En raison des fêtes de fin d’année, ces Rattrapages sont exceptionnellement publiés plus tôt. Bon réveillon de Nouvel an à tous !

Alexandre

 

La semaine écoulée a été très meurtrière dans le nord-ouest du Pakistan. Vendredi dernier déjà, au moins trente-cinq personnes ont été tuées dans l’attaque simultanée de cinq postes de contrôle par des talibans. Le lendemain, c’est au moins quatre-vingts autres qui ont été victimes d’un kamikaze alors qu’elles allaient chercher de la nourriture distribuée par le Programme alimentaire mondial (PAM).

 

L'armée américaine tente de contrer les attaques de talibans (US Army)

 

Le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) a revendiqué cet attentat. En réponse, l’armée américaine a lancé des raids de drone qui ont tué au moins quinze rebelles lundi puis cinq autres mardi.

 

La Côte d’Ivoire risque elle aussi de basculer dans la violence. Les Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont menacé Laurent Gbagbo d’intervenir militairement s’il ne laissait pas le pouvoir après sa défaite lors de la dernière élection présidentielle. De son côté, Laurent Gbagbo, inflexible, a rétorqué que cela déclencherait une nouvelle guerre civile et a dénoncé un complot franco-américain destiné à le faire partir. L’Union européenne a convenu de ne reconnaître officiellement que les ambassadeurs nommés par l’opposant Alassane Ouattara.

Sur place, la situation est toujours très tendue : un convoi de l’ONU a été attaqué à Abidjan, un Casque bleu a été blessé. Les partisans de Laurent Gbagbo envisagent désormais d’attaquer le QG d’Alassane Ouattara.

 

Jacques Chirac est explicitement cité dans des câbles diplomatiques publiés par Wikileaks (humain/Flickr)

 

Accusations de complot, mais aussi de financements occultes : la Françafrique semble encore vivante. Selon des câbles diplomatiques américains publiés par le site Wikileaks, le défunt président gabonais Omar Bongo aurait financé des partis politiques français à hauteur de près de trente millions d’euros. Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy sont notamment soupçonnés d’avoir bénéficié de ces largesses. Sans surprise, le Parti socialiste comme l’UMP ont nié avoir touché des fonds d’Omar Bongo.

Le quotidien Le Monde, qui a les câbles de Wikileaks en sa possession, a été critiqué pour ne pas avoir publié cette information. C’est en effet le quotidien espagnol El Pais qui a fait cette révélation mardi. Le Monde a expliqué avoir écarté le télégramme diplomatique en raison de son manque de source authentifiée.

 

Peu de sources également pour connaître les conditions de détention de Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ainsi que les trois accompagnateurs, retenus en otage en Afghanistan depuis plus d’un an maintenant. Cette semaine, de nombreuses manifestations de soutien ont eu lieu partout en France. Les familles des deux journalistes de France 3 sont sorties du silence cette semaine, avouant être « blasées » et « agacées » par les déclarations successives du gouvernement non suivies d’effet. Elles ont pu visionner une vidéo récente des deux otages.

 


 

EN BREF

 

En France…

 

 

 

 

 

 


 

Dans le monde…

 

 

 

 

 

 

 


 

Dans les sports…

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This