Ces Rattrapages de l'actu ont été réalisés par les étudiants de la promotion Albert Londres d'e-médias Institut, l'école de journalisme d'Aix en Provence.

 

Testez-vous sur l'actualité de la semaine passée ! Faire le quiz de l'actu du 30 mars au 5 avril.

 

FRANCE

 

L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a reconnu, mardi 2 avril sur son blog, posséder un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années. Il a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale par Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, les deux juges en charge de l'affaire. Après plusieurs semaines de mensonges et sa démission le 19 mars, ses aveux ont fait l'effet d'une bombe. François Hollande, avant son voyage officiel au Maroc, s'est exprimé le 3 avril et a expliqué qu'il avait pris "acte avec grande sévérité des aveux de Jérôme Cahuzac, qui a commis une impardonnable faute morale en niant les faits".

Le président de la République a alors annoncé que plusieurs mesures seraient prises. L'indépendance de la justice sera renforcée par la réforme du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), qui devrait être votée cet été. Un projet de loi, prévu dans les prochaines semaines, renforcera la lutte contre les conflits entre les intérêts publics et les intérêts privés ainsi que le contrôle sur les patrimoines des ministres et parlementaires. Enfin, tous les élus qui ont été condamnés pénalement pour fraude fiscale ou corruption seront interdits de tout mandat public. Du côté de l'opposition, Marine le Pen, présidente du FN, a demandé la dissolution de l'Assemblé nationale ainsi que la démission du gouvernement. Quant à Jean-François Copé, président de l'UMP, il souhaite la démission du Premier ministre Jean-Marc Ayrault afin de retrouver "un minimum de sérénité". Beaucoup s'interrogent sur le fait de savoir si l'exécutif a eu connaissance de l'existence de ce compte avant les aveux du 2 avril – ce que François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont nié. L'affaire a éclaté en décembre, quand Mediapart a annoncé détenir des documents sonores sur l'existence d'un compte secret du ministre du Budget. Le ministre n'avait depuis cessé de nier les faits. Jérôme Cahuzac risque jusqu'à cinq ans de prison et 375 000 euros d'amende.

 

Le Monde a révélé jeudi 4 avril, dans le cadre de l'enquête internationale "Offshore Leaks", que Jean-Jacques Augier, trésorier de François Hollande pendant sa campagne présidentielle de 2012, était actionnaire de deux sociétés domiciliées aux îles Caïman, un paradis fiscal. Le 5 avril on apprenait que deux banques françaises, BNP Paribas et le Crédit agricole aurait supervisé la création de nombreuses sociétés offshore pour le comptes de clients désireux d’échapper au fisc.  L’opération "Offshore Leaks" est menée conjointement par trente-six médias internationaux et l’ICIJ (le consortium international des journalistes d'investigation). Les informations obtenues par l’ICIJ proviennent d’anciens salariés d’entreprises financières offshore, qui leur ont fourni près de 2,5 millions de documents. Pour exploiter cette mine d’information, le consortium a noué des partenariats avec Le Monde et 35 autres médias internationaux. Cette enquête à l’échelle planétaire a permis de révéler l’identité de nombreuses personnes et entreprises suspectées de pratiquer l’évasion fiscale.


 

 

Le domicile et les bureaux de Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, ont été perquisitionnés jeudi 4 avril dans l’affaire dite des sondages de l’Elysée à la demande du juge Serge Tournaire. Cette visite a été exécutée dans le cadre de l'enquête sur l'affaire des sondages commandés par l'Elysée sous son quinquennat entre 2007 et 2012, au cours duquel l’ancien chef de l’Etat aurait acheté des sondages à son "ami" Patrick Buisson, sur le compte de l’Elysée. Au centre de l’intérêt du juge, une convention signée en 2007 avec l’ex-directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Elysée sans appel d'offres. A l’époque, un rapport de la Cour des comptes s'était déjà étonné que ce cabinet puisse facturer ses études à l'Elysée sans le moindre contrôle. Le magistrat a fait saisir tous les dossiers relatifs aux études d’opinions.

 

L’autopsie du corps du jeune candidat de Koh-Lanta décédé au premier jour de tournage de l’édition 2013 du jeu de TF1 a révélé la présence de produits dopants dans son organisme. Dix jours après la mort du candidat, le Dr Thierry Costa, 38 ans, médecin de l’émission s’est donné la mort le lundi 1er avril en laissant une lettre publique où il explique se sentir "sali" dans l’affaire de la mort du candidat. Les vidéos du tournage ont été déposées mardi au service de police chargé de l’enquête. Sportif et grand amateur de musculation, Gérald Babin s’est effondré le 22 mars sur une plage du Cambodge lors de "l’épreuve de la corde" de la 16e édition de la célèbre émission de télé-réalité diffusée par TF1.

