(Photo : Capture d’écran d’un reportage diffusé sur la chaîne Al Jazeera le mardi 23 octobre 2018.)

Les Rattrapages de l’Actu reviennent le vendredi 9 novembre.

Semaine du 19 au 26 octobre.

Monde

L’affaire Khashoggi bouscule l’Arabie Saoudite. Mohammed Ben Salmane a essayé de reprendre la main en qualifiant de « crime hideux » l’assassinat de Jamal Khashoggi et en recevant sa famille, mardi 23 octobre, au Palais Royal pour présenter ses condoléances. Cette rencontre n’a pas empêché son fils, Salah Khashoggi de quitter le Royaume. La disparition du journaliste, vraisemblablement assassiné dans le consulat saoudien à Istanbul, est largement dénoncée par la communauté internationale.  Partout dans le monde, des menaces de sanctions économiques et diplomatiques ont été émises, à commencer par le boycott du forum de l’investissement le « Davos du Désert » à Riyad.

Le budget prévisionnel italien rejeté par la Commission européenne. Mardi 23 octobre, Bruxelles a confirmé qu’elle réclamait à Rome une nouvelle version de son budget 2019. C’est une décision inédite de la part de la Commission européenne, qui estime que le projet de loi soumis par le gouvernement italien n’est pas conforme aux règles du pacte de stabilité et de croissance. Le budget présenté par la coalition populiste (Mouvement 5 Étoiles et Ligue d’extrême-droite) prévoit un déficit de 2,4 % du produit intérieur brut (PIB) en 2019, au lieu de 0,8 % promis en juin. La troisième économie de la zone euro s’est cependant engagée à ne pas dépasser ce déficit, à le réduire à 2,1 % en 2020, puis à 1,8 % en 2021.

Marche contre le Brexit : plusieurs milliers de personnes réunies à Londres. Samedi 20 octobre, des centaines de milliers de pro-européens se sont rassemblés dans la capitale anglaise pour réclamer un second référendum. En tête du cortège, Sadiq Khan, maire de Londres, qui estime que depuis le vote du 23 juin 2016, “le gouvernement britannique se montre totalement dépassé et privé de direction”. Les manifestants ont sillonné tout l’après-midi les avenues de Piccadilly, Pall Mall et Whitehall, brandissant des drapeaux aux couleurs de l’UE. Il s’agit du plus important défilé dans la capitale depuis le vote de 2016, au cours duquel 51,9 % des Britanniques s’étaient prononcés en faveur du Brexit. L’organisateur, le groupe de campagne People’s vote, assure avoir réuni 700 000 personnes.

Honduras : La « caravane » de migrants a atteint la frontière mexicaine. Ils sont arrivés vendredi 20 octobre à la frontière du Mexique. Bloqués, les 4000 migrants ont progressé jusqu’à un pont frontalier où des forces anti-émeutes leur barraient la route. Une mesure préventive, afin de les accueillir un à un et de vérifier leur visas humanitaires ou de réfugiés, les seuls que le gouvernement mexicain est prêt à accorder aux honduriens. Une marche qui perdure depuis le 12 octobre suite à un appel à quitter le pays lancé sur les réseaux sociaux. Fuyant famine, violence et pauvreté qui rythment le Honduras, les migrants se heurtent aux menaces du Président américain, déterminé à fermer la frontière.

USA : neuf figures anti-Trump visées par des colis piégés. Mercredi 24 novembre, neuf paquets suspects ont été interceptés par les autorités américaines. Parmi les destinataires, Barack Obama, l’ancienne candidate à la Maison Blanche Hillary Clinton, l’ancien directeur de la Central Intelligence Agency (CIA) John Brennan, l’ex-ministre de la justice Eric Holder ou encore la chaîne de télévision CNN. Ces colis, similaires, semblent être composés d’explosifs artisanaux. Une enquête a été ouverte par le FBI pour évaluer la dangerosité de ces produits, les coupables n’ont à ce jour pas encore été identifiés.

Washington se retire de l’accord nucléaire avec la Russie. Les Etats-Unis se retirent du Traité sur les forces nucléaires intermédiaires (FNI) avec la Russie, 30 ans après la signature. Une décision annoncée par Donald Trump le 20 octobre dernier. Il accuse Moscou d’avoir déployé un système de missiles 9M729 dont la portée est supérieure à 500km, une distance pourtant prohibée par ce traité. Ce choix inquiète Alexei Pouchkov, président de la commission des Affaires étrangères russe qui dénonce un « gros coup porté contre le système de stabilité mondiale ». Côté américain, Malcolm Chalmers, directeur du Royal United Services Institute (RUSI), redoute le démantèlement de tout le système diplomatique de contrôle des armes.

