PANAMA PAPERS

Les grands de ce monde épinglés dans les révélations des Panama Papers. Le premier ministre islandais, Sigmundur David Gunnlaugsson, a été contraint de démissionner mardi  5 avril. Il détenait avec sa femme une société offshore non déclarée sur les îles vierges. Le premier ministre britannique, David Cameron, est également cité dans l'enquête menée par 107 médias dans 76 pays du monde entier, qui a permis d'analyser près de 11,5 millions de documents internes d'un cabinet du Panama, Mossack Fonseca, spécialisé dans la domiciliation de sociétés-écrans dans des paradis fiscaux. Le Premier ministre britannique aurait détenu avec sa femme des parts dans une société offshore de 1997 à 2000. Des proches de plusieurs grands chefs d’État figuraient dans les documents de Mossack  Fonseka. Les proches du président russe, Vladimir Poutine, du chef d’État syrien Bachard Al-Assad, mais aussi du président algérien Abdelaziz Bouteflika ou encore du président chinois Xi Jinping seraient impliqués. L’ancien président du FMI, Dominique  Strauss-Kahn, est également concerné. Il aurait créé 31 sociétés off-shore par le biais de son fonds d’investissement LSK.

Les politiques français au cœur de la tourmente des Panama Papers. De Jérôme Cahuzac, au Front National en passant par les époux Balkany, certains des politiques français sont cités dans les documents de Mossack Fonseca.  Mais c’est le parti de Marine Le Pen qui a été le plus touché par les révélations. L’un des plus proches collaborateurs de la présidente du FN, Frédéric Chatillon, est accusé d’avoir dissimulé des avoirs financiers dans des sociétés offshore par le biais de ce cabinet d’avocats panaméen. L’expert-comptable des candidats du FN est aussi concerné. Ces deux hommes proches de la présidente du parti frontiste sont déjà mis en examen dans le cadre de l’enquête sur le micro-parti de Marine Le Pen : Jeanne.  Quant à son père, Jean-Marie Le Pen, des informations accréditeraient un peu plus les soupçons sur sa possession d’un compte non déclaré en Suisse sous le nom de son major d’homme.

La Société Générale et l’offshore. La banque française aurait recouru à de nombreuses reprises au cabinet d’avocat panaméen Mossack Fonseca. Elle aurait créé par cet intermédiaire 979 sociétés offshores. Il resterait une centaine de sociétés actives alors que la Société Générale s’était engagée, en 2010, à ne plus coopérer avec des paradis fiscaux non coopératifs. Ces révélations ont donné lieu le 4 avril à une perquisition au siège de la banque dans le cadre de l'enquête préliminaire pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées".

Le milieu du sport également confronté aux Panama Papers. Les dirigeants des instances footballistiques sont confrontés aux révélations du Consortium International des journalistes d’investigations. L’ancien dirigeant de l’UEFA, Michel Platini est cité dans l’affaire, tout comme le nouveau président de la Fifa Gianni Infantino. Une vingtaine de footballeurs actifs ou à la retraite se trouveraient aussi sur les documents du cabinet panaméen.

INTERNATIONAL

Séismes en série en Équateur. Un séisme de magnitude 7,8 sur l'échelle de Richter a dévasté l’Équateur dans la soirée du samedi 16 avril. Le pays n'avait pas connu une telle secousse depuis quarante ans. Une semaine après le premier séisme, le bilan provisoire faisait état d'au moins 525 morts et 1 700 personnes disparues. Au total, plus de 600 secousses ont été ressenties en une semaine.


Équateur : le pire séisme depuis 40 ans

Le Japon lui aussi touché par des séismes. Le pays du Soleil ­Levant a été touché par une série de séismes les 14 et 16 avril. La plus grandesecousse a été mesurée à 7 sur l'échelle de Richter. L'épicentre était situé dans le sud­-ouest du pays. Les multiples répliques ont causé au moins 58 décès et plus de 3 000 blessés. L'économie japonaise a été fortement touchée pendant quelques jours. Le 21 avril, près de 100 000 personnes vivaient encore hors de leur logement.

Une procédure de destitution contre Dilma Rousseff. La Chambre des députés brésilienne a approuvé  la procédure de destitution de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, dimanche 17 avril. Dans ce pays qui traverse une crise économique, provoquant des mouvements contestataires alimentés par le scandale Petrobras, Dilma Rousseff ainsi que la sphère politique ont souffert d'une forte baisse de popularité. L'affaire a été transférée au Sénat, qui devrait décider début mai 2016 de la poursuite ou non de cette procédure. Dilma Rousseff encourt la destitution pendant une durée pouvant aller jusqu'à six mois. 

