FRANCE

Le directeur de la police judiciaire de Paris, Bernard Petit, a été mis en examen jeudi 5 février pour “violation du secret de l’instruction” et suspendu de ses fonctions. Il est soupçonné d’avoir averti en octobre 2014 l’ancien patron du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), Christian Prouteau, de sa future garde à vue dans une affaire de trafic d’influence impliquant également “l’escroc des stars” Christophe Rocancourt. C’est la première fois qu’un patron du célèbre “36, Quai des Orfèvres” est mis en examen. Le directeur de la PJ de Marseille, Christian Sainte, pourrait lui succéder. En décembre 2013, déjà, la PJ de Paris avait été secouée par un scandale, son directeur d’alors, Christian Flaesch, devant démissionner pour avoir prévenu l’ancien ministre Brice Hortefeux qu’il allait être convoqué comme témoin dans l’affaire du financement libyen présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Déjà improbable dans l’affaire impliquant Bernard Petit, le nom de Christophe Rocancourt est également apparu dans un autre scandale impliquant le “36” : le vol de 50 kg de cocaïne en juillet 2014 dans les locaux de la PJ, pour une valeur estimée à 2,5 millions d’euros. Connu pour avoir notamment escroqué des stars de Hollywood dans les années 1990 et actuellement emprisonné dans une autre affaire d’escroquerie, Christophe Rocancourt a été mis en examen vendredi pour "complicité de recel de détournements de biens" et "blanchiment de trafic de stupéfiants en bande organisée". Il est soupçonné d’avoir lié un “pacte” avec un policier de la PJ de Paris, suspecté d’avoir volé la cocaïne, pour récupérer l’argent.

 

Le Front national est de nouveau arrivé au second tour d’une élection législative partielle. La frontiste Sophie Montel est arrivée en tête (32,60%) devant le socialiste Frédéric Barbier (28,85%) dans la 4e circonscription du Doubs, où siégeait l’ancien ministre Pierre Moscovici avant d’être nommé à la Commission européenne. Pour la première fois depuis 2012 dans une élection partielle, le candidat UMP a ainsi été éliminé au premier tour (avec 26,54%).

Le parti d’opposition s’est ensuite déchiré entre les partisans du “front républicain”, à savoir un appel en faveur du PS pour faire barrage du FN (Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet…), et ceux du “ni-ni” (ni PS, ni FN). Le président du parti, Nicolas Sarkozy, a tenté une improbable synthèse en rejetant l’élection d’un nouveau député FN sans toutefois appeler à voter PS, laissant “la liberté de choix aux électeurs”. Réuni en bureau politique mardi, l’UMP a finalement choisi le “ni-ni” comme ligne officielle.

 

François Hollande a tenu jeudi 5 février sa cinquième conférence de presse à l’Elysée depuis le début de son quinquennat. Un mois après les attentats de Paris, le président de la République a rappelé que les moyens des services de renseignement allaient être renforcés et que le budget de la défense allait être maintenu – sans être augmentés. Il a notamment annoncé l’extension du service civique à au moins 170 000 jeunes par an (contre 35 000 en 2014), la création d’une “agence pour le développement économique” dans les “territoires” pour favoriser la création d’entreprises ou encore un renforcement des sanctions pour les communes qui n’appliqueraient pas les quotas de logements sociaux.

 

L’ancien président de l’UMP Jean-François Copé a été mis en examen mardi 3 février pour “abus de confiance” dans l’affaire dite des comptes de campagne. Après le rejet de ses comptes 2012 pour un dépassement du plafond légal, Nicolas Sarkozy s’était personnellement vu infliger une amende de 363 615 euros, correspondant au montant supposé – qui serait en réalité beaucoup plus important. Mais c’est l’UMP qui avait payé cette amende – finalement remboursée par Nicolas Sarkozy après son accession à la présidence du parti, en décembre 2014.

 

Un mois après la démission de Thierry Lepaon, Philippe Martinez a été élu nouveau secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), mardi 3 février, en recueillant 93,4% des voix du comité confédéral national (CCN), sorte de “parlement” du syndicat. Le CCN avait d’abord rejeté sa candidature le 13 janvier, jugeant son équipe trop proche de l'ex-numéro un, dont la chute a été précipitée par des révélations sur ses indemnités et des dépenses importantes engagées par le syndicat pour rénover son appartement de fonction et son bureau.

