Des élus politiques, des journalistes, des scientifiques, des leaders d’opinion … Monsanto a fiché et classé sans leur consentement des centaines de personnes selon leur position sur le glyphosate. (Crédit: PHILIPPE LOPEZ / AFP)

France

« Fichiers Monsanto ». Sale temps pour le groupe Bayer, confronté à une nouvelle affaire Monsanto. Fin 2016, l’entreprise aurait fiché 200 personnalités, sans leur consentement et donc illégalement, a révélé France 2 mardi 7 mai. Parmi elles, des journalistes mais aussi des élus politiques comme Ségolène Royal. Le classement est établi en fonction de la relation de ces personnes avec le groupe Monsanto, différenciant les alliés des opposants, de leur opinion à propos du glyphosate et de leur degré possible d’influence. Bayer, qui a racheté pour 63 milliards de dollars Monsanto, dit avoir rompu son contrat avec l’agence FleishmanHillard ayant réalisé ces fichiers, et affirme ne pas en avoir eu connaissance au moment du rachat. Le Monde a décidé de porter plainte contre X tandis que Ségolène Royal a appelé à « nettoyer ce système de lobbying qui est parfaitement nocif ».

Procès France Télécom. Dix ans après la vague de suicides qui a touché la compagnie France Télécom, sept ex-cadres sont jugés dans un procès depuis lundi 6 mai 2019. Les premiers témoignages contre l’ancienne direction du géant de la télécommunication, et notamment contre l’ex PDG Didier Lombard, sont accablants. Dans son rapport, l’inspectrice du travail chargée d’enquêter sur ces suicides, Sylvie Catala, affirme que « les atteintes à la santé mentale, l’absence de prise en compte des risques psychosociaux » sont la responsabilité de la politique voulue par la haute direction du groupe. Jugés pour « harcèlement moral » et « complicité », ils encourent un an de prison et 15 000 euros d’amende.

Grève des fonctionnaires. Une grève unanime de la fonction publique a eu lieu partout en France jeudi 9 mai 2019. L’ensemble des organisations de défense des fonctionnaires est descendu dans la rue pour protester contre le projet de réforme de la fonction publique. Le projet de loi tend à modifier le recrutement, le licenciement et la rémunération des fonctionnaires. Le gouvernement présente ces changements comme une façon de rendre l’administration « plus attractive et plus réactive », notamment avec l’augmentation de contractuels. Ces modifications devraient aider Emmanuel Macron à supprimer 120 000 postes dans la fonction publique, c’était l’une de ses promesses de campagne.

Violences policières. Une enquête a été ouverte à l’encontre de deux policiers suite à l’interpellation d’un adolescent en mars 2019. Dans une vidéo diffusée par Mediapart mercredi 8 mai, on aperçoit un adolescent menotté, la tête recouverte d’un sac blanc et maintenu contre un mur par deux officiers de police. Selon la préfecture de police, cet épisode s’est déroulé lors d’une opération visant à arrêter « en flagrant délit des auteurs d’un enlèvement-séquestration, suivi d’une tentative d’extorsion de fonds ». Le jeune homme, mis hors de cause, avait été relâché le soir même et à par la suite porté plainte. L’enquête, ouverte le 26 mars dernier, a été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), a confirmé mercredi 8 mai le parquet de Paris.

Prise d’otage à Blagnac. Mardi 7 mai 2019, un jeune homme a pris en otage quatre femmes dans un bar-PMU à Blagnac (Haute-Garonne). Elles ont toutes été libérées, dans la soirée du mardi, saines et sauves. Le preneur d’otage, un mineur de 17 ans, connu des services de police, a été arrêté à la suite de l’évènement. Il est mis en examen pour « séquestration de plusieurs otages en vue de l’exécution d’un ordre ou d’une condition», « menaces de mort sous condition», et « port d’arme de catégorie D », a précisé le procureur.

Remboursement du trop perçu de la CSG. C’est 3,7 millions de retraités qui ont été remboursés par la Caisse nationale d’assurance vieillesse, jeudi 9 mai 2019. Cette mesure rentre dans le cadre du rétropédalage fiscal annoncé par Emmanuel Macron à la suite de la crise des gilets jaunes. Suite aux « mesures d’urgences », la baisse de la CSG s’applique depuis le mois de mai 2019, avec un effet rétroactif depuis le 1er janvier 2019. Les retraités concernés par ce remboursement sont ceux qui gagnent entre 1200 et 2000 euros net de pensions par mois.

Privatisation d’ADP. Le Conseil Constitutionnel a validé jeudi 9 mai le projet d’un référendum d’initiative partagé ou RIP réclamé par l’opposition afin de contrer le projet de privatisation d’Aéroports de Paris. Deux cents quarante-huit parlementaires avaient surmonté leurs divergences mi-avril pour organiser ce référendum. Le Conseil Constitutionnel a jugé la proposition des parlementaires conforme à la Constitution. Une validation qui ne signifie pas pour autant que le référendum sera tout de suite mis en place. Le projet doit en effet obtenir le soutien de 10% du corps électoral, soit plus de 4,5 millions de signataires. Aucune décision concernant la privatisation d’ADP ne sera prise durant le temps de cette procédure.

