Le remaniement ministériel était très attendu et a finalement eu lieu le 14 novembre. Nicolas Sarkozy a choisi la continuité en reconduisant François Fillon à son poste de Premier ministre. Le nouveau gouvernement a été comparé à une équipe de campagne UMP avant la présidentielle de 2012. Parmi les changements, on notera :

 

Jean-François Copé, lui, n’est pas devenu ministre (à sa demande) mais a été nommé secrétaire général de l’UMP en remplacement de Xavier Bertrand, parti au ministère du Travail et de la Santé. Le jeu des chaises musicales s’est poursuivi avec l’élection de Christian Jacob à la tête du groupe UMP à l’Assemblée nationale.

Le ministère du Travail avait été laissé libre par Eric Woerth, qui paye son implication dans plusieurs affaires. Au premier plan, l’affaire Bettencourt, dont les multiples enquêtes se poursuivent désormais au tribunal de Bordeaux. Au second plan, l’affaire de la revente de l’hippodrome de Compiègne. Pour cette dernière, la Cour de justice de la République (CJR) a été saisie le 17 novembre et Eric Woerth risque d’être mis en examen.

 

La stèle en mémoire des victimes de l'attentat de Karachi, à Cherbourg (Baptiste Marcel/Wikimedia commons)

 

Ces affaires ne sont pas les seules qui visent la majorité. L’affaire de Karachi (Pakistan), où un attentat meurtrier en 2002 pourrait être la conséquence de « rétrocommissions » occultes lors de ventes d’armes au début des années 1990, met en cause l’ancien Premier ministre Edouard Balladur et son ancien porte-parole… Nicolas Sarkozy. L’ancien ministre de la Défense (1995-1997) Charles Millon a confirmé l’existence de rétrocommissions, suivi par l’ancien Premier ministre (2005-2007) Dominique de Villepin. Ce dernier, visé avec Jacques Chirac par une plainte pour homicide involontaire, a été entendu jeudi par le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke.

 

L’Elysée a dénoncé des « rumeurs malveillantes » et Nicolas Sarkozy a promis de transmettre à la justice « tous les documents dont elle aura besoin »… Mais quelques jours plus tard, François Fillon a refusé une perquisition à la DGSE (renseignement extérieur) au nom du secret-défense. Devant les protestations, le nouveau ministre de la Défense, Alain Juppé, a annoncé la déclassification de certains documents.

 

Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry et Ségolène Royal ont-ils conclu un accord avant les primaires du PS ? (Philippe Grangeaud/Parti socialiste/Flickr)

 

Avec le remaniement et les affaires, l’opposition sent que le terreau est fertile pour préparer la campagne présidentielle de 2012. À droite, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a également déclaré sa candidature à la présidentielle. Après Manuel Valls et Daniel Le Scornet, Arnaud Montebourg s’est porté candidat pour les primaires socialistes, le week-end dernier. Conséquence indirecte : sa compagne et journaliste Audrey Pulvar a été suspendue de son émission quotidienne par la chaîne I-Télé pour éviter la « confusion des genres ». Mais le PS a surtout été bousculé par la déclaration de Martine Aubry, qui a affirmé qu’un seul des trois « ténors » que sont Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal et elle-même sera candidat aux primaires. Les « outsiders » du parti ont dénoncé ce « pacte ».

 

Les relations sont très tendues entre les deux Corées. Pour la première fois depuis la guerre de Corée (1950-1953), la Corée du Nord a bombardé une île de sa voisine du Sud, causant la mort de deux soldats et deux civils. Pyongyang a rendu Séoul responsable de cet accrochage, mettant en avant des exercices militaires sud-coréens dans cette zone contestée de la mer Jaune. Le ministre de la Défense sud-coréen a endossé la responsabilité de ces incidents et a démissionné. Même si les deux pays sont juridiquement toujours en guerre depuis 1950 et que la Corée du Sud veut renforcer son armée (avec l’aide des Etats-Unis), le risque d’un conflit reste minime. Les derniers événements seraient plutôt liés à la succession en cours en Corée du Nord.

 

Ce n’est pas non plus la guerre au Brésil, mais ça y ressemble parfois. Des affrontements entre la police et des narcotrafiquants ont fait au moins trente morts à Rio de Janeiro. Des chars ont même été déployés à l’entrée des favelas de la ville.

