(Un garçon iranien fait du vélo dans les décombres dans la ville Sarpol-e Zahab dans la province de Kermanshah, à l’ouest de l’Iran, près de la frontière de l’Irak. Deux jours avant, le tremblement de terre a tué des centaines de personnes et laissé des milliers sans domicile / AFP PHOTO / Atta KENARE.)

SEMAINE DU 11 AU 17 NOVEMBRE.

MONDE

Séisme violent en Iran et en Irak. Un séisme de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter a frappé l’Iran et l’Irak dimanche 12 novembre en milieu de soirée, faisant au moins 433 morts. Le nombre de blessés, recensés dans la province de Kermanshah en Irak, où le séisme a fait au moins huit morts, oscillerait entre 7 700 et 9 400 blessés. L’Iran a été gravement touchée, selon les estimations officielles, des dizaines de milliers de personnes ont été contraintes de quitter leur logement (plus de 30 000 logements ont été détruits ou endommagés). Pour faire face à cette situation, le président Rohani a demandé la mobilisation de tous les organes de secours et la mise en place d’opérations pour venir en aide aux sinistrés. Selon l’agence de presse de la République islamiste, 51 000 tentes ont été installées dans les zones sinistrées.

L’alerte de 15 000 scientifiques sur l’état de la planète. De 184 pays différents, 15 000 scientifiques ont signé un appel pour dénoncer la dégradation de l’environnement, lundi 13 novembre. La dernière mise en garde datait de 1992 à l’occasion du sommet de Rio, où l’impact de l’Homme sur la nature était déjà dénoncé. L’appel a dressé un bilan catastrophique puisque les scientifiques ont révélé l’accroissement de la déforestation, la sécheresse et l’augmentation de la température. De plus, ils ont souligné que l’Homme n’est pas le seul à être menacé, les espèces animales et végétales sont aussi concernées. Le but de l’initiative est de pousser la population à agir, notamment les pouvoirs publics. Les auteurs de cet appel ont notamment proposé des lois sur le braconnage et la création de nouvelles réserves naturelles.

Les Australiens votent en faveur du mariage homosexuel. Le Bureau australien des statistiques a déclaré la victoire du « oui » en faveur du mariage homosexuel, mercredi 15 novembre. Après deux mois de vote par consultation postale, les Australiens ont été 62% à répondre positivement parmi les 12,7 millions de votants soit 80% du corps électoral. Des milliers de partisans du mariage pour tous ont organisé des rassemblements dans des villes comme Sydney ou Melbourne pour danser et chanter afin de célébrer le résultat des suffrages. Le premier ministre Malcom Turnbull a déclaré vouloir mettre en place une loi pour l’union des personnes du même sexe tout en laissant la possibilité aux institutions religieuses de refuser de marier les couples homosexuels.

Donald Trump nomme un ancien dirigeant du monde pharmaceutique au poste de ministre de la Santé. Alors que personne n’occupait ce poste depuis la démission de Tom Price, Donald Trump a annoncé via un tweet la nomination de Alex Azar à la tête du ministère de la santé, lundi 13 novembre. Ancien dirigeant du géant pharmaceutique Eli Lilly, il est déjà connu du paysage politique pour avoir été le conseiller juridique de ce même département sous la présidence de Georges W. Bush. Cette nomination particulière (l’ancienne entreprise d’Alex Azar est encadrée par le ministère de la Santé), doit être confirmée par le Sénat.

Donald Trump Jr et WikiLeaks étroitement liés. L’existence d’une correspondance entre Donald Trump Jr et WikiLeaks a été dévoilé, lundi 13 novembre, par la site d’informations The Atlantic. WikiLeaks, organisation qui avait notamment publié des courriels d’Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle, a effectué plusieurs demandes au fils de Donald Trump. Fin septembre 2016, l’organisation souhaitait obtenir l’avis d’impôts de Donald Trump, notamment pour renforcer la perception d’impartialité au sujet du futur président des États-Unis. Une deuxième demande de la part de WikiLeaks lui a été adressée début novembre 2016, demandant la contestation des résultats en cas de défaite de Donald Trump à l’élection présidentielle. Donald Trump Jr a publié, le lendemain, ses échanges avec Wikileaks.