 

Le dimanche 31 mars était la date butoir pour les communes du territoire français pour choisir la date d’application de la réforme des rythmes scolaires. Cette réforme du ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, prévoit le passage d’une semaine de cours de quatre jours à quatre jours et demi et l’organisation par les municipalités d’activités pédagogiques supplémentaires dirigées par des animateurs. Le manque de moyens financiers et de temps pour former ces animateurs ont conduit 77,7% des communes à choisir de n’appliquer cette réforme qu’à la rentrée 2014. Parmi les municipalités récalcitrantes, on trouve notamment Lille, Lyon ou Montpellier.

 

Dans un rapport établi, lundi 1er avril, Bertrand Fragonard, président du haut conseil de la famille propose une révolution dans la politique familiale. Cette dernière menée puis abandonnée par Lionel Jospin en 1998, a pour objectif de réaliser des économies dans le budget de l’Etat. Le rapport Fragonard vise la mise en place de 2 seuils de revenus. A partir du premier seuil les allocations deviendraient dégressives au fur et à mesure qu’augmentent les revenus des foyers. A partir du second serait divisé par quatre le montant le des allocations par rapport à leur valeur d’origine. Plusieurs scénarios ont été pensés en fonction des économies voulues, le gouvernement espère obtenir entre 500 millions et 1.5 milliards d’euros d’économies. Deuxième mesure phare, le rapport engage un durcissement du quotient familial, il pourrait passer de 1 750 euros par demi-part, voire 1 500 euros contre 2 336 euros en 2012. Environ un million de foyers y perdraient.

 

Depuis jeudi 4 avril, Christiane Taubira, garde des Sceaux, défend le texte du projet de loi sur le mariage pour tous, devant le Sénat. Les débats doivent durer jusqu’au 12 ou 13 avril. Prés de 280 amendements et 3 motions de procédures ont été déposées par l’UMP pour repousser l’adoption du texte. Le projet de loi a été adopté à l’Assemblée nationale le 12 février après plus de quinze jours de débats mouvementés et l’examen d’environ 5 000 amendements. Le vote au Sénat s’annonce compliqué, alors que la gauche ne dispose que de six voix de majorité et que quelques abstentions sont attendues dans ses rangs. Le même jour, environ 3 000 personnes ont manifesté contre le mariage pour tous, à proximité du Palais du Luxembourg.

 

Le débat autour de la taxe à 75% a été relancé suite à l'intervention télévisée de François Hollande, jeudi 27 mars sur France 2. Matignon compte en effet appliquer la taxe aux entreprises qui versent un salaire supérieur à un million d'euros à leurs employés, et non aux employés eux-mêmes. En conséquence de quoi les clubs de football pourraient être concernés. Une mauvaise surprise pour Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF) qui assurait pourtant avoir eu la confirmation de Jean Marc Ayrault en personne, que les clubs de foot seraient épargnés en raison de leur statut de PME. Les professions libérales, les artistes ainsi que les indépendants, n'étant pas salariés, seront quant à eux exemptés même si Bercy réfléchit à de possibles aménagements.

 

La raffinerie Petroplus, menacée depuis janvier 2012 de fermeture définitive, pourrait finalement être reprise. Les administrateurs judiciaires ont transmis mardi 2 avril deux dossiers au tribunal de commerce de Rouen. Des dossiers jugés recevables, portés par les groupes panaméen NetOil et libyen Murzuq Oil qui devraient être examinés dans les prochains jours. Une décision plébiscitée par les syndicats qui, si elle était approuvée par le tribunal de commerce, sauverait les 470 employés du licenciement. Depuis le dépôt de bilan, une dizaine de dossiers avaient déjà été proposés par des sociétés privées, mais aucun d'entre eux n'avait jusqu'ici été retenu.

 

Le sénateur PS et président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, a été placé en garde à vue mardi 2 avril dans le cadre du dossier 'Guernica', avant de faire un malaise et d'être admis à l'hôpital de la Timone à Marseille. Le dossier "Guernica" porte sur des marchés publics présumés frauduleux dans lequel son frère, Alexandre Guérini est également suspecté. Le juge Duchaine, qui instruit cette affaire pour le Parquet de Marseille, estime qu'elle revêt un "caractère mafieux". Jean-Noël Guérini avait vu son immunité parlementaire levée au mois de mars 2012  afin que la justice puisse l'entendre dans ce dossier mais également dans d'autres affaires pour lesquelless il a déjà été mis en examen.

