La transition de l’après-Ben Ali ne se fait pas sans mal en Tunisie. Un gouvernement d’union nationale, ouvert aux opposants du président déchu, a bien été formé dès lundi… mais cinq ministres ont démissionné le lendemain, dénonçant l’ombre trop grande du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD). Le bureau politique de l’ancien parti de Ben Ali a été dissous jeudi. Le gouvernement a tout de même adopté un projet de loi d’amnistie des quelque 1 800 prisonniers politiques, libérés dès mercredi.

 

Du côté de la rue, la contestation réclamant une vraie démocratie ne faiblit pas mais elle est parfois marquée par la violence. Une centaine de personnes seraient mortes dans les émeutes depuis la mi-décembre. Un photographe franco-tunisien figure parmi les victimes. Trois jours de deuil ont été décrétés dans le pays.

 

Ben Ali n’est plus au pouvoir mais les ennuis ne sont pas pour autant terminés pour lui. L’Union européenne a annoncé le gel de ses avoirs ainsi que ceux de sa famille, son patrimoine est scruté à la loupe et trente-trois de ses proches ont été arrêtés.

 

Lui non plus n’est plus au pouvoir mais est dans le collimateur de la justice. L’ancien dictateur Jean-Claude Duvalier, surnommé « Baby Doc », est revenu en Haïti le week-end dernier après vingt-cinq années d’exil. Il a aussitôt été arrêté et mis en examen pour corruption, détournement de fonds et association de malfaiteurs. Jean-Claude Duvalier a exprimé sa « tristesse » à ceux qui « se considèrent comme des victimes » de son régime… sans toutefois s’excuser. Mais la raison de son retour est encore floue : certains y voient une intention de briguer la présidence du pays, d’autre celle de… récupérer six millions de dollars.

 

En revanche, Silvio Berlusconi, le président du Conseil italien, est lui bien au pouvoir mais encore empêtré dans une affaire de moeurs, appelée « Rubygate ». Le « Cavaliere » est accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec « Ruby », une prostituée mineure (elle ne serait pas la seule), et d’avoir joué de son pouvoir afin de la libérer après une interpellation. Bien qu’il risque de comparaître en flagrant délit, Silvio Berlusconi a dénoncé une « machination » et a exclu de démissionner.

 

Ici, pas de machination mais une machine qui a disjoncté. Dans l’affaire du médicament Mediator, qui aurait causé de 500 à 2 000 victimes en France, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a rendu un rapport sévère sur le laboratoire Servier et le fonctionnement de l’administration. Xavier Bertrand, ministre de la Santé, a admis avoir « une part de responsabilité ». L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), critiquée pour son rôle dans l’affaire du Mediator, a publié une liste de 59 médicaments mis « sous surveillance ».

 

Les gardés à vue devront être assistés par leur avocat (Marc Eliot/Flickr)

 

Surveillance… avec ou sans avocats ? L’Assemblée nationale a adopté la réforme de la garde à vue, jeudi en première lecture. Parmi les changements figure la présence obligatoire de l’avocat : toute déclaration obtenue sans conseil ne sera plus valable. Malgré le retrait de « l’audition libre » par le gouvernement, les avocats déplorent un texte « a minima ».

 

La population française n’est pas a maxima mais a dépassé le seuil des 65 millions d’habitants, selon la dernière étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). La fécondité, à 2,07 enfants par femme, est la plus élevée depuis le baby boom de l’après Seconde Guerre mondiale.

 

Jean-Marie est parti, c’est maintenant Marine Le Pen qui est présidente du Front national (FN) depuis son élection avec 67 % des voix le week-end dernier lors du congrès du parti à Tours. Un congrès que la chaîne France 24 a boycotté après qu’un de ses journalistes a accusé le service d’ordre du FN de l’avoir tabassé. Le parti a nié cette agression et a porté plainte contre le reporter.

 

Il était d’extrême droite mais il est mort depuis cinquante ans. Pourtant, Louis-Ferdinand Céline crée encore la polémique. L’auteur était présent sur la liste des célébrations nationales 2011 mais l’association des fils et fille de déportés juifs de France (FFDJF) s’en est indigné en raison de son passé collaborationniste. Frédéric Mitterrand, le ministre de la Culture, a finalement décidé de retirer Céline des célébrations nationales.

 

« The Social Network », le film racontant la genèse de Facebook, est a lui bien été célébré lors de la cérémonie des Golden Globes, le week-end dernier. Le film de David Fincher a obtenu quatre récompenses dont celle du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario. Colin Firth a décroché le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle dans « Le discours d’un roi » et Natalie Portman celui de la meilleure actrice dans « Black Swan ». La cérémonie, marquée par l’intervention au vitriol du comédien britannique Ricky Gervais, a également été ternie par des soupçons de corruption.

 

Les handballeurs français ont bien commencé leurs championnats du monde Thomas Faivre-Duboz/Flickr)

 

L’équipe de France de handball s’est qualifiée pour les quarts de finale des championnats du monde en Suède. Les « Experts » ont battu l’Egypte (28-19) puis étrillé le Bahreïn (41-17) avant de vaincre l’Allemagne (30-23). Les Français, tenants du titre, ont en revanche été tenus en échec par l’Espagne (28-28).

 

Contrairement au handball, le tennis français fait grise mine. Aucun tennisman tricolore n’est parvenu à se hisser en huitièmes de finales de l’Open d’Australie, une situation inédite depuis dix-neuf ans. Gaël Monfils a été sèchement battu par le Suisse Stanislas Wawrinka (7-6, 6-2, 6-3), tout comme Richard Gasquet par le Tchèque Tomas Berdych (6-2, 7-6, 6-2). Jo-Wilfried Tsonga a lui perdu en cinq sets contre le modeste (46e joueur mondial) Ukrainien Alexandr Dolgopolov (3-6, 6-3, 3-6, 6-1, 6-1). Finalement, seul Gilles Simon a perdu avec les honneurs, en cinq sets, contre le Suisse Roger Federer, n°2 mondial (6-2, 6-3, 4-6, 4-6, 6-3).

 

Du côté des femmes, la débâcle est de même taille. La numéro un tricolore, Marion Bartoli, a été sortie dès le deuxième tour à cause d’une blessure au mollet. Alizé Cornet a été battue par la Belge Kim Clijsters (7-6, 6-3), tout comme Virginie Razzano par la Russe Maria Sharapova (7-6, 6-3). Aravane Rezaï, elle, s’est inclinée dès le premier tour contre la Tchèque Barbora Zahlavova Strycova (6-0, 3-6, 7-5).

 


 

EN BREF

 

En France…

 

  • Dans un message diffusé vendredi, Oussama Ben Laden a directement menacé la France et a conditionné la libération des otages en Afghanistan au retrait des troupes françaises du pays.

 

 

 

  • Laëtitia, une jeune fille de 18 ans, a disparu depuis mercredi à Pornic. Un homme 33 ans déjà condamné pour viols et violences a été arrêté. Il a ensuite avoué avoir eu un accident avec le scooter de Laëtitia avant de jeter dans la Loire le corps sans vie de la jeune fille. Des recherches sont en cours pour confirmer ces dires.

 

 

 

Les usagers de la SNCF dénoncent une dégradation du service de la société (Jean Lemoine/Flickr)

 

 

 

 


 

Dans le monde…

 

 

 


 

Dans les sports…

 

 

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This