(Photo : une femme se tient au milieu d’arbres abattus par l’ouragan Matthew, au sud-ouest d’Haïti, le 6 octobre. AFP PHOTO / HECTOR RETAMAL)

Semaine du 1er au 8 octobre 2016.

MONDE

Après avoir fait des centaines de morts dans les Caraïbes, Matthew frappe les côtes des États-Unis. L’ouragan de catégorie 4 a frappé de plein fouet les îles des Caraïbes, Cuba et Haïti en début de semaine, faisant au moins 800 morts. Matthew, qui semblait diminuer en puissance, a ensuite frappé les côtes du sud-est des États-Unis, où un premier bilan faisait état d’au moins 4 morts en Floride, samedi 8 octobre. Le National Weather Service a émis un avertissement en le désignant comme « potentiellement désastreux » et prévoyant une trajectoire le long de la côte de Floride jusqu’à la Caroline du Nord. L’état d’urgence fédéral a été décrété par Barack Obama pour faire face à la situation dans ces États.

Évolution de la position russe sur la Syrie Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov a déclaré, vendredi 7 octobre, à New York, qu’il soutenait la proposition de l’ONU d’épargner les quartiers d’Alep-Est durement touchés par le régime de Damas. Le Conseil de sécurité s’était réuni en urgence à la demande de la Russie pour traiter de la situation syrienne et plus particulièrement d’Alep-Est. Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, et son homologue russe s’étaient entretenus la veille et Sergueï Lavrov avait affirmé vouloir travailler sur le projet de résolution française. Barack Obama avait évoqué des possibles sanctions à l’encontre de Moscou, fidèle allié du régime de Bachar Al Assad. Déjà en début de semaine, un hôpital avait été bombardé dans le même quartier. Selon l’envoyé spécial de l l’ONU, à Alep, la zone pourrait être « totalement détruite » d’ici fin 2016.

Les États-Unis accusent officiellement la Russie de piratage. L’administration américaine a ouvertement accusé le gouvernement russe d’être à l’origine de vol et de piratage informatique à l’encontre d’organisations politiques et de systèmes électoraux. Vendredi 7 octobre, les autorités américaines ont estimé que « seuls des hauts responsables russes ont pu autoriser ces activités ». Quelques heures après ces révélations publiques, le porte-parole du Kremlin a réagi et qualifié ces accusations de « foutaises ». Vladimir Poutine, déjà mis en cause depuis plusieurs mois, avait déclaré en septembre 2016 ne pas être responsable de ces piratages.

Le processus de paix en Colombie encouragé par le comité Nobel. Le président colombien Juan Manuel Santos a reçu le prix Nobel de la paix, vendredi 7 octobre, en reconnaissance de ses efforts menés pour la fin de la guérilla depuis le début de son mandat. Un prix d’autant plus inattendu que l’accord de paix entre l’État colombien et les FARC a été rejeté, dimanche 2 octobre, par référendum, avec 50,2% des suffrages, l’accord étant jugé trop favorable aux FARC par un grand nombre de Colombiens victimes de la guérilla depuis plusieurs décennies. L’ancien président et opposant Alvaro Uribe a félicité son successeur et indiqué qu’il était favorable à la poursuite du processus de paix.

Antonio Guterres choisi comme nouveau secrétaire général des Nations Unies. « Une scène historique ». C’est par ces mots que Vitaly Tchourkine, ambassadeur russe et président du Conseil de Sécurité, a conclu mercredi le sixième vote informel sur le choix du prochain secrétaire général de l’ONU. L’ancien Premier ministre portugais Antonio Guterres a réussi le tour de force de réunir Américains et Russes sur son nom en récoltant 13 votes positifs et 2 abstentions. Le successeur désigné de Ban Ki-moon, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés de 2005 à 2015, doit encore être élu formellement par l’Assemblée Générale avant de prendre ses fonctions le 1er janvier prochain.

Le parti islamiste en tête des législatives marocaines. Les Marocains étaient appelés aux urnes, vendredi 7 octobre, pour désigner leurs nouveaux députés. Les islamistes, au pouvoir depuis 2011, ont remporté ces élections. Dans la nuit de vendredi à samedi, un résultat provisoire, mais officiel, attribuait 99 sièges au parti Justice et développement (PJD) après le dépouillement de 90% des bulletins de vote, a annoncé le ministre de l’Intérieur. On notera par ailleurs la faible participation des électeurs avec 43% de votants, toujours d’après les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Répressions ethniques en Éthiopie Au moins 50 Éthiopiens de l’ethnie Omro ont péri lors d’un festival religieux, dimanche 2 octobre, à la suite de bousculades provoquées par une forte répression de la police. Les participants, mains sur la tête en signe de révolte pacifiste, ont été dispersés par des gaz lacrymogènes. L’ethnie Omro se bat depuis un an contre le gouvernement qui prévoit un plan d’urbanisme qui exproprierait nombre de ces Éthiopiens représentant le tiers de la population. Le Haut Commissariat de l’ONU pour les droits de l’Homme a demandé, vendredi 7 octobre, qu’une enquête indépendante soit conduite et que le gouvernement éthiopien prenne “des mesures concrètes face aux tensions croissantes” qui secouent le pays depuis un an.

