Le printemps est peut-être arrivé, mais le gouvernement attend encore les beaux jours… Sur fond d’une abstention moins élevée qu’au premier tour mais toujours très forte, la gauche a comme attendu conservé dimanche dernier la très grande majorité des régions. Avec un score record de 54,3 % au niveau national, elle a même fait mieux qu’en 2004. Elle a remporté 21 des 22 régions de métropole, soit une de plus grâce à la victoire du candidat socialiste en Corse. Mais Paul Giacobbi devra composer avec les conseillers nationalistes.

 

Si elle a réalisé un de ses plus mauvais résultats dans une élection (35,53 % des voix), la droite est tout de même parvenue à conserver l’Alsace et à remporter la Réunion et la Guyane. Le Front national a lui connu son « printemps » selon Marine Le Pen, récoltant 17 % des voix au niveau national. Le parti de Jean-Marie Le Pen compte désormais 118 conseillers régionaux dans 12 régions (contre 156 en 2004 dans 17 régions).

 

On attendait la réaction de Nicolas Sarkozy à cette « claque » électorale. Le président de la République a finalement décidé un remaniement a minima du gouvernement lundi. Xavier Darcos, ministre du Travail et candidat malheureux en Aquitaine, est évincé. Il est remplacé par Eric Woerth, qui laisse le Ministère du Budget au chiraquien François Baroin. Martin Hirsch quitte son Haut commissariat aux solidarités actives contre la pauvreté, qui devient un ministère que dirigera Marc-Philippe Daubresse. Nicolas Sarkozy ouvre son gouvernement aux villepinistes avec l’arrivée de Georges Tron comme Secrétaire d’Etat à la Fonction publique.

 

Le programme de Villepin, vu par Plantu

Le programme de Villepin, vu par Plantu

Mais pas sûr que cela suffise à arrêter Dominique de Villepin… Ce dernier a annoncé jeudi la création de son parti politique, programmée au 19 juin. En remplissant le vide politique du centre-droit, il semble se positionner avant l’élection présidentielle de 2012.

 

Avant cette fameuse élection de 2012, le gouvernement préfère revenir aux fondamentaux et stoppe l’opération séduction destinée aux électeurs écolos. La taxe carbone, promesse du Grenelle de l’environnement, est partie en fumée cette semaine. François Fillon a annoncé mardi devant les députés UMP que cette taxe devait être européenne et pas seulement française pour ne pas « plomber la compétitivité des entreprises » du pays. Une décision qui a ravi le patronat et désespéré jusqu’à la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno.

 

La droite revient aux fondamentaux, par Plantu

La droite revient aux fondamentaux, par Plantu

Sale temps pour le gouvernement encore avec les manifestations de mardi où, partout en France, plusieurs centaines de milliers de personnes ont battu le pavé. Comme d’habitude, police et syndicats divergent fortement sur les chiffres : 380 000 selon la première, 800 000 selon les seconds. Si ces derniers s’estiment satisfaits, c’est en tout cas moins qu’en mars 2009. Le mot d’ordre général de la journée était la défense de l’emploi, du pouvoir d’achat ou encore des retraites. La grève a notamment été suivie dans la SNCF (30 % de grévistes) et dans l’Education nationale (21 %).

 

Enfin, pour ne rien arranger, Stéphane Guillon a encore énervé en haut lieu. Cette fois, c’est Eric Besson qui a vivement réagi à la chronique de l’humoriste de lundi matin sur France Inter. Après les excuses officielles du patron de Radio France, Stéphane Guillon a présenté de vraies-fausses « excuses » le lendemain. Lexpress.fr rappelle dans un article que les humoristes anglo-saxons vont beaucoup plus loin que leurs homologues français.

 


Le Pen, Besson et Zemmour !
envoyé par franceinter. – Plus de vidéos fun.

Yes, he did! Malgré un léger contretemps finalement sans conséquence, Barack Obama a finalement réussi à faire adopter dimanche sa réforme de la santé par le Congrès américain. La couverture maladie devient obligatoire pour tous les Américains, et l’Etat permettra aux 32 millions d’Américains qui en étaient jusque-là exclus d’avoir une assurance. Une victoire acquise notamment grâce à l’engagement que l’argent des contribuables ne couvrirait pas l’avortement… Le président américain s’était beaucoup investi dans la réforme (jusqu’à reporter un déplacement en Indonésie et en Australie), malgré les nombreuses résistances. Les opposants n’ont d’ailleurs pas dit leur dernier mot puisque 10 Etats veulent attaquer la réforme juridiquement, au motif qu’elle ne respecterait leur souveraineté.

 

Au Texas, qui fait partie de ces Etats, la peine de mort est encore en vigueur. Hank Skinner, condamné à mort pour un triple meurtre en 1995, devait y être exécuté mercredi. Mais 45 minutes avant l’heure fatidique, la Cour suprême des Etats-Unis lui a accordé un sursis, avant d’examiner sa demande de tests ADN qui pourraient l’innocenter. La France s’est mêlée de l’affaire en demandant la grâce du condamné, dont la femme est française.

 

Benoît XVI n’est pas condamné, mais est sous le feu de vives critiques. Le pape lui-même est accusé d’avoir « couvert » les actes pédophiles d’un prêtre américain, ce que dément le Vatican. Mercredi, le pape a accepté la démission de l’évêque irlandais John Magee, critiqué pour sa passivité quand des hommes d’Eglise se livraient à des actes pédophiles en Irlande. Le week-end dernier, Benoît XVI a exprimé sa honte du scandale de pédophilie dans le pays en faisant lire une lettre dans les paroisses irlandaises. C’est la première fois qu’un pape répond aussi longuement à ce problème épineux dans l’Eglise. Il n’a toutefois pas formulé d’excuses, au grand dam des associations de victimes.

