(Photo : Mobilisation en soutien à Théo, à Aulnay-sous-Bois, le 6 février 2017. François GUILLOT/AFP).

Semaine du 4 au 11 février

France

Quatre policiers mis en examen. Quatre fonctionnaires ont été suspendus et mis en examen, dimanche 5 février, suite à l’interpellation particulièrement violente d’un jeune homme de 22 ans dans une cité d’Aulnay-sous-Bois. Outre les accusations de violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique, en réunion et avec arme, l’un des policiers est également poursuivi pour viol. Il aurait introduit sa matraque dans l’anus du jeune homme. Jeudi 9 février, l’enquête interne de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a retenu le « caractère non intentionnel » du geste du policier. La police des polices a toutefois déploré l’incident qui a engendré la grave blessure de Théo.

L’assaillant du Louvre affirme avoir agi seul.  Formellement identifié, lundi 6 février, comme étant Abdallah El-Hamahmy, l’homme qui avait agressé à la machette deux militaires au Louvre vendredi 3 février, a affirmé avoir « agi de son plein gré ». Il a indiqué que son acte n’a « pas été commandité par le groupe État Islamique ». Cette version n’a pas convaincu les enquêteurs, qui ont ajouté que l’assaillant « assume quelques adhésions aux thèses de l’EI ». Durant sa garde à vue, l’Égyptien a expliqué vouloir dégrader les œuvres du musée avec des bombes de peinture et n’avait pas l’intention de s’en prendre aux militaires. Blessé grièvement par les tirs des militaires, la garde à vue de El-Hamamhy a été levée mardi 7 février, en raison de son état de santé. Il a été mis en examen pour « tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste » le vendredi 10 février.

Nouvelles interpellations dans l’Essonne. Six nouveau suspects ont été interpellés et placés en garde à vue, lundi 6 février, dans l’enquête sur la violente agression d’agents de police à Viry-Châtillon, le 8 octobre 2016. Les gardes à vue ont été prolongées de 24 heures, mardi 7 février. Deux des six suspects ont été mis en examen et incarcérés jeudi 9 février. Les quatre autres ont été déférés, le vendredi, devant le parquet d’Évry en vue d’une mise en examen et d’une incarcération. Il s’agissait de la quatrième vague d’interpellations depuis le début de l’enquête. Dix personnes ont été mises en examen dans cette affaire.

Nouvelles révélations et contre-attaques dans l’affaire Fillon. Mercredi 8 février, le Canard Enchaîné a publié de nouvelles révélations concernant l’emploi fictif de Penelope Fillon. Cette dernière aurait touché 45 000 euros d’indemnités de licenciement à deux reprises. François Fillon a tenu une conférence de presse lundi 6 février, où il a présenté ses excuses aux Français et dénoncé un « lynchage médiatique ». À la suite de ces déclarations, l’équipe d’Envoyé Spécial a décidé de publier l’intégralité de l’interview de Penelope Fillon par la journaliste anglaise, jeudi 9 février. Le même jour, les avocats du candidat Les Républicains dénonçaient « l’incompétence » du Parquet national financier, exigeant qu’il se dessaisisse de l’affaire.

Meetings présidentiels à Lyon. Le week-end du 4 et du 5 février, trois grands meetings avaient lieu dans la même ville, à Lyon. C’est Emmanuel Macron qui a ouvert le bal, samedi, en dévoilant son slogan de campagne : « La France en marche », et en annonçant la présentation de son programme pour la fin du mois. Jean-Luc Mélenchon, lui, a tenu son meeting dimanche à Lyon et à Paris grâce à un hologramme. À la même heure, Marine Le Pen s’exprimait également, à quelques kilomètres.

Nicolas Sarkozy renvoyé en correctionnelle. Le juge d’instruction Serge Tournaire a signé, vendredi 3 février, l’ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel de l’affaire du financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. L’ancien président de la République devra répondre de dépassement du plafond des dépenses autorisées de plus de 20 millions d’euros. Dans l’affaire dite Bygmalion, treize autres personnes sont également renvoyées devant le tribunal pour complicité d’escroquerie. Parmi eux, Bastien Millot, ancien dirigeant de la société Bygmalion, ou encore Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne et actuel député européen. Nicolas Sarkozy a décidé de faire appel de son renvoi devant le tribunal correctionnel.


Sarkozy renvoyé en procès dans l’affaire… par libezap

La Cour des comptes publie son rapport annuel. La Cour des comptes a passé au crible la situation des finances publiques pour 2017. Dans ce document de 1300 pages, on trouve les analyses, les recommandations et des pistes de réponse de la Cour sur différentes institutions de la République. Cette année, la trajectoire budgétaire du gouvernement est particulièrement visée. La Cour objecte que la réduction du déficit public à 3,3% du PIB est « peu ambitieuse » et que  « la France devrait rester, avec l’Espagne, le Portugal et la Grèce, un des derniers pays de la zone euro dont le déficit des administrations publiques demeure supérieur à 3 points de PIB ».