Projet de loi contre l’IVG abandonné en Pologne Les députés polonais ont voté, jeudi 6 octobre, contre le projet de loi soutenu par le collectif pro-vie “Stop Avortement”. Ce texte prévoyait d’interdire presque totalement l’avortement mais aussi des peines de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans pour les femmes et le personnel médical impliqué. Les manifestations contre ce projet de loi avaient mobilisé plus de 100 000 femmes polonaises habillées en noir, “en grève”, rassemblées à Varsovie mais aussi à Paris ou à Londres. La législation en vigueur est l’une des plus prohibitives en Europe, elle permet seulement l’avortement en cas de viol, d’inceste ou de danger pour la mère ou le fœtus comme en Irlande ou à Malte.


Pologne : manifestations pour le droit à l’avortement

L’Accord de Paris sur le climat entrera en vigueur. Mercredi 5 octobre, les Parlements européen et canadien ont voté l’Accord de Paris, franchissant alors les seuils d’entrée en vigueur du traité conclu lors de la COP 21, en décembre 2015. En Europe, ce vote a autorisé les États membres à déposer individuellement leurs instruments de ratification et non collectivement comme à l’accoutumée. L’Allemagne, l’Autriche, la France, la Hongrie, Malte et la Slovaquie ont été rejoints par le Canada dans la soirée, pays grand émetteur de gaz à effet de serre et non signataire du Protocole de Kyoto. L’Accord de Paris entrera en vigueur le 4 novembre, trois jours avant le début de la COP22 à Marrakech, concluant à une vitesse record le processus de ratification d’un accord qualifié d’historique.

National

Un Français nobélisé. Jean-Pierre Sauvage, de l’université de Strasbourg, et deux autres chercheurs étrangers ont reçu le prix Nobel de chimie, mercredi 5 octobre. Ils ont été récompensés pour leurs travaux sur la conception et la synthèse de machines moléculaires. Les travaux récompensés trouveront des applications dans des domaines comme l’énergie ou les nouveaux matériaux. Jean-Pierre Sauvage est devenu le 63e Nobel français.

Le site Alstom de Belfort « sauvé » par l’État. Mercredi 5 octobre, le gouvernement a présenté le projet de sauvetage du site Alstom de Belfort. Menacé de fermeture début septembre, le site de Belfort et ses 480 salariés sont pour le moment tirés d’affaire grâce à la commande de 15 rames de TGV par l’État. D’autres commandes ont été passées et un plan d’investissement de 40 millions d’euros en trois étapes doit être mis en place par l’entreprise. L’annonce de la fermeture de l’usine de Belfort avait suscité de nombreuses réactions de la part des élus locaux et des habitants. Les salariés étaient aussi montés à Paris pour manifester devant le siège du groupe.

Un plan d’aide pour les agriculteurs. Manuel Valls et Stéphane Le Foll ont annoncé, mardi 4 octobre, la mise en place d’un plan d’aide aux agriculteurs. Après les fortes intempéries de mai, les récoltes ont été très mauvaises. Parmi les mesures annoncées,  la garantie des prêts des agriculteurs à hauteur de 50% par l’État. Stéphane Le Foll a aussi annoncé la mise en place d’une aide au départ anticipé à la retraite ou le remplacement facilité des agriculteurs victimes de « burn-out ».

Dans le Haut-Rhin verser le RSA contre du bénévolat jugé illégal. Le tribunal administratif de Strasbourg a jugé, mercredi 5 octobre, que verser le revenu de solidarité active (RSA) en contrepartie d’heures de bénévolat est illégal. Le tribunal a estimé que le versement de cette allocation était uniquement régi par le code de l’action sociale et de la famille et non d’un conseil départemental. C’est la préfecture qui avait saisi la justice en février dernier à la suite de l’adoption de cette mesure par le département, présidé par un élu Les Républicains. Ce dispositif avait été proposé par le conseil départemental du Haut Rhin et devait entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2017.

L’église de Saint-Étienne-du-Rouvray a rouvert ses portes. Deux mois après l’assassinat terroriste du père Jacques Hamel, un office a eu lieu, dimanche 2 octobre, en l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Près d’un millier de personnes étaient présentes pour assister à cette cérémonie, également retransmise sur écran géant à l’extérieur de l’édifice. L’évêque de Rouen, Monseigneur Dominique Lebrun, a aspergé l’église d’eau bénite afin de purifier cette dernière. Sœur Danielle, qui était présente lors de l’attentat et qui avait réussi à s’échapper pour alerter les secours, a prononcé une prière d’hommage. Par ailleurs, le pape François a annoncé qu’il allait accélérer la procédure dans le cadre d’une future béatification de Jacques Hamel.

