Les Rattrapages de l’actu ne seront exceptionnellement pas publiés la semaine prochaine. Rendez-vous dans deux semaines pour un résumé deux fois plus complet ! Merci de votre compréhension.

Alexandre

MONDE

Emprisonnée au Mexique depuis plus de sept ans, Florence Cassez a été libérée mercredi 23 janvier à la suite d’une décision définitive de la Cour suprême du pays. Trois des cinq juges de la juridiction ont approuvé la remise en liberté de la Française après avoir reconnu la violation de ses droits fondamentaux dans la procédure. La police avait notamment mis en scène pour la télévision son arrestation en décembre 2005 pour complicité d’enlèvements. Florence Cassez avait été condamnée à quatre-vingt-seize ans de prison en première instance puis soixante ans en appel. François Hollande a salué “la justice mexicaine, qui a fait prévaloir le droit”.

La prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas, en Algérie, a pris fin samedi 19 janvier avec un assaut final de l’armée algérienne. Les 11 derniers islamistes ont été tués, après qu’ils ont exécuté 7 otages étrangers. Au total, au moins 29 ravisseurs et 37 otages (dont un Français) ont été tués entre le début de la prise d’otages, le 16 janvier, et samedi. Le bilan n’est encore que provisoire, certains otages étant portés disparus. Trois islamistes ont par ailleurs été capturés. François Hollande a jugé que l'Algérie avait eu “les réponses” les “plus adaptées” car “il ne pouvait y avoir de négociation” avec les islamistes.

Au Mali, les armées françaises et maliennes ont repris lundi 21 janvier le contrôle de Diabali et Douentza, deux villes stratégiques du centre et du nord du pays qui avaient été prises par les islamistes la semaine dernière. La veille, le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, avait confirmé que les sept otages français au Sahel étaient encore en vie. Leur sort soulève l’inquiétude depuis le début de l’intervention militaire au Mali et la prise d’otages en Algérie.

Barack Obama a officiellement prêté serment pour un second mandat à la tête des Etats-Unis, lundi 21 janvier. Le court discours donné à la Maison Blanche a rappelé quelques grands enjeux des quatre ans à venir, parmi lesquels le contrôle des armes, les droits des homosexuels, le changement climatique ou la consolidation de l’économie américaine après le plan de relance lancé lors du premier mandat. Le président américain a appelé à “l’union”, à l’aube d’un premier trimestre 2013 qui prévoit la continuation des réformes budgétaires très disputées par le camp républicain.

Une arme chimique non létale a été utilisée par l’armée gouvernementale à Homs, en Syrie, le 23 décembre, a affirmé Le Monde samedi 19 janvier. Fin 2012, Barack Obama avait prévenu Bachar Al-Assad que “le recours à des armes chimiques (…) serait totalement inacceptable [et qu’il y aurait] des conséquences”. Mais Le Monde affirme également que les services de renseignement occidentaux minimisent l’information, corroborée par des médecins et des habitants de Homs, pour “ne pas être contraints d'agir”.

Si sa victoire était attendue aux élections législatives en Israël, le Likoud du Premier ministre Benyamin Netanyahou n’est arrivé en tête qu’avec 31 sièges, mardi 22 janvier, contre 42 lors de la précédente législature. Le parti de droite, allié au parti nationaliste Israel Beitenou (“Israël, notre maison”) d’Avigdor Lieberman, a devancé le parti centriste Yesh Atid (“Il y a un futur”), surprise de ces élections avec 19 sièges, et la formation nationaliste religieuse “Maison juive” (12 sièges). Le leader de Yesh Atid, Yaïr Lapid, avait mené une campagne axée sur les problématiques socio-économiques internes, qui avaient fondé le mouvement des “indignés” de 2011.

Le Premier ministre du Royaume-Uni, David Cameron, a annoncé mercredi 23 janvier qu'il proposerait un référendum sur le maintien ou non de son pays dans l'Union européenne d'ici à 2017, en cas de victoire de son parti aux prochaines législatives. Cette consultation interviendrait après la mise en place d'une nouvelle relation avec l'UE qui serait “centrée sur le marché unique”. La chancelière allemande Angela Merkel s'est dit “prête à en discuter”, appelant toutefois à un compromis avec les autres pays membres. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a quant à lui rappelé son opposition à "une Europe à la carte".

