Demonstrators stand at the Arc of Triomphe after writing on a wall of the monument « Yellow wests will triumph » as they clash with riot police officers during a protest of Yellow vests (Gilets jaunes) against rising oil prices and living costs on the Champs Elysees in Paris, on December 1, 2018. (Photo by Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)

Cette semaine, nous avons décidé de nous concentrer sur le mouvement des gilets jaunes qui a monopolisé l’actualité nationale, afin que vous ayez en tête chacune de ses évolutions.

SEMAINE DU 30 NOVEMBRE AU 7 DÉCEMBRE

FRANCE

Le gouvernement recule pour apaiser les tensions. Après plus de trois semaines de manifestations émaillées de violences, l’exécutif tente désormais d’amortir la crise. Déviant de sa ligne ferme habituelle, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé, mardi 4 décembre, un moratoire de six mois sur la hausse de la taxe carbone, à l’origine des contestations. Dès le lendemain pourtant, l’Elysée annonce l’annulation pure et simple de cette taxe pour l’année 2019. Cette décision, qui s’ajoute au gel des tarifs de l’électricité et du gaz, est jugée insuffisante pour la majorité des gilets jaunes. Selon plusieurs de ses représentants, la colère ne faiblira pas tant que des mesures ne seront pas prises concernant le système fiscal jugé inégal et la hausse du SMIC réclamée par les contestataires.

Les contestations s’élargissent. Le mouvement des gilets jaunes continue de s’élargir avec des revendications diverses. D’abord, ils ont obtenu le soutien d’associations comme le Comité Adama. Lundi 3 décembre, les ambulanciers ont investi la place de la Concorde, protestant contre le projet de budget de la sécurité sociale 2017, entré en vigueur le 1er octobre 2018. Les transporteurs routiers se mobilisent aussi, qualifiant de « miettes » les mesures annoncées par le gouvernement. Les avocats, quant à eux, protestent contre le projet de loi de la réforme de la justice et la fusion annoncée des tribunaux d’instance et de grande instance. Enfin, les lycéens ont saisi l’occasion d’une mobilisation contre Parcoursup, qu’ils considèrent être un outil de présélection à l’enseignement supérieur, mais aussi contre la réforme du bac.

Fake news et gilets jaunes. L’AFP a fait, sur Twitter, un travail de fact-checking pour montrer les incohérences des propos tenus par certains internautes. Selon plusieurs groupes Facebook de gilets jaunes, des « policiers casseurs » voire « des mercenaires de Macron » auraient infiltrés leurs rangs pour semer le chaos. Pourtant, comme le rappelle le compte Twitter de la Police nationale, les policiers en civil intègrent régulièrement les cortèges et procèdent à des interpellations. Des vidéos ont également circulé montrant des policiers frappant des enfants. Sauf que les images datent du 29 septembre 2015 et ont été réalisées lors d’une marche pour le climat.

A l’international, les gilets jaune bénéficient d’une large couverture. Le quotidien allemand Die Zeit dénonce la déconnexion et l’élitisme d’Emmanuel Macron qui provoquerait ces manifestations. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung indique que « le pays succombe à une ‘fièvre jaune’ – sans espoir de guérison rapide ». Pour Libero, quotidien de droite populiste italien, ce sont « les restes de la crédibilité politique d’Emmanuel Macron » qui s’expriment dans les images de violences à Paris. Aux États-Unis, le Washington Post met en garde contre ces mouvements hostiles aux démocraties. Enfin, pour le quotidien irakien Al-Mada, « les manifestants à Bassorah portent des gilets jaunes et réclament des services publics » depuis 2015. Ainsi, les gilets jaunes français se sont appropriés leur symbole.

L’actrice Maria Pacôme est décédée. La grande comédienne de boulevard et de cinéma Maria Pacôme est décédée des suites d’un cancer, samedi 1er décembre, à l’âge de 95 ans. Après de nombreux succès au théâtre et à la télévision depuis le début des années 60, l’actrice avait fait un retour remarqué en 1992 dans La Crise de Coline Serreau. Son fils, François Pacôme, a publié un message sur Facebook dans lequel il appelle à « une vraie réflexion sur la fin de vie assistée, parce que là, on est très loin de la dignité et de l’humanité ».