Deux bombardiers russes ont été interceptés au large de la Bretagne. L’incident datait du 22 septembre, mais il n’a été rendu public que mercredi 5 octobre: des avions de l’armée russe ont parcouru plusieurs centaines de kilomètres dans l’espace aérien européen, a annoncé le Ministère de la Défense. D’après les informations du Télégramme de Brest, ces bombardiers russes seraient ostensiblement passés à la limite de l’espace aérien français, près des côtes bretonnes. Deux Rafale de la base militaire de Tours ont été mobilisés pour intercepter et escorter ces avions russes, qui se sont dirigés par la suite vers les côtes espagnoles. Un incident similaire s’était déjà produit en février 2016 avec à nouveau deux aéronefs russes.


Russie : les raisons de ses multiples provocations

La sélection en master obligatoire dès la première année. L’entrée en master sera désormais soumise à une sélection dès l’entrée en M1, a annoncé la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, mardi 4 octobre. Cette réforme sera effective dès la rentrée 2017. L’étudiant ayant validé sa licence pourra postuler à trois masters différents. S’il n’est pas accepté, il pourra exercer son « droit à la poursuite d’études ». Le recteur d’académie proposera alors à l’étudiant trois autres masters en relation avec son projet professionnel et ayant des places libres.

SPORTS

Les Bleus se relancent. L’équipe de France de football a facilement battu la Bulgarie (4-1), vendredi 7 octobre, au stade de France, pour son deuxième match de qualification aux phases de groupe du mondial 2018 en Russie. Les hommes de Didier Deschamps ont rejoint les Pays-Bas en tête du groupe A.

La Ryder Cup retourne aux États-Unis. Apres trois échecs consécutifs, l’équipe des États-Unis a repris le dessus sur l’équipe européenne, en s’imposant 17-11, dimanche 2 octobre, lors de la 41e édition de la plus prestigieuse compétition de golf, la Ryder Cup. La compétition s’est déroulée sur le parcours de Hazeltine, à Chaska, dans l’État du Minnesota. Emmenés par Rory McIlroy, les triple tenants du titre n’ont pas réussi à défendre leur titre, acquis deux ans plus tôt en Ecosse. Les Américains tenteront de conserver ce titre dans deux ans, à Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris.

Peter Sagan remporte le World Tour. Peter Sagan a remporté, samedi 1 octobre, le World Tour. Pour la première fois, le cycliste termine à la tête du classement UCI en devançant le Colombien Nairo Quintana et le Britannique Christopher Froome. A 26 ans, le coureur slovaque a réalisé une saison extraordinaire : champion d’Europe, vainqueur du Grand Prix du Québec, du Tour des Flandres et du Gand-Wevelgem, il a également remporté trois étapes du Tour de France et endossé, à Paris, le maillot vert du classement à points pour la cinquième année de suite. La saison prochaine, Peter Sagan portera les couleurs de l’équipe allemande Bora-Hansgrohe après la dissolution de son équipe actuelle, Tinkoff.

Les ultras de retour au Parc des Princes. Un petit groupe d’ultras du PSG était présent, samedi 1er octobre, au Parc des Princes, lors du match de ligue 1 contre Bordeaux. La présence de ces 150 supporteurs faisait suite à une rencontre, jeudi 29 septembre, à Paris, entre le préfet de police de Paris, Michel Cadot, et Nasser Al-Khelaifi, président du PSG, pour discuter du retour des ultras parisiens, interdits de stade depuis le plan Leproux en 2010. La préfecture a fait savoir à la suite de ce rendez vous que le retour des ultras était possible. Cela se fera progressivement, « par le biais de la vente individuelle de billets » selon la préfecture. Le retour des plus fervents supporteurs parisiens répondait à la demande du président du club, qui réclamait « plus d’ambiance » au Parc des Princes.

Doublé des Red Bull Renault au grand prix de Formule 1 de Malaisie. L’Australien Daniel Riciardo a remporté a Kuala Lumpur, dimanche 1er octobre, sur le circuit de Sepang, la 16e manche du championnat du monde de Formule 1, devant son coéquipier, le Néerlandais Max Verstappen. Nico Rosberg sur Mercedes a complété le podium. Cette troisième place lui a permis de conforter sa position de leader au classement des pilotes.

Triplé inédit à l’Arc de Triomphe. Adrian O’Brien, entraîneur de la plus grande écurie d’Irlande (Coolmore), a réussi l’exploit de placer trois chevaux en tête de la 95e édition du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, dimanche 1er octobre, à Chantilly. La déception de la course est venue de Makahiki, cheval japonais, favori avant le départ, arrivé 14e. Les Japonais avaient parié à hauteur de 36 millions d’euros sur la course reine. Ce montant a largement dépassé le montant des mises en France, qui s’est élevé à 17 millions d’euros.

Pin It on Pinterest

Share This