landais, principal suspect dans la disparition de Maëlys, a été entendu par trois juges d’instruction puis mis en examen pour meurtre, jeudi 30 novembre. De nombreuses preuves s’accumulent pour démontrer son implication dans la disparition de la fillette de 9 ans. L’ADN de Maëlys a été retrouvé dans sa voiture, son téléphone a été éteint la nuit de l’enlèvement, sa voiture a été lavée avec le plus grand soin le lendemain. Surtout, un véhicule Audi, semblable à celui du suspect, a été filmé par une caméra de vidéosurveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin. « À l’avant du véhicule, une silhouette frêle de petite taille vêtue d’une robe blanche se trouve sur le siège passager avant », a décrit le procureur de la République. L’ancien maître-chien a continué de nier les faits, apportant à chaque charge à son encontre une justification. L’enfant, qui avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août, reste introuvable. Les investigations se poursuivent, dix gendarmes de la section de recherche de Grenoble sont encore affectés à l’enquête et à la recherche de Maëlys.

Quinze personnes en garde à vue pour port d’arme. Quinze manifestants du groupuscule d’extrême-droite Génération Identitaire ont été interpellés, samedi 25 novembre en fin d’après-midi. Les interpellations ont eu lieu dans le secteur de la place de la République et dans le 15e arrondissement de Paris. La manifestation, qui se tenait devant le Bataclan, avait été interdite par le préfet de police Michel Delpuech afin d’éviter des affrontements violents et des troubles à l’ordre public. Génération Identitaire manifestait pour « la défense de l’Europe face aux islamistes ». En réponse à ces mesures, le groupuscule a dénoncé un « acharnement judiciaire ».

Dix-huit mois de sursis pour atteinte sexuelle sur mineure. Un enseignant de mathématiques de 31 ans a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, lundi 27 novembre par le tribunal de Fontainebleau, pour avoir eu une liaison de plusieurs mois avec une ancienne élève de 14 ans. La jeune fille était entrée en contact avec le prévenu via le réseau social Instagram en lui avouant ses sentiments. L’homme avait fermé les yeux sur cette déclaration, tout en continuant à échanger avec elle. Coupable d’atteinte sexuelle sur mineure de moins de 15 ans, le professeur encourait jusqu’à dix ans de prison.

Un quart des salariés français en hyper stress. Un quart des salariés en France sont en hyper stress, selon une étude de l’Observatoire du Stress au Travail du cabinet Stimulus, publiée lundi 27 novembre. L’étude a été menée sur 30 000 salariés et salariées de 39 entreprises dans différents secteurs. Les femmes sont plus touchées que les hommes, le secteur de la santé est le plus sujet à l’hyper stress et les salariés de 40 à 50 ans sont les plus concernés.  Ce stress intense s’explique par l’obligation de devoir traiter des informations complexes et nombreuses, de devoir s’adapter et par l’impossibilité de prévoir le travail dans deux ans.

SPORTS

La France remporte la Coupe Davis. Lucas Pouille, qui a balayé Steve Darcis 6-3 6-1 6-0 dans le match décisif de la finale, dimanche 26 novembre, a permis à la France de gagner sa 10e Coupe Davis. Après la défaite de ce même Lucas Pouille contre David Goffin et la victoire de Jo Wilfried Tsonga contre Steve Darcis, la France et la Belgique s’étaient quittées avec un point partout, vendredi 24, lors du premier jour de la finale. Le lendemain, la paire Pierre-Hugues Herbert/ Richard Gasquet l’avait emporté contre le double Bemelmans/ De Loor (6-1 3-6 7-6 6-4) donnant l’avantage à la France. Avant le dernier simple, Tsonga avait perdu contre Goffin (7-6 6-3 6-2), le Belge ramenant les deux équipes à égalité.

Coupe du monde de football : une poule abordable pour les Français. La France a hérité d’un groupe à sa portée, vendredi 1er décembre, lors du tirage au sort des phases finales de la Coupe du Monde 2018 à Moscou. Les hommes de Didier Deschamps vont devoir se défaire du Pérou, du Danemark et de l’Australie pour atteindre les huitièmes de finale. Les trois équipes se sont qualifiées pour la Coupe du Monde à l’issue de barrages. Si les Français passent les poules, ils devront hausser leur niveau de jeu dès les huitièmes. Ils pourraient en effet rencontrer l’Argentine ou la Croatie. Le reste des poules est assez homogène.