Les États-Unis endeuillés après une fusillade en Californie. Mardi 14 novembre, une fusillade a démarré dans une maison de Rancho Tehama Reserve, au nord de la Californie, et s’est poursuivie dans d’autres lieux aux alentours, notamment dans une école primaire, faisant cinq morts ainsi qu’une dizaine de blessés dont des enfants, le plus jeune âgé de deux ans. L’auteur de ce drame, Kevin Janson Neal, 44 ans, avait tué sa femme la veille. Son corps, retrouvé le lendemain, était caché sous des lattes de plancher. Le tireur a été abattu par les forces de police.

La fête de l’indépendance polonaise devient une manifestation xénophobe. Samedi 11 novembre, fête de l’indépendance en Pologne, des dizaines de milliers de nationalistes, arborant de nombreux slogans xénophobes, ont défilé à Varsovie. Certains faisaient même des saluts nazis. Des contre-manifestations ont eu lieu en même temps, à l’autre bout de la ville. Lundi 13 novembre, Andrzej Duda, président conservateur polonais, a condamné les accents nationalistes, xénophobes et antisémites des 60 000 personnes présentes à Varsovie.

FRANCE

Mise en examen de huit hommes en lien avec l’État islamique. Huit hommes ont été mis en examen samedi 11 novembre pour « association de malfaiteurs terroriste et criminelle », sept d’entre eux ont été placés en détention provisoire. Le huitième homme a été placé sous contrôle judiciaire. Soupçonnés de projeter un attentat, ils avaient été interpellés mardi 7 novembre dans le cadre d’une opération anti-terroriste menée en France et en Suisse. Ils tenaient des propos violents sur la messagerie cryptée Telegram, prisée des terroristes. Selon François Molins, procureur de la République, ils prévoyaient un passage à l’acte en France dans les mois à venir, avec néanmoins des cibles indéterminées. Certains d’entre eux se sont dits « explicitement partisans de l’organisation terroriste État islamique ».

Un ancien président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) accusé d’agressions sexuelles et de harcèlement.  Huit femmes ont accusé Thierry Marchal-Beck d’agressions sexuelles et de harcèlement, mardi 14 novembre. Les faits se seraient déroulés entre 2010 et 2014.  Anonymement, des militantes et responsables du mouvement ont témoigné dans Libération des agissements de l’ancien cadre du parti socialiste. Thierry Marchal-Beck a dirigé le Mouvement des jeunes socialistes entre 2011 et 2013. Benoît Hamon a condamné les faits de celui qui a été son chef de cabinet adjoint lorsqu’il était ministre de l’Éducation, tout en affirmant qu’il les ignorait. Aucune plainte n’avait été déposée vendredi 17 novembre.

Plainte contre des violences policières à caractère raciste. Un homme de 27 ans a porté plainte, samedi 11 novembre, pour « violences à caractère raciste » suite à une interpellation. La scène s’est déroulée à Mantes La Jolie, dans les Yvelines, le mardi précédent. Alors que des policiers procédaient à un contrôle de véhicule, un second fourgon est intervenu pour procéder à un contrôle d’identité. Sommé d’embarquer dans le fourgon, le jeune homme y aurait consenti sans protestation. Une fois à bord, il aurait subi de nombreuses insultes racistes et aurait été maintenu contre un chauffage d’appoint, occasionnant de nombreuses brûlures, a-t-il par la suite raconté. Hospitalisé, il a dû subir une greffe de peau sur les mains et les poignets. Le parquet a donné une toute autre version, parlant d’« insultes » envers les policiers et de « morsures ». La police des polices, l’IGPN, a été saisie lundi 13 novembre.

Les « 100 démocrates » s’en vont de la République en Marche. Une centaine de militants de La République En Marche (LREM) ont annoncé leur départ du mouvement dans une tribune, signée mardi 14 novembre. Les « 100 démocrates », composés d’adhérents, d’élus et de référents, ont ainsi protesté contre le déficit de démocratie dans le parti. Le vote pour le poste de délégué général du mouvement sera effectué par un collège d’élus, de ministres, de cadres et de 200 militants tirés au sort. Il n’y a en outre qu’un candidat à ce poste, Christophe Castaner, actuellement porte-parole du gouvernement. Ils devraient quitter le mouvement samedi 18 novembre, à la veille du congrès LREM à Lyon.