 

Un homme armé d’un couteau a attaqué trois militaires en faction devant un centre communautaire juif de Nice, mardi 3 février. Les soldats ont été légèrement blessés et l’homme, âgé de 30 ans, a été arrêté. Moussa Coulibaly – aucun lien de parenté avec le meurtrier de Montrouge et de la porte de Vincennes – avait attiré l’attention des services de renseignement quelques jours avant en prenant un aller simple pour la Turquie et en étant refoulé par les autorités turques. L’entretien n’avait “pas permis de recueillir d'informations suffisantes pour judiciariser son dossier”, a ensuite expliqué une source policière. Habitant de Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, il avait montré depuis peu des signes de radicalisation.

 

Le procès de l'affaire dite “du Carlton de Lille” s’est ouvert lundi 2 février au tribunal correctionnel de Lille en présence de Dominique Strauss-Kahn et de treize autres prévenus, tous jugés pour “proxénétisme aggravé”. Le tribunal a eu l'occasion de rejeter, au préalable, une demande de huis clos qui avait été formé par l'avocat des parties civiles pour préserver “la dignité des personnes” et la “sérénité” des débats. Ce procès doit durer au moins trois semaines et les prévenus risquent jusqu'à dix ans d'emprisonnement et 1,5 million d'euros d'amende.

 

Le transporteur Mory Global, anciennement Mory Ducros, a annoncé sa faillite et sa demande de mise en redressement judiciaire, vendredi 6 févrer. Employant 2 400 salariés – après le départ de 2 800 employés à cause de problèmes financiers –, l’entreprise a perdu 40 millions d’euros en 2014, sur un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros.

 

Le dessinateur français Riad Sattouf a été récompensé dimanche 1er février du “Fauve d’or” du 42e Festival d’Angoulême, prix distinguant le meilleur album, pour L'Arabe du futur: une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) (éditions Allary), un roman graphique racontant son enfance entre Paris, la Libye de Kadhafi et la Syrie d'Assad. Entre autres récompenses, l’Américain Chris Ware a lui reçu le prix spécial du jury pour Building stories. Un Grand prix spécial a également été décerné à Charlie hebdo, moins d’un moins après l’attentat qui a décimé la rédaction de dessinateurs satiriques.

 

 

MONDE

La guerre en Ukraine est entrée dans une nouvelle phase depuis deux semaines et le lancement par les séparatistes prorusses d’une vaste offensive, notamment sur la ville de Marioupol, une des rares de l’Est du pays encore loyale au gouvernement de Kiev. L’armée ukrainienne, débordée, a dû abandonner plusieurs positions stratégiques dont l’aéroport de Donetsk.

Alors que les rebelles sont largement aidés par la Russie, Kiev a demandé une aide matérielle aux Occidentaux. Les Etats-Unis envisageraient ainsi de fournir des armes à l’armée ukrainienne. François Hollande et Angela Merkel ont annoncé donner une nouvelle chance à la diplomatie en se rendant jeudi à Kiev puis vendredi à Moscou pour présenter un plan de paix aux présidents ukrainien, Petro Porochenko, et russe, Vladimir Poutine. Le détail de ce plan n’a pas encore été dévoilé mais il est “fondé sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine”, a assuré François Hollande.

 

En Italie, le juge constitutionnel Sergio Mattarella a été élu président de la République samedi 31 janvier avec une large majorité, ralliant 665 grands électeurs (parlementaires et représentants des régions) sur 995 . Il succède ainsi à Giorgio Napolitano, qui avait démissionné début janvier en raison de son âge avancé. Soutenu par l'actuel chef du gouvernement, le démocrate Matteo Renzi, Sergio Mattarella a prêté serment mardi devant le Parlement réuni en séance plénière.

 

L’organisation Etat islamique (EI) a annoncé avoir exécuté deux otages japonais, Haruna Yukawa, dimanche 25 janvier, et Kenji Goto, samedi 31 janvier. Le premier avait disparu au mois d’août 2014 avant de réapparaître en janvier aux mains de l’EI. Le second, journaliste, s’était rendu en Syrie à l’automne pour venir au secours d’Haruna Yukawa justement. Ce dernier a été décapité soixante-douze heures après une demande de rançon de 200 millions de dollars demandée par le groupe terroriste au Japon, restée sans réponse. Par la suite, l’EI avait exigé la libération de la ihadiste Sajida Al-Rishawi, emprisonnée en Jordanie, sous peine de mort pour Kenji Goto, laquelle est intervenue moins d’une semaine après celle du premier otage.