 

Le Pakistan a expulsé vers la France trois apprentis djihadistes français présumés, qu'il détenait depuis dix mois. Soupçonnés d'être passés par des camps d'entraînement d'Al-Qaïda, ils ont été placés en garde à vue dès leur arrivée. Ils avaient été arrêtés fin mai 2012 en compagnie de Naamen Meziche,  également d'origine française, considéré par les services secrets occidentaux et pakistanais comme "un important cadre d'Al Qaïda potentiellement dangereux". Toujours détenu au Pakistan, il est en attente d'expulsion.

 

Deux hommes, soupçonnés d'être à l'origine de l'assassinat de maître Antoine Sollacaro, bâtonnier d'Ajaccio, ont été écroués jeudi 4 avril, alors qu'un troisième avait déjà été incarcéré. L'avocat, qui avait défendu Yvan Colonna dans l'affaire de l'assassinat du Préfet Erignac avait été abattu au volant de sa voiture le 16 octobre dans une station-service d'Ajaccio. André Bacchiolelli et Mickaël Ettori ont été mis en examen pour "assassinat en bande organisée", "association de malfaiteurs" et "recel de vol en bande organisée". Le troisième homme – Pascal Porri – est lui seulement poursuivi pour les deux derniers motifs. Depuis le 27 mars, pas moins de 11 personnes ont été arrêtées en Corse et sur le continent pour leur lien présumé avec cette affaire.

 
Le dessinateur Fred, Frédéric Othon Aristides de son vrai nom, est décédé mardi 2 avril. Agé de 82 ans, cofondateur du magazine satirique mensuel Hara-Kiri, il est l'un des plus grands créateurs de l'histoire du 9ème art. Sa mort coïncide avec la sortie de son ultime album, Le Train où vont les choses… (Dargaud), dernier épisode des aventures de Philémon, le jeune homme à la marinière, qui a fait son succès.

 

Jean-Luc Martinez, 49 ans, agrégé d'histoire et conservateur général du patrimoine, prendra la succession d’Henri Loyrette à la direction du Musée du Louvre. Mercredi 3 avril, le Conseil des ministres a tranché en faveur du directeur du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, bien que la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti, ait favorisé le choix d’une figure féminine à ce poste telle que Sylvie Ramond, directrice du Musée des beaux-arts de Lyon. L’ancien président-directeur du musée, Henri Loyrette, devrait quitter ses fonctions le 14 avril. Le Louvre est le musée le plus visité au monde, totalisant près de 10 millions de visiteurs par an. Le nouveau directeur entrera en fonction en temps de contexte budgétaire tendu. Le développement du Louvre et l’achèvement du Louvre Abu Dhabi dont l’ouverture est prévue en 2015 figurent parmi ses priorités.

 

Un incendie a ravagé, samedi 30 mars, un immeuble d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), tuant trois personnes et en blessant une dizaine. La nuit des faits, des résidents ont évoqué "une violente dispute". L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de Paris. La même nuit, le feu a dévasté une maison à Saint-Quentin (Aisne). Réalisant que son domicile était en flammes, le père de famille a sauté du premier étage. Mais ses cinq enfants de 2 à 10 ans sont morts asphyxiés. Le quadragénaire était interrogé mardi par la police. En attendant le rapport du laboratoire de la police scientifique prévu pour vendredi, la préfecture privilégie la piste de l'accident.

 

 

MONDE

 

Nouvelle escalade des tensions dans la péninsule coréenne : la Corée du Nord a de nouveau menacé les États-Unis d'une attaque militaire et nucléaire jeudi 4 avril. Face à ces provocations, les Américains ont pris une série de mesures préventives. Ils ont amarrés sur la côte Est de la Corée du Sud des navires de guerre, tous dotés de missiles et radars pour se protéger de toute éventuelle attaque. La veille, Pyongyang avait bloqué l'accès au complexe de Kaesong, zone industrielle de coopération entre les deux pays et symbole d'une entente fragile entre les deux Corées. Le 30 mars, le régime de Kim Jong-Un avait annoncé être en état de guerre avec son voisin du sud.