Prix Sakharov 2018. Le Parlement européen a décerné le prix Sakharov au cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, incarcéré dans une colonie pénitentiaire russe pour terrorisme. Le prix, qui promeut une organisation ou une personnalité dans le domaine des droits de l’homme, a mis à l’honneur un symbole de l’opposition ukrainienne face à la Russie. Le cinéaste a exigé la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens détenus en Russie en menant une grève de la faim qui a duré 145 jours. Le président du Parlement, Antonio Tajani a déclaré : « Par son courage et sa détermination, en mettant sa vie en danger, le cinéaste Oleg Sentsov est devenu un symbole de la lutte pour la libération des prisonniers politiques détenus en Russie et dans le monde ». Moscou dénonce une décision politique.

Tortures dans les prisons palestiniennes. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme Humans Right Watch, la maltraitance et la torture sont utilisées de manière systématique par le régime sur les opposants emprisonnés. L’ONG a publié un rapport de 150 pages dénonçant les méthodes employées par les forces de sécurité palestiniennes. De tels actes sont considérées comme crime contre l’humanité, passible d’un jugement à la cours pénale internationale (CPI). L’Autorité Palestinienne a rejeté ces accusations.

Décès à 99 ans du résistant qui a déjoué le plan nucléaire nazi. Joachim Rønneberg, héros norvégien à l’origine de l’une des plus importantes opérations de sabotage contre les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale, est décédé dimanche 21 octobre à 99 ans. Connu pour avoir dirigé un petit commando de sabotage, dans la nuit du 27 au 28 février 1943, il a porté un coup d’arrêt au programme de recherches nucléaires de l’Allemagne hitlérienne. Selon les mots de la Première ministre norvégienne, Erna Solberg : « Rønneberg est probablement le dernier des résistants les plus marquants à s’en être allé ».

France

Créteil : un braquage à l’arme factice libère la parole des professeurs. « Tu me mets présent ». La menace d’un lycéen filmé en train de braquer sa professeure avec une arme factice samedi 20 octobre a fait réagir la toile toute cette semaine. Aujourd’hui mis en examen pour « violences aggravées », l’adolescent a provoqué une libération de la parole des enseignants. Ils témoignent grâce au hashtag #PasDeVague des violences qu’ils subissent dans l’exercice de leurs fonctions. Vingt mille tweets ont été publiés pour dénoncer l’absence de prise en charge de ces incidents, de plus en plus nombreux, comme au Havre en fin de semaine. Le gouvernement a réagi en présentant un plan d’action qui prévoit notamment plus de policiers aux abords des établissements et plus de formations du personnel.

Plages polluées dans le Var. Depuis le 17 octobre, une opération de dépollution des plages varoises a commencé. Des galettes d’hydrocarbures s’y sont échouées, probablement dues à la collision de deux bateaux au large de la Corse. L’accident a provoqué une pollution au fuel sur trois grandes zones, qui s’étendent chacune sur 25 km. Quarante-neuf plages dans dix communes du département sont concernées, et actuellement fermées au public. Selon la préfecture, ces travaux pourraient durer plusieurs mois.

Légère hausse du chômage sur le dernier trimestre. Avec plus de 16 000 nouveaux chômeurs de catégorie A (aucune activité professionnelle) sur ces trois derniers mois, la France enregistre deux hausses consécutives. Cette augmentation de 0,4 % du chômage s’explique notamment par le faible taux de croissance du pays sur la première moitié de l’année (0,2 % au maximum). L’Insee a d’ailleurs revu ses prévisions de croissance à la baisse pour l’année, chutant à 1,6 % (contre 2,2 % en 2017). L’organisme de statistiques se veut pourtant rassurant sur le chômage d’ici la fin de l’année. Une (lente) diminution devrait s’amorcer : le taux général passerait de 9,1 % en juin à 8,1 % en décembre.

Air France : turbulences pour le nouveau patron. Les syndicats de salariés d’Air France ont accepté la proposition de Benjamin Smith, nouveau directeur général : 2 % d’augmentation salariale en 2018 et 2 % en 2019. Les syndicats n’avaient pas réussi à trouver un consensus : le Syndicat National Pilotes de Lignes avait refusé de signer. Ils ont demandé ce vendredi 26 octobre une hausse de 10.7 % pour compenser la hausse du coût de la vie. Une nouvelle négociation des salaires devrait s’en suivre.