 

L’EI a également diffusé mardi 3 février une vidéo de la mise à mort de Maaz al-Kassasbeh, un pilote jordanien capturé le 24 décembre. L’assassinat particulièrement barbare du soldat, brûlé vif, a attisé la colère de la Jordanie, qui a exécuté deux jihadistes, dont Sajida Al-Rishawi, et a multiplié les bombardements contre l’organisation islamique.

 

Le huitième cycle de négociations sur l'accord commercial transatlantique (aussi connu sous le nom de TAFTA ou TTIP) entre l'Union européenne et les États-Unis s'est ouvert lundi 2 février, à Bruxelles, pour une durée d'une semaine. Il s'agit du premier cycle de négociations depuis la formation de la nouvelle Commission européenne et la nomination de Cécilia Malmström comme commissaire en charge du Commerce. Cette fois-ci, les négociations sur cet accord de libre-échange devraient essentiellement porter sur les droits de douane et la coopération en matière de réglementation.

 

Richard von Weizsäcker, ancien président de la République fédérale allemande (1984-1994), est mort samedi 31 janvier à l'âge de 94 ans. Membre de l'Union-chrétienne démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel, il était une figure importante de l'après-guerre en Allemagne. Il avait notamment joué un rôle crucial dans la manière dont l'Allemagne a pu gérer son passé nazi en énonçant, pour la première fois, que le 8 mai 1945 avait été un jour de “libération” et non de capitulation pour l'Etat allemand.

 

SPORTS

L’équipe de France de handball est redevenue championne du monde, dimanche 1er février, à Doha, en battant en finale le Qatar, pays organisateur (25-22). C’est la cinquième fois de son histoire que la France remporte ce titre. Les “Experts”, déjà champions d’Europe et olympiques, ont fait de la France le pays le plus titré en handball et l’une des meilleures équipes dans les principaux sports collectifs.

 

Le Sporting club de Bastia s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue, mercredi 4 février, en réussissant l’exploit d’éliminer l’AS Monaco (0-0, 7 tirs aux buts à 6). Les Bastiais retrouveront le 11 avril le Paris Saint-Germain, qui s’est imposé à Lille sans forcer (1-0).

 

La finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) opposera le Ghana à la Côte d’Ivoire, dimanche 8 février à Bata, en Guinée équatoriale. Les Ivoiriens ont battu la République démocratique du Congo mercredi (3-1), avant que les Ghanéens n’écartent le pays organisateur dans un match très tendu le lendemain (3-0), au cours duquel des supporteurs ont envahi le terrain, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre. La Guinée équatoriale n’a été sanctionnée que d’une amende de 100 000 dollars (88 000 euros) tandis que le Maroc, initialement pays organisateur mais qui a refusé d’accueillir la compétition en raison de l’épidémie d’Ebola, a été suspendu des deux prochaines CAN, en 2017 et en 2019.

 

Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a été mis en examen mardi 3 février pour des soupçons de fraude fiscale lors du transfert du joueur brésilien Neymar en 2013. Le dirigeant catalan devra se rendre le 13 février devant un juge d’instruction pour s’expliquer.

 

Le joueur de tennis serbe Novak Djokovic a remporté l’Open d’Australie, premier tournoi du Grand chelem de l’année, dimanche 1er février à Melbourne. Il a battu le Britannique Andy Murray en quatre sets (7-6, 6-7, 6-3, 6-0). Novak Djokovic s’est ainsi imposé pour la cinquième fois en Australie et s’est adjugé son huitième titre du Grand chelem par la même occasion. La veille, l’Américaine Serena Williams s’était imposée chez les femmes en battant la Russe Maria Sharapova en deux sets (6-3, 7-6). C’est là son dix-neuvième titre en Grand chelem.

 

La finale du championnat de football américain, plus communément appelée Super Bowl, avait également lieu dimanche, à Phoenix. Les New-England Patriots ont battu les tenants du titre des Seattle Seahawks (28-24), remportant ainsi la compétition pour la quatrième fois de leur histoire, la première depuis 2010.

 

Retrouvez aussi :

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Vous souhaitez contribuer à la vie du site et soumettre une fiche d’actu ? N’hésitez pas à commenter cet article ou envoyer un mail à contact[at]verso-recto.fr.

-->

Pin It on Pinterest

Share This