> Le quiz de l'actu du 8 au 14 mars est en ligne ! Venez vous tester

 

Logo de l'Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT)

Ces Rattrapages de l'actu ont été réalisés par les étudiants de l'Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT).

 

Monde

Les recherches du vol MH370 de la compagnie Malaysia Airlines, en mer d'Andaman, étaient toujours vaines, vendredi 14 mars. Depuis le samedi 8 mars, le Boeing 777 en provenance de Kuala Lumpur a disparu des écrans radars avec 239 personnes à bord, dont 4 Français. Les opérations de recherches ont mobilisé 42 navires et 39 avions de douze nations. Les autorités malaisiennes ont été sous le feu des critiques pour leur gestion des recherches, jugée confuse. Le Premier ministre chinois a assuré qu'elles seraient poursuivies "aussi longtemps qu’il restera une lueur d’espoir". 153 ressortissants chinois étaient à bord. Jusqu'alors, aucune cause n'a été privilégiée pour expliquer la disparition du Boeing 777.

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a été reçu avec les honneurs par Barack Obama, mercredi 12 mars à la Maison Blanche. Dans son discours, il a exhorté le président russe au dialogue. Le lendemain, il a demandé à Moscou de retirer ses soldats de la péninsule de Crimée et d'entamer des négociations, lors d'une séance publique du Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette intervention a eu lieu trois jours avant le référendum qui pourrait voir la péninsule de la Crimée se rapprocher de la Russie. Vendredi, la rencontre à Londres entre le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, et son homologue russe, Sergueï Lavrov, était présentée comme celle "de la dernière chance".

En Italie, Matteo Renzile nouveau président du Conseil, a annoncé mercredi 12 mars des mesures historiques, dont des baisses d'impôts pour 10 millions de personnes (représentant 10 milliards d'euros) et d'autres mesures importantes pour, a-t-il expliqué, doper l’économie et relancer l’emploi. La Chambre des députés a d’ores et déjà voté une loi électorale afin d’éviter l’instabilité gouvernementale récurrente. Le gouvernement a souhaité débloquer 68 milliards d’euros pour rembourser la dette des administrations publiques. De plus, 3 milliards d’euros provenant des fonds structurels européens devaient être débloqués et "réinvestis". Enfin, 500 millions d’euros devaient servir à financer la création d’entreprises "à but social".

En Algérie, Abdelaziz Bouteflika est malmené par la colère du peuple. Une cinquantaine d’universitaires se sont rassemblés jeudi 13 mars à l’université de Bouzaréah, à Alger, pour protester contre un éventuel quatrième mandat du président algérien. Les contestations, bien qu’interdites, se sont enchainées depuis l’annonce de sa nouvelle candidature le 22 février. Plusieurs leaders de partis politiques s’étaient par ailleurs rassemblés mercredi pour appeler au boycott de l’élection présidentielle qui se tiendra le 17 avril. La nomination de Youcef Yousfi en intérim à la tête du gouvernement n’a pas réussi à apaiser les revendications du peuple.

Des affrontements violents ont eu lieu, mercredi 12 mars, dans plusieurs villes de Turquie, entre la police et des dizaines de milliers de manifestants. Ces dernirs sont descendus dans les rues pour dénoncer le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan à l'occasion des funérailles d'un garçon de 15 ans. Ce dernier est décédé des suites de ses blessures causées par la police en juin. Les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les rassemblements à coup de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Deux personnes sont décédées : un policier et un homme de 22 ans. Le Premier ministre a accusé l’opposition, les médias et le monde des affaires de "terroriser la rue" avant les élections municipales du 30 mars.

La contestation d'une partie de la population du Venezuela contre son président Nicolas Maduro ne s’est pas apaisée. Mercredi 12 mars, à Caracas et dans d’autres villes du pays, des manifestations ont été organisées pour protester contre les violences policières. Dans la capitale, des affrontements ont eu lieu lorsqu’un cortège de 3 000 étudiants rejoignant le centre-ville a rencontré un barrage policier. Quelques protestataires ont alors lancé pierres et cocktails Molotov, déclenchant l’assaut de la police anti-émeute et provoquant plusieurs blessés. A Valencia, dans le nord du pays, les manifestations ont fait trois morts dont un policier. Le bilan des troubles était d'au moins 24 morts depuis le 4 février.

Salvador Sanchez Cerén a remporté l'élection présidentielle du dimanche 9 mars au Salvador. C'est ce qu'a confirmé le Tribunal électoral suprême jeudi. Après l'annonce d'une victoire très serrée et contestée par le perdant Norman Quijano, il a procédé à la vérification des procès verbaux du second tour. Sanchez Cerén, candidat du parti de l'ancienne guérilla du Front Farabundo Marti pour la libération nationale (FMLN), est devenu le premier ancien guerillero à accéder à la présidence dans ce pays.