Les salariés d’une aciérie bloquent un site de leur actionnaire. Les salariés de l’usine Ascoval de Saint-Saulve (Nord) ont bloqué, le matin du vendredi 26 octobre, le site de leur actionnaire, Vallourec, près de Maubeuge. En redressement judiciaire après avoir été lâché par Asco Industries, autre actionnaire, Ascoval emploie 281 personnes à Saint-Saulve. Les salariés cherchent à faire pression sur Vallourec et sur Bercy pour garantir le maintien des emplois. La justice a accordé un sursis de deux semaines avant la disparition de l’aciérie, alors que Bruno Le Maire réclame « un avis extérieur, indépendant des syndicats et de la région ».

Guyane : Total autorisé à forer les fonds marins malgré 7173 avis défavorables
Le groupe Total a obtenu, mercredi 24 octobre, « l’arrêté préfectoral lui permettant de débuter ses explorations dans les eaux territoriales de la Guyane » selon un communiqué de la collectivité territoriale de Guyane (CTG). D’ici la fin de l’année, le groupe pétrolier souhaite démarrer sa campagne avec le forage d’un puits d’exploration au centre de sa zone de permis. Une première pour cette zone qui n’avait jamais été exploitée. Une enquête publique a pourtant montré que, sur 7183 avis, 7173 sont défavorables, un record. L’ONG Greenpeace a réagi, se disant « atterrée » par cette décision qui concerne un lieu à proximité d’un récif corallien unique.

Nicolas Sarkozy renvoyé en correctionnel dans l’affaire Bygmalion. Après plusieurs années à faire les gros titres, la perspective d’un procès dans l’affaire Bygmalion se rapproche de plus en plus pour Nicolas Sarkozy. L’enquête préliminaire pour « faux », « abus de biens sociaux » et « abus de confiance » sur la société Bygmalion a débuté en 2014. C’est jeudi 25 octobre que la chambre de l’instruction de la cour d’appel a décidé de confirmer l’ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel, initialement décidée par le juge d’instruction en février 2017. Nicolas Sarkozy a fait part, à travers son avocat Thierry Herzog, de sa volonté de contester cette décision en cassation, ultime recours avant la tenue d’un éventuel procès pour « financement illégal de campagne électorale ». La facture de sa campagne s’élève à plus de 42 millions d’euros, soit près du double du plafond autorisé.

Plainte de Radio France contre la France Insoumise. Radio France a déposé plainte, mercredi 24 octobre, contre la France Insoumise. Cette plainte fait suite aux propos de Jean-Luc Mélenchon, accusant les journalistes d’être des « menteurs » et des « abrutis ». Ces invectives surviennent après les révélations de surfacturation dont est soupçonnée Sophia Chikirou, conseillère du dirigeant de la France Insoumise. Elle s’en est défendue mardi 23 octobre sur le plateau de Ruth Elkrief sur BFMTV : « Il n’y a pas eu de surfacturation, il n’y a pas eu de détournement de fonds publics et il n’y a pas eu d’enrichissement personnel. »

 

 

Décès du négationniste Robert Faurisson. L’historien et homme de lettres controversé, Robert Faurisson, est décédé à l’âge de 89 ans à Vichy, dimanche 21 octobre. Ancien professeur de littérature de l’université de Lyon, il était célèbre pour ses thèses négationnistes, qui l’ont souvent amené devant les tribunaux. Il soutenait que la Shoah n’était qu’un mensonge destiné à récolter des dommages de guerre. Robert Faurisson fut ainsi condamné en vertu de la loi Gayssot de 1990, « tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe ». Lors d’un procès en 2007 contre Robert Badinter, il a été qualifié de « faussaire de l’histoire », un surnom qui lui est resté.

Sports

Le Stade Toulousain s’offre le Leinster. Après une entame de match parfaite, les Toulousains ont mené 14-0 après vingt minutes de jeu avec un essai de Maxime Médard (13e). Les Irlandais sont revenus à un point (14-13, 33e). Les locaux ont repris de l’avance sur un essai de Guitoune avant la mi-temps (21-13, 38e). Toulouse, au retour des vestiaires, a connu un trou d’air avec deux essais encaissés (47e, 52e) mais c’était sans compter sur Maxime Médard. L’arrière toulousain a marqué son deuxième essai de la rencontre (69e) et a scellé le score (28-27). Après avoir empêché de justesse un essai lors de la première journée, il a offert la victoire à Toulouse. C’est un exploit réalisé par le Stade Toulousain, le Leinster était invaincu dans cette compétition depuis neuf rencontres.