Plus de 200 morts en Ethiopie. Au moins 208 personnes ont été tuées à Gambella en Ethiopie, vendredi 15 avril. Dans cette région proche du Soudan du Sud, 125 enfants ont également été enlevés. L'attentat a été perpétré par des Soudanais du Sud de l’ethnie Murle. Les victimes sont des Éthiopiens de l'ethnie Nuer. Ces deux peuples sont en guerre depuis des décennies. L'indépendance du Soudan du Sud en 2011 puis la guerre civile soudanaise en 2013 ont militarisé la région qui comptait une vingtaine de groupes armés.

Les talibans frappent à nouveau l'Afghanistan. Une attaque perpétrée par des talibans a tué au moins 64 personnes et en a blessé plus de 300 à Kaboul, mardi 19 avril au matin. La capitale afghane n'avait pas connu un attentat aussi sanglant depuis 2011. Un kamikaze a fait exploser son camion d'explosifs sur un parking proche d'un bâtiment gouvernemental. Un complice est ensuite parvenu à entrer dans le bâtiment et a échangé des coups de feu avec les forces de l’ordre avant d'être tué. Depuis la chute de leur régime en 2001, les talibans ont mené une série d'attentats dans le pays. Selon l’ONU, au moins 600 civils afghans ont péri dans le conflit en 2016.

Naufrage dramatique en Méditerranée. Près de 500 migrants sont décédés lors du naufrage d'une embarcation de fortune, aux alentours du samedi 16 avril. 41 rescapés ont été cependant sauvés et emmenés dans le stade de Kalamata en Grèce. Ce sont eux qui ont pu donner les premières informations aux gardes-côtes grecs quant à l'empleur du drame. Les migrants avaient embarqué en Libye pour mettre le cap sur l'Italie, dans un canot inadapté à la mer Méditerranée. 

Trump et Clinton toujours en tête. Le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton ont remporté les primaires dans l'état de New York le mardi 19 avril. Les deux candidats à la présidence des États-Unis ont ainsi conforté leur avance sur Ted Cruz et John Kasich pour Trump, et Bernie Sanders pour Clinton. Les deux candidats avaient capitalisé sur leur attachement à New York, Hillary Clinton y a été sénatrice de 2001 à 2009, Donald Trump y a érigé sa Trump Tower.

Les Pays-Bas contre l'association UE-Ukraine. Les Hollandais étaient invités à s'exprimer mercredi 6 avril sur le projet d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine. Le « non » l'a emporté avec 61,1 % des votes, pour un taux de participation de 30 %. Le texte d'accord trans-national na pas été remis en cause même si les Pays-Bas étaient le dernier pays à refuser ce projet. Les eurosceptiques ont traduit ce résultat comme une victoire, comme le signe d'une désapprobation du peuple quant à des possibles coopérations économiques et politiques entre l'UE et l'Ukraine.

La mort de Prince. De son vrai nom Prince Rogers Nelson, le chanteur de Minneapolis s'est éteint, jeudi 21 avril, à l'âge de 57 ans. Considéré comme une légende de la pop mondiale, Prince avait enregistré plus de 30 albums en 35 ans de carrière, dont la bande originale du film Purple Rain, vendu à vingt millions d'exemplaires. Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances exactes de sa mort.


Décès de la star américaine Prince à l'âge de 57 ans

NATIONAL

Nuit debout se répand en région. Le mouvement Nuit debout né le 31 mars a rassemblé chaque soir des centaines de personnes à Paris, place de la République. Le phénomène s’est étendu en région, dans près de 60 villes. Parmi elles, de grandes agglomérations du sud comme Lyon, Marseille, Montpellier ou bien de l’ouest avec Rennes, Nantes… Les nuits debout ont été plus timides dans d’autres régions. Quelques jours après le début du mouvement, à Orléans ou à Tours, par exemple, seulement une cinquantaine de personne se réunissaient. Les organisateurs de chacune des villes ont appelé sur les réseaux sociaux à un plus grand rassemblement. 

Trois militaires français tués au Mali. Un véhicule blindé transportant des soldats français a explosé après avoir touché une mine mardi 12 avril dans le nord du Mali. Le premier soldat est décédé sur le coup, les deux autres ont succombé à leurs blessures. L’explosion est survenue lors de l’opération "Barkhane" près de la ville de Tessalit. Le groupe terroriste Ansar Dine a revendiqué être à l’origine de l’explosion.