International

Accord sur le nucléaire iranien : l’Iran lance un ultimatum. Téhéran a annoncé, mercredi 8 mai, l’arrêt de plusieurs de ses engagements pris dans le cadre de l’accord sur le nucléaire iranien, notamment la limitation de ses réserves d’eau lourde et d’uranium enrichi. Le président iranien Hassan Rohani a également lancé un ultimatum aux autres pays signataires de l’accord. Si dans 60 jours, rien n’est fait pour alléger les effets des sanctions américaines visant l’Iran, ce dernier menace de rompre d’autres de ses engagements. Cette décision arrive un an jour pour jour après le retrait des États-Unis de l’accord et dans un contexte de fortes tensions. Le dimanche 5 mai, les États-Unis ont envoyé un porte-avions et une force de bombardiers au Moyen-Orient afin d’adresser « un message clair et indubitable » à l’Iran.

Quarante et une personnes sont décédées dans un crash en Russie. Un avion de ligne russe a pris feu lors d’un atterrissage d’urgence ce dimanche 5 mai. Parti de l’aéroport Cheremetivo de Moscou pour Moumansk, l’avion n’aura volé que quelques minutes. Ce dernier aurait été contraint de faire demi-tour après avoir été touché par la foudre. L’appareil, un superjet-100 qui transportait 78 personnes, a atterri en catastrophe et s’est embrasé peu de temps après avoir touché le tarmac. Les circonstances de l’accident devraient être éclaircies par l’enquête en cours. Ce crash remet sur le devant les critiques faites au Superjet 100 qui est le premier avion civil conçu par la Russie post-soviétique. Beaucoup décrié, son lancement avait d’ailleurs été terni par le crash d’un appareil en mai 2012, faisant 45 morts.

Deux journalistes de Reuters libérés en Birmanie. Mardi 7 mai, les journalistes Wa Lone et Kyaw Soe Oo de l’agence britannique Reuters ont été libérés de la prison d’Insein à Rangoun en Birmanie, après 511 jours d’incarcération. Ils ont été graciés par le président birman, Win Myint, au nom de « l’intérêt national sur le long terme ». Ils avaient tous les deux été arrêtés en décembre 2017, alors qu’ils enquêtaient sur l’exécution de paysans rohingyas par des soldats birmans dans le village d’Inn Din, et condamnés à 7 ans de prison pour « violation de secret d’État » en septembre 2018. En avril 2019, les deux journalistes ont reçu le prix Pulitzer pour récompenser leur travail.

Asia Bibi a quitté le Pakistan. Plus de six mois après avoir été acquittée d’une condamnation à mort pour blasphème, la chrétienne Asia Bibi a quitté le Pakistan. Selon son avocat, elle s’est rendue au Canada, où ses filles s’étaient réfugiées il y a quelques mois. Amnesty International a déclaré que c’était un « grand soulagement » que cette épreuve soit terminée et a ajouté qu’Asia Bibi n’aurait jamais dû être emprisonnée. L’ouvrière agricole avait été condamnée à mort en 2010, après que deux villageoises musulmanes l’ont accusée d’avoir insulté le prophète Mahomet après une dispute. Sa condamnation ayant suscité l’indignation à l’étranger, la Cour suprême pakistanaise l’avait finalement acquittée en octobre 2018.

Le pape François a adopté une législation plus stricte concernant les agressions sexuelles au Vatican. Déjà promis en février dans le sommet mondial contre la pédophilie, le texte, adopté jeudi 9 mai, devrait entrer en vigueur le 1er juin. A partir de cette date, le signalement d’agression ou d’harcèlement commis par des religieux sur des personnes mineures ou vulnérables sera obligatoire. Selon le correspondant à Rome de France Télévision, Alban Mikoczy, deux mesures sur les dix-neuf émises par le pape sont à retenir :  « La création d’un bureau où les victimes pourront venir dire ce qu’elles ont ressenti (…) et dénoncer les prêtres pédophiles. Ensuite, l’évêque devra prendre en charge ce dossier et aura 90 jours pour instruire l’affaire ». Le texte n’oblige cependant pas à signaler les agressions auprès de la justice.

« Jour du dépassement » : l’Europe a épuisé les ressources naturelles d’une année. « À partir de vendredi [10 mai], les Européens vivront à crédit. Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux, l’humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an », souligne l’ONG WWF, qui publie un rapport alarmant le 9 mai. Si l’UE regroupe seulement 7 % de la population mondiale, elle absorbe au total 20 % de la biocapacité de la Terre. À deux semaines des élections européennes, la navigatrice Isabelle Autissier, présidente du WWF France a notamment appelé les décideurs politiques à « prendre des mesures à la hauteur des enjeux ».

