Testez-vous sur l'actualité de la semaine passée ! Faire le quiz de l'actu du 15 au 22 février.

FRANCE

Le PDG du fabricant américain de pneus Titan International, Maurice Taylor, a créé la polémique en expliquant, dans des termes crus, à Arnaud Montebourg, pourquoi il renonçait à reprendre l’usine Goodyear d’Amiens. “Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ? Titan a l'argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu'a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français, écrit-il dans une lettre révélée par Les Echos mardi 19 février. J'ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. (…) Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d'un euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder vos soi-disant ouvriers.”

Le ministre français du Redressement productif a répliqué le lendemain sur le même mode. “Vos propos aussi extrémistes qu'insultants témoignent d'une ignorance parfaite de ce qu'est notre pays, écrit-il. Puis-je vous rappeler que Titan, l'entreprise que vous dirigez, est 20 fois plus petite que Michelin, notre leader technologique français à rayonnement international, et 35 fois moins rentable ? C'est dire à quel point Titan aurait pu apprendre et gagner énormément d'une implantation française.”

Le PDG de Titan a de nouveau répondu vendredi 22 février dans un entretien à l’AFP :  “L'extrémiste, c'est votre gouvernement et son manque de connaissance sur la façon de bâtir une entreprise”, a-t-il déclaré, fustigeant également les “barjots du syndicat communiste” CGT. “Puisque vous en parlez, pourquoi le chômage est-il si élevé en France et particulièrement chez les jeunes ? C'est à cause de la politique de votre gouvernement, Monsieur”, a-t-il ajouté, qualifiant Arnaud Montebourg d’”imbécile” sur Europe1.

Après la découverte de viande de cheval dans des plats cuisinés, l’agrément sanitaire du fournisseur français Spanghero, qui lui permet de traiter la viande, a été suspendu jeudi 14 février par le ministère de l’Agriculture, le temps qu’une enquête sanitaire soit menée. Celle-ci terminée, la suspension a été levée lundi, au grand soulagement des 300 salariés de l’entreprise de Castelnaudary, dans l’Aude. Mais l’enquête judiciaire a pris le relais, avec notamment une perquisition dans les locaux de Spanghero, mardi.

Puis vendredi, nouveau retournement de situation : Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a dévoilé les conclusions de l’enquête sanitaire et a de nouveau suspendu l’agrément sanitaire de Spanghero. L’entreprise reste pour le moment interdite de négoce.

Serge Charnay, un homme de 42 ans, s’est retranché en haut d’une grue à Nantes (Loire-Atlantique), du vendredi 15 au lundi 18 février, pour réclamer le rétablissement de son droit de visite à son fils de 6 ans. S’il est devenu le porte-parole provisoire des pères divorcés, mal considérés par la justice selon lui, il a également attiré la lumière sur son cas personnel et ses soustractions forcées de l’enfant à sa mère, sa condamnation pour des violences contre le grand-père maternel et des menaces à l’encontre de son ex-femme. C’est d’ailleurs bien l’association SOS Papa qui a été reçue lundi par la ministre de la Justice, Christine Taubira.

Puis mercredi, c’est un autre père divorcé de 42 ans qui s’est juché en haut d’un aqueduc de Montpellier (Hérault), menaçant de sauter s’il n’obtenait pas la garde alternée de sa fille de 10 ans, qu’il n’aurait pas vue depuis cinq ans. Il est finalement redescendu au bout de trois heures après avoir obtenu un rendez-vous avec un juge.

Selon un avis révélé par Le Monde vendredi 22 février, le Conseil d’Etat a recommandé au gouvernement d’attendre 2017 pour la fin du cumul des mandats. La plus haute juridiction administrative estime qu’on ne peut pas modifier le mandat des parlementaires pendant leur exercice mais qu’il faut attendre le prochain renouvellement (juin 2017 pour les députés, septembre de la même année pour les sénateurs). Les maires pourraient en revanche être concernés dès les élections municipales de 2014.

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a annoncé jeudi 21 février dans Les Echos que le gouvernement allait proposer d'abroger le jour de carence des fonctionnaires dans le prochain budget. Mis en place par le gouvernement Fillon fin 2011, il empêchait le remboursement du premier jour d’arrêt maladie des fonctionnaires, pour une économie attendue de 240 millions d’euros mais qui ne serait que de 80 à 90 millions, selon le ministère de la Fonction publique. Les salariés du privé, eux, ont trois jours de carence – souvent payés par leur entreprise. Si Marylise Lebranchu a justifié cette décision, saluée par les syndicats, par le fait que le jour de carence est “injuste, inutile, inefficace [et] humiliante pour les agents”, Jean-François Copé, président de l’UMP, l’a jugée “irresponsable”.

