Les Rattrapages de l’actu sont exceptionnellement publiés dès jeudi soir cette semaine. Merci de votre compréhension.

 

>> Le quiz de l'actu du 25 octobre au 7 novembre est en ligne ! Rendez-vous sur cette page pour vous tester

 

FRANCE

Une manifestation contre le barrage de Sivens, samedi 25 octobre dans le Tarn, a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre dans la nuit, au cours duquel un jeune homme de 21 ans est mort dans des circonstances floues. L’autopsie, dont les résultats ont été donnés dès lundi, a conclu que Rémi Fraisse, militant écologiste toulousain, a été tué par l’explosion d’un projectile, peut-être une grenade offensive lancée par les gendarmes.

Après le dépôt d’une plainte par la famille de Rémi Fraisse, le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire contre X pour “violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner”. Elle vise des ”faits commis par une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions”. Les enquêteurs sont eux toujours à la recherche du sac du jeune militant, pour notamment savoir s’il pouvait contenir des produits inflammables. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a temporairement suspendu l’utilisation des grenades offensives, engin explosif qui provoque un effet de souffle et un bruit assourdissant, le temps d’une enquête administrative.

Sur le fond de la mobilisation, le barrage qui doit être créé pour qu’une retenue d’eau alimente des agriculteurs, un rapport d’experts remis lundi a pointé les défauts du projet, avec notamment une étude d'impact “de qualité très moyenne”, “un financement fragile” pour un coût élevé (8,5 millions d’euros), dû principalement à la création d’une nouvelle zone humide, censée compenser la destruction de plusieurs autres, riches en biodiversité. L’étude évalue à 19 le nombre d’exploitations agricoles qui bénéficieraient du projet, et non 81 comme le défend la préfecture du Tarn.

 

L’Assemblée nationale a adopté mardi 28 octobre le projet de budget de la Sécurité sociale (PLFSS). Trente-quatre députés socialistes se sont abstenus (contre 39 pour le projet de budget la semaine précédente) pour le vote de ce texte qui prévoit notamment la modulation des allocations familiales en fonction des revenus et l’extension du tiers payant (dispense de frais chez le médecin) aux plus modestes.

 

Rappelée à l’ordre par la Commission européenne, qui s’était inquiétée d’un projet de budget présentant un déficit public à 4,4% du produit intérieur brut (PIB) – au lieu de 3% comme le prévoient les traités –, la France s’est engagée à économiser 3,6 milliards d’euros supplémentaires. Ces derniers, principalement issus de la baisse des taux d'intérêt qui allège le coût de la dette et de l’optimisation de la lutte contre la fraude fiscale, devrait permettre d’arriver à un déficit public d’environ 3,6% du PIB, a assuré le ministre des Finances, Michel Sapin. La Commission européenne s’est satisfaite de ces annonces et a validé mercredi le projet de budget.

 

Une commission spéciale du Sénat a de nouveau modifié la carte des régions prévue par la réforme territoriale. Alors que François Hollande avait proposé une carte avec 14 régions (contre 22 actuellement) et que l’Assemblée nationale l’avait réduite à 13, les sénateurs ont rétabli les régions Alsace et Languedoc-Roussillon, supprimées par les députés. La commission a également prévu de faciliter le changement de région pour un département et que des départements puissent fusionner.

 

 

 

Le siège de l’UMP a fait l’objet d’une perquisition, mercredi 29 octobre, dans le cadre de deux enquêtes sur la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 : l’affaire Bygmalion (un système de fausses factures pour couvrir le dépassement du plafond légal de dépenses) et l’enquête sur le paiement par l’UMP de pénalités infligées à l’ancien candidat pour… avoir dépassé le plafond.

 

L’ancien secrétaire d'Etat socialiste Kofi Yamgnane, qui avait figuré dans les gouvernements d’Edith Cresson et de Pierre Bérégovoy entre 1991 et 1993, a été mis en examen mercredi 29 octobre pour “trafic d’influence”. Il est soupçonné d’avoir été approché par Christophe Rocancourt, surnommé “l’escroc des stars”, pour user de son influence afin d’obtenir des régularisations de titre de séjour, contre une somme d’argent.

 

Quatre jours après l'annulation de l'élection municipale d'Ajaccio par le tribunal administratif de Bastia, Laurent Marcangeli (UMP) a annoncé officiellement lundi 27 octobre qu'il démissionnait de son mandat de maire, avec le conseil municipal. Dans sa décision, le tribunal avait invoqué des “manœuvres frauduleuses” dans l'établissement des procurations et relevé qu'un ”nombre significatif d'émargements était irrégulier”.