Nouvelle enquête sur l’attribution de la Coupe du Monde 2022. Dimanche 26 novembre, Médiapart a révélé l’ouverture d’une enquête par le FBI et la justice brésilienne sur un possible versement de 22 millions d’euros du Qatar pour l’attribution du Mondial 2022. Le but de cette transaction aurait été d’acheter des voix pour obtenir l’organisation de la compétition. Le bénéficiaire de ce versement serait Ricardo Teixeira. L’ancien président de la fédération brésilienne de football aurait reçu cette somme sur un compte contrôlé par le Crédit Mutuel. Pour rappel, Ricardo Teixeira avait démissionné de son poste en 2012 suite à des affaires de fraude et de blanchiment d’argent. D’autres présidents des confédérations de football nord-américaine, sud-américaine et asiatique auraient aussi bénéficié de ce versement.

Ligue 1 : Marseille s’accroche à la deuxième place. L’olympique de Marseille a remporté ces deux matchs contre Guingamp (1-0) et Metz (3-0), dimanche 26 et mercredi 29 novembre. Pour la première fois de la saison, Marseille s’est emparé de la deuxième place du championnat. Ses concurrents ont trébuché lors de ces deux journées. Après une victoire écrasante contre Nice (5-0), dimanche 26, Lyon s’est incliné sur sa pelouse face à Lille (2-1) trois jours plus tard. Les monégasques ont eux chuté à deux reprises. Lors du match de gala contre le PSG, dimanche 26, le champion de France s’est incliné 2-1 dans son stade. Mercredi 29, Monaco a perdu 1-0 sur la pelouse de Nantes. A noter la bonne série d’Amiens, qui reste sur sept matchs sans défaite après sa victoire 2 buts à 1 face à Dijon mardi 28.

Le XV de France tenu en échec par les Japonais. Le quatrième et dernier test match pour le XV de France s’est soldé par un match nul, samedi 25 novembre. Les bleus de Guy Novès ont été accrochés par les Japonais, le match s’est soldé par un 23-23 au goût amer. Auteurs de trois essais, les Japonais ont dominé le match. Les Français ont eux marqué deux essais transformés par la suite par François Trinh-Duc et trois pénalités. Sur les quatre tests match de l’automne, les français n’ont donc jamais été victorieux.

Le rugby néo-zélandais à l’honneur. Lors des World Rugby Awards organisés dimanche 26 novembre par la Fédération internationale de rugby, à Monaco, la Nouvelle-Zélande a décroché cinq titres sur sept. Le demi d’ouverture Beauden Barrett a été élu pour la deuxième année consécutive meilleur joueur du monde. Ce titre n’échappe plus aux All Blacks depuis le titre en 2011 de Thierry Dusautoir. Du côté des femmes, c’est une autre néo-zélandaise, Portia Woodman qui a décroché le titre. Rieko Ioane a été élu meilleur espoir devant le français Damien Penaud. Les néo-zélandaise ont, elles, reçu le prix de la meilleur équipe pour leur victoire en Coupe du Monde, et la récompense de la meilleure joueuse de rugby à 7 a été décerné à Michaela Blyde. L’entraîneur de l’année est l’entraîneur du XV anglais, Eddie Jones, et le meilleur joueur de rugby à 7 est l’américain Perry Baker.

Suspension maintenue pour la Russie. L’association internationale des fédérations d’athlétisme, l’IAAF a décidé, lundi 27 novembre, de ne pas lever la suspension des athlètes russes. Cette suspension de toute compétition avait été approuvée en novembre 2015 suite à la découverte d’un système de dopage d’État. La Russie n’a pas vu sa suspension levée parce qu’elle n’a toujours pas réhabilité son agence antidopage en temps qu’agence neutre, mais aussi parce qu’elle n’a pas reconnue les conclusions du rapport McLaren (sur le système de dopage de l’État). Les sportifs russes avaient été privés de JO  en 2016 à Rio, mais aussi des mondiaux d’athlétisme de Londres en 2017. Pour ce qui est des JO de 2018 à Pyeongchang, une réunion les 5 et 7 décembre 2017 à Lausanne décidera du sort russe. Les athlètes seront d’ores et déjà interdits de championnats du monde pour une seconde fois, aux mondiaux d’athlétisme en salle de Birmingham en 2018.

Nouveau titre pour Antoine Albeau. Antoine Albeau a remporté son 24e titre mondial de windsurf en Nouvelle Calédonie, dimanche 26 novembre, en gagnant quatre des six épreuves de la saison. Depuis 25 ans, le français a raflé toutes les médailles dans toutes les catégories de la planche à voile. Âgé de 45 ans, le natif de l’île de Ré est le sportif français le plus titré avec 24 couronnes mondiales, loin devant Jeannie Longo (13 titres mondiaux en cyclisme), Philippe Quintais, Patrice Martin ou Teddy Riner.

Pin It on Pinterest

Share This