Joseph Joffo est mort. L’auteur du livre Un sac de billes est décédé jeudi 6 décembre à 87 ans. Paru en 1973, son récit autobiographique se déroulant lors de la Seconde Guerre mondiale a traversé les générations. Il y racontait la survie de son frère et lui dans la France occupée. Avec vingt millions d’exemplaires vendus dans le monde, c’est une référence du genre. Joseph Joffo a ensuite mené une lutte contre l’antisémitisme en donnant de nombreuses conférences dans des établissements scolaires.

MONDE

Clap de fin pour l’ALENA. Au lendemain du G20 qui s’est tenu à Buenos Aires en Argentine, vendredi 30 novembre, un nouvel accord remplaçant celui du libre-échange nord-américain (ALENA) a été signé. Le président américain jugeait l’ALENA “désastreux » pour l’économie américaine, l’accusant d’avoir fait des perdre des millions d’emplois dans l’automobile. Le nouvel accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) prévoit d’inciter le Mexique à augmenter les salariés du secteur automobile, et à s’approvisionner en matériaux et composants provenant des États-Unis. Le nouveau traité doit cependant attendre d’être ratifié par le Congrès américain, et les parlements du Canada et du Mexique dans un délai de six mois.

COP 24 : institutions et pays s’engagent financièrement pour le climat. Le 2 décembre a débuté à Katowice (Pologne) la 24e conférence des Nations unies sur le climat (COP 24). Dans ce cadre, la Banque mondiale a annoncé débloquer 200 milliards de dollars entre 2021 et 2025. La moitié sera consacrée à des projets d’adaptation des pays en développement aux dérèglements climatiques. L’Allemagne a pour sa part doublé sa contribution au Fonds vert pour le climat, un outil destiné à mobiliser l’argent des pays du Nord en faveur de ceux du Sud. Elle s’élève désormais à 1,5 milliard d’euros.

Le Qatar se retire de l’OPEP. Le Qatar a annoncé son retrait de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. L’annonce a été faite à Vienne, à la réunion de l’OPEP, le 6 décembre dernier. Une décision inattendue venant d’un pays ayant participé pendant 57 ans à l’organisation. Le ministre Saad Al-Kaabi justifie ce retrait dans la volonté du pays à concentrer sa production dans le gaz liquéfié (GNL), sa première ressource. Selon certains observateurs, cette décision serait une manœuvre stratégique. En se retirant, le Qatar fait diminuer le pouvoir du chef de l’OPEP, l’Arabie Saoudite, son rival du Golf. Désormais, le Qatar peut produire du pétrole sans limitations.

MSF et SOS Méditerranée mettent un terme aux interventions de l’Aquarius. Les deux associations humanitaires ont annoncé jeudi 6 décembre la fin des activités du célèbre vaisseau. Il secourait les migrants en difficulté, en mer Méditerranée. Le bateau était amarré dans le port de Marseille depuis octobre, après avoir secouru près de 34 000 personnes en 34 mois. Les deux associations précisent dans un communiqué que les opérations de sauvetage en mer devraient néanmoins se poursuivre. Elles ajoutent être à la recherche d’un nouveau navire ainsi que d’un nouveau pavillon. D’après les deux ONG, près de 2100 personnes seraient mortes en Méditerranée depuis le début de l’année.

Manifestations en Géorgie contre l’élection présidentielle. En Géorgie, des dizaines de milliers de manifestants se sont réunis dimanche 2 décembre à Tbilissi, la capitale, pour protester contre l’élection présidentielle du 28 novembre. Avec plus de 59% des voix, l’ex-diplomate française Salomé Zourabichvili a été élue à la tête du pays. L’opposition ne veut pas reconnaître les résultats et dénonce un trucage. Elle réclame des élections législatives anticipées. La présidente est soutenue par le parti Rêve Géorgien, qui détient le pouvoir depuis les élections précédentes. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a souligné « l’utilisation abusive » des ressources de l’État pour favoriser Mme Zourabichvili, ainsi qu’une « potentielle intimidation » d’électeurs. Trois ONG géorgiennes affirment détenir la preuve que le gouvernement a imprimé de fausses cartes d’identité, pour truquer le second tour en faveur de Mme Zourabichvili.