Au moins 8 morts et 69 blessés : le bilan de l’effondrement de deux immeubles à New York n’a cessé de s’alourdir depuis le mercredi 12 mars. L’explosion, due à une fuite de gaz, s’était produite à 9h30 (heure locale) et s’était ressentie dans un rayon d’un kilomètre sur l’île de Manhattan. Au total, quinze appartements ont été détruits dans un quartier majoritairement hispanique d’East Harlem. Le maire, Bill de Blasio, a parlé d’une terrible tragédie et promis que des efforts seraient déployés pour sauver les disparus. L’explosion et l’effondrement ont été d’une violence telle que des témoins ont cru à un tremblement de terre.

 

France

Le groupe Vivendi a indiqué vendredi 14 mars avoir choisi Numéricable pour le rachat de SFR. Le propriétaire de l’opérateur de téléphonie a choisi d’entrer en "négociations exclusives" pour trois semaines avec Altice, société mère de Numéricable. Contre 11,75 milliards d’euros pour Vivendi et l’attribution de 32 % de la nouvelle entité, Numéricable a remporté le lot face à l’offre de Bouygues Telecom. Plus tôt dans la journée, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, avait émis des doutes sur la fiscalité de Numéricable au micro d’Europe 1. Il avait révélé l’information avant le conseil de surveillance de Vivendi.

Nicolas Sarkozy et son épouse ont obtenu vendredi 14 mars le retrait des enregistrements réalisés à leur insu par Patrick Buisson. Le couple avait engagé un référé (procédure d’urgence) pour atteinte à la vie privée devant le tribunal de grande instance de Paris. L’ex-conseiller de l’Elysée a été condamné à verser 10 000 euros de dommages et intérêts provisionnels à chacun des plaignants. L’avocat du site Atlantico, support de diffusion des enregistrements, a annoncé faire appel du jugement concernant leur retrait.


En revanche, la Cour de cassation a jugé irrecevable mardi 11 mars le pourvoi de Nicolas Sarkozy, concernant la saisie de ses agendas dans l'affaire Bettencourt. Elle s'est appuyée sur le non-lieu dont a bénéficié dans cette affaire l'ancien président de la République le 7 octobre 2013. Nicolas Sarkozy demandait l'annulation de la saisie et de la copie de ses agendas personnels. Les magistrats pourront donc les utiliser pour le besoin d'autres enquêtes judiciaires, notamment dans l'affaire Tapie ou au sujet des accusations de financements de la campagne de 2007 par la Libye de Mouammar Kadhafi.

Communications contradictoires au sein du gouvernement après les révélations du Monde, samedi 7 mars, concernant la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy, par un juge d'instruction. "Si le président de la République décide de mettre un terme à la responsabilité d’un ministre, qu’il s’agisse de moi ou d’un autre, c’est justement sa prérogative", expliquait jeudi Christiane Taubira, ministre de la Justice, sur le plateau du Grand Journal de Canal +. Lundi, la garde des Sceaux assurait ne pas avoir eu d'informations avant les publications du quotidien. Jean-Marc Ayrault la contredisait pourtant le lendemain en affirmant que le gouvernement était bien au courant de l'existence des écoutes, mais pas de leur contenu. Mise en difficulté, Christiane Taubira maintenait mercredi ses propos, documents à l'appui, tout en reconnaissant une "maladresse". Dans la soirée, Le Monde analysait ces mêmes documents et prouvait que la ministre était tenue "régulièrement" au courant des détails des conversations téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et son avocat Me Herzog. Alors que l'affaire embarassait de prime abord l'UMP, le parti d'opposition a profité de la communication défaillante du gouvernement pour réclamer la démission de la ministre de la Justice.

 

Le niveau maximal d’alerte à la pollution aux particules fines a été déclenché mercredi 12 mars en Ile-de-France. Des concentrations nocives pour la santé ont aussi été franchies dans les départements de l’Ouest, les régions Centre et Rhône-Alpes. Elles sont émises par le trafic routier (70% provenant de la combustion du diesel), l’industrie et les utilisations d’engrais agricoles. Les activités physiques en plein air étaient déconseillées. Les Velib’ et Autolib’ ont été rendus gratuits par la mairie de Paris jusqu’à la fin de l’alerte pollution. En Ile-de-France, à Grenoble et Lyon, tous les transports en communs étaient gratuits durant le week-end des 15 et 16 mars.

Pour la première fois depuis le début 2012, l’économie française a recréé des emplois. L’Insee a, en effet, enregistré 15 100 créations nettes d’emplois au quatrième semestre 2013 dans le secteur marchand non agricole. Cette amélioration est due essentiellement au sursaut de l’intérim (+ 24 000 postes), considéré comme un précurseur des évolutions à venir du marché du travail. La tendance sur un an est restée toutefois négative avec 62 200 postes supprimés dans le secteur marchand. Aucun organisme international n'a prévu de réelle embellie en 2014 pour l'emploi en France, faute d’une reprise suffisamment rigoureuse.


