(Des étudiants algériens protestent sur la place d’Armes d’Oran, le 26 février, contre la volonté du président Abdelaziz Bouteflika de se présenter pour un cinquième mandat. Crédit : STRINGER / AFP)

INTERNATIONAL

Les Algériens se mobilisent contre Bouteflika. Depuis le 22 février, plusieurs milliers d’algériens manifestent pour contester le cinquième mandat que brigue le président algérien, Abdelaziz Bouteflika. Des mobilisations de grande ampleur se sont tenues dans l’ensemble du pays, notamment dans le centre d’Alger où toute manifestation est officiellement interdite depuis 2001. Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, a annoncé le 10 février dans une lettre-programme à la Nation qu’il convoitait un mandat supplémentaire lors de la prochain présidentielle prévue le 18 avril. Depuis qu’il a subi un accident vasculaire cérébrale (AVC) en 2013, son aptitude à diriger le pays est remise en cause. Grand absent des événements, l’homme n’a fait qu’une brève apparition en 2018 lors de l’inauguration d’une mosquée.

Le Venezuela privé d’aide humanitaire. La crise politique se poursuit au Venezuela entre Nicolas Maduro et Juan Guaido. Respectivement président en exercice et chef autoproclamé de l’Etat, les deux hommes maintiennent le bras de fer. Depuis la ville colombienne de Cucuta, Guaido a mobilisé des aides humanitaires pour acheminer, ce 23 février, des vivres et des médicaments vers le Venezuela, via une chaîne humaine et quatre camions. C’était sans compter sur l’intervention de l’armée, ordonnée par Nicolas Maduro, forçant les camions à faire demi tour. Le ministre des affaires étrangères colombien, Carlos Holmes Trujillo, a annoncé un bilan de 285 blessés dont 255 vénézuéliens. Il met en cause l’usage de « gaz lacrymogènes et d’armes non conventionnelles ». Au terme de ces évènements, Nicolas Maduro a annoncé, le soir même, la rupture des relations diplomatiques avec la Colombie.

Réunion inédite contre la pédophilie cléricale. Un sommet contre la pédophilie dans l’Église s’est organisé à Rome du 21 au 23 février, réunissant 190 évêques du monde entier. Le pape François a souhaité les convaincre de prendre leurs responsabilités pour prévenir et lutter contre les agressions sexuelles sur les mineurs. Les victimes attendent de l’Eglise des mesures concrètes : le renvoi immédiat des agresseurs et de leur protecteurs et la fin du secret en inscrivant le nom des coupables sur un « registre public ». Une affaire que le pape François semble prendre au sérieux. Pour la première fois dans l’histoire de l’Eglise catholique,Theodore McCarrick, un cardinal américain, est retourné à la vie laïque pour des motifs d’abus sexuels sur un adolescent.

Grande-Bretagne : un Labour a « honte » du parti et démissionne. Ian Austin, député travailliste de 53 ans, a annoncé le 22 février sa démission du parti. Il dénonce l’antisémitisme qui règne au Labour. Selon lui, « le parti est plus dur envers les gens qui se plaignent d’antisémitisme qu’envers les antisémites ». Cette démission fait suite à celles de huit autres membres du parti, quelques jours avant. Les démissionnaires visent surtout Jeremy Corbyn, leader du parti, dont les positions sur le sujet manquent de clarté. En cause également, sa gestion du Brexit, malgré son avis favorable pour un second référendum. D’autre part, May accuse la démission du secrétaire d’Etat à l’agriculture, George Eustice. Cette décision est motivée par la volonté de Theresa May d’accorder aux députés la décision d’un report du Brexit, majoritairement approuvée.

