(Photo : mardi 12 novembre, Jeanine Añez, jusqu’alors deuxième vice-présidente du Sénat, s’est autoproclamée présidente de la République de la Bolivie. Photo : Aizar RALDES/AFP)

Monde

Jeanine Añez s’autoproclame présidente par intérim en Bolivie. Des heurts ont éclaté mercredi 13 novembre dans le centre de La Paz entre des manifestants pro Evo Morales, ancien chef de l’Etat et les forces de l’ordre. Constatant ainsi la vacance du pouvoir, Jeanine Añez, jusqu’alors deuxième vice-présidente du Sénat, s’était autoproclamée, la veille, présidente de la République par intérim avec l’aval du Tribunal constitutionnel. L’ancien président bolivien Evo Morales, a démissionné le 10 novembre après trois semaines de fortes protestations.

Habib Jemli choisit comme Premier ministre en Tunisie. Le parti Ennahda, arrivé en tête des législatives, a proposé l’ancien secrétaire d’Etat pour former le gouvernement, le vendredi 15 novembre. Habib Jemli doit encore être chargé officiellement par le président Kaïs Saied de cette tâche. Il disposera d’un mois, renouvelable une fois, pour mener à bien cette mission. 

La Turquie a commencé à expulser les djihadistes étrangers dans leurs pays d’origine. Le Premier ministre turc a annoncé, vendredi 8 novembre, que trois djihadistes allaient être renvoyés dans leur pays d’origine. Trois jours plus tard, un Américain, un Allemand et un Danois ont été expulsés vers leur pays d’origine. Vingt-deux autres peuvent être concernés par une procédure d’expulsion identique. Ismail Catakli, porte-parole du ministre turc de l’Intérieur, a également annoncé, lundi 11 novembre, que les pays concernés par les expulsions en avaient été avisés. En France, cette décision concernerait onze djihadistes : quatre femmes et leurs sept enfants.

Élections législatives en Espagne, les socialistes en tête mais sans majorité. Le scrutin du dimanche 11 novembre ne semble pas en mesure de mettre fin à l’instabilité politique en Espagne. Les résultats des législatives sont tombés dans la nuit de dimanche à lundi 11 novembre : aucun parti ni aucun bloc n’a obtenu la majorité. Les socialistes et le parti de gauche radiale Podemos ont abouti, à un accord législatif mais sans pouvoir obtenir la majorité absolue. Les indépendantistes catalans, en tête en Catalogne, sont donc en position d’arbitres. L’extrême droite est devenue la troisième force politique d’Espagne. 

En Irak, les forces politiques s’allient, Washington appelle à des élections. Les manifestations, lancées le 1er octobre 2019, ont fait 319 morts selon un bilan officiel, quatre juste pour la journée du samedi 9 novembre. Le Premier ministre irakien, un temps désavoué, a reçu l’appui du leader chiite Moqtada Sadr. De son côté, Washington a appelé à la tenue d’élections anticipées et à cesser les violences contre les manifestants.

Hong-Kong reste paralysé. Lundi 11 novembre, Hong-Kong a connu sa journée la plus violente en cinq mois de mobilisation pour la démocratie. Après la mort d’un étudiant de 22 ans, vendredi 8 novembre, un manifestant a été blessé par balle. Un policier a tiré sur le jeune homme, quasi à bout-portant. La vidéo, diffusée sur Facebook, a vivement fait réagir les manifestants. Ce même-jour, un homme a été transformé en torche humaine. Depuis lundi 11 novembre, la ville est paralysée : écoles, universités et hôpitaux ont gardé portes closes et les axes principaux sont bloqués.

Au Brésil, l’ancien président Lula est sorti de prison. Un juge a en effet autorisé sa sortie de prison, vendredi 8 novembre. Le juge a estimé qu’il n’y avait « aucun fondement pour l’exécution de la peine ». Emprisonné depuis un an et demi pour corruption, Luiz Inacio Lula da Silva, âgé de 74 ans avait été condamné à huit ans et dix mois de réclusion dans l’affaire de corruption Lava Jato. À sa sortie, Lula a été accueilli par une marée rouge de militants de gauche, ravis de voir leur candidat sortir de prison. Il n’a pas manqué d’attaquer d’emblée le candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro, et a dit vouloir reprendre les dossiers laissés en suspens pendant son incarcération.  

Inondations à Venise : l’état d’urgence décrété. Mardi 12 novembre, Venise a été touchée par la plus haute acqua alta depuis ciquante-trois ans. Le niveau de l’eau s’élevait à 1,87 mètre. Environ 80 % de la Cité des doges a été submergée.  Le surlendemain, le gouvernement italien a décrété l’état d’urgence pour catastrophe naturelle. Le Premier ministre, Giuseppe Conte, a annoncé que les dégâts s’élevaient déjà à des centaines de millions d’euros. Il a également informé les citoyens que 20 millions d’euros allaient être débloqués pour les situations « les plus urgentes ».