Mexique : le nouveau président relance une enquête sur des étudiants disparus. Andres Manuel Lopez Obrador, dit AMLO, a pris officiellement la tête du pays samedi 1er décembre après sa large victoire à l’élection présidentielle du 1er juillet. Seulement quelques jours après son entrée en fonction, AMLO a annoncé lundi 3 décembre la mise en place d’une commission d’enquête concernant la disparition de 43 étudiants en 2004. Les jeunes mexicains avaient été attaqués par des policiers municipaux d’Iguala, dans l’Etat de Guerrero, au sud du pays. Un incident qui a provoqué un tollé international et déclenché des manifestations parfois violentes dans le pays. « J’espère que nous connaîtrons rapidement la vérité, que la justice se fasse et que cela devienne un exemple pour que plus jamais ne se violent les droits de l’Homme dans notre pays », a déclaré le nouveau président. AMLO a également affirmé sa volonté de réduire son salaire de moitié et de vendre son avion privé.

Sixième démission au gouvernement May. Le gouvernement de Theresa May fait face à une sixième démission. Sam Gyimah, ministre des sciences et des universités, a quitté son poste vendredi 30 novembre. Il explique ne pas soutenir l’accord sur le Brexit, signé entre le gouvernement et l’Union Européenne, le 25 novembre dernier. Après 17 mois de négociations, l’accord de divorce n’a pas convaincu M. Gyimah, en particulier ce qui concerne l’abandon du pays sur l’accès à Galileo, le système de positionnement par satellites conçu par l’Union Européenne. Cette sixième démission liée à la position du gouvernement sur le Brexit est un nouveau coup dur pour Theresa May. Le débat à la Chambre des communes sur l’accord de Brexit doit s’ouvrir la semaine prochaine. Cet accord doit ensuite être validé par un vote des députés le 11 décembre prochain. Si M. Gyimah concède que l’accord de divorce n’est pas « parfait », il appelle cependant les députés conservateurs qui menacent de voter contre le texte, à le soutenir. Selon lui, un refus de l’accord menacerait la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Le couple Netanyahou dans la tourmente. La police israélienne a recommandé l’inculpation du Premier ministre Benyamin Netanyahou et de sa femme pour corruption vendredi 30 novembre. Ces derniers seraient impliqués dans l’affaire Bezeq-Walla : le couple aurait tenté de “s’acheter” une couverture médiatique plus positive sur le site d’informations en ligne Walla News, propriété du groupe de télécommunications Bezeq. Un dossier semblable à celui du quotidien Yediot Aharonot, où le Premier ministre est accusé d’avoir tenté de s’emparer d’une couverture plus favorable en échange de faveurs gouvernementales. Une éventuelle inculpation fragiliserait davantage le chef du gouvernement qui tente de conserver son siège après la démission de son ministre de la Défense, Avigdor Lieberman.

Le 41e président des États-Unis est mort. George H.W. Bush s’est éteint à l’âge de 94 ans vendredi 30 novembre, au Texas. Un décès qui survient 6 mois après celui de sa femme, Barbara. George H.W. Bush a gouverné les États-Unis de 1989 à 1993 durant la fin de la Guerre froide. Son mandat est marqué par la guerre du Golfe et par une mauvaise situation économique du pays. En 2001, il voit son fils George W. Bush devenir président des Etats-Unis. A 93 ans, il avait battu le record de longévité d’un président américain. Après quatre jours de cérémonie et d’hommage national à Washington, l’ancien président a été inhumé en famille, près de la bibliothèque présidentielle au College Station. Son fils a fait son éloge devant Donald Trump et les anciens présidents : “ C’était un gentleman qui a rempli ses devoirs avec dignité et honneur. Et il fut le meilleur père qu’un fils ou une fille puisse avoir.”

SPORTS

Modrić devant Ronaldo et Griezmann. La cérémonie du Ballon d’or s’est déroulée mardi 3 décembre au Grand Palais à Paris. Lors de celle-ci était aussi remis le Ballon d’or féminin et le Trophée Kopa, récompensant le meilleur joueur de moins de 21 ans. C’est la première année qu’ils étaient décernés. Luka Modrić a remporté le ballon d’or devant Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann. Concernant le féminin, c’est la suédoise Ada Hegerberg qui joue à Lyon qui l’a emporté. Pour le trophée Kopa, c’est Kylian Mbappé qui l’a soulevé. Malheureusement, la cérémonie a été marquée par les propos déplacés de Martin Solveig, DJ lors de la cérémonie, qui a demandé à Ada Hegerberg si elle savait twerker. Il s’est depuis excusé mais le mal était fait.