 

Jean-Louis Triaud et Jean-Michel Aulas, présidents de Bordeaux et Lyon

Jean-Louis Triaud et Jean-Michel Aulas, présidents de Bordeaux et Lyon

Le quart de finale de Ligue des champions de mardi prochain entre Bordeaux et Lyon a déjà commencé… en coulisses. Au cœur des bisbilles, le match Lyon-Grenoble de Ligue 1, qui avait été initialement prévu hier pour permettre aux Lyonnais de préparer leur match européen. Bordeaux doit lui jouer ce soir la finale de la Coupe de la Ligue contre Marseille. Sauf qu’entretemps, le tirage au sort a désigné les deux clubs français pour s’affronter mardi prochain… Les Girondins ont protesté et ont obtenu par la LFP que Lyon joue finalement aujourd’hui afin que les deux équipes aient le même temps de récupération. Malgré les recours lyonnais, la décision a été maintenue. Une affaire dans laquelle l’avis de Grenoble a été totalement oublié

 

Bordeaux et Lyon étaient en revanche au diapason mercredi lors d’une réunion à quatre avec le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille. Le « Big four » à la française a discuté le rôle de la Ligue professionnelle, et notamment son président Frédéric Thiriez, coupable selon lui d’une mauvaise gestion. Les clubs ont notamment appuyé l’idée d’un retour à un championnat à 18 clubs. L’initiative n’a en tout cas pas du tout plu aux présidents des autres clubs

EN BREF
En France…

Eric Zemmour est au cœur d’une tempête… qu’il a lui-même déclenchée. Le polémiste est mis en cause après ses propos sur les « délinquants noirs et arabes » pendant l’émission de Thierry Ardisson sur Canal +. Il est poursuivi par quatre associations. Il a été convoqué par Le Figaro pour un entretien préalable avant un licenciement mais ce dernier a été annulé après qu’Eric Zemmour a présenté ses excuses à la Licra. L’affaire a connu d’autres rebondissements : Thierry Ardisson attaque pour diffamation Eric Zemmour qui l’accuse de « l’avoir piégé », et le procureur général de Paris a convoqué Philippe Bilger, l’avocat général de la cour d’appel de Paris, qui a soutenu Eric Zemmour sur son blog… Suite du feuilleton au prochain épisode !

 

– C’est finalement Jeannette Bougrab qui succèdera à Louis Schweitzer à la tête de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité). Elle a été nommée mardi par Nicolas Sarkozy. Cette nomination met définitivement fin à la polémique créée par Gérard Longuet avec ses propos sur Malek Boutih et le « corps traditionnel français ».

 

Jacques Viguier a été acquitté le week-end dernier, en appel, du meurtre de sa femme Suzanne. C’est l’ultime conclusion d’une affaire qui dure depuis dix ans. Le professeur de droit toulousain avait été fortement suspecté, d’autant plus que certains éléments comme des traces de sang, la disparition mystérieuse d’un matelas et ses incohérences au sujet du sac à main de sa femme jouaient contre lui. Le procès avait connu un rebondissement en appel avec la suspicion jetée sur l’amant de Suzanne Viguier, qui aurait influencé le témoignage de la baby-sitter du couple. Au final, l’acquittement de Jacques Viguier signifie que le meurtrier de « Suzy » n’a pas encore été inquiété.

Dans le monde…

Google_Chine

Google a annoncé mardi qu’il ne censurait désormais plus les résultats des recherches en Chine. Tous ses utilisateurs sont maintenant redirigés vers Google Hong-Kong, où il n’y a pas d’obligation de filtrage. Mais la censure sur Internet étant assez facile, cela ne va finalement pas changer grand-chose pour les Chinois, qui ne pourront toujours pas accéder à certains sites sensibles. A lire le rapport très intéressant de Reporters sans Frontières d’octobre 2007 sur la censure en Chine.

 

– Les pays de la zone euro, Allemagne et France en tête, se sont mis d’accord jeudi soir pour élaborer un plan d’aide à la Grèce. Il serait activé en « dernier recours » sous la forme de prêts bilatéraux à des « taux raisonnables », directement entre les Etats et la Grèce. Cela ne signifie toutefois pas que les Grecs sont sortis d’affaire

 

– L’Irak a un nouveau Premier ministre : Iyad Allaoui a remporté les élections législatives du 7 mars dernier. Le chef du gouvernement actuel, Nouri Al-Maliki, conteste ces résultats.

Dans les sports…

Quevilly

– Chaque année ou presque, la Coupe de France de football permet à un « Petit Poucet » amateur de briller en éliminant des clubs professionnels… En 2010, c’est le club normand de Quevilly (4ème division) qui s’est offert le scalp de Boulogne-sur-Mer (3-1) après avoir éliminé Rennes au tour précédent. Après cette « humiliation », Boulogne a remboursé ses supporters… Quevilly rejoint Lens, Monaco et le PSG, qui s’est offert une bouffée d’air avec sa qualification face à Auxerre… dans un stade vide.

 

– Un mois après la « claque » reçue aux Jeux olympiques, le Français Brian Joubert a décroché jeudi la médaille de bronze des championnats du monde de patinage artistique à Turin.

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This