Prolongation envisagée de l'état d'urgence. Le gouvernement a émis le souhait de prolonger l'état d'urgence de deux mois à compter du 26 mai prochain. Cette requête a été proposée à l'Assemblée nationale par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, mercredi 20 avril. Le Premier ministre Manuel Valls l'avait confirmé un peu plus tôt sur les antennes de France-Info. Cette prolongation a été présenté par le gouvernement comme indispensable pour mieux sécuriser des événements rassemblant une foule considérable comme l'Euro de football ou le Tour de France.

Une molécule à l'origine de la mort d'un participant à un essai clinique. Le comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) a conclu dans son rapport, commandé par l'Agence du médicament (ANSM), que la molécule utilisée pour des essais cliniques à Rennes a bien causé la mort d'un des patients participants. Six volontaires avaient été hospitalisés pour des lésions à la base du crâne qui avaient entraîné des troubles de la coordination et des mouvements suite à l'essai clinique. Le CSST a conclut que "l'hypothèse la plus vraisemblable retenue est celle d'une toxicité propre de la molécule".

Loi de pénalisation des clients. Après trois années de navettes entre le Parlement et le Sénat, le Parlement a adopté définitivement, le 6 avril dernier, la pénalisation des clients de la prostitution. L'achat d'actes sexuels sera sanctionné par une contravention de 1 500 €. 

Décision du Conseil d’Etat sur le maïs OGM. Le Conseil d’Etat a annulé, vendredi 15 avril, un arrêté de mars 2014 qui interdisait la commercialisation, l’utilisation et la culture du maïs MON810 du groupe Monsato en France. La haute juridiction administrative a considéré que ce maïs ne représentait pas de "risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animal ou l’environnement". L’arrêté de 2014 avait été pris par Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture. Il se fondait sur la législation européenne. Plusieurs organisations de semenciers, maïsiculteurs et des agriculteurs avaient alors attaqué cette décision devant le Conseil d’Etat. Cependant, selon la loi du 2 juin 2014 et la législation européenne de 2015, la culture de maïs transgénique reste aujourd’hui interdite en France. 

Motion de défiance contre Michel Field. Les rédactions de France 2, France 3 et France TV Info ont voté mardi 19 avril une motion de défiance contre leur directeur de l’information, Michel Field. Les journalistes étaient 65,14% à avoir répondu non à la question : "Faites-vous confiance à Michel Field pour diriger l’information de France Télévisions ?". Les syndicats de journalistes dénonçaient "le mépris, la désinvolture et parfois la grossièreté affichés par le directeur de l’information", mais également "l’absence de réponses concrètes aux multiples interrogations suscitées par le projet de chaîne d’information publique". 

L’Église lutte contre les affaires de pédophilie. Georges Pontier, le président de la conférence des évêques de France, a annoncé mardi 12 avril que l’Église catholique allait prendre une série de mesures afin de lutter contre la pédophilie dans l’Église. Par exemple, des cellules d'écoute pour les victimes de pédophilie vont être créées pour venir en aide et faire la lumière sur des affaires. Ces mesures ont été prises face aux scandales auxquels ont été confrontés certains membres de l’Église.

Grosse commande pour les chantiers navals à Saint Nazaire. L’armateur MSC Croisière a fait une commande de quatre paquebots géants à la société STX France à Saint Nazaire. François Hollande a officialisé ce contrat de quatre milliards d’euros mercredi 6 avril. La construction de ces navires a été estimée à 17 millions d’heures de travail et la première livraison est prévue pour l’année 2022. Depuis 2013, les chantiers navals de Saint-Nazaire ont accumulé les contrats après une longue période de creux dans les carnets de commande. 

Mort de Laurence Chirac. À l'âge de 58 ans, Laurence Chirac est décédée à l'hôpital Necker à Paris, suite à un malaise cardiaque le 14 avril dernier. La fille de l'ancien Président de la République était anorexique mentale depuis plusieurs années. Ses funérailles ont eu lieu le samedi 16 avril à Paris, dans le VIIe arrondissement.

SPORTS

Barcelone et Paris à la trappe. Les deux clubs de football ont été respectivement éliminés par l'Atlético Madrid et Manchester City, en quart de finale de Ligue des Champions. Les Barcelonais étaient tenants du titre tandis que les Parisiens se sont arrêtés à ce stade de la compétition pour la quatrième fois consécutive. Le Réal Madrid et le Bayern Munich se sont également qualifiés pour le dernier carré.