 

Le tribunal administratif de Grenoble a annulé mardi 28 octobre l’élection municipale à Annemasse, en Haute-Savoie, en raison d’irrégularités sur les listes de deux conseillers municipaux du Front national, dont le mandat a été suspendu.

 

Neuf opposants à la “ferme des 1 000 vaches” ont été condamnés mardi 28 octobre à des peines allant d’une amende à cinq mois de prison avec sursis pour des dégradations sur le site de cette énorme exploitation agricole dans la Somme, en mai. La ferme géante, qui voit l’industrialisation à grande échelle de l’élevage de bovins, a été mise en service en septembre.

 

L’Autorité de la concurrence a approuvé lundi 27 octobre le rachat de l’opérateur téléphonique SFR, que le groupe Vivendi souhaitait vendre, par le câblo-opérateur Numéricable. Mais ce feu vert a été assorti de conditions pour ne pas déséquilibrer la concurrence dans le secteur, comme le partage du réseau câblé très haut débit de Numéricable à ses concurrents pendant cinq ans, le temps qu’ils déploient leur fibre optique.

 

Chris Viehbacher, le directeur général du groupe pharmaceutique Sanofi, première capitalisation boursière française, a été brutalement évincé par le conseil d’administration, mercredi 29 octobre. Le Germano-canadien a payé des relations houleuses avec Serge Weinberg, le président du conseil d’administration, qui prendra des fonctions exécutives le temps d’une nouvelle nomination. Le titre de Sanofi a dévissé en Bourse, la valeur du groupe diminuant de quelque 15 milliards d’euros, désormais dépassée par Total.

 

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a été condamnée mardi 28 octobre pour “travail dissimulé” par la cour d’appel d’Aix-en-Provence. La société va devoir payer une amende de 200 000 euros et 8,1 millions d’euros de dommages et intérêts pour avoir employé sous contrat irlandais des salariés à l’aéroport Marseille-Provence.

 

Le tribunal de commerce de Paris a approuvé lundi 27 octobre la reprise de l'entreprise Caddie, fabricant des célèbres chariots de supermarchés créé en 1928 en Alsace. L’unique offre avait été déposée par l’ancien dirigeant Stéphane Dedieu a été choisie, malgré la sauvegarde de seulement 128 salariés sur 380.

 

Le directeur de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, Jean-Marie Molitor, a été condamné jeudi 30 octobre à 10 000 euros d'amende pour sa “une” qui avait comparé la ministre de la justice, Christiane Taubira, à un singe en novembre 2013.

 

 

MONDE

Au Burkina Faso, plusieurs milliers de personnes ont manifesté mardi 28 octobre contre le projet du président Blaise Compaoré, en place depuis son coup d’Etat de 1987, de modifier la Constitution pour briguer un cinquième mandat. Deux jours plus tard, une nouvelle manifestation a dégénéré quand plusieurs milliers de personnes ont incendié l’Assemblée nationale avant de prendre d’assaut la télévision publique. Elles se sont ensuite massées devant le palais présidentiel, des gardes ouvrant le feu sur la foule, tuant au moins trois personnes.

La communauté internationale a appelé les deux parties à la retenue et l’ONU a aussitôt envoyé un émissaire sur place. L’opposition, quant à elle, a affirmé avoir l’armée de son côté et devait s’entretenir avec le général en retraite Kouamé Lougué, ancien chef d'état-major des armées et ministre de la Défense. En début de soirée, Blaise Compaoré a annoncé la dissolution du gouvernement et décrété l’état d’urgence.

 

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a été réélue dimanche 26 octobre pour un deuxième mandat à la tête pays. La candidate du parti des Travailleurs (PT), comme son prédécesseur Lula, a obtenu 51,52% des suffrages contre 48,48% pour son adversaire de droite, Aécio Neves, du Parti de la Sociale-démocratie brésilienne (PSDB). Dilma Rousseff a aussitôt rappelé ses trois priorités : la réforme des institutions, la lutte contre la corruption et la relance d’une économie à la peine.

