Logo de l'Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT)

 

Ces Rattrapages de l'actu ont été réalisés par les étudiants de l'Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT).

 

Monde

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela est décédé, jeudi 5 décembre, à Johannesburg, à l’âge de 95 ans. Mandela était considéré comme le héros de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud. En 1964, il avait été arrêté pour "haute trahison" et condamné à la prison à perpétuité. Libéré en 1990, il a reçu trois ans plus tard le Prix Nobel de la Paix avec le président sud-africain Frederik De Klerk. Mandela a été président de 1994 à 1999. Celui que l’on surnommait Madiba "aura droit à des funérailles d’Etat", a assuré Jacob Zuma, l’actuel président du pays. "Le monde a perdu l'un des vrais géants du XXe siècle", a affirmé l’acteur américain Morgan Freeman. Ce dernier avait incarné Nelson Mandela dans le film Invictus.

 

Le Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé jeudi 5 décembre, le déploiement d’une force africaine en République centrafricaine, appuyée par un millier de soldats français sur une période de douze mois. "Vu l'urgence, j'ai décidé d'agir dès ce soir, a annoncé François Hollande quelques heures plus tard. Déjà 600 militaires sont déployés. (…) Cet effectif sera doublé d'ici quelques jours, pour ne pas dire quelques heures." L’objectif est clair : faire cesser les violences contre les civils et rétablir la sécurité dans le pays. L’intervention armée, nommée “opération Sangaris”, devrait durer de quatre à six mois. Le temps de sécuriser Bangui et les principaux axes du pays, selon le ministre français de la Défense. Cette décision intervient la veille du sommet franco-africain, le 6 et 7 décembre à Paris. Invités par François Hollande, désireux de voir l'Afrique assumer sa propre sécurité, une quarantaine de dirigeants africains sont attendus à l’Elysée.

 

Le vice-Premier ministre de l'Ukraine, Sergueï Arbouzov, n'exclut pas de discuter d'élections anticipées dans des pourparlers avec l'opposition. C'est ce qu'il a confié dans un entretien à la télévision ukrainienne jeudi 5 décembre. Plusieurs milliers d'opposants manifestent depuis fin novembre. Ils critiquent le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'Union européenne et de se tourner plutôt vers la Russie. Ils réclament la démission du pouvoir en place. L'opposition est soutenue par les responsables américains et européens. La Russie dénonce quant à elle l'ingérence des pays occidentaux dans les affaires intérieures ukrainiennes.  Pour forcer le gouvernement à la démission, l'opposition a lancé un appel à la grève générale.

 

Un train de banlieue a déraillé à New York dimanche 1er décembre à 7h20, faisant quatre morts et 67 blessés. Les premiers éléments de l'enquête n'ont révélé aucun problème ou anomalie dans le système de freinage. En revanche, le train circulait à 131 km/h au moment où celui-ci a déraillé, une vitesse anormalement élevée, bien supérieure à la limite des 48 km/h imposée dans cette courbe, réputée difficile dans le Bronx. Le conducteur de 46 ans a déclaré aux enquêteurs qu'il avait "relâché son attention" et qu'il se trouvait dans un état second peu avant l'accident. Les analyses médicales n'indiquent pas de consommation de drogue ou d'alcool. L'examen des boîtes noires a montré que les freins du convoi de sept wagons n'ont été actionnés que cinq secondes avant l'accident. 150 passagers étaient à bord du train au moment de l'accident, d'après l'Autorité des transports métropolitains de l'Etat de New York.

 

Le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, a appelé la population à travailler pour la "stabilité" du pays, jeudi 5 décembre. Son 86e anniversaire devrait permettre une trêve dans les manifestations qui secouent Bangkok depuis le 30 novembre. La colère des manifestants est née d’un projet de loi d’amnistie taillé sur mesure pour permettre le retour de Thaksin Shinawatra, le frère de la Première ministre. Ancien Premier ministre, Thaksin Shinawatra a été renversé par un coup d’Etat en 2006 et s’est exilé à Dubaï pour échapper à la justice. Le gouvernement a lâché du lest, mardi 3 décembre. Mais selon la police, trois morts sont à déplorer depuis le début de la contestation.