 

Six semaines après le scrutin législatif des 24 et 25 février, renouvelant le Parlement d'Italie, le gouvernement n’est toujours pas formé puisqu’aucun consensus n’a pu être dégagé. La victoire de la coalition de gauche à la chambre basse avait incité le président de la République, Giorgio Napolitano a confié la formation du nouveau gouvernement à son leader, Pier Luigi Bersani. En revanche, au Sénat, le Parti démocrate devait pour obtenir une majorité former une alliance avec le Peuple de la liberté de Silvio Berlusconi ou le mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo. Devant l’échec du leader de gauche, la tâche de remédier à cette crise politique a été déléguée par Giorgio Napolitano, le 30 mars, à un groupe de dix experts – exclusivement masculins – parmi lesquels des personnalités comme le chef de l’Autorité de la concurrence ou encore un dirigeant de la Banque d’Italie, pour élaborer un programme minimum commun susceptible d’être accepté par tous les principaux partis. Deux groupes de travail ont ainsi été formés : le premier est chargé des réformes institutionnelles et le second des questions économiques.

 

Le juge espagnol José Castro a appelé, mercredi 3 avril, la fille cadette du roi Juan Carlos, Cristina à témoigner dans le cadre de l’affaire "Noos", qu’il instruit depuis 2010. Pour la première fois, un membre de la famille royale espagnole devra donc répondre devant la justice, le 27 avril. "Noos", une fondation sans but lucratif présidée par Iñaki Urdangarin, son époux, entre 2004 et 2006 et dont l’infante Cristina était membre du conseil d’administration, est suspectée d’avoir permis des détournements de fonds publics. La famille royale est depuis quelques années, au centre de polémiques et de scandales qui ont affaibli la monarchie dans ce pays.

 

Mardi 2 avril, la crise chypriote a connu un nouveau rebondissement. Le ministre des Finances, Michalis Sarris, a annoncé sa démission après quatre semaines au sein du gouvernement et tout juste après avoir conclu un accord avec les créanciers internationaux de l’île. Son départ serait motivé par sa volonté de laisser le champ libre à l’enquête, lancée par le président Nicos Anastasiades et censée identifier les responsables de la crise que traverse le pays. Ces enquêteurs, nommés par le Conseil des ministres, vont disposer d’un mandat "clair et large".  L’ancien ministre des Finances a été en 2012 le patron de la deuxième banque du pays, Laïki, qui est à présent en faillite. Michalis Sarris est actuellement remplacé par la ministre du Travail, Haris Gerogiades. Les titulaires de comptes dépassant des dépôts de plus de 100 000 euros auprès de la plus grande banque de Chypre, Bank of Cyprus, pourraient enregistrer des pertes plus importantes que ce qui avait été annoncé préalablement dans le cadre du plan de sauvetage. Le pourcentage à déduire pourrait aller jusqu’à 60%, même si la Banque Centrale a indiqué que la décision finale serait rendue dans quatre-vingt-dix jours.

 

De violents combats ont opposé, dimanche 31 mars, l'armée malienne, soutenue par des Français et des djihadistes dans le centre ville de Tombouctou (Mali). Deux jours de combats, malgré une relative et courte accalmie, menés dans le cadre d'une opération de ratissage qui visait à déloger les terroristes infiltrés dans la ville depuis 3 mois. Selon un bilan provisoire, un soldat malien, un civil nigérian et 8 terroristes ont été tués en l'espace de 24h.

 

Infectée par la souche H7N9 de la grippe aviaire, une sixième personne est morte jeudi 4 avril en Chine, dans l'Est du pays. Après avoir lancé dans un premier temps, des abattages localisés de volailles, les autorités de Shanghai ont décidé de renforcer les mesures de sécurité en fermant les marchés aux volailles de la ville, pour tenter d'enrayer la propagation du virus. Mercredi 3 avril, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) tempérait tout de même la situation, en écartant le risque d'une pandémie en l'absence de transmission de l'homme à l'homme.

 

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté, mardi 2 avril, le premier traité sur le commerce international des armes classiques (ni chimiques, ni nucléaires). Ces armes représentent un chiffre d’affaires d’environ 80 milliards de dollars par an. La résolution ouvrant le traité à la signature a été adoptée par 154 voix pour, trois contre (Syrie, Corée du Nord et Iran) et 23 abstentions, parmi lesquels les principaux exportateurs (la Russie et la Chine) et les principaux acheteurs (Egypte, Inde et Indonésie). Le texte de 15 pages porte sur tous les transferts internationaux (importation, exportation, transit), sans toucher aux législations nationales sur l'acquisition et le port d'armes. 