Augmentation du taux de chômage au 3e trimestre 2017. Le taux de chômage a augmenté de 0,2 point par rapport au 2e trimestre, selon le dernier rapport de l’Insee publié jeudi 16 novembre. Le chômage touchait, fin septembre 2017, 9,7% de la population active, soit 2,88 millions de personnes en France, outre-mer compris. Cette étude a été réalisée par l’Insee selon les critères du Bureau International du Travail (BIT). Ces chiffres sont cependant à relativiser : ils ne sont que provisoires et annuellement, le taux de chômage est en recul de 0,3 point par rapport à 2016. Les perspectives économiques prévues par l’Insee ont par ailleurs annoncé une augmentation des effectifs dans le privé et une baisse dans les secteurs non-marchands, expliquée notamment par la réduction des contrats aidés.

L’Art de perdre remporte le Goncourt des lycéens. Le 30e prix Goncourt des lycéens a été décerné à Alice Zeniter pour son roman L’Art de Perdre, dont le titre est un vers de la poétesse Elizabeth Bishop. Ce prix, attribué jeudi 16 novembre, compte parmi les prix littéraires le plus convoités. Il avait récompensé Petit Pays de Gaël Faye en 2016. Alice Zeniter revient sur ses origines algériennes à travers une saga familiale sur trois générations et retrace la guerre d’Algérie et le destin des harkis.

Décès de Françoise Héritier, anthropologue, ethnologue et féministe française. Françoise Héritier s’est éteinte lundi 13 novembre, le jour de ses 84 ans, à Paris. Sa disparition a été annoncée sur Twitter par le biologiste Pierre-Henry Gouyon. Ancienne élève de Claude Levi-Strauss dans les années 50, elle s’était concentrée sur le rapport entre les sexes dans ses recherches. Elle est l’auteure de Masculin/Féminin – La pensée de la différence et fut lauréate d’un prix spécial Femina, le 8 novembre 2017.

Décès de Jack Ralite, ancien ministre communiste et féru de culture. L’ancien ministre communiste de la Santé et de l’Emploi, entre 1981 et 1984, est décédé, dimanche 12 novembre, dans son fief d’Aubervilliers, ville dont il était resté maire entre 1984 et 2003. Il était hospitalisé depuis deux semaines à cause de son état de faiblesse. Ancien journaliste de l’Humanité, il était passionné de culture : il a inauguré un théâtre national, un conservatoire et trois bibliothèques dans sa ville.

Décès de Robert Hirsch, grand monsieur du théâtre français. Le comédien est décédé jeudi 16 novembre à l’âge de 92 ans, après une chute à son domicile suivie d’une hospitalisation. Considéré comme l’un des derniers monstres sacrés du théâtre français, il avait été distingué pas moins de quatre fois par l’académie des Molières. Il avait obtenu ces récompenses pour, entre autres, son second rôle dans Le Misanthrope en 1992 et son rôle principal dans Le Bel Air de Londres en 1999.

SPORTS

La decima pour Teddy Riner. Teddy Riner a remporté les championnats du monde de judo toutes catégories à Marrakech. Le judoka français s’est offert, samedi 11 novembre, son dixième titre mondial. Invaincu depuis 144 combats, sa dernière défaite remonte à la finale des championnats du monde toute catégorie à Tokyo en 2010. Accompagné de ses proches et de son staff, il a dû se défaire de six adversaires, dont le belge Toma Nikiforov, pour atteindre la plus haute marche du podium. Teddy Riner a expliqué vouloir décrocher une troisième médaille aux Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020.

Les All Blacks repartent de France avec deux victoires. Deux rencontres ont opposé les rugbymen du XV de France aux All Blacks néo-zélandais, samedi 11 et mardi 14 novembre. Les deux matchs se sont soldés par deux défaites françaises : la première 18-38 au Stade de France et la seconde 23-28 au Groupama Stadium de Lyon. Lors du test match à Saint-Denis, le sélectionneur néo-zélandais Steve Hansen avait aligné une équipe expérimentée qui a réussi à piéger des bleus commettant trop d’erreurs pour espérer accrocher les All Blacks. À Lyon, lors du deuxième match opposant les sélections B, le XV français a livré une une meilleure prestation, avec de jeunes joueurs prometteurs comme Gabriel Lacroix qui a inscrit deux essais.