 

La Commission européenne a infligé une amende cumulée de 1,7 milliard d'euros à six banques nord-américains et européens, mercredi 4 décembre. Ils sont soupçonnés d'avoir manipulé, entre 2005 et 2010, les taux interbancaires (taux auxquels les banques commerciales se prêtent entre elles) de la zone euro, de la City de Londres et du Japon. Parmi les banques concernées, la Deutsche Bank devra à elle seule s’acquitter d’une amende de 725 millions d’euros, la Société Générale a été condamnée à verser 446 millions d’euros et l’établissement britannique RBS devra payer 391 millions d’euros.

 

En Libye, le Parlement a voté l’application de la charia mercredi 4 décembre. Il a rappelé qu'il voulait que la loi islamique soit l'une des sources des textes de loi, des institutions et de la future Constitution. Deux ans après la mort de Mouammar Kadhafi, le pays n'a toujours pas de nouvelle Constitution. Le parlement de transition, le Conseil général national (CGN), se trouve dans une impasse, à cause des désaccords entre les camps politiques. Des élections permettront de choisir le 24 décembre les 60 membres de commissions qui seront en charge de sa rédaction. Ce comité spécial va examiner toutes les lois existantes pour  s'assurer qu'elles sont conformes au droit islamique et les modifier le cas échéant pour qu'elles respectent la charia.

 

Les votes de l'élection présidentielle au Honduras seront rééxaminés, a décidé le Tribunal électoral lundi 2 décembre. Cette décision fait suite à la demande de la candidate de gauche Xiomara Castro, l'épouse de l'ex-président, qui dénonce une "fraude". Le candidat de droite Juan Orlando Hernandez a été élu le 24 novembre avec 36,8% des voix soit huit points d'avance sur son adversaire. Plus de 5000 partisans de Xiomara Castro ont manifesté dimanche 1er décembre pour contester le résultat des élections et exiger un recompte des bulletins de vote.

 

Renault et le constructeur automobile chinois Dongfeng vont créer une coentreprise. Cette annonce est intervenue jeudi 5 décembre juste avant l'arrivée à Pékin du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault. Les deux groupes automobiles posséderont chacun la moitié des parts de la nouvelle entité, Dongfeng Renault Automotive, qui représente un investissement de 7,76 milliards de yuans (932 millions d'euros). Elle devrait produire 150 000 véhicules par an pour le marché chinois. Elle sera chargée de construire et d'assembler des moteurs. Elle pourrait à terme fabriquer des équipements.

 

La ville de Detroit s'est déclarée en faillite, mardi 3 décembre. Endettée à hauteur de 18 milliards de dollars, la ville attendait cette décision de la justice américaine depuis juillet et devra présenter un plan de relance en début d’année 2014 pour permettre la restauration des services de base.

 

La NSA intercepte les données de géolocalisation de centaines de millions de téléphones portables dans le monde, dans le cadre du projet "Co-traveler". C’est le Washington Post qui l’a dévoilé mercredi 4 décembre. Son but est de contrôler les citoyens américains même à l'étranger. Les premières révélations en octobre avaient fait état de l’espionnage par la NSA de responsables étrangers et d’une collecte de métadonnées téléphoniques (durée des appels, numéros appelés).

 

FRANCE

Deux milliards d’euros seront consacrés à la Bretagne via un Pacte d’avenir, pour faire face à la crise économique et sociale. La mesure, à l’initiative de Jean-Marc Ayrault, a été dévoilée mercredi 4 décembre. Le Pacte prévoit notamment une aide d’un milliard d’euros en faveur du secteur agri-agroalimentaire. Cette somme permettra aussi de soutenir la filière volaille, les exploitations agricoles, le logement, la transition écologique et énergétique… L’accord devrait être signé le 13 décembre. Le mouvement des bonnets rouges n’a pas tardé à réagir : "C’est de l’enfumage et une coquille vide car le Pacte n'apporte rien de plus, ou très peu, qu'un contrat de plan classique Etat-région", selon Christian Troadec, un porte-parole du mouvement.

 

La proposition de loi pénalisant les clients de prostituées a été adoptée par l’Assemblée nationale avec 268 députés pour et 138 contre, mercredi 4 décembre. Le texte doit être discuté au Sénat fin juin avant d’entrer en vigueur. Il prévoit une contravention de 1500 euros pour un achat d’actes sexuels. En cas de récidive, l’infraction deviendra un délit puni d’une amende de 3750 euros. Le texte met également en place des mesures d’accompagnement social pour celles et ceux qui veulent quitter la prostitution. Le gouvernement y consacrera 20 millions d’euros par an. La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a salué l’aboutissement d’un "long chemin semé d’embuches à chaque pas".