 

Jeudi 4 avril se sont ouvertes les négociations entre les pays du groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU plus l’Allemagne) et Téhéran sur le programme nucléaire iranien. L’Iran est suspectée de chercher à fabriquer l’arme atomique en se cachant derrière son programme nucléaire civil. Les négociations qui se déroulent à Almaty au Kazakhstan devraient se tenir jusqu’au 6 avril. L’Iran souhaite que les grandes puissances reconnaissent son droit au nucléaire alors que ces dernières exigent l’arrêt du programme iranien d’enrichissement d’uranium et l’exportation d’environ 20% de son stock actuel. A la précédente rencontre en février la communauté internationale avait proposé en échange de diminuer certaines sanctions, notamment dans le domaine de l’or et de la pétrochimie, qui handicapent l’économie iranienne.

 

Le mardi 2 avril, au lendemain de la réélection de Khaled Mechaal, le service pénitentiaire israélien a confirmé la mort de Maisara Abou Hamdiyeh, cadre des forces de sécurité du mouvement nationaliste Fatah emprisonné depuis 2002. La nouvelle de sa mort a provoqué dans la matinée des affrontements à Hébron dans le Sud de la Cisjordanie et dans au moins quatre centres pénitentiaires israéliens. En représailles, une coalition de groupes salafistes a tiré une roquette vers Israël. Le dernier tir remontait à plus d’un mois, lors de la visite d’Obama en Cisjordanie. Israël a riposté par un raid aérien sur Gaza, le premier depuis la trêve signée en novembre.


 

Le célèbre humoriste égyptien Bassem Youssef, accusé d'avoir insulté l'islam et le Président Mohamed Morsi, a été libéré dimanche sous caution après un interrogatoire. Arrêté samedi, il a été relâché dans l'attente des résultats de l'enquête. Le cardiologue devenu comédien s'était moqué du mauvais anglais du Président lors de sa visite à Berlin, et avait tourné en dérision le rituel de la prière au cours de son émission satirique hebdomadaire : « Al-Bernameg ». Ces condamnations suscitent la polémique chez de nombreux artistes et journalistes égyptiens qui craignent de perdre  leur liberté d’expression sous l’ère Morsi.

 

En pleine affaire Cahuzac, le président François Hollande a entrepris une visite officielle au Maroc mercredi 3 avril et jeudi 4 avril afin de consolider les relations avec son premier partenaire économique du Maghreb. Le chef de l’Etat, accompagné d’une soixantaine de patrons et huit ministres, conclut sa première journée à Casablanca par la signature d'une trentaine d’accords et de contrats privilégiant les domaines du transport, du traitement de l’eau, des énergies renouvelables et de l’agroalimentaire. François Hollande défend le projet d’une "colocalisation', sorte de partenariat permettant de générer des emplois dans les deux pays. A la suite des entretiens avec le chef du gouvernement islamiste Abdellilah Benkirane, le président français a prononcé un discours devant le Parlement visant les grands sujets actuels tels que le Mali, les printemps Arabes, la Syrie et les processus de paix au Proche-Orient.  

 

Le Sénat uruguayen a adopté mardi 2 avril le mariage homosexuel à une large majorité (23 voix sur 31). L’Uruguay devient après l’Argentine (2010) le second pays d’Amérique Latine à autoriser le mariage entre deux personnes de même sexe.

 

Samedi 30 mars, les médecins ont annoncé l’amélioration de l’état de santé de l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela. Agé de 94 ans, il a été hospitalisé pour une infection pulmonaire chronique, dans la nuit du 3 au 4 avril. Le nom de l’hôpital où "Madida" (nom de clan de Mandela, devenu un surnom affectueux) est soigné n’a pas été révélé, ni la date de sa sortie de l’hôpital. L’icône de la lutte anti-apartheid avait déjà était hospitalisé pour une infection pulmonaire à Pretoria, en décembre. Son état de santé devant de plus en plus fragile, il n’est plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football, en juillet 2010 à Johannesburg.

 

Port-Louis, capitale de l’île Maurice, a été confrontée le week-end dernier à des inondations provoquées par des pluies diluviennes faisant une dizaine de victimes dont la majorité sont mortes prises au piège dans un tunnel autoroutier menant au centre d’affaires de la capitale. Port-Louis a reçu en l’espace de deux heures 152 mm de pluie. De l’autre côté du monde, dans la ville de La Plata à 60 kms de Buenos Aires en Argentine, au moins 56 personnes ont trouvé la mort, mardi 2 avril, après la chute de plus de 400 mm de pluie. En moins de deux heures. La veille, la capitale argentine avait elle aussi été touchée par les intempéries qui ont fait au moins huit victimes.