 

Le Journal officiel a publié samedi 8 mars le décret du ministère du Travail autorisant les magasins de bricolage à ouvrir le dimanche, sans limite de temps. De nombreux syndicats du commerce ont saisi le Conseil d’Etat en référé pour obtenir la suspension de ce nouveau texte. Ils ont estimé qu’il comporte les mêmes irrégularités que le décret précédent, datant de décembre 2013. Les plaignants ont souhaité une nouvelle décision dans un délai d’un mois.


 

Dans le premier procès consacré au génocide des Tutsis au Rwanda à moins d’un mois du vingtième anniversaire de ce drame, Pascal Simbikangwa a été condamné vendredi 14 mars à vingt-cinq années de réclusion criminelle par la cour d’assises de Paris lors d’un procès historique. Le capitaine Simbikangwa était accusé de génocides et complicités de crimes contre l’humanité. Ce dernier, âgé aujourd’hui de 54 ans et en fauteuil roulant, a nié en bloc et confessé n’avoir "jamais vu un seul cadavre". Le massacre ethnique avait fait près de 800 000 victimes entre avril et juillet 1994.

 

Une version enrichie quasiment inédite de l’album de Tintin Les Sept Boules de Cristal est parue mercredi 12 mars dans un nouvel ouvrage intitulé La malédiction de Rascar Capac. Une production issue de la collaboration entre l’éditeur Casterman (du groupe Gallimard), éditeur historique de Tintin, et Moulinsart, société chargée de l’exploitation commerciale de l’œuvre. Les pages de droite de l’ouvrage présentent l’intégralité de l’histoire initiale, imaginée durant la Seconde Guerre mondiale. Croquis, articles et documents d’époque occupent les pages de gauche. Cette édition préfigurerait une nouvelle série sur les aventures du héros belge d’Hergé.

 

Sports

La Française Marie Bochet a remporté sa troisième médaille d’or aux Jeux paralympiques de Sotchi en super combiné, vendredi 14 mars, après ses sacres en descente et en super-G plus tôt dans la semaine. La délégation française comptabilisait ce 14 mars un total de sept récompenses (3 en or, 3 en argent, 1 en bronze), se plaçant ainsi à la quatrième place du tableau des médailles.

Le Paris Saint-Germain s’est qualifié mercredi 12 mars pour les quarts de finale de la Ligue des Champions de football après sa victoire lors du match retour contre le Bayer Leverkusen (2-1). Déjà larges vainqueurs au match aller en Allemagne (0-4), les hommes de Laurent Blanc ont ainsi intégré le top 8 du football européen pour la deuxième année consécutive.

L’Olympique Lyonnais s’est imposé 4-1 jeudi 13 mars, à domicile, face au club tchèque du Viktoria Plzen en huitièmes de finale de la Europa League. Menés dès la deuxième minute, les Lyonnais ont égalisé dans la foulée, puis ont surpassé leurs adversaires en deuxième période avec trois nouveaux buts. Seul club français encore engagé dans la compétition, Lyon a déjà un pied en quart de finale avant le match retour du 20 mars à Plzen.

En rugby, le XV de France a arraché une victoire de justesse (19-17) face à l’Ecosse samedi 8 mars, lors du Tournoi des Six Nations. Après l’Angleterre (26-24) et l’Italie (30-10), ce troisième succès donne le droit aux Bleus de croire à une première place, samedi prochain contre l’Irlande. Mais les Français devront se ressaisir après cette victoire miraculeuse. Les coéquipiers de Pascal Papé ne se sont pas montrés sous leur meilleur jour à Edimbourg, au terme d’un match décevant.

Le président du club de football allemand du Bayern Munich, Uli Hoeness, a annoncé vendredi 14 mars sa démission. Le tribunal de Munich l’avait condamné la veille à trois ans et demi de prison pour avoir dissimulé au fisc plus de 27 millions d’euros. Le parquet avait requis cinq ans et demi de prison ferme. Dans un communiqué, Uli Hoeness, 62 ans, a fait savoir qu’il ne ferait pas appel de sa condamnation.

Le coup d’envoi de la 72e édition du Paris-Nice a été donné dimanche 9 mars. Le tracé de la course cycliste a été volontairement rendu plus sélective par les organisateurs. Après le forfait de l’Australien Richie Porte, vainqueur en 2013, des coureurs étaient à suivre comme l’Italien Vincenzo Nibali, l’Américain Tejay Van Garderen et le Français Sylvain Chavanel. La course, l’un des plus longs tracés de l’histoire de Paris-Nice avec une distance totale de 1447 kilomètres, comprenait 8 étapes.

Lors du troisième tour du Masters 1000 d’Indian Wells, le tenant du titre Rafael Nadal a été éliminé par Alexandr Dolgopolov. Le vingt-huitième joueur mondial a signé un véritable exploit, puisque l’Ukrainien n’avait