France

Manifestation et grève à l’hôpital jeudi 14 novembre. Répondant à l’appel d’une quinzaine d’organisations syndicales, quelque 10 000 manifestants à Paris et plusieurs centaines dans les autres grandes villes de France sont descendus dans la rue. Les revendications étaient toujours les mêmes : la hausse des effectifs, l’ouverture de plus de lits et l’augmentation des salaires. Plusieurs doyens de facultés de médecine ont annoncé une « journée sans activités ». Agnès Buzyn, ministre de la Santé, devrait annoncer un « plan de soutien » mercredi 20 novembre avec des « décisions fortes » pour les hôpitaux. Le Sénat a suspendu, jeudi 14 novembre, le débat sur le budget 2020 de la Sécurité sociale. Le ministère de l’Economie a rappelé, quant à lui, que creuser la dette des hôpitaux publics n’est « pas envisageable ».

Appel au boycott du film J’accuse après les accusations de viol contre Polanski. L’avant-première du dernier film de Roman Polanski, J’accuse, a été annulée, à Paris, mardi 12 novembre. Deux jours plus tôt, l’acteur principal, Jean Dujardin, avait déprogrammé sa venue au journal de TF1. Le 8 novembre, Valentine Monnier, photographe et ancienne mannequin, avait accusé le réalisateur de l’avoir violé quand elle avait 18 ans, en 1975. Le cinéaste conteste fermement ces accusations et envisage une riposte judiciaire. Plusieurs affaires de viol concernent Roman Polanski, mais beaucoup des faits sont prescrits. Le hashtag #BoycottPolanski a appelé à ne pas aller voir le film en signe de protestation.

Immolation par le feu d’un étudiant à Lyon. Anas Kournif, 22 ans, inscrit en licence de sciences politiques à Lyon-II, a tenté mardi 12 novembre de s’immoler par le feu pour attirer l’attention sur la précarité dans laquelle vivent de nombreux étudiants. Brûlé à 90 %, Anas Kournif était toujours hospitalisé, vendredi 15 novembre, dans un état critique. Entre tristesse et colère, des étudiants ont manifesté et saccagé les bureaux du Crous, à Lyon, mardi 12 novembre, en soutien à leur camarade engagé au sein du syndicat étudiant Solidaires. Le même jour, un appel national à manifester devant tous les Crous de France a été lancé. Dans toute la France, des milliers d’étudiants se sont réunis pour dénoncer la précarité étudiante. 

Manifestation à Paris contre l’islamophobie. Plus de 13 500 personnes ont manifesté, dimanche 10 novembre, à Paris, pour protester contre l’islamophobie en France : «  Stop à l’islamophobie » « vivre ensemble, c’est urgent » pouvait-on lire sur des pancartes. Des participants ont aussi scandé « Solidarité avec les femmes voilées ». L’appel à la manifestation avait été lancé suite au vote du Sénat sur l’interdiction de signes religieux en sortie scolaire, le 29 octobre 2019. Cette marche a provoqué une polémique au sein de la classe politique alors que le débat sur le voile continue à diviser. 

L’Église catholique face à la pédophilie. Dans le cadre de leur assemblée d’automne, à Lourdes, du 5 au 10 novembre 2019, les évêques de France ont adopté le principe d’un forfait pour dédommager les victimes d’abus sexuels lorsqu’elles étaient mineures. Le montant de cette somme n’a pas été encore fixé. Il devrait l’être lors de la prochaine réunion à Lourdes en avril 2020. Seules les victimes pour qui les faits sont prescrits pourront bénéficier de cette indemnisation. Les associations de victimes ont regretté qu’une véritable indemnisation, gérée par une instance indépendante, n’ait pas été mise en place.

133e féminicide – enquête ouverte par l’IGGN. Sylvia Walter, 40 ans, est décédée dans les bras de sa fille, dimanche 10 novembre, suite à des coups de couteau, vraisemblablement portés par son mari. La femme avait déjà porté plainte en octobre 2019 contre son mari pour « disputes et violences légères » ainsi que « menaces de dégradations ». La fille de la victime a accusé les gendarmes d’avoir été trop lents pour intervenir. Une enquête a été ouverte par l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN). Le journal Le Monde a mobilisé une douzaine de journalistes depuis le mois de mars 2019 pour enquêter sur les féminicides. Selon eux, une grande partie de ces meurtres pourraient être évités si la France s’en donnait les moyens.

Les réacteurs de la centrale de Cruas arrêtés après un séisme dans la Drôme. Lundi 11 novembre, un séisme de magnitude 5,4 s’est produit près de Montélimar, dans la Drôme. L’annonce a été faite par le Bureau central sismologique français (BCSF) de Strasbourg. Ce tremblement de terre a fait quatre blessés dont un grave après la chute d’un échafaudage. Suite à ce séisme, EDF a décidé d’arrêter les trois réacteurs en marche de la centrale de Cruas, pour procéder à des contrôles complémentaires et préventifs. Le redémarrage des réacteurs est prévu dans la première quinzaine de décembre. 