 

La situation financière de l’Irlande, et plus particulièrement de ses banques, semble au plus mal. Le risque de contagion aux autres banques européennes étant élevé, l’Union européenne a décidé une aide de 85 milliards d’euros à Dublin. En parallèle de cette aide, le gouvernement irlandais a annoncé un plan d’austérité drastique pour économiser 15 milliards d’euros d’ici à 2014, avec des suppressions d’emplois et des coupes dans les dépenses sociales. Lâché par sa majorité, le Premier ministre Brian Cowen a annoncé qu’il convoquera de nouvelles élections législatives en janvier, après le vote du budget.

 

Une énorme bousculade sur un pont pendant une fête a causé la mort de près de 380 personnes et blessé 755 autres au Cambodge. Les causes de l’accident sont encore inconnues.

 

Après une longue attente des résultats, c’est finalement Alpha Condé qui a été élu président de la République en Guinée. De violents heurts ont suivi cette annonce, faisant au moins dix morts et 215 blessés. L’état d’urgence a été décrété pour rétablir le calme.

 

A Madagascar, d’autres ont aussi contesté le processus démocratique. Plusieurs officiers de l’armée ont tenté de commettre un coup d’Etat pendant le référendum constitutionnel censé sortir le pays de la crise politique qui l’agite depuis un an et demi. Après une tentative de négociation, l’état-major de l’armée a finalement lancé l’assaut au cours duquel tous les mutins ont été arrêtés. Quant à la nouvelle Constitution, elle a été adoptée par plus de 70 % des électeurs, ce qui permettra au président Andry Rajoelina d’être candidat à la prochaine élection présidentielle dans six mois.

 

Des contestations aussi au Burkina Faso, où Blaise Compaoré a été réélu président avec… 81 % des voix. Au pouvoir depuis 1987, il était le grand favori de l’élection.

 

Sebastian Vettel est devenu le plus jeune champion du monde de F1 (Ann64/Flickr)

 

L’Allemand Sebastian Vettel est devenu, à 23 ans, le plus jeune champion du monde de Formule 1 après sa victoire lors du Grand Prix d’Abou Dhabi. Une course marquée par l’erreur stratégique de l’écurie Ferrari qui a coûté le titre à l’Espagnol Fernando Alonso. Ferrari s’est ensuite excusée auprès de son pilote, très amer.

 

Quatre mois après l’arrivée de Laurent Blanc comme sélectionneur de l’équipe de France de football, le chantier de la reconstruction avance. Les Bleus ont battu une Angleterre amoindrie lors d’un match amical le 17 novembre à Wembley (2-1).

 

La France est également en réussite en Ligue des champions. L’Olympique de Marseille s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la compétition, pour la première fois depuis 1993, grâce à sa victoire à Moscou (3-0). L’Olympique Lyonnais est lui aussi qualifié malgré sa déroute chez les Allemands de Schalke 04 (0-3), profitant de la défaite du Benfica Lisbonne à Tel-Aviv.

 

Parmi les autres qualifiés se trouve le Real Madrid, large vainqueur de l’Ajax Amsterdam mardi (4-0). Mais le club espagnol est visé par une enquête de l’UEFA après que deux de ses joueurs, Xabi Alonso et Sergio Ramos, se sont volontairement fait expulser pour remettre leur compteur de cartons jaunes à zéro avant les huitièmes de finale.

 


 

EN BREF

 

En France…

 

Sept personnes sont mortes et onze autres gravement blessées dans l’incendie d’un foyer de travailleurs immigrés, il y a quinze jours à Dijon. Le feu aurait été allumé par deux cousins, qui seraient eux-mêmes locataires de l’immeuble. Ils ont été mis en examen pour « destruction volontaire ».

 

Pour la première fois, des plaintes contre X ont été déposées mardi après la révélation de l’affaire Mediator. Le médicament réservé aux diabétiques aurait causé la mort d’au moins 500 personnes en trente ans en France.

 

– Un adolescent de seize ans a été tué et un autre de onze ans blessé dans une fusillade à l’arme lourde, le week-end à Marseille. Une rivalité entre bandes pour le contrôle du trafic de stupéfiants en serait à l’origine. Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, s’est rendu sur place et a promis des renforts policiers. Quelques jours plus tard, une vaste opération policière a permis de récupérer des armes.