La Commission européenne a présenté vendredi 22 février des prévisions de croissance pessimistes pour la France. Bruxelles table sur une croissance de 0,1% en 2013 (quand le gouvernement tablait sur 0,8%) et un déficit public de 3,7% du produit intérieur brut (PIB), alors que la nouvelle “règle d’or budgétaire” européenne impose de rester sous les 3% sous peine de sanctions. La Commission européenne est un peu plus optimiste pour 2014, où elle prévoit 1,2% de croissance en France mais un déficit public à 3,9%.

La présidente socialiste de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a été nommée vice-présidente de la Banque publique d’investissement (BPI), lundi 18 février. Ne percevant à ce titre “pas de rémunération”, a-t-elle assurée, elle secondera Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la Caisse des dépôts. L’UMP a dénoncé un “petit arrangement entre socialistes”. Dotée d’un financement d’environ 42 milliards d’euros par an, la BPI regroupe les dispositifs de financement des petites entreprises et de prises de capital.

L’ancienne ministre sarkozyste Nathalie Kosciusko-Morizet a officiellement déclaré sa candidature à la mairie de Paris, jeudi 14 février dans un entretien avec Le Parisien. Elle sera d’abord opposée à d’autres candidats UMP, dont Rachida Dati, lors d’une primaire interne à l’UMP. Un temps pressenti dans la capitale, le président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI), Jean-Louis Borloo, a finalement annoncé, le même jour, qu’il ne s’y présenterait pas.

Deux policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont été tués lors d’une course poursuite sur le périphérique parisien, jeudi 21 février. Le chauffard de 22 ans, en état d’ébriété, aurait délibérément percuté la voiture des agents alors qu’il roulait à 150 km/h. Arrêté, il a été placé en garde à vue et devrait être mis en examen pour “homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique, tentative et complicité de ce crime”.

Le Crédit agricole a annoncé mercredi 20 février une perte historique de 6,5 milliards d’euros en 2012. Il s’agit de la deuxième plus importante perte pour une banque française, après les 11 milliards de Dexia en 2011. Le groupe a payé la dépréciation de nombreux titres et la réévaluation de dettes, notamment celle de la Grèce. Cette annonce n’a toutefois pas perturbé le cours de l’action du Crédit agricole, celle-ci terminant même… en hausse, mercredi soir.

La SNCF a dévoilé mardi 19 février “Ouigo” son offre de TGV à bas coût, une première dans le monde. A l’image des vols low cost, ces rames bleu turquoise circuleront sur certaines lignes à partir de 10 euros le trajet, en contrepartie de services en moins (gares éloignées, arrivée quarante minutes avant le départ, pas de première classe ni de voiture bar, accès payant aux prises électriques…). Avec Ouigo, en service à partir du 2 avril, la SNCF espère regagner une clientèle populaire qui a peu à peu déserté les prix prohibitifs du TGV.

MONDE

Sept Français d’une même famille, dont quatre enfants, ont été enlevés mardi 19 février dans le nord du Cameroun. Ils ont ensuite été emmenés au Nigeria voisin, faisant peser de lourds soupçons sur la secte islamiste Boko Haram. Le père, employé de GDF Suez, serait installé au Cameroun depuis plusieurs années. L’enlèvement est survenu trois jours après le rapt de sept employés étrangers d'une société de construction libanaise dans le nord du Nigeria, revendiqué un groupe islamiste membre de Boko Haram.

Un soldat français a été tué mardi 19 février au Mali lors des combats avec des islamistes dans le massif de l'Adrar, dans le nord-est du pays. Harold Vormezeele, sous-officier de la section de commandos parachutistes du 2e Régiment étranger de parachutistes (2e REP) de Calvi, est le deuxième soldat français tué depuis le lancement de l’opération Serval, début janvier.

Puis les islamistes ont relancé dans la nuit de mercredi à jeudi les combats à Gao, ville du nord reprise par les troupes françaises et maliennes fin janvier. Entre 15 et 20 assaillants auraient été tués et deux soldats français légèrement blessés.

Quatre attentats, dont un à la voiture piégée, ont tué au moins 80 personnes et blessé plus de 200 autres, en majorité des civils, jeudi 21 février à Damas. Il s’agit des attaques les plus meurtrières dans la capitale syrienne depuis le début de la guerre civile. Ces actions, non revendiquées, ont été condamnées à la fois par le régime syrien et l’opposition.

Deux bombes ont explosé jeudi 21 février sur le marché d’Hyderabad, dans le sud de l’Inde, provoquant la mort de 14 personnes et une centaine de blessés. Les attentats n’ont pas été revendiqués mais des islamistes avaient prévenu la police de l’hypothèse d’une attaque à cet endroit.

Une bombe cachée dans un camion-citerne a explosé samedi 16 février près d’un marché à Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan, tuant 89 personnes et blessant plus de 180 autres. Ce nouveau massacre de chiites a soulevé de vives protestations de cette communauté dans plusieurs villes du pays. Les proches des victimes de l’attentat ont ainsi entamé dimanche soir un sit-in en refusant d’inhumer leurs morts, un geste très fort dans le monde musulman où les défunts doivent être enterrés le jour même ou le lendemain de leur décès.