 

Lundi 1er avril les célèbres créateurs italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana de la marque Dolce & Gabbana ont été condamnés à 343 millions d’euros d’amende pour évasion fiscale par la justice italienne. Acquittés en appel en avril 2011, la Cour de cassation avait annulé ce jugement en novembre 2011. Les voilà de nouveau condamnés pour avoir soustrait près de 840 millions d’euros au fisc. 

 

Les régions montagneuses tibétaines, connues pour leurs glissements de terrain, ont fait plus de 80 victimes parmi les mineurs travaillant pour une compagnie minière chinoise. Le samedi 30 mars, 36 heures après l’intervention des secours, les chances de retrouver des survivants étaient déjà minces. Un seul corps a jusqu’ici été retrouvé.

 

 

SPORTS

 

Le quart de finale aller de la Ligue des Champions, PSG-Barcelone, a permis, le 2 avril, à Canal + de battre son record historique d'audience, tous programmes crypté confondus, avec 3,742 millions de téléspectateurs.  Avec ce match nul (2-2), le PSG préserve ses chances de qualification pour les demi-finales. Le 10 avril, au Camp Nou, les Parisiens devront s’imposer ou obtenir un match nul de plus de 2 buts.Cependant le FC Barcelone envisagerait de porter réclamation auprès de l'UEFA pour les erreurs d'arbitrage de l'Allemand Wolfgang Starck pendant le match. Dans le collimateur du club catalan, l'oubli du hors jeu d'Ibrahimovic sur le premier but parisien. Le Real Madrid, a lui, assumé son statut de favori en battant largement Galatasaray (3-0) mercredi 3 avril à domicile. Le Bayern Munich a dominé lui aussi la Juventus (2-0), infligeant à la "Vieille dame" sa première défaite du tournoi en quarts de finale. Et enfin, le Borussia Dortmund a dominé Malaga sur son terrain mais sans marquer (0-0), un résultat cependant favorable pour les Allemands en attendant le match retour mardi prochain.

 

Chelsea,Benfica et Fernerbahçe ont réussi leur quart de finale aller de la Ligue Europa de football en s'imposant face à Rubin Kazan (3-1), Newcastle (3-1) et la Lazio de Rome (2-0), le 4 avril. Le quatrième match s'est terminé sur un match nul 2-2 concédé par Tottenham à domicile face au FC Bâle. C'est la première fois que trois formations anglaises se retrouvent à ce niveau de la compétition. Les matches retour auront lieu le 11 avril.

 

Ce vendredi 30 mars, trois des sept joueurs montpelliérains inculpés l’année dernière dans l’affaire des paris supposés, parmi lesquels l’ex-meilleur joueur du monde Nicola Karabatic, Issam Tej et Dragan Gajic, ont vu leur suspension annulée par le jury d’appel de la FFHB (Fédération Française de Handball). Les quatre autres joueurs éclaboussés par l’affaire ont écopé de la part du même tribunal de six matchs de suspension dont deux assortis d’un sursis. De plus les pénalités financières du club ont été annulées. L’instruction pénale est, elle, toujours en cours au TGI de Montpellier.

 

L'Ecossais Andy Murray, vainqueur dimanche 31 mars du tournoi Masters de Miami, a délogé le Suisse Roger Federer de la deuxième place du classement ATP publié lundi 1er avril. Murray est désormais le dauphin du n°1 mondial, le serbe Novak Djokovic. Roger Federer (3e) et Raphaël Nadal (5e) avaient fait l'impasse sur le tournoi de Miami. C'est la première fois depuis le 10 novembre 2003 que ni le Suisse ni l'Espagnol n'occupent l'une des deux premières places au classement mondial.

 

Le coureur cycliste Fabian Cancellarra a remporté la 97e édition du Tour des Flandres dimanche 3 avril à l'issue d'une course très fermée, le Suisse ne lâchant ses deux derniers compagnons qu'à la toute fin de la course. Il a ainsi remporté son deuxième Tour des Flandres après sa victoire en 2010. Le Belge Tom Boonen, lui, n'aura pas réussi à remporter l'épreuve une quatrième fois, chutant et abandonnant dès la première heure de course.

 

Testez-vous sur l'actualité de la semaine passée ! Faire le quiz de l'actu du 30 mars au 5 avril.

Retrouvez aussi :

 

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

 

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

 

-->

Pin It on Pinterest

Share This