Désaccord au terme du sommet Etats-Unis Corée du Nord. Le président des Etats-Unis Donald Trump et de la Corée du Nord, Kim Jong-un, se sont retrouvés pour négocier la dénucléarisation de Pyongyang. Il s’agit du second rendez-vous des deux chefs d’État, organisé à Hanoï, jeudi 28 février. Au terme de la discussion, la mésentente a porté sur les sanctions « sans précédents » à l’encontre de la Corée du Nord. Kim Jong-un en aurait ainsi exigé l’annulation, contre le démantèlement de zones nucléaires désignées par les Etats-Unis. Une demande à laquelle n’a pas accédé Donald Trump. Trump a cependant réaffirmé ses excellentes relations avec le dirigeant nord-coréen. Du côté de la Corée du Sud, la déception est palpable. L’enjeu était grand pour les voisins de Pyongyang, qui souhaitent calmer les tensions entre leur deux pays.

Tensions ravivées entre l’Inde et le Pakistan. La région du Cachemire, que se partagent les deux pays, est cible de tensions. Tout commence le mardi 26 février lorsque l’Inde annonce avoir mené des frappes contre le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed à Balakot dans le Nord du pays. Il s’agit des premières attaques aériennes indiennes menées aussi loin au Pakistan depuis 1971. Ces attaques sont une réponse à l’attentat-suicide du 14 février, revendiqué depuis par le groupe islamiste. Le bilan était de 40 morts chez les paramilitaires indiens, de leur côté du Cachemire. Le Pakistan décide de fermer son espace aérien et annonce le 27 février avoir abattu deux avions indiens et capturé un des pilotes. Les deux voisins, qui possèdent l’arme nucléaire, sont appelés au calme par la communauté internationale.

Canada : Justin Trudeau accusé d’ingérence dans une affaire judiciaire. Mercredi 26 février, l’ancienne ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould a témoigné contre le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau et 11 hauts responsables d’ingérence dans une affaire judiciaire. Ces derniers auraient fait pression sur la ministre pour qu’elle intervienne dans le dossier SNC-Lavalin et abandonne les accusations au pénal contre l’entreprise en échange du paiement d’une amende. Cette société qui emploie 50 000 personnes dans le monde entier – dont 9 000 au Canada -, est accusée de « corruption d’agents publics étrangers » et de fraude depuis 2015. Elle aurait versé 32 millions d’euros de pots-de-vin à des responsables libyens en échange de contrats entre 2001 et 2011.

Nigéria : la présidentielle rend son verdict. Le samedi 23 février les Nigérians ont été appelés aux urnes. A la suite du vote, dans la nuit du 26 au 27 février, Mahmood Yakubu, président de la commission électorale du pays, a annoncé la réélection du président sortant pour 4 ans, Muhammadu Buhari. Ancien général de 76 ans, il fait partie du Congrès des progressistes (APC). Il l’a emporté dès le premier tour avec 56% des voix. Atiku Abubakar, du Parti populaire démocratique (PDP), et principal rival du président sortant, obtient 41% des voix. L’homme de 72 ans et vice-président du pays annonce qu’il contestera les résultats devant la justice car des irrégularités ont été constatées.

Disparition du réalisateur de Chantons sous la pluie. Stanley Donen, réalisateur américain, est décédé le 21 février à l’âge de 94 ans. Il était une figure majeure de la comédie musicale américaine. Après une carrière commencé en étant professeur de danse, le réalisateur est notamment à l’origine du célèbre Chantons sous la pluie avec Gene Kelly, en 1952. Il a également réalisé Charade, avec Audrey Hepburn. Même si ses oeuvres ont moins de succès outre Atlantique, il laisse derrière lui une filmographie de près de trente films. En 2012, il s’était rendu à Paris dans le cadre d’une conférence organisée par le Forum des Images. Il y avait alors annoncé un nouveau projet de comédie musicale, qui ne verra malheureusement le jour.