Coup de filet antiterroriste à Montpellier. Quatre personnes ont été interpellées dans la matinée du vendredi 10 février, à Montpellier. La Sous-Direction antiterroriste (SDAT) les soupçonnait d’avoir pour projet de commettre un attentat sur le sol français. Les quatre suspects, trois jeunes hommes, âgés de 20 à 36 ans, et une jeune fille âgée de 16 ans, en partie connus par les services de renseignement, ont été arrêtés en possession du matériel nécessaire à la fabrication d’explosifs, prêt à l’emploi. Cette opération a été permise grâce à la surveillance des comptes sur les réseaux sociaux de la jeune femme. Elle y avait  manifesté son envie de se rendre au Levant et de frapper le territoire national. L’adolescente avait également pour projet de se marier au propriétaire de l’appartement où se trouvait le matériel. Elle avait prêté allégeance à l’État Islamique (EI) dans une vidéo tournée le mercredi 8 février.

Incident à Flamanville. Le matin du jeudi 9 février, une explosion suivie d’un incendie a été détectée dans l’enceinte de la centrale nucléaire de Flamanville. D’après la préfecture de la Manche, le « risque nucléaire » est écarté. Cinq personnes ont été légèrement intoxiquées, d’après le cabinet du préfet. L’incident, qui a eu lieu en zone « hors nucléaire », a vite été maîtrisé et n’a représenté aucune menace. Le réacteur 1 de la centrale a toutefois été arrêté.

Monde

Le décret anti-immigration de Trump bloqué en appel. La Cour fédérale de San Francisco a maintenu l’interdiction du décret controversé de Donald Trump, jeudi 9 février. Les trois juges fédéraux ont voté à l’unanimité pour l’interdiction du texte. Dans leur compte-rendu final, les magistrats n’ont « pas fait la preuve qu’un étranger d’un des pays incriminés a perpétré un attentat aux États-Unis ». C’est un revers pour Trump, qui s’est empressé de tweeter : « RENDEZ-VOUS AU TRIBUNAL, LA SÉCURITÉ DE NOTRE NATION EST EN JEU ! ».

Légalisation des avant-postes israéliens. La Knesset a adopté en dernière lecture, lundi 6 février, un projet de loi visant à réguler la situation des avant-postes israéliens en Cisjordanie. Le texte, voté à 60 voix contre 52, prévoit l’expropriation de terres aux Palestiniens qui ne pourront plus réclamer la démolition des bâtiments israéliens construits dessus. Contraire au droit international, la future loi doit maintenant être validée par la Cour suprême israélienne avant d’entrer en application. Mais mercredi 8 février, deux associations pour les droits de l’Homme ont déposé un recours contre la loi devant cette même Cour.

L’État Islamique encerclé à Al-Bab. Les forces du régime syrien, appuyées par des frappes russes et des milices chiites, ont réussi à totalement assiéger la ville syrienne au nord du pays, lundi 6 février. D’abord contrainte au nord, à l’ouest et à l’est par les Turcs et leurs alliés, l’organisation terroriste doit maintenant faire face au régime syrien dans la partie sud de la ville. Al-Bab était l’un des derniers fiefs de l’État Islamique dans la région et un point stratégique pour les Turcs et les Russes.

Six employés de la Croix Rouge tués en Afghanistan. Des hommes armés ont abattu six personnes qui travaillaient pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), mercredi 8 février. Deux accompagnateurs sont portés disparus. Le CICR a annoncé la suspension de toutes activités dans le pays jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure ne concerne pas les employés déjà présents sur place. L’attaque n’était pas, samedi matin 11 février, revendiquée.

Le divorce avec l’Europe entamé. Les députés britanniques ont donné leur feu vert à Theresa May, mercredi 8 février, pour déclencher le Brexit. La Chambre des Communes a voté à 494 voix contre 122 le texte qui doit maintenant être validé par la Chambre des Lords. Theresa May envisage toujours d’entamer la procédure avant le 31 mars prochain. Une fois l’article 50 du traité de Lisbonne déclenché, l’UE et le Royaume-Uni rentreront dans une phase de négociations de deux ans qui aboutira à la sortie des Britanniques de l’UE.

Avalanches meurtrières en Afghanistan. La catastrophe s’est produite dans une partie très isolée au nord-est du pays, près du massif du Pamir. Les abondantes chutes de neige des 4 et 5 février ont provoqué des avalanches qui ont ravagé plusieurs villages. D’après un bilan officiel, mais encore provisoire, une centaine de personnes seraient décédées. Le nombre de disparus restait incertain. Des centaines de maisons et des villages entiers ont été emportés. Le président Ashraf Ghani s’est rendu sur place pour exprimer ses condoléances aux proches des victimes.

