Après l’enlèvement de sept personnes (dont cinq Français) la semaine dernière au Niger, Areva, très impliqué dans le pays en raison des mines d’uranium, a été accusé de négligence dans la sécurité de ses employés. La société avait même été informée de la menace par un courrier daté du 1er septembre dernier. Le groupe Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué cette prise d’otage et a mis en garde la France contre toute tentative de libération après l’envoi lundi de 80 soldats tricolores à Niamey.

 

Al-Qaida au Magreh islamique (Aqmi) a été formée en 2007

 

Au Nigeria cette fois, ce sont trois Français, salariés du groupe Bourbon, qui ont été enlevés dans la nuit de mardi à mercredi. Le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger, un groupe de rebelle du sud du pays, a affirmé avoir « localisé » les otages et cherche à les récupérer en échange d’une récompense. La situation serait différente de celle au Niger ; il s’agirait là d’un « acte de piraterie classique », selon Hervé Morin, le ministre de la Défense.

 

Il y a peut-être un lien entre ces événements : le gouvernement et les services de renseignement ont insisté cette semaine sur le « risque important » d’un attentat terroriste prochainement en France. Renseignés par l’Algérie, ils ont même évoqué la piste d’une femme kamikaze à la Gare du Nord. Mais plusieurs observateurs ont remarqué que la médiatisation donnée à cette menace pose question.

 

Le sommet des Nations Unies sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) s’est déroulé cette semaine. Dans son discours devant l’Assemblée générale, Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa volonté de taxer les échanges financiers. Le président de la République voudrait voir la « taxe Tobin » adoptée par le G20 lors de la présidence française, à partir du 1er novembre. Une mise en place qui paraît très improbable.

 

Mahmoud Ahmadinejad s'est à nouveau distingué à l'ONU (Daniella Zalcman-Flickr)

 

Pendant ce même sommet onusien, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad s’est une nouvelle fois distingué en accusant les Etats-Unis d’avoir eux-mêmes organisé l’attentat du 11 septembre 2001. Cette provocation a entraîné le départ de la salle des délégations américaine et européennes.

 

Entre un et trois millions de personnes, selon les estimations (qui ont provoqué une vraie « guerre des chiffres »), ont manifesté jeudi dans toute la France contre la réforme des retraites. Le nombre de grévistes a en revanche été plus faible. Les syndicats sont toutefois satisfaits de cette mobilisation, tandis que le gouvernement y a vu une « décélération » tout en promettant de réfléchir à de nouveaux aménagements, notamment concernant les retraites des mères. Deux nouvelles journées d’actions sont prévues le samedi 2 octobre ainsi que le mardi 12 octobre.

 

Mickaël Llodra et Arnaud Clément (ici à Melbourne en 2008) ont apporté le point décisif contre l'Argentine, samedi à Lyon (Chip_2904-Flickr)

 

L’équipe de France de tennis s’est qualifiée le week-end dernier pour la finale de la Coupe Davis en battant l’Argentine (5-0) à Lyon. La bande de Guy Forget, qui a salué l’esprit qui anime l’équipe, se rendra début décembre en Serbie, vainqueur de la République tchèque.

 

Le plus grand flou règne sur l’organisation des Jeux du Commonwealth, qui doivent débuter le 3 octobre à New Delhi, en Inde. Retards très importants dans les travaux, infrastructures qui s’écroulent, sécurité en doute… Même si les autorités se veulent rassurantes et la Fédération des Jeux du Commonwealth a fait état de « progrès », le président du comité olympique australien a estimé vendredi que l’Inde « n’aurait pas dû être choisie » pour l’organisation… Malgré ces déboires, les premiers athlètes ont commencé à arriver dans le pays.


 

EN BREF

 

En France…

 

– Nouveau rebondissement dans l’affaire Bettencourt : un médecin aurait reconnu vendredi devant les enquêteurs avoir détruit le dossier médical de Liliane Bettencourt. Il devait juger sa santé mentale dans le cadre de la plainte déposée par la fille de la milliardaire pour “abus de confiance” par François-Marie Banier. Lundi, le groupe de cosmétique L’Oréal a rompu les contrats le liant avec le photographe.

 

L'entente des banques sur la facturation des chèques a été condamnée (Annie de Winnie & Cie-Picasa)

 

Onze banques françaises ont été condamnées lundi à une amende de 384,9 millions d’euros par l’Autorité de la concurrence pour entente illicite sur la facturation du traitement des chèques. Les associations de consommateurs sont satisfaites de cette décision.

 

Philippe Croizon, un Français de 42 ans, a réussi l’exploit de traverser la Manche à la nage en 13h30 alors qu’il est amputé des deux bras et des deux jambes.


 

Dans le monde…

 

La mort du n°2 des FARC est un coup dur pour la guérilla (SMORENO2007-Flickr)

 

– Le chef militaire des FARC, Jorge Briceno (également appelé « Jojo Monoy »), a été tué cette semaine lors d’une attaque de l’armée colombienne. La mort du n°2 de la guérilla est un vrai « coup dur » pour l’organisation.

 

– Le gouvernement de centre-droit suédois, dirigé par Fredrik Reinfeldt, a remporté les élections législatives qui se déroulaient dimanche, sans obtenir la majorité absolue. Mais ce qui a marqué ces élections, c’est surtout que pour la première fois, l’extrême-droite suédoise entre au Parlement. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi à Stockholm contre l’extrême-droite.

 

– Les six personnes soupçonnées de vouloir commettre un acte terroriste contre le pape lors de sa visite à Londres ont été relâchées le week-end dernier, sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre eux. Ils avaient été dénoncés par un collègue alors qu’ils blaguaient sur la papamobile pendant leur pause…

 

Teresa Lewis, une Américaine déficiente mentale de 41 ans, a été exécutée jeudi soir en Virginie. Elle avait été reconnue coupable d’avoir commandité le meurtre de son mari et de son beau-fils, en octobre 2002. Elle est désormais le nouveau symbole de la lutte contre la peine de mort aux Etats-Unis.

 


 

Dans les sports…

 

– L’Italien Vincenzo Nibali a remporté dimanche la 65ème édition du Tour d’Espagne. A 25 ans, il a remporté là son premier grand Tour. Le Français David Moncoutié a terminé meilleur grimpeur de l’épreuve pour la troisième fois consécutive.

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This