Mark Hollis, chanteur du groupe Talk Talk, s’est éteint à 64 ans. Le groupe britannique avait connu un succès remarquable dans les années 1980 après des titres mémorables comme Such a shame et It’s my life, dans l’album du même nom. Très secret sur sa vie privée, le chanteur décédé lundi 25 février a fini par quitter la scène publique après son premier album solo sobrement intitulé Mark Hollis en 1998, préférant se consacrer à sa famille. Talk Talk était incontestablement un des précurseurs de la new wave et une figure majeure de la pop synthétique britannique. Le dernier opus du groupe, Spirit of Eden (1988), marque un virage dans son identité, explorant des rivages plus jazz voire classiques. Les causes de sa mort n’ont pour l’heure pas été dévoilées, si ce n’est l’évocation d’une « courte maladie ».

Le musicien André Prévins est décédé à l’âge de 89 ans. Le chef d’orchestre, compositeur et interprète germano-américain s’est éteint le jeudi 28 février. Il a quitté son Allemagne natale en 1939 avec sa famille pour fuir le nazisme et s’est installé aux États-Unis. Il a travaillé avec Hollywood en tant qu’arrangeur et compositeur ce qui lui a valu 4 Oscars (1958, 1959, 1963 et 1964). Il a aussi dirigé, en tant que chef d’orchestre, des formations de premiers plans comme le Royal Philharmonic de Londres, le New York Philharmonic ou le London Symphony Orchestra.

FRANCE

Résurgence d’actes antisémites en France. Le samedi 16 février, lors du 14e week-end de mobilisation, le philosophe Alain Finkielkraut a été victime d’insultes antisémites par des « gilets jaunes ». Des propos comme « Barre-toi, sale sioniste de merde » ont été lancés sur l’académicien par une poignée d’hommes filmés à visages découverts. Deux jours après, 92 tombes profanées ont été découvertes (notamment des dessins de croix gammées) dans le cimetière juif de Quatzenheim en Alsace. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Des rassemblements ont eu lieu dans toute la France pour protester contre cette résurgence d’actes antisémites. Emmanuel Macron a prononcé un discours devant le conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) suite à ces événements et a affirmé qu’une nouvelle définition de l’antisémitisme serait établie. Il a aussi qualifié l’antisionisme d’une des formes de l’antisémitisme.

Affaire Benalla. Le 19 février dernier, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont été placés en détention provisoire pour non-respect de leurs contrôles judiciaires. L’ex collaborateur du président et l’ancien salarié de LREM ont été mis en examen le 22 juillet dernier dans l’enquête sur les violences commises pendant le défilé du 1er mai à Paris. Suite à cela, ils avaient l’obligation de ne plus être en contact. Ils ne s’y sont pas tenu, conduisant ainsi à cette mise en détention. La commission des lois du Sénat, qui avait auditionné les deux hommes a remis un rapport accablant sur l’affaire, soulignant des « dysfonctionnements majeurs » au sommet de l’Etat. Les deux hommes sont finalement sorti de prison le 26 février, une semaine après la décision prise par un juge des libertés et de la détention.

La Suédoise Greta Thunberg mobilise les jeunes à Paris pour le climat. Vendredi 22 février à Paris, environ un millier de jeunes ont défilé aux côtés de Greta Thunberg, nouvelle figure de lutte contre le dérèglement climatique depuis son discours à la COP24 en décembre 2018. La jeune activiste incite notamment à “une grève mondiale pour le climat”. Dans le cadre d’une deuxième semaine de mobilisation, lycéens et collégiens se sont donc réunis sous un soleil inhabituel pour le mois de février afin de protester contre « l’inaction gouvernementale » en matière d’environnement. Des manifestations pour le climat se sont répandent en Europe, en Belgique, en Allemagne notamment.