LOISIRS

Décès du cycliste Raymond Poulidor. Surnommé « L’éternel second », Raymond Poulidor est décédé, mercredi 13 novembre, à l’âge de 83 ans à Saint-Léonard-de-Nablot (Haute-Vienne). Le cycliste n’a jamais réussi à gagner le Tour de France ni à porter une seule fois le maillot jaune. Raymond Poulidor, dit « Poupou », a connu son heure de gloire en Espagne, où il a remporté la Vuelta en 1964 pour sa première participation avant de terminer second l’année suivante. Le cycliste pouvait se targuer d’un beau palmarès, avec de multiples médailles d’argent sur de nombreuses compétitions.

La France remporte la Fed Cup de Tennis à Perth, en Australie. C’est la troisième la de son histoire, après 1997 et 2003. Ce succès a été acquis par 3 points à 2, dimanche 10 novembre, au bout du suspense, face à l’Australie. A égalité (2-2) avant le double décisif, les Françaises Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, ont dominé la paire Ashleigh Barty (numéro 1 mondiale en simple) et Samantha Stosur (6-4, 6-3) en finale. Emmenées par Julien Benneteau, les Bleues ont donc remporté la dernière Fed Cup avant la réforme de la compétition qui change de format en 2020, comme l’a fait la Coupe Davis en 2019,

L’équipe de France de football qualifiée pour l’Euro 2020, jeudi 14 novembre. Elle était qualifiée dès le coup d’envoi, grâce au nul entre la Turquie et l’Islande un peu plus tôt dans la journée. Avec sa victoire 2 buts à 1 face à la Moldavie, l’équipe de France a pris la tête du groupe H.

Tony Parker a rejoint le panthéon des Spurs. Après avoir disputé 1 198 matches avec les Spurs (San Antonio), Tony Parker, 37 ans, a vu son maillot retiré par l’équipe des Spurs ; Le numéro 9 ne sera plus porté par aucun joueur, il est désormais suspendu au plafond de l’AT&T Center. Premier Français à s’être fait un nom aux Etats-Unis, Tony Parker, surnommé « TP », a été couronné de quatre titres de champion de NBA (2003, 2005, 2007, 2014). « Merci, San Antonio. Ça fait du bien d’être à la maison. Ici, ce sera toujours la maison pour moi. C’est très émouvant », a déclaré le joueur, lors de la cérémonie, lundi 11 novembre, date choisie pour sa symbolique historique. Lors de la cérémonie, des messages de ses compatriotes français Zinédine Zidane, Kylian Mbappé ou encore Teddy Rinner ont été diffusés pour le féliciter.

Suite et fin de l’attribution des prix littéraires. 2019 est l’année de la consécration pour Karine Tuil. D’abord lauréate du prix Interallié, elle a également reçu, jeudi 14 novembre, le Goncourt des lycéens. Souvent nommée (cinq fois) mais jamais récompensée, elle a obtenu le prix tant convoité pour son roman Les Choses humaines. D’après une étude GFK pour la revue Livres Hebdo, entre 2014 et 2018, le Goncourt des lycéens s’est écoulé, en moyenne, à 31 400 exemplaires. Le prix Wepler-Fondation qui récompense la littérature contemporaine a été décerné cette année à Lucie Taïeb pour son roman Les Echappées. Elle a succédé à Nathalie Léger et son roman, La Robe blanche. Quant à Bruno Remaury, il a reçu la mention spéciale du jury Wepler pour Le Monde horizontal.

FPX remporte la finale du mondial de League of Legends face à G2 Esport. Dimanche 10 octobre 2019 avait lieu la finale des « worlds », le Championnat du monde du jeu vidéo League of Legends (LoL). Ce match se déroulait à l’AccorHotels Arena à Paris et opposait l’équipe chinoise FunPlus Phoenix (FPX) à l’équipe européenne G2 Esport. La rencontre a tourné rapidement à l’avantage de FPX qui n’était pas favori, mais qui a pourtant écrasé G2 Esport 3 manches à 0. Une désillusion pour l’équipe européenne qui s’est inclinée pour la deuxième année consécutive en finale du Mondial. Les 16 000 places pour l’événement s’étaient vendues en moins de onze minutes le 16 septembre, créant le chaos dans l’organisation. Les pics d’audience ont atteint les 3,7 millions de streamers.

Le CSA condamné à verser 1,1 million d’euros à C8. Le Conseil d’Etat a condamné le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), le 13 novembre 2019, à verser 1,1 million d’euros à C8, la chaîne du groupe Canal+. Victoire en demi-teinte pour C8 qui réclamait 4,1 millions d’euros de réparation. Pour rappel, en juin 2017, le CSA avait sanctionné l’émission phare de la chaîne « Touche pas à mon poste ! » (TPMP). L’animateur Cyril Hanouna avait fait croire à Matthieu Delormeau, l’un de ses chroniqueurs, qu’il avait tué quelqu’un avant de lui faire endosser la responsabilité. Le CSA avait qualifié cet acte « d’humiliation » et avait suspendu la diffusion des publicités pendant l’émission, durant une semaine.

Pin It on Pinterest