 

Les partis pro-occidentaux sont arrivés largement en tête des élections en Ukraine, dimanche 26 octobre, avec quelque 70% des voix au total. Le Bloc du président Petro Porochenko a recueilli près de 22% des suffrages, suivi de près par le Front populaire de son Premier ministre, Arsenii Iatseniouk, avec 21,6% des voix. Le parti de l’ancienne Première ministre Ioulia Timochenko n’a en revanche obtenu que 6% des suffrages, un peu moins que celui de l’ex-président Viktor Ianoukovitch (8%). Mais la participation est restée faible (52%) dans ce pays encore en guerre dans sa partie Est, où les séparatistes pro-russes détiennent plusieurs régions. Les élections n’ont d’ailleurs pas pu se tenir dans ces zones, laissant vides 27 sièges de députés (sur 450).

 

On votait également en Tunisie, dimanche 26 octobre, pour des élections législatives remportées par les laïcs du parti Nidaa Tounès avec 85 sièges sur 217. Il s’agit d’une défaite sévère pour les islamistes modérés d’Ennahda, au pouvoir entre fin 2011 et début 2014, qui ont remporté 69 sièges. La participation, relativement importante (61,8%) est toutefois en baisse par rapport à l'élection de l’Assemblée constituante en 2011. La sécurité et l’économie ont dominé la campagne.

 

Un soldat français a été tué au Mali lors d’une opération contre un groupe terroriste armé, a annoncé François Hollande mercredi 29 octobre. Membre d’un commando parachutiste, le sergent-chef Thomas Dupuy, 32 ans, est le dixième militaire français tué dans le pays depuis le début de l'intervention, début 2013.

 

Le président de la Zambie, Michael Sata, est mort mardi 28 octobre à Londres, où il était hospitalisé depuis une dizaine de jours. Agé de 77 ans, celui qui était surnommé le “Roi Cobra” avait été élu en 2011. Le vice-président, Guy Scott, va assurer l’intérim pendant trois mois avant une élection présidentielle anticipée. C’est le premier Blanc à diriger un pays d’Afrique subsaharienne depuis la fin de l’apartheid, en 1994.

 

Deux journalistes français, emprisonnés en Indonésie depuis le mois d’août pour avoir tourné un reportage sans autorisation sur des rebelles séparatistes la province de Papouasie, ont été condamnés vendredi 24 octobre à deux mois et demi de prison, période couvrant leur détention. Valentine Bourrat et Thomas Dandois ont donc été libérés et sont arrivés en France mercredi. Leur avocat s’est inquiété d’une décision qui pourrait “ouvrir la porte à la criminalisation des activités journalistiques”.

 

Les 13 grandes banques françaises ont toutes réussi les tests de résistance bancaire (“stress tests”), selon les résultats annoncés dimanche 26 octobre par la Banque centrale européenne (BCE). Sur les 130 établissements bancaires européens examinés, 25 ont échoué. La BCE estime que ces derniers doivent renforcer leurs fonds propres à hauteur de 24,5 milliards d’euros. Ces tests ont été mis en place après la crise de 2008, qui avait révélé la fragilité de certaines banques.

 

Une fusée américaine transportant une capsule non habitée destinée à ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) a explosé quelques secondes après son lancement, mardi 28 octobre. S’il n’y a pas eu de blessés, ce raté de la fusée Antares est le premier depuis que l’agence spatiale américaine (NASA) a confié le ravitaillement de l’ISS à deux sociétés privées, SpaceX et Orbital Sciences.

 


SPORTS

Le club de rugby de Toulon a impressionné, samedi 25 octobre, en allant battre les Irlandais de l’Ulster en Champions Cup (23-13), dont les Varois sont tenants du titre. Toulouse a également connu la victoire en s’imposant chez les Anglais de Bath (21-19), ainsi que le Racing Metro chez les Italiens de Trévise (26-10) tandis que Clermont s’imposait contre les Anglais de Sale (35-3). Montpellier et Castres se sont en revanche inclinés respectivement contre Glasgow (13-15) et le Leinster (16-21).

 

Le pilote français Sébastien Ogier a conservé son titre de champion du monde des rallyes en s’imposant dimanche 26 octobre lors de l’épreuve de Catalogne. Le Provençal s’inscrit ainsi dans la lignée de Sébastien Loeb, qui avait remporté neuf couronnes mondiales.

 

L’ancien footballeur français Zinédine Zidane a été suspendu trois mois par la Fédération espagnole pour avoir entraîné la réserve du Real Madrid, évoluant en troisième division, sans avoir complété toutes les formations de son diplôme d’entraîneur.

 

Retrouvez aussi :

 

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

-->

Pin It on Pinterest

Share This