Fichage des auditeurs : Europe 1 dans la tourmente. Le 24 février, le site d’information Mediapart a révélé une vaste affaire de fichage concernant 573 315 auditeurs d’Europe 1. Sexualité, origine, état de santé, ont été stockés par la radio depuis 2002. La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) avait publié en 2016 un rapport relatif à ce fichage. En plus des classiques noms, professions et numéros de téléphone, ces fiches renseignaient des commentaires, dont de nombreux explicitement injurieux : «Séropositif», «voix de vieille pédale», ou encore «accent juif tunisien». Cependant, la Cnil s’inquiète surtout de la conservation de ces données car elles ne doivent pas être conservées plus de deux ans. “Un simple avertissement a été prononcé. La justice n’a pas été saisie. La station n’a pas eu à payer d’amende”, résume Médiapart.

Les salariés de l’usine Ford de Blanquefort contraints à un plan social. L’entreprise Ford a refusé lundi 25 février la dernière offre de reprise de l’usine de Blanquefort (Gironde) proposée par Punch Powerglide , spécialisée dans la construction de boîtes de vitesse. Les 849 salariés attendent le nouveau plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la direction, qui engagerait la procédure de fermeture. Si la nationalisation temporaire est écartée, le ministre des finances Bruno Le Maire affirme que l’usine pourrait être reprise par l’État « d’ici un ou deux ans ». Le 1er mars, Emmanuel Macron a condamné le “cynisme” de l’entreprise.  Sale temps pour l’industrie française qui voit bon nombre de ses usines sur la voie de la fermeture. Le groupe Altifort abandonne le projet de reprise de l’aciérie Ascoval. Sans parler d’Alcatel qui enchaîne les plans sociaux.

Mort de Fabien Clain dans une frappe de drône. La coalition anti-État islamique a confirmé le 28 février la mort du djihadiste français Fabien Clain, visé par une frappe de drone la semaine précédente. C’est à Baghouz, au sud-est de la Syrie, dans le dernier bastion de l’État islamique (EI), que lui et son frère avaient été repérés. Ce dernier, Jean-Michel Clain, serait lui gravement blessé. Les deux hommes étaient devenus l’objectif numéro un des services de renseignement français. La voix de Fabien Clain avait été identifiée comme celle revendiquant les attentats du 13 novembre 2015. La voix de son frère apparaissait aussi dans l’enregistrement. Les deux hommes font partie des rares Français ayant accédé à de hauts postes au sein de l’EI. Ils étaient notamment en charge de la propagande.

Decathlon suspend la commercialisation du hijab. L’entreprise de matériels sportifs Decathlon a fait face à une polémique. L’enseigne créé en 1976, a annoncé mardi 26 février vouloir suspendre la commercialisation d’un « hijab » de sport. Un couvre-tête pour la course à pied souhaité à l’origine par des clientes marocaines. C’est à la suite de nombreuses menaces et d’un déferlement de haine que l’entreprise a dcidé d’abandonner le projet. La ministre de la santé Agnès Buzyn a déclaré qu’elle aurait « préféré qu’une marque française ne promeuve pas le voile ». La justice travaille actuellement pour sanctionner certains propos. A l’étranger on s’étonne d’une telle polémique et on la compare à celle de 2016 sur le burkini, un maillot de bain couvrant.

Les Pays-Bas entrent au capital d’Air France. L’État néerlandais participe depuis le 26 février au capital d’Air France-KLM, à hauteur de 14 %, soit presque autant que les 14,3 % de l’État français. La manière dont cette participation a été mise en oeuvre, vécue comme une surprise, a vivement été critiquée par la France. Aucun des autres actionnaires n’avaient été prévenus en amont. « Le gouvernement n’a pas été informé de cette décision et de sa mise en œuvre. Il appartient maintenant au gouvernement néerlandais de clarifier ses intentions », a déclaré Emmanuel Macron. De son côté, Bruno Le Maire, a été plus virulent, dénonçant des méthodes de « trader ». Le ministre de l’économie hollandais, Wopke Hoekstra, a admis vendredi 1er mars, que cette arrivée des Pays-Bas au capital d’Air France-KLM ne s’était pas déroulée de manière « orthodoxe » mais partait de « bonnes intentions ».

