Après la Tunisie, l’Egypte est en proie à d’importantes manifestations en faveur de plus de libertés ainsi que du départ de Hosni Moubarak, 82 ans et président du pays depuis 29 ans. Comme dans le cas de la révolution du Jasmin, les réseaux sociaux Facebook et Twitter jouent un grand rôle dans la mobilisation des Egyptiens, ce qui explique leur blocage par le pouvoir.

 

 

 

De violents affrontements ont causé la mort de six personnes en début de semaine, et au moins 1 000 manifestants ont été arrêtés. Mais malgré l’interdiction de manifester et la coupure massive d’Internet (unique par son ampleur), la protestation ne faiblit pas et s’étend même, avec des dizaines de milliers de personnes dans les rues vendredi. Tout s’est accéléré ce jour-là : on a compté au moins dix-huit nouveaux morts et plus de mille blessés dans les affrontements, le siège du parti de Hosni Moubarak, le Parti national démocratique (PND), a été incendié et le président égyptien a décrété un couvre-feu.

 

Pendant ce temps, la pression est encore maintenue sur le gouvernement de transition en Tunisie. Près de 50 000 personnes ont manifesté mercredi à Sfax, la deuxième ville du pays. Jeudi soir, le Premier ministre Mohamed Ghannouchi a été maintenu tandis que neuf anciens ministres ont dû quitter le gouvernement. Par ailleurs, un mandat d’arrêt international a été lancé contre l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali.

Un attentat-suicide dans un aéroport de Moscou a causé la mort d’au moins trente-cinq personnes, lundi. L’attaque, non revendiquée, aurait été commise par une femme kamikaze. Dmitri Medvedev, le président russe, a mis en cause les services de sécurité de l’aéroport et a limogé quatre responsables des transports.

 

 

Au moins quarante-huit personnes ont été tuées et plus de 120 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée à Bagdad, en Irak. L’explosion a visé une famille chiite pendant des funérailles.

 

Au Pakistan, c’est au moins douze personnes qui sont mortes cette semaine dans deux attentats à Lahore et à Karachi. Ces attaques ont été revendiquées par les talibans.

 

Les talibans ont également revendiqué l’attentat-suicide dans un supermarché de Kaboul, en Afghanistan, vendredi. L’explosion a tué au moins neuf personnes.

 

La chaîne d’informations arabe Al-Jazeera et le quotidien britannique Guardian ont publié dimanche plus de 1 600 documents confidentiels révélant les coulisses des négociations israélo-palestiniennes. On y apprend notamment que les Palestiniens ont proposé de larges concessions, comme l’entérination de nombreuses colonies juives et la limitation du retour des réfugiés. Furieux, les négociateurs palestiniens ont dénoncé des « mensonges ».

 

Pas de mensonges mais des « regrets » de la SNCF pour son rôle, « bien que contraint et réquisitionné« , dans la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le président de la société, Guillaume Pépy, a lancé mardi la transformation de l’ancienne gare de Bobigny (Seine Saint-Denis) en lieu de mémoire. Cette partie de l’histoire de la SNCF avait été remise en lumière récemment par des associations juives aux Etats-Unis, où la société française est en lice pour des projets de trains à grande vitesse.

 

La commission sur la prévention des conflits d’intérêts a rendu son rapport à Nicolas Sarkozy, mercredi. Elle émet huit propositions pour instaurer une « nouvelle déontologie dans la vie publique », dont l’obligation d’une déclaration d’intérêts pour les membres du gouvernement et l’interdiction de cumuler, entre autres, un poste de ministre et la présidence d’un parti politique. François Fillon a jugé ce dernier point « anti-démocratique ». Nicolas Sarkozy a annoncé un projet de loi sur ce sujet dans l’année.

 

Le skieur français Jean-Baptiste Grange est sur la bonne pente. Le Savoyard a d’abord remporté le slalom de Kitzbühel, en Autriche, dimanche dernier. Il a ensuite récidivé deux jours plus tard lors du slalom de Schladming. De bonne augure avant les championnats du monde qui se dérouleront du 8 au 20 février à Garmisch, en Allemagne.

Un autre Français, Jason Lamy-Chappuis, est lui déjà quasiment assuré de remporter la Coupe du monde de combiné nordique pour la deuxième année consécutive. Il s’est imposé à domicile lors de l’épreuve de la Chaux-Neuve, dans le Jura.

 

L’équipe de France de handball masculin est elle aussi en réussite puisqu’elle s’est qualifiée pour la finale des championnats du monde, en Suède. Les « Experts » ont battu la Norvège (31-26) avant de vaincre l’Islande (34-28) lors de la deuxième phase de la compétition puis ont éliminé les Suédois (29-26), chez eux, vendredi soir. La finale opposera la France au Danemark, dimanche.

 

Le rugby français a transformé l’essai en Coupe d’Europe (H-Cup). Quatre clubs de l’Hexagone se sont qualifiés pour les quarts de finale de la compétition, égalant ainsi le record de l’année dernière. Une certitude : deux d’entre eux seront en demi-finale car deux confrontations franco-françaises sont au programme. Biarritz recevra Toulouse, tenant du titre, tandis que Toulon ira se frotter à Perpignan. A noter que les deux matches se joueront… en Espagne.

 


 

EN BREF

 

En France…

 

 

  • Après le médicament anti-diabète Mediator, l’anti-acné Roaccutane ? Plusieurs plaintes ont été déposées contre trois laboratoires, le médicament étant soupçonné d’être lié à une trentaine de suicides.

 

  • L’Etat et la région Ile-de-France ont trouvé un accord sur le tracé du « Grand Paris Express », pour un montant de 32,4 milliards d’euros. Le projet prévoit la construction d’un métro automatique reliant les villes périphériques et la rénovation des transports existants.

 

 

 

 

 


 

Dans le monde…

 

 


 

Dans les sports…

 

 

 

 

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This