 

"Ils se sont mis à eux-mêmes le feu dans leurs propres caravanes ! Un gag ! Ce qui est presque dommage, c'est qu'on ait appelé trop tôt les secours !" Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens, Luc Jousse évoquait un feu au sein d’un camp de Roms, lors d’une réunion publique le 12 novembre dernier. Cette déclaration a été dévoilée par Médiapart, mercredi 4 décembre. La classe politique a condamné ses propos et SOS-Racisme a indiqué son intention de porter plainte. Luc Jousse s‘est lui défendu en évoquant "une blague un peu salace".

 

Le rapport Bailly sur le travail dominical prévoit plus de souplesse. Rendu lundi 2 décembre, il propose de faire passer le nombre de jours de travail autorisés le dimanche de cinq à douze. Il préconise également une loi afin de redéfinir les zones commerciales et touristiques autorisées à ouvrir. Le rapport envisage aussi de revoir les dérogations possibles selon les secteurs. Il avait été demandé après les problèmes rencontrés par les magasins de bricolage en Ile-de-France, au mois de septembre 2013. Jean-Marc Ayrault promet une loi courant 2014. Pour le Premier ministre, il n’y "aura pas de remise en cause de la règle du repos dominical", mais seulement une clarification.

 

La France se place au 25e rang sur 65 pays du classement éducatif Pisa, révélé mardi 3 décembre. Un recul de trois places par rapport à 2009. Le Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) évalue les compétences de jeunes de 15 ans en lecture, en mathématiques et en sciences. Etant 18e sur les 34 pays de l’OCDE, la France se situe parmi la moyenne, mais cette place ne correspond pas à son statut de 5e puissance économique mondiale. Ce résultat illustre une augmentation des inégalités entre les très bons et les mauvais élèves. La part des élèves en difficulté est passée de 16,6% à 22,4% en dix ans.

 

Le groupe Kering a annoncé la cession de La Redoute à Nathalie Balla, PDG de l’entreprise, et à Eric Courteille, un autre dirigeant. L’offre des managers, choisie mercredi 4 décembre parmi quatre propositions, comprend la reprise de La Redoute et de Relais Colis d’ici le premier semestre 2014 pour un euro symbolique. Nathalie Balla a précisé qu'elle souhaitait "limiter au maximum le nombre de licenciements". Les syndicats redoutent 700 suppressions de poste sur les 2500 que compte la société.

 

En Corse, deux casernes de gendarmerie ont été la cible d'attentats, jeudi 5 décembre peu avant 20h. Les attaques n’ont pas été revendiquées et aucune victime n’est à déplorer. À Bastia, une roquette sans charge explosive a touché la façade de la caserne. À Ajaccio, deux bombes avaient été placées à l’intérieur de la caserne. La première a explosé sous une voiture. Placée à côté d’un bâtiment, la seconde n’a pas explosé. Ces attentats interviennent une dizaine de jours après l’interpellation d’une dizaine de sympathisants nationalistes corses, dont cinq ont été mis en examen le 29 novembre.

 

Le général Paul Aussaresses est mort à l’âge de 95 ans, a annoncé le groupe parachutiste Qui ose gagne mercredi 4 décembre. Il était hospitalisé depuis plusieurs jours. La date exacte de son décès n’a pas été confirmée. Aussaresses était l’ancien responsable des services de renseignement à Alger pendant la guerre d’Algérie. Le général de l’armée française avait admis dans son livre Service spéciaux, Algérie (1955-1957), paru en 2001, avoir pratiqué la torture "tolérée, sinon recommandée" par les autorités politiques. Ces propos avaient suscité une tempête politique. Aussaresses avait été condamné en 2004 pour apologie de la torture et exclu par Jacques Chirac de l’ordre de la Légion d’honneur.

 

Sports

Suisse, Honduras et Equateur : la France connaît, depuis vendredi 6 décembre, ses adversaires pour le premier tour de la Coupe du monde de football qui aura lieu au Brésil en juin et juillet 2014. Le groupe "le plus facile parmi les huit", n'hésite pas à écrire L'Equipe. En cas de qualification pour les 8e de finale, les Bleus affronteraient une des quatre équipes du groupe F : l'Argentine, le Nigéria, la Bosnie-Herzégovine ou l'Iran.