Karl Lagerfeld, le « Kaiser » de la mode disparaît. Le grand couturier allemand Karl Lagerfeld est mort mardi 19 février à l’âge supposé de 85 ans à Paris. Surnommé le « Kaiser » de la mode, il était le directeur artistique de Chanel depuis 1983. Tout en s’inspirant des éléments phares de la marque, il a su moderniser le style Chanel, un renouveau qui a réussi à la maison de haute-couture. Il a fait des défilés des événements incroyables. On lui doit les mises en scène spectaculaires de défilés comme le lion majestueux de sept tonnes installé au Grand Palais à Paris en 2010 ou encore la reproduction exacte d’une plage en 2018. Passé par Fendi et Chloé dans les années 1960 et 1970, il a même lancé sa propre marque en 1984. Virginie Viard, qu’il décrivait comme « son bras droit et gauche », lui succèdera à la création et Eric Pfunder à la direction artistique.

SPORT

Un tournoi des VI Nations aux couleurs des Bleu.e.s. Le XV de France a remporté, samedi 23 février au Stade de France, son premier match du tournoi des VI Nations face à l’Écosse (27-10) avec le bonus offensif. Les joueurs de Jacques Brunel renouent avec la victoire après deux défaites consécutives contre le Pays de Galles (19-24) et l’Angleterre (44-8). Les Bleus doivent encore affronter l’Irlande et l’Italie. De leur côté, l’équipe de France féminine n’a rien à envier à leurs confrères et ont surclassé l’Écosse (41-10) samedi 23 février au stadium Nord de Lille. Les Françaises, largement supérieures en mêlée fermée, n’ont eu besoin que d’une première mi-temps pour valider le bonus offensif (24-5) et remporter un second succès après trois rencontres dans ce tournoi. La France remonte ainsi à la deuxième place derrière l’Italie.

Le triomphe de Monfils. Gaël Monfils a remporté le 17 février le tournoi ATP 500 de Rotterdam. Face au suisse Stan Wawrinka, le 23e joueur mondial s’est imposé 6-3, 1-6, 6-2 en finale. Tout au long de la semaine, il a également vaincu David Goffin et Daniil Medvedev. Le joueur français remporte ainsi le huitième titre de sa carrière et le deuxième en ATP 500, après celui de 2016 à Washington. Mais ses victoires ne s’arrêtent pas là. Il est en demi-finales du tournoi de Dubaï aux Emirats Arabes Unis face à Stefanos Tsitsipas, le 1er mars. Il reste lucide : « Je suis un peu plus agressif que lui, mais il est bien plus rapide que moi sur le court. Pour gagner, il va falloir que je serve très bien. »

Ligue Europa : Rennes affrontera Arsenal. Le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue Europa, le vendredi 22 février, réserve un gros morceau au stade Rennais. Le club breton fera face au club anglais d’Arsenal. Alors que le tirage initial annonçait un match retour au Roazhon Park, l’intervention de l’UEFA a bouleversé le calendrier et conduit désormais les Bretons à Londres. Pour leur première participation à des huitièmes de finale, ils affronteront donc l’une des équipes prétendantes à la victoire. Arsenal, quatrième en Premier League, n’a plus que l’Europa League pour remporter un trophée.

Lyon résiste au Barça. Le 19 février, l’Olympique lyonnais a fait match nul (0-0) face au FC Barcelone en 8ème de finale aller de la Ligue des champions. Les Lyonnais ont tenu bon face aux multiples tentatives catalanes. Si les Barcelonais ont dominé match, Anthony Lopes, gardien de l’OL, et Léo Dubois, défenseur, ont contré les assauts de Lionel Messi, quintuple Ballon d’or. Ainsi, les chances de qualification de l’OL restent indemnes. Le match retour se jouera le 13 mars au Camp Nou, en Espagne. Ces résultats rappellent la saison 2009. À l’époque, le match aller OL-FC Barcelone s’était soldé par un nul (1-1), mais Barcelone avait étrillé Lyon par 5 buts à 2 au retour.