Un groupe armé, membre présumé de la secte islamiste Boko Haram, a tué au moins 18 personnes sur un marché dans le nord-est du Nigeria, lundi 21 janvier. Le lendemain, ce sont 5 personnes qui ont été tuées à Kano, dans le nord.

Au moins 42 personnes ont été tuées et 75 autres blessées, mercredi 23 janvier, dans un attentat-suicide contre une mosquée chiite du nord de l'Irak.

FRANCE

La Cour des Comptes s’est prononcée, mardi 22 janvier, pour une réforme des allocations chômage, dont elle estime le coût difficilement soutenable pour l’Etat. La juridiction financière a notamment pointé la trop faible degressivité des indemnités, le dispositif d’indemnisation des intermittents du spectacle ainsi que l’échec du système censé favoriser le retour à l’emploi. Le déficit de l’assurance-chômage pourrait atteindre 18,5 milliards d’euros en 2013.

Le taux de chômage (sans aucune activité), justement, est resté quasiment stable au moins de décembre, à environ 10% de la population active, d’après les chiffres dévoilés vendredi 25 janvier par le ministère du Travail. Mais le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 10% sur l’ensemble de l’année 2012, pour atteindre 3,1 millions de personnes, proche du pic historique de janvier 1997 (3,2 millions de chômeurs sans activité).

L'affaire dite “des sondages de l'Elysée” a connu un nouveau rebondissement, lundi 21 janvier. Ce jour-là, le parquet de Paris a accordé au juge Serge Tournaire le droit d’enquêter sur les  marchés passés avec neuf instituts de sondage sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Ces marchés, soupçonnés d'être entachés de faits de “favoritisme” et “détournements de fonds publics”, faisaient déjà l'objet d'une enquête de la Brigade de répression de la délinquance économique de la police judiciaire parisienne. Ce ne sont pas moins de 9,3 millions d'euros dépensés en sondages par le cabinet de l'ancien président de la République qui sont soupçonnés d'avoir été dépensés pour des raisons d'ordre privé ou partisanes.

La brigade financière de Paris a mené des perquisitions aux domiciles de Bernard Tapie et de l’actuel patron de France Télécom, Stéphane Richard, jeudi 24 janvier. Il s’agit d’un nouveau rebondissement dans l’enquête sur l’arbitrage de l’Etat accordé à Bernard Tapie après son rachat du Crédit lyonnais. En juillet 2008, un tribunal arbitral lui avait accordé 403 millions d'euros et des soupçons de favoritisme pèsent sur Christine Lagarde (dont Stéphane Richard était alors le directeur de cabinet), alors ministre de l’Economie et actuelle directrice générale du FMI. Vendredi, ce sont les bureaux de l’avocat de Bernard Tapie qui ont fait l’objet d’une perquisition.

Les anciens ministres Charles Pasqua et André Santini ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Versailles, lundi 21 janvier, pour “détournement de fonds” dans un projet de musée dans les Yvelines. Charles Pasqua, ancien président du conseil général des Hauts-de-Seine, a été condamné à deux ans de prison avec sursis, 150 000 euros d'amende et deux ans d'inéligibilité. André Santini, actuel député des Hauts-de-Seine, a lui été condamné à deux ans de prison avec sursis, 200 000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité. Tous deux ont fait appel de ce jugement.

Quatorze nouvelles plaintes pour “homicide involontaire” et “atteinte involontaire à l'intégrité de la personne humaine” ont été déposées jeudi 24 janvier contre les laboratoires fabriquant des pilules contraceptives de 3e et 4e génération (Bayer, Effik, MSD France et Biogaran) ainsi que contre l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Les jeunes femmes à l’origine des plaintes ont été victimes de graves problèmes de santé (AVC, embolies pulmonaires…) peu après après avoir commencé à prendre ces pilules. Une jeune fille de 17 ans est elle décédée en 2007 dans la Loire d’une embolie pulmonaire deux mois après le début de la prise.

Une fuite de mercaptan, marqueur olfactif qui caractérise notamment le gaz de ville, dans l’usine chimique Lubrizol de Rouen, a entraîné la diffusion d’une forte odeur nauséabonde jusqu’à Paris et même jusque dans le sud de l’Angleterre, dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 janvier. Le gouvernement a assuré que le gaz ne “[présentait] pas de risques pour la santé”. L’usine Lubrizol a été arrêtée pendant l’opération de neutralisation du gaz et une enquête a été ouverte pour “mise en danger d’autrui” afin de déterminer l’origine de la fuite et la responsabilité de l’exploitant.