Jean Vanier, le fondateur de l’Arche, est mort. Le philanthrope, philosophe et théologien canadien Jean Vanier est décédé mardi 7 mai à l’âge de 90 ans à Paris. Ancien officier de marine, il s’est notamment fait connaître pour avoir fondé la communauté de l’Arche en 1964. Présente sur tous les continents, cette organisation accueille des personnes avec un handicap mental qui vivent et travaillent avec des assistants salariés et volontaires. En 2015, Jean Vanier avait reçu le prestigieux prix Templeton à Londres, décerné avant lui à Mère Teresa, au dalaï-lama ou encore à Desmond Tutu.

Sport

Football : Deux remontadas pour une finale inédite en Ligue des champions. Mardi 7 mai, dans la première demi-finale Liverpool a reçu Barcelone dans son stade d’Anfield après avoir perdu 3-0 au Camp Nou la semaine précédente. Mais les Reds, grâce aux doublés de Wijnaldum et d’Origi, ont renversé la vapeur en s’imposant 4-0 et signant un des plus beaux exploits de la compétition. Le lendemain, dans l’autre demi-finale, l’Ajax Amsterdam, après sa victoire 1-0 à l’aller, recevait une autre équipe anglaise, Tottenham. A la mi-temps, l’Ajax semblait se diriger tout droit vers la finale en menant 2-0. Mais c’était sans compter sur l’ancien Parisien, Lucas Moura, auteur d’un incroyable triplé marquant le but qualificatif du 3-2 dans les ultimes secondes. Une Ligue des Champions décidément pleine de surprise qui se conclura le 1er juin 2019 à l’Estadio Metropolitano à Madrid.

Football : Une finale londonienne en Ligue Europa. Arsenal et Chelsea ont acté l’hégémonie du foot anglais sur l’Europe jeudi 9 mai. Arsenal s’est défait brillamment de Valence, sur la pelouse valencienne, 4 buts à 2 (7-3 au cumulé des deux matchs) notamment grâce à un triplé de Pierre-Emerick Aubameyang. Les voisins des Canonniers, les Blues de Chelsea ont eu plus de mal à se défaire de l’Eintracht Francfort dans l’autre demi-finale. Sur sa pelouse, l’équipe des champions du monde Olivier Giroud et N’Golo Kanté a été accrochée, comme à l’aller 1-1. La qualification s’est donc jouée aux tirs aux buts (4-3). Les Blues iront donc défier Arsenal à Bakou (Azerbaïdjan), le 29 mai 2019.

Football : Les Lyonnaises remportent la Coupe de France. Titrées pour la treizième fois consécutive en championnat, les Lyonnaises s’adjugent aussi la Coupe de France, pour la huitième fois de leur histoire. Finaliste l’an passé face au PSG, l’Olympique Lyonnais retrouve la Coupe en disposant de Lille 3 buts à 1 en finale mercredi 8 mai 2019 à Châteauroux. Auteures du triplé (championnat, Coupe, Ligue des champions) à trois reprises (2012, 2016, 2017), les Lyonnaises pourraient récidiver le 18 mai 2019 en finale de la Ligue des champions face au FC Barcelone.

Handball : Le PSG sacré champion de France. Vainqueurs d’Aix-en-Provence (29-20) jeudi 9 mai 2019, les Parisiens sont assurés de remporter leur cinquième titre consécutif de champions de France. Nantes, dauphin du PSG, a dit adieu à la course au titre en s’inclinant face à Nîmes à domicile (33-36). Une consolation pour le club de la capitale après sa défaite prématurée en quart de finale de la Ligue des Champions face au club polonais de Kielce (60-59 à l’issue de la double confrontation), dimanche 5 mai 2019.

Badminton : Chambly conserve son titre. Quintuple champion de France en titre, le Badminton Club Chambly Oise a remporté samedi 4 mai 2019 son sixième titre consécutif. Au Palais Omnisports de Saint-Dié-des-Vosges (88), les Camblysiens ont triomphé du club francilien d’Aulnay-sous-Bois (5-4). A égalité au terme des huit matchs de la rencontre (4-4), les deux équipes se sont départagées lors du « mixte en or ». Ce titre qualifie le club de Chambly pour les championnats d’Europe des clubs (2-6 juin).

Squash : Les Françaises championnes d’Europe. Battue en finale lors des cinq éditions précédentes, l’équipe de France féminine de squash a enfin remporté son premier titre européen ce samedi 4 mai 2019. En finale, les Bleues se sont imposées face à l’Angleterre, pays hôte, deux manches à une. Dans le tableau masculin, les double tenants du titre français ont cédé leur titre aux Anglais. Les Français ont terminé la compétition à la quatrième place.

-->

Pin It on Pinterest

Share This