Les sports invités des JO. Le 21 février, les organisateurs de Paris 2024 ont donné la liste des sports invités au programme des Jeux olympiques : breakdance, escalade, surf et skateboard. Tony Estanguet, président de la commission d’organisation, a justifié ce choix : « [Il faut] se connecter aux sports qui cartonnent partout dans le monde pour apporter aux Jeux une dimension plus urbaine, plus sport de nature, plus artistique. » Mais cette sélection doit être validée par le Comité international olympique en décembre 2020, avant de s’ajouter aux 28 sports déjà programmés. Tony Estanguet l’a affirmé : « Avec Paris 2024, les spectateurs des Jeux deviennent enfin acteurs des Jeux. » Ainsi, grâce à des sports connectés et un marathon ouvert à tous, sportifs et spectateurs participeront ensemble à l’événement.

Escroquerie aux investissements immobiliers sur des joueurs. D’après les révélations dans L’Équipe, lundi 18 février, plusieurs dizaines de footballeurs se disent victimes d’une vaste escroquerie orchestrées par des intermédiaires et des conseillers en gestion de patrimoine. Le but : défiscaliser une partie des revenus. Des professionnels ayant évolué en Ligue 1 et Ligue 2, mais aussi dans des Championnats étrangers, comptent parmi les victimes. Plusieurs d’entre-eux sont toujours en activité et seraient passés par des clubs tels que le PSG, l’AS Monaco, l’OL, l’OM, Nantes, Troyes, Auxerre et Nancy. Au total, une soixantaine de pros estiment avoir engloutis près de 40 millions d’euros dans cette affaire. Selon L’Équipe, deux plaintes contre X ont déjà été déposées, il y a plus d’un an pour des faits d’escroquerie en bande organisée. Le Parquet de Narbonne a ouvert une enquête après le dépôt de plusieurs plaintes.

Foot féminin : La France s’incline devant l’Allemagne. À trois mois de l’ouverture de la Coupe du monde de football féminin en France, les Bleues se sont inclinées jeudi 28 février face à l’équipe d’Allemagne (1-0). Les Bleues ont joué pour la seconde fois de leur histoire à Laval, préfecture de la Mayenne. Les françaises, qui ont mal débuté le match, concèdent l’ouverture du score. Sur une perte de balle de Karchaoui, Schuller marque dans le but d’une Bouhanni pas exempte de tout reproches (0-1, 31e). Les Bleues poussent en fin de match pour égaliser sans y parvenir. Les Françaises étaient invaincues depuis près d’un an. Ce match permet à la nouvelle sélectionneuse allemande de commencer par une victoire. Pour Corinne Diacre, la sélectionneuse française, elle estime que « cette défaite arrive au bon moment » et qu’il va falloir continuer à travailler.

Départ de la Grande Boucle au Danemark. L’organisation du Tour de France a annoncé, le 21 février, le lieu du départ de la course pour 2021. Pour la première fois, la plus grande course cycliste du monde partira du Danemark et plus précisément de Copenhague. Elle commencera par un contre-la-montre de 13 km au cœur de la capitale danoise, puis deux autres étapes se dérouleront dans le pays. Après l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, l’Espagne, l’Irlande, le Luxembourg, Monaco, les Pays-Bas et la Suisse, le Danemark sera le dixième pays étranger à accueillir une étape du Tour de France. Son directeur, Christian Prudhomme a expliqué ce choix : « C’est l’histoire d’une rencontre entre la plus grande course cycliste du monde et la ville la plus cyclable au monde. » Pour les déplacements journaliers, Copenhague s’est effectivement tournée vers une politique de mobilité douce et pro-vélo.

Pin It on Pinterest

Share This