En Tunisie, le Premier ministre, Hamali Jebali, a démissionné mardi 19 février après avoir échoué à former un gouvernement “apolitique” et “technocrate”, à la suite de l’assassinat de l’opposant Chokri Belaïd. Il a rencontré la forte opposition de son propre parti, Ennahda. Le président de la République, Moncef Marzouki, a nommé vendredi le ministre de l’Intérieur, Ali Larayedh.

Le président de gauche de l’Equateur, Rafael Correa, a été réélu dès le premier tour, dimanche 17 février, en recueillant 56,7% des suffrages. Elu en 2006 et déjà réélu en 2009, il a largement devancé le banquier libéral Guillermo Lasso, membre de l'Opus Dei (23,3% des voix) et l'ancien président Lucio Gutierrez (6,6%).

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a comparu pour la première fois à La Haye devant la Cour Pénale Internationale (CPI), mardi 19 février. Il est soupçonné d'être le “co-auteur indirect” de crimes contre l'humanité, commis durant les violences post-électorales de 2010-2011 qui avaient engendré la mort de 3 000 personnes. Les juges de la CPI ont jusqu'à dix jours pour étudier si le dossier de l'accusation permet l'ouverture ou non d'un procès pour crime contre l'humanité.

En Arménie, le Parti républicain du président sortant Serge Sarkissian a remporté les élections législatives avec 44% des voix, lundi 18 février. Soutenu par l'OSCE, son principal adversaire Raffi Hovannissian a dénoncé des “violations massives du code électoral comme le bourrage d'urnes, l'intimidation […] et l'achat de votes” et estime être le véritable vainqueur du vote. Cet ancien ministre des Affaires étrangères a lancé un appel à la manifestation, suivi mercredi par 5 000 personnes à Erevan, capitale du pays.

Une météorite s’est désintégrée vendredi 15 février au-dessus de l’Oural et de régions du centre de la Russie, blessant plus d’un millier de personnes, notamment par son onde de choc qui a brisé les vitres de bon nombre d’immeubles. Mesurant près de 17 mètres et pesant plus de 10 000 tonnes – la plus grosse météorite qui s’est abattue sur Terre en un siècle –, son explosion dans l’atmosphère aurait été trente fois plus puissante que l’explosion nucléaire de Hiroshima.

Un groupe d’hommes armés portant des uniformes de policiers ont dérobé 37 millions d’euros de diamants, lundi 18 février à l’aéroport de Bruxelles. Aucun coup de feu n’a été tiré. Il s’agit d’un des plus grands braquages de diamants de l’histoire.

Le tribunal d’application des peines (TAP) de Bruxelles a rejeté la demande de réaménagement de peine du tueur pédophile Marc Dutroux, lundi 18 février. Condamnée en 2004 à la réclusion à perpétuité pour quatre assassinats, six enlèvements, des tortures et des viols, il avait plaidé pour une remise en liberté conditionnelle sous surveillance électronique. Une demande purement provocatrice, n’ayant aucune chance d’aboutir.

 

SPORTS

Le skieur américain Ted Ligety a égalé vendredi 15 janvier le record du Français Jean-Claude Killy, qui datait de 1968, en étant sacré dans trois catégories lors des championnats du monde de Schlaming, en Autriche : super-G, super combiné et slalom géant. Sa compatriote Mikaela Shiffrin a elle aussi marqué les esprits en devenant samedi championne du monde de slalom à seulement 17 ans.

Le Français Martin Fourcade a été sacré champion du monde de biathlon sur 20 km individuel, jeudi 14 février à Nove Mesto, en République tchèque. Déjà titré en 10, 12,5 et 15 km, le biathlète s’est adjugé la dernière épreuve qui lui manquait. Samedi, il a ensuite aidé le relais français à décrocher la médaille d’argent derrière les intouchables Norvègiens.

La justice sud-africaine a autorisé vendredi 22 février la libération sous caution d’Oscar Pistorius. L’athlète paralympique a été inculpé le 15 février pour le meurtre de sa compagne, le procureur l’accusant même de meurtre avec préméditation. Mais la juge a estimé que les risques de fuite du pays et de propension à la violence n’étaient pas assez importants pour le garder derrière les barreaux.

Les Girondins de Bordeaux se sont qualifiés jeudi 21 février pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa de football, en s’imposant devant les Ukrainiens du Dynamo Kiev (1-0), après un match nul (1-1) au match aller. Le parcours européen s’est en revanche arrêté pour les Lyonnais, tenus en échec (1-1) par les Anglais de Tottenham après avoir été battus (1-2) au match aller.

 

>>> Testez-vous sur l'actualité de la semaine passée ! Faire le quiz de l'actu du 15 au 22 février.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

-->

Pin It on Pinterest

Share This