 

Invaincus depuis 36 matchs, les joueurs du Paris Saint-Germain ont connu leur première défaite de la saison face à Evian-Thonon-Gaillard (2–0) mercredi 4 décembre. Ils n’ont donc pas égalé leur record de 37 victoires de suite datant de vingt ans (saison 1993 – 1994). Après cette 16e journée de Ligue 1, l’avance du PSG s’est réduite : 1 point sur Lille et 2 points sur Monaco.

 

Mickaël Landreau a disputé le 603e match en championnat de France de football de sa carrière, mercredi 4 décembre contre Ajaccio. Le gardien de but bastiais dépasse le record de son homologue Jean-Luc Ettori, datant de 1994 avec 602 matchs à son actif. Formé à Nantes, Landreau est notamment passé au Paris Saint-Germain et à Lille. Cette année, le gardien participe avec Bastia à la 17e saison de sa carrière. De manière symbolique, Jean-Luc Ettori avait mené l’échauffement de Mickaël Landreau avant son 602e match, joué face à Evian Thonon-Gaillard samedi 30 novembre.

 

Jean Fernandez, l’entraîneur de l’équipe de foot de Montpellier, a annoncé qu’il quittait ses fonctions jeudi 5 décembre. Arrivé durant l’été 2013 en remplacement de René Girard, Jean Fernandez fait les frais d’une première moitié de saison compliquée. Actuellement 17e au classement, Montpellier reste sur sept matchs sans victoire en championnat. "J’ai vu les joueurs et le président au sujet de ma décision d’arrêter. J’ai senti que je focalisais beaucoup de critiques sur ma personne" a expliqué Jean Fernandez. L’entraîneur montpelliérain apparaissait de plus en plus fragilisé, notamment après la sortie médiatique de Louis Nicollin. Le président du MHSC avait déclaré dimanche 1er décembre avoir "fait une connerie" en engageant Jean Fernandez.

 

Les clubs anglais de la Premiership ont annoncé jeudi 5 décembre qu'ils ne participeraient à aucune compétition européenne de rugby à l'occasion de la saison 2014-2015. C'est un casse-tête de plus dans le dossier complexe des tournois européens. En septembre dernier, les clubs anglais avaient créé la Rugby Champions Cup, leur propre projet soutenu par plusieurs de leurs homologues français et se désolidarisaient de la H Cup. En cause : les droits télévisés insuffisants. Les clubs français avaient fait de la participation anglaise une condition de leur présence dans la H Cup. Mais la Fédération française de rugby maintient la pression sur les clubs pour qu'ils restent inscrits dans la compétition.

 

Le contrat avec le groupe Canal + sur les droits de diffusion télé du Top 14 et de la Pro D2 va être résilié au terme de la saison 2013 – 2014 par la Ligue nationale de rugby (LNR). En 2011, les droits du groupe audiovisuel avaient été prolongés pour cinq saisons mais la LNR avait la possibilité de dénoncer les accords jusqu’au 31 décembre 2013. La décision a été prise lundi 2 décembre, la relance financière de Canal étant jugée insuffisante (52 millions d’euros annuel sur cinq ans au lieu des 32 actuels). La LNR a ouvert un nouvel appel d’offres pour les quatre prochaines saisons (2014 à 2018). Si les prix de réserve sont atteints, cela permettra de doubler au minimum les droits du Top 14. Cette situation pourrait profiter à BeIn Sport, filiale du groupe qatari Al-Jazeera, dont l’influence ne cesse de s’étendre dans le monde sportif.

 

Vers une fusion de l'Aviron Bayonnais et du Biarritz Olympique ? Les dirigeants des clubs ont annoncé "l’étude des modalités de création d’une entité rugbystique basque" mercredi 4 décembre. Le président de l’Aviron Bayonnais Alain Afflelou a expliqué les motivations sportives de ce projet, s’inquiétant de la concurrence en championnat de France, accrue par la hausse des budgets de certains clubs. Bayonne et Biarritz occupent respectivement à la mi-saison la 12e et 14e place du Top 14. Si un accord est trouvé après la réalisation d’audits juridiques, comptables et sportifs, la création de cette entité pourrait se faire dès la saison prochaine.

 

Le quadruple médaillé mondial 2013, Jérémy Stravius a battu en finale des championnats de France de natation en petit bassin, le record de France du 100 m papillon (en 50''06 contre 50''48), jeudi 5 décembre. Le record était détenu par Frédéric Bousquet depuis 2008. Florent Manaudou a remporté l’épreuve sur 50 m (en 20''79 tout proche de ses 20’’70 record).

 

 

 

Retrouvez aussi :

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

 

-->

Pin It on Pinterest

Share This