Le bruit courait depuis quelques temps, il s’est concrétisé le week-end dernier. Wikileaks, le site Internet spécialisé dans la fuite de documents confidentiels, a commencé à publier des notes secrètes de la diplomatie américaine. On peut notamment y lire :

 

Ces fuites ne sont évidemment pas du goût de l’administration américaine, qui a mis en place un comité pour évaluer les dégâts de ces révélations. La secrétaire d’Etat Hillary Clinton s’est excusée auprès de la Turquie, alors qu’une note américaine affirme que le Premier ministre turc « hait » Israël.

 

Quelques jours après le début de la publication de ces documents, Wikileaks a été victime d’une attaque informative massive. Sous la pression américaine, le groupe Amazon a refusé de continuer à héberger Wikileaks sur ses serveurs. Le site a alors trouvé (en partie) refuge chez un hébergeur français. Peut-être pas pour longtemps puisque Eric Besson, ministre de l’industrie et de l’économie numérique, a demandé que cela cesse rapidement…sans garantie de réussite. Quoi qu’il en soit, Wikileaks n’a pas fini de faire parler de lui : la prochaine fuite du site Internet concernerait le milieu bancaire. À suivre…

 

Alassane Ouattara a été déclaré vainqueur de l'élection mais le Conseil constitutionnel a invalidé ce résultat (BBC/Flickr)

 

La plus grande confusion règne en Côte d’Ivoire après le second tour de l’élection présidentielle. Malgré l’annonce de la victoire de l’opposant Alassane Ouattara par la Commission électorale indépendante, le Conseil constitutionnel du pays, proche de l’actuel président Laurent Gbagbo, a invalidé ce résultat et a même proclamé Laurent Gbagbo vainqueur. Des violences post-électorales ont fait au moins huit morts, l’armée a fermé les frontières du pays et brouillé les signaux des chaînes de télévision étrangères. Et dire que cette élection présidentielle, présentée comme « historique », devait sortir la Côte d’Ivoire de la crise politique qui la mine depuis dix ans…

 

La situation est à peine meilleure en Haïti. Près d’un an après le très meurtrier séisme et malgré le choléra qui ravage l’île, le premier tour de l’élection présidentielle s’est déroulé dimanche. Des soupçons de fraudes pèsent sur le scrutin (malgré tout validé dans la majeure partie du pays) et des violences ont fait deux morts. Douze des dix-huit candidats ont demandé l’annulation du scrutin.

 

Pas de fraude en Suisse pour le référendum de dimanche dernier, mais un résultat qui a fait parler. Les Suisses ont adopté dimanche à 52,9 % la « double peine » qui permet d’expulser les étrangers condamnés pour certains crimes. Un an après l’interdiction de construction de nouveaux minarets, cette initiative portée par l’Union démocratique du centre (UDC, droite conservatrice) traduit la peur du pays envers l’étranger.

 

192 pays se retrouvent jusqu'au 10 décembre à Cancun (Oxfam international/Flickr)

 

Un an après l’échec du sommet de Copenhague, 194 pays se sont retrouvés à Cancún, au Mexique, pour une nouvelle conférence sur le climat jusqu’au 10 décembre. Quelques avancées sont attendues, comme sur la lutte contre la déforestation ou la création d’un « fonds vert ». Mais dès le début, le Japon a refroidi l’ambiance en annonçant son prochain retrait du protocole de Kyoto.

 

Le froid s’est aussi bien installé en France, et pas que dans l’ambiance. Quarante-et-un départements ont été mis en alerte orange par Météo France jeudi, un nombre réduit à trente-deux vendredi. L’Ouest du pays a été particulièrement touché par les chutes de neige et le froid, notamment en Bretagne où plusieurs milliers de foyers ont été privés d’électricité. C’est une exception, car bien que sous pression, le réseau électrique national ne devrait pas connaître de rupture, et ce d’autant plus que le record de consommation n’a pas été battu.

 

 

En revanche, ça chauffe au Parti socialiste en vue de la prochaine présidentielle. La semaine dernière, la première secrétaire Martine Aubry évoquait un « pacte » pour les primaires du parti entre elle, Dominique Strauss-Kahn et Ségolène Royal. Las ! Cette dernière a démenti ce pacte et a annoncé sa candidature cette semaine, devançant les autres « ténors » du PS. Elle a été critiquée et le timing de son annonce a suscité des interrogations. Coïncidence ou pas, son domicile a été mis à sac, mercredi. L’ex-candidate socialiste à la présidentielle a dénoncé une « tentative intolérable de [la] déstabiliser ». Une jeune femme mineure, récidiviste, est suspectée d’être l’auteur de ce cambriolage.

 

Le scandale de la pollution à la dioxine en Savoie a été jugé cette semaine à Albertville. Mais seul l’exploitant de l’incinérateur de déchets, Novergie (filiale du groupe Suez Environnement) comparaissait devant le tribunal ; une amende de 200 000 euros a été requise contre lui. Les riverains, qui affirment que la pollution a causé une augmentation du nombre de cancers, ont dénoncé cette « mascarade ». Le jugement sera rendu le 23 mai 2011.

 

Le groupe de rock bordelais Noir Désir s’est dissout cette semaine avec les départs du guitariste Serge Teyssot-Gay et du batteur Denis Barthe. Des désaccords minaient le groupe, notamment le retour de prison du chanteur Bertrand Cantat. Noir Désir aura marqué le rock français pendant trente ans.

 

La Fifa, et son président Sepp Blatter, font face à des accusations (Marcello Casal Jr/ABr/Wikimedia commons

 

La Fédération internationale de football (Fifa) fait de nouveau face à des accusations de corruption. Un mois après la mise en cause de trois membres du comité exécutif, ce sont trois dirigeants de l’instance fédérale qui sont soupçonnés d’avoir bénéficié de versements illégaux : le Brésilien Ricardo Teixeira (président de la Fédération du Brésil), le Paraguayen Nicolas Leoz et le Camerounais Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football (CAF). Ce dernier a reconnu des versements à la CAF mais pas la corruption. De son côté, la Fifa a indiqué avoir été mise hors de cause par la justice suisse en 2008. Le Comité international olympique a toutefois annoncé une enquête.

 

La corruption, c’est ce que dénonce presque unanimement la presse britannique aussi dans l’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022 respectivement à la Russie et au Qatar, ce dernier représentant un choix très étrange. Le Royaume-Uni, également candidat, a obtenu… deux voix.

 


 

EN BREF

 

En France….

 

Pablo Picasso (Axel Bührmann/Flickr)

 


 

Dans le monde…

 


 

Dans les sports…

 


Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This