La France organisera la coupe du monde de rugby en 2023. Le World Rugby (la fédération internationale de rugby) a désigné la France comme pays organisateur de la Coupe du Monde de rugby 2023, mercredi 15 novembre. Elle a remporté le scrutin avec 24 voix contre 14 pour l’Afrique du Sud. La compétition se déroulera entre septembre et octobre 2023, suivant les dates décidées par le World Rugby. L’Irlande a elle été éliminée dès le premier tour de votes avec seulement 8 voix. Neuf villes hôtesses ont déjà été désignées aux quatre coins de la France. Le projet devrait coûter environ 300 millions d’euros, pour un bénéfice estimé à 500 millions d’euros.

La France convaincante face à l’Allemagne. L’équipe de France de football a concédé un match nul 2-2 à la dernière minute face à l’Allemagne, mardi 14 novembre, à Cologne. Au terme d’un match plaisant, les Bleus ont encaissé un but à la 93e minute alors qu’ils menaient 2 à 1 grâce à un doublé d’Alexandre Lacazette. Les hommes de Didier Deschamps ont livré une prestation encourageante face à l’un des favoris du prochain mondial en Russie. Anthony Martial, Corentin Tolisso et Samuel Umtiti ont été les joueurs français les plus en vue sur le terrain.

Pas de mondial pour l’Italie. L’Italie n’ira pas en Russie après avoir fait match nul (0-0) devant son public face à la Suède, lundi 13 novembre. Battu 1-0 au match aller, les Italiens se devaient de gagner pour se qualifier. C’est la première fois depuis 1958 que la Squadra Azura ne participera pas une Coupe du Monde. L’élimination a entraîné la démission du sélectionneur italien, Giampiero Ventura. Le Danemark, l’Australie et le Pérou ont été les dernières équipes à avoir obtenu leurs billets pour le Mondial. Du côté du continent africain, le Sénégal a remporté un match décisif contre la Côte d’Ivoire. Cette victoire leur a offert une place pour le mondial, qu’ils n’avaient pas vu depuis 1998. Le Maroc d’Hervé Renard s’est aussi qualifié.

Marc Marquez champion du monde de MotoGp pour la 4e fois. Pour la quatrième fois en cinq ans (après 2013, 2014 et 2016), Marc Marquez (Honda HRC) a été sacré champion du monde de MotoGp, lors du grand prix de Valence. Parti en pole position, il a terminé 3e de ce grand prix. La course, remportée par Daniel Pedrosa (Honda HRC), s’est jouée à six tours de la fin. Le principal rival du champion du monde en titre, l’italien de chez Ducati Andrea Dovizioso, a chuté et a été contraint à l’abandon. Il était le seul, en cas de victoire à pouvoir détrôner Marquez.

Avalanche de blessures au Masters de Londres. Le Masters de tennis de Londres a débuté dimanche 12 novembre, avec les huit joueurs les plus en forme de la saison, mais aussi les meilleurs joueurs de double. Après avoir perdu son premier match face à Daniel Goffin, Nadal a déclaré forfait à cause d’une blessure. Roger Federer s’est qualifié pour les demi-finales de la compétition. Côté français, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont été contraints d’abandonner suite à la blessure au dos de Pierre-Hugues Herbert. Une blessure qui pourrait s’avérer problématique à dix jours du double de la finale de Coupe Davis.

Mort du skieur français David Poisson. Le skieur français David Poisson est décédé lundi 13 novembre en chutant lors d’une séance d’entraînement, dans la station de Nakiska au sud-ouest du Canada. Membre de l’équipe de France de vitesse et de ski, il a fait une chute mortelle durant un entraînement avec l’équipe de France, avec laquelle il préparait les premières épreuves de Coupe du Monde de la saison. David Poisson avait été médaillé de bronze aux mondiaux de 2013. Il est le quatrième skieur français à laisser la vie sur une piste.

Pin It on Pinterest

Share This