Le boxeur américain Deontay Wilder conserve son titre. Surnommé le bombardier de bronze l’américain Deontay Wilder affrontait le colosse britannique Tyson Fury dans la nuit de samedi 1 à dimanche 2 décembre au Staples Center de Los Angeles. Wilder, champion en titre WBC des poids lourds, remettait en jeu sa ceinture. Après un combat acharné où Tyson Fury a dominé le combat malgré avoir été mis deux fois au tapis, les deux combattants se sont quittés sur un match nul, les trois juges ne réussissant pas à les départager (115-111 pour Wilder), (115-110 pour Fury) et (113-113). Une revanche entre les deux hommes devrait être organisée en 2019.

La France qualifiée pour le tour principal. Les handballeuses françaises se sont qualifiées pour le tour principal de l’Euro. Après une défaite lors du match d’ouverture, elles ont par la suite réalisé un sans faute avec des victoires face à la Slovénie (30-21) et au Monténégro (25-20). Lors de leur entrée dans le tour principal face au Danemark le 6 décembre, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont réalisé un match quasi parfait grâce notamment à une grande performance d’Amandine Leynaud avec 14 arrêts. Prochain match pour les Bleues : la Suède dimanche 9 à 15 heures.

Le Cameroun n’organisera pas la CAN 2019. La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé, lors d’une réunion à Accra (Ghana), qu’elle retirait l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 au Cameroun et celle de 2021 à la Côte d’Ivoire. Le Cameroun a payé les importants retards qu’il a accumulé dans la construction des stades, des infrastructures ou encore des routes mais aussi les problèmes sécuritaires. La CAF pourrait laisser deux années de plus au Cameroun pour organiser la CAN 2021 au détriment de la Côte d’Ivoire. La CAF va devoir trouver rapidement un successeur et cela pourrait être le Maroc.

Création d’une troisième coupe d’Europe. L’UEFA a officialisé, dimanche 2 décembre, la création d’une troisième Coupe d’Europe. Dès la saison 2021-2022, une compétition de 32 clubs, destinée à des formations de calibres inférieurs à la ligue des Champions et à la ligue Europa, sera lancée. Composée de huit groupes de quatre équipes, avant une phase finale démarrant en huitième de finale, elle permettra à son vainqueur de bénéficier d’une qualification directe pour l’édition suivante de la Ligue Europa. Comme l’a précisé un communiqué de l’UEFA, reste encore à préciser le nom de la compétition, la clef de répartition des primes de participation et la stratégie commerciale.

Mauresmo, à peine arrivée déjà partie. Amélie Mauresmo n’entraînera pas l’équipe de France de Coupe Davis mais Lucas Pouille lors de la prochaine saison. Le joueur l’a choisie pour remplacer Emmanuel Planque, son ancien entraîneur, dont il avait décidé de se séparer. Elle avait été nommée capitaine de la Coupe Davis au mois de juin 2018 pour remplacer Yannick Noah. La Fédération Française de Tennis va devoir trouver un nouveau capitaine et ce ne sera pas Julien Benneteau. Déjà en charge de la Fed Cup, il a refusé d’assumer la double casquette.

L’Équipe de France épargnée. Dimanche 2 décembre, à Dublin, a eu lieu le tirage au sort des qualifications pour l’Euro 2020 et les Bleus s’en sortent plutôt bien. Ils se retrouveront dans le groupe H avec comme adversaire principal l’Islande ainsi que la Turquie, l’Albanie, la Moldavie et Andorre. Ces qualifications auront lieu de mars à novembre 2019 et délivreront 20 des 24 billets pour l’Euro. Pour son premier match, le 22 mars prochain, l’Équipe de France affrontera la Moldavie (170e au classement FIFA). L’Euro (12 juin – 12 juillet 2020) se tiendra dans douze villes de douze pays différents.

Fin de série pour le Paris Saint-Germain. Après son nul (2-2) face aux Girondins de Bordeaux, dimanche dernier, la série de 14 victoires consécutives en championnat du PSG a pris fin. Malgré cette contre performance, le club de la capitale a profité du match nul entre Lille et Lyon (2-2) pour s’assurer le titre honorifique de champion d’automne avant la trêve hivernale. Mercredi, le PSG a enchaîné un deuxième match nul face à Strasbourg (1-1). Avec 44 points après 16 journées, le Paris Saint-Germain écrase la concurrence et compte déjà 14 points d’avance sur son dauphin lillois.

-->

Pin It on Pinterest

Share This