 

– Quelque 52 000 personnes (selon le ministère de l’Intérieur) ont manifesté mardi contre la réforme des retraites. Une mobilisation très largement freinée par la promulgation de la loi le 10 novembre dernier.

 

– La réforme des collectivités territoriales a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale le 16 novembre. Parmi les nouvelles mesures figure la création des conseillers territoriaux et des métropoles.

 

Alexandre Bompard, le président d’Europe 1, a annoncé mardi qu’il quittait la radio pour devenir PDG de la Fnac. Il dirigeait Europe 1 depuis juin 2008.

 


 

Dans le monde…

 

Aung San Suu Kyi a été libérée après sept ans passés en résidence surveillée (Beth Sobel/Flickr)

 

– Après plus de sept ans passés en résidence surveillée, l’opposante birmane Aung San Suu Kyi a été libérée le 13 novembre. Par sa libération, la junte militaire au pouvoir espère briser son isolement international.

 

– L’armée nigériane a libéré dix-neuf otages dont deux Français, le 17 novembre sur une plateforme au large du Nigeria. Malgré cinquante arrestations, le Mouvement d’émancipation du Delta du Niger (Mend) a menacé d’attaquer d’autres plateformes pétrolières.

 

Julian Assange, le fondateur du site Internet Wikileaks, spécialisé dans la publication de documents confidentiels, est recherché pour viol et agression sexuelle par la justice suédoise. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre cet Australien de 39 ans. Son appel de cette décision a été rejeté. Cela n’empêche pas Wikileaks de continuer son travail : le site a promis une publication sept fois plus importante que les 400 000 « War Logs » irakiens. Il semblerait que Wikileaks aurait des notes diplomatiques américaines évoquant des cas de corruption « susceptibles d’embarrasser d’autres gouvernements ».

 

– Un incendie dans une tour résidentielle de Shanghaï (Chine) a provoqué la mort de 58 personnes le 15 novembre. Il aurait été causé par des soudeurs dans les échafaudages qui entouraient l’immeuble. Quatre personnes ont été arrêtées et le gouvernement a ordonné une révision des normes anti-incendie dans tout le pays.

 

– La Nouvelle-Zélande est en deuil après la mort de vingt-neuf mineurs. Ils ont été portés disparus pendant plusieurs jours après une explosion dans leur mine de charbon. Après de premières annonces positives, l’espoir s’est amenuisé avec la persistance de gaz toxiques et s’est éteint quand une deuxième explosion a retenti dans la mine, mardi.

 

L’opposant congolais Jean-Pierre Bemba est jugé devant la Cour pénale internationale (CPI) depuis lundi. L’ex-chef du Mouvement de libération du Congo comparaît pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis en Centrafrique en 2002 et 2003. Dès le premier jour, Jean-Pierre Bemba a plaidé non coupable.

 

– Tempête dans un bénitier ou vraie (r)évolution ? Dans un livre d’entretiens, Benoît XVI a admis que le préservatif peut être utile « dans certains cas ». Il est le premier pape à prendre cette position depuis l’émergence du Sida.

 


 

Dans les sports…

 

– Sans être très convaincants, les rugbymen français ont remporté leurs deux premiers test-matches. Ils ont d’abord battu les îles Fidji (34-12) le 13 novembre dans des conditions difficiles. Après deux ans sans victoire contre l’Argentine, le XV de France a ensuite vaincu la malédiction en l’emportant (15-9) le week-end dernier.

 

Deux membres du comité exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA) ont été suspendus pour un et trois ans par la commission d’éthique de l’organisation. Bien que leur corruption n’ait pas été avérée (malgré les révélations du journal anglais Sunday Times il y a quelques semaines), ils ont été sanctionnés pour avoir discuté de leur vote lors de l’attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022, qui se déroulera en décembre prochain.

 

– Le directeur général de la Fédération française de football (FFF), Jacques Lambert, a présenté vendredi sa démission. Il prendra en janvier 2011 des responsabilités dans l’organisation de l’Euro 2016.

 

– En finale du tournoi de tennis de Paris-Bercy le 14 novembre, le Français Gaël Monfils s’est logiquement incliné face au Suédois Robin Söderling (6/1 7/6). Il est toutefois devenu le nouveau n°1 français au classement ATP.

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This