Du spectacle en 1/4 de la Ligue Europa. Le club anglais de Liverpool s’est qualifié pour les demi­-finales de la Ligue Europa en battant les Allemands de Dortmund en quart de finale de la Ligue Europa, au terme d’un match retour à rebondissement, remporté 4-­3 par les Reds. Le Chakhtar Donetsk, Villareal et Séville se sont également qualifiés pour les demi-finales de la compétition. 


par ReplayFootCom

Ménage à l'OM. La nouvelle défaite de Marseille en championnat à Monaco (2-1), dimanche 17 avril, a été la goutte qui a fait déborder un vase déjà bien rempli. Le lendemain, l'entraîneur Michel était démis de ses fonctions par Margarita Louis-Dreyfus. Franck Passi et Basile Boli ont assuré, pour l'instant, l'intérim. La veuve de Robert Louis-Dreyfus, actionnaire majoritaire du club, a dans la foulée décidé de mettre le club en vente. Des noms ont commencé à circuler pour remplacer Vincent Labrune à la présidence de l'OM, dont celui de Xavier Giocanti, compagnon de la patronne du FMI, Christine Lagarde.

Benzema hors-jeu. Karim Benzema ne disputera pas l'Euro 2016, qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet en France. Noël Le Graet l'a annoncé dans un communiqué publié le 13 avril. Le président de la Fédération Française de football a justifié son choix par une envie de "préserver le sens de l'unité et l'exemplarité de l'effectif actuel" puisqu'il n'existait "aucun obstacle, sur le plan juridique, au fait qu'il soit sélectionné."

La SIG arrache sa finale. En s'imposant 86-78 le 6 avril sur le parquet Trente, en Italie, Strasbourg a obtenu son billet pour la finale de l'Eurocoupe de basket, la deuxième compétition européenne, qui l'opposera au club turc de Galatasaray. Les Strasbourgeois se devaient de rattraper six points au minimum, suite à leur défaite à domicile au match aller sur le score de 68 à 74. 

NBA : Retraite pour Kobe Bryant, record pour Golden State. La star de basket­ball américain Kobe Bryant a tiré sa révérence mercredi 13 avril, après vingt saisons passées sous le maillot des Los Angeles Lakers. Le même jour, les Warriors de Golden State réalisaient le record du nombre de victoires lors d’une saison régulière avec un ratio de 73 victoires pour seulement 9 défaites. L’équipe de Stephen Curry a battu le record des Chicago Bulls d’un certain Michael Jordan, qui datait de 1996.

Nadal en patron à Monte ­Carlo. L’espagnol Rafael Nadal a remporté, dimanche 17 avril, le tournoi de tennis de Monte-­Carlo, en battant en finale le Français Gaël Monfils. C’était la neuvième fois que Nadal s’imposait lors de ce tournoi ATP Masters 1000. Novak Djokovic, qui partait favori, a été éliminé dès le second tour par le Tchèque Jiri Vesely.

La bande à Mauresmo en finale. Une première depuis 2005 : l'Équipe de France de Fed Cup s'est qualifiée pour la finale de la compétition en battant les Pays-Bas, sur la terre battue de Trélazé, les 16 et 17 avril. En plus d'avoir remporté chacune un simple, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia sont allées décrocher le double décisif au terme d'un week-end indécis de bout en bout. En finale, les protégées d'Amélie Mauresmo seront confrontées aux Tchèques, tombeuses de la Suisse, en novembre 2016.

La polémique Agnel. Les championnats de France de natation, qui se tenaient à Montpellier du 29 mars au 3 avril, ont fait des remous. La finale du 200 mètres nage libre a en effet duré 2h46. La faute à un problème de déclenchement des chronomètres qui ont faussé le classement. Sur les images, Yannick Agnel semblait devancer largement Jordan Pothain au toucher pour la deuxième place, qualificative pour les Jeux Olympiques. Pourtant, le nom du champion olympique ne s'est affiché qu'en troisième position sur les écrants géants. Après deux jours de vives critiques, la Fédération a finalement décidé de repêcher le nageur de Mulhouse, qui pourra défendre son titre à Rio.

Valverde domine la Flèche Walonne. Le cycliste espagnol Alejandro Valverde s’est imposé mercredi 20 avril lors de la classique de la Flèche Walonne. C’étaitson quatrième succès dans cette course. Un record. Le Français Julian Alaphilippe a terminé second, l’Irlandais Dan Martin troisième.

La flamme olympique est allumée, direction Rio.

 

-->

Pin It on Pinterest

Share This