Élection présidentielle en Somalie. Mohamed Abdullahi Farmajo a été élu, mercredi 8 février, président de la Somalie. Il était opposé à 21 candidats et l’a emporté au bout du deuxième tour. Le président a été élu au suffrage indirect par 328 parlementaires. Il a succédé à Hassan Sheikh Mohamoud. Les violences et les problèmes de corruption avaient repoussé les élections qui ont eu lieu avec six mois de retard. Le nouveau président a d’ores et déjà annoncé certaines priorités, comme « le début de la lutte contre le terrorisme et la corruption ».

En Catalogne, un procès pour « crime référendaire ». Lundi 6 février, à Barcelone, s’est ouvert le procès de l’ancien président autonome de la Catalogne, Artur Mas. Il est accusé « d’abus de pouvoir », pour avoir soutenu un référendum, jugé illégal, sans pour autant l’avoir organisé. Ce référendum sur l’indépendance de la région a eu lieu le 9 novembre 2014 et 80% des votants souhaitaient que la Catalogne devienne indépendante. À l’ouverture du procès, des centaines de personnes sont venues manifester pour apporter leur soutien à Arthur Mas.

Sports

Un Super Bowl historique. La finale du championnat de football américain s’est déroulée dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 février, à Houston au Texas. L’affiche opposait les Falcons d’Atlanta au Patriots de la Nouvelle-Angleterre. En tête de vingt-cinq points à la mi-temps (28-3) les Falcons n’ont pas réussi à maintenir l’écart. Tom Brady et ses coéquipiers ont effectué une remontée spectaculaire et remporté le match sur le score de 34-28, après prolongations. À 39 ans, le leader des Patriots s’est offert un cinquième titre de champion et a effacé onze records du Super Bowl.

CAN : Le Cameroun victorieux contre l’Égypte. La Coupe d’Afrique des Nations s’est achevée dimanche 5 février au Gabon, avec la victoire du Cameroun face à l’Égypte. Les Lions Indomptables ont créé la surprise en s’imposant 2 buts à 1. L’équipe camerounaise, acclamée à son arrivée à Yaoundé, a été reçue par Paul Biya, le président camerounais. Grâce à la CAN, les deux équipes finalistes ont fait un bond spectaculaire dans le classement FIFA. Le Cameroun en gagnant vingt-neuf places est désormais 33e du classement mondial.

Défaite du XV de France au Crunch Lors de la première journée du Tournoi des 6 nations, les Bleus se sont inclinés face à l’Angleterre 16 à 9 à Twickenham. Le match, surnommé “Crunch”, symbolise la rivalité historique entre le XV de la Rose et l’équipe de France.

Victoire pour Mladenovic à St-Pétersbourg et le Canada disqualifié en Coupe Davis. La française Kristina Mladenovic a remporté le plus grand titre de sa carrière au tournoi de Saint-Pétersbourg en s’imposant face à la kazakhe Yulia Putintseva. (6-2, 6-7[3], 6-4). Lors de la Coupe Davis, l’équipe canadienne a été disqualifiée à la suite du geste du joueur Denis Shapovalov. Ce dernier, par colère, a lancé sa balle qui a touché l’œil du juge-arbitre français Arnaud Gabas. Le prochain match des Français se jouera contre la Grande-Bretagne du 7 au 9 avril.

Le tennisman Denis Shapovalov envoie sa balle… par lalibre

Début des Mondiaux de ski alpin Mardi 7 février, le championnat du monde de ski alpin s’est ouvert à St-Moritz avec le Super-G dames et s’est poursuivi le lendemain avec l’épreuve hommes. L’Autrichienne Nicole Schmidhofer et le Canadien Erik Guay ont réalisé les meilleurs temps. Plusieurs chutes ont perturbé la course dont celle du skieur monégasque, Olivier Jenot. Il a été transporté par hélicoptère à l’hôpital. Chez les dames, le combiné nordique à vue vendredi la victoire de la suissesse Wendy Holdener, devant sa compatriote Michelle Gisin.

La Russie suspendue pour les mondiaux d’athlétisme La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a prolongé l’exclusion de la Russie de toute compétition. Elle ne participera donc pas aux mondiaux de Londres de 2017. Le pays est suspendu depuis fin 2015 pour dopage institutionnalisé et ne pourra prétendre à une prochaine participation qu’en novembre 2017 lors du prochain Conseil de l’IAAF.

Mort d’une légende du rugby Le joueur de rugby sud-africain Joost Van der Westhuizen est décédé lundi 6 février à 45 ans. Il était atteint de la maladie de Charcot, une affection neuro-dégénérative incurable. Le demi-mêlée des Springboks est resté célèbre pour sa passe décisive en finale de la coupe du Monde 1995, qui a assuré la victoire face aux All Blacks de Jonah Lomu, autre joueur célèbre disparu en 2015 des suites d’une crise cardiaque.

Pin It on Pinterest

Share This