La carte du Tour de France 2019 dévoilée. 21 étapes, 30 cols et un voyage traversant tout l’est de la France: le parcours de la 106e Grande Boucle a été dévoilé jeudi 25 octobre. Après un départ de Bruxelles le 6 juillet, célébrant au passage le 50e anniversaire de la première victoire du Belge Eddy Merckx, les cyclistes passeront aussi par les Pyrénées puis les Alpes. Ce parcours ravira les grimpeurs, qui se mesureront notamment à l’Iseran et ses 2 770 m d’altitude. Les coureurs n’auront que 54 km de contre-la-montre sur les 3460 km que compte la Grande Boucle, ce qui pourrait favoriser les coureurs français, Bardet et Pinot, qui ne sont pas friands de cet exercice.

MotoGP : Marc Marquez de nouveau titré. Pour la cinquième fois de sa carrière et pour la troisième fois consécutive, Marc Marquez est champion du monde de MotoGP. À trois courses du terme de la saison, et après sa victoire lors du grand prix du Japon, le pilote espagnol a 102 points d’avance sur l’Italien Andrea Dovizioso. Impressionnant de régularité, il a fini treize fois sur le podium en quinze courses et a obtenu huit victoires. Le champion a aussi battu un record de précocité. À presque 26 ans, il est le plus jeune coureur à atteindre les cinq titres en MotoGP devant la légende Valentino Rossi. Seule ombre au tableau : le pilote espagnol s’est démis l’épaule en fêtant son titre après une accolade avec un autre coureur, Scott Redding.

Boxe : Arsen Goulamirian conserve son titre de champion du monde. Pour la première défense de son titre de champion du monde WBA des lourds-légers, le boxeur français a dominé l’Australien Mark Flanagan. L’entraîneur de ce dernier a décidé d’arrêter le combat lors du neuvième round, après deux droites qui ont mis son poulain à terre. Goulamirian, surnommé “Feroz”, a remporté sa vingt-quatrième victoire en autant de duels, dont seize avant la fin des combats. Il a dédié son titre à la ville de Marseille et à Charles Aznavour, le boxeur étant d’origine arménienne.

Semaine morose en Coupes européennes de football. Les équipes françaises n’ont pas brillé cette semaine en Ligue des Champions : L’Olympique Lyonnais et l’AS Monaco ont concédé un résultat nul mardi 23 octobre face respectivement à Hoffenheim (3-3) et le FC Bruges (1-1). L’équipe de Thierry Henry a réussi à stopper sa série de défaites. Le nul du PSG contre le Napoli mercredi 24 octobre (2-2) fait douter de l’avenir du club dans cette compétition. En Ligue Europa, l’Olympique de Marseille a déçu jeudi 25 octobre face à la Lazio Rome (1-3). Toujours jeudi, les Girondins de Bordeaux ont concédé une troisième défaite face au Zénith Saint-Pétersbourg (2-1), rendant leur qualification quasiment impossible. Le Stade rennais s’est aussi incliné face au Dynamo Kiev (1-2).

Ismaël Bangoura condamné pour escroquerie. L’ancien joueur de football du Mans et du FC Nantes a été condamné pour fraude et escroquerie. Il a écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis et devra verser près de 131 000 € de dommages et intérêts à Pôle Emploi. À la fin de son contrat avec le FC Nantes, le joueur s’est déclaré en recherche d’emploi et a touché 6000 € par mois d’allocation-chômage. Alors qu’il continuait à percevoir ses indemnités, le joueur s’était engagé en janvier 2016 en faveur de l’équipe saoudienne Al-Raed. Pôle Emploi s’est aperçu de la supercherie et a finalement obtenu gain de cause.

Mannarino chute en finale du tournoi de Moscou. Mannarino gagnera-t-il un titre au cours de sa carrière ? À 30 ans, le tennisman français a encore perdu en finale d’un tournoi pour la sixième fois depuis le début de sa carrière. Il a été balayé en deux sets (6-2, 6-2) face au Russe Karen Khachanov, qui évoluait à domicile à Moscou et qui est mieux classé que le Français (26e contre 49e). Il n’a rien pu faire face au jeune russe, qui a marqué six jeux consécutifs entre 4-2 dans le premier set et 4-0 dans le second. Le Français qui a déjà perdu en finale à Antalya au mois de juillet devrait connaître une nouvelle année blanche.

Pin It on Pinterest

Share This