Le nombre d’expulsions de sans-papiers a atteint un niveau record en 2012, a-t-on appris mardi 22 janvier auprès du ministère de l’Intérieur. Un proche de Manuel Valls a précisé à Libération que “36 822 sans-papiers ont été expulsés en 2012 contre 32 912 en 2011, soit une hausse de 11,9%”. Selon le quotidien, l'augmentation de 2012 se concentre sur les six premiers mois de l'année, avant l'arrivée de François Hollande. Ces diminutions des expulsions pourraient être liées à l’application de la décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de mettre un terme à la garde à vue des sans-papiers.

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a annoncé jeudi 24 janvier la suspension temporaire de l’obligation de détenir un éthylotest pour tout conducteur. La fiabilité, le prix, et les contenants des éthylotests avaient fait l’objet de vives critiques par les associations de consommateurs depuis l’automne 2012. Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) a été chargé de rendre en février un rapport sur l’alcool au volant. Le devenir de la mesure devrait découler des conclusions du rapport de la CNSR. Parallalèmement, le ministère de l’Intérieur a annoncé une baisse de 8% du nombre des tués sur les routes l’année dernière.

Un homme a été arrêté puis mis en examen, lundi 21 janvier, dans le cadre l’enquête sur l’assassinat des trois militantes kurdes tuées le 9 janvier à Paris. D’après l’enquête et l’analyse de la vidéosurveillance, Omer Guney, membre supposé du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) depuis deux ans et travaillant dans un centre culturel du Val-d’Oise, était présent, juste avant le meurtre, sur les lieux des faits. Son rôle exact et le mobile du meurtre restent flous.

Deux anciens responsable de la sécurité d'Ikea France ont été mis en examen mardi 22 janvier dans le cadre de l'enquête sur la surveillance illégale de salariés et de clients du groupe d'ameublement  suédois. Cette affaire révélée il y a près d'un an par Le Canard enchaîné avait entraîné l’ouverture d’une information judiciaire en avril 2012. Bien que I'ancien responsable du département gestion du risque, Jean François Paris, ait déclaré avoir agi sous les ordres de sa direction, celle-ci avait affirmé ne pas cautionner ces "comportements contraires à l'éthique" et a rappelé avoir instauré des mesures pour éviter ce type de dérive. Un nouveau directeur a pris la tête du département le 7 janvier.

Les professeurs des écoles parisiennes étaient massivement (78%) en grève mardi 22 janvier.  Ils protestaient contre le retour à la semaine à quatre jours et demi (contre quatre jours actuellement) prôné par le ministre de l’Education, Vincent Peillon. Le maire de la capitale, Bertrand Delanoé, a annoncé son intention de mettre en place  la réforme dès septembre 2013.

La styliste française Andrée Putman est morte samedi 19 janvier à l’âge de 87 ans. Elle avait notamment décoré l’intérieur du Concorde, de nombreux hôtels ainsi que des bureaux ministériels.

SPORTS

L’équipe de France de handball a été éliminée de la Coupe du monde en quarts de finale par la Croatie, mercredi 23 janvier à Saragosse (23-30). Cette défaite a été vue comme la fin de l’ère des "Experts", un groupe double champion du monde (2009, 2011), double champion d’Europe (2006, 2010) et double champion olympique (2008, 2012).

Le rallye Dakar s’est terminé samedi 19 janvier avec la victoire de deux Français dans les catégories reines. En auto, Stéphane Peterhansel s’est adjugé un cinquième titre (onzième victoire toutes catégories confondues), établissement un nouveau record. En moto, c’est Cyril Despres qui a survolé la compétition avec, lui aussi, une cinquième victoire sur le Dakar.

Quatre joueurs de tennis français sont parvenus à se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie, samedi 19 janvier, égalant le record de 1973 et 1988. Il s’agit de Richard Gasquet, Gilles Simon, Jo-Wilfried Tsonga et Jérémy Chardy. Mais seuls les deux derniers se sont qualifiés pour les quarts de finale, avant d’en être éliminés, respectivement par le Suisse Roger Federer (7-6, 4-6, 7-6, 3-6, 6-3) et le Britannique Andy Murray (6-4, 6-1, 6-2). Aucune Française n’était en revanche présente à ce stade de la compétition après l’élimination de Marion Bartoli par la Russe Ekaterina Makarova au troisième tour (6-7, 6-3, 6-4).

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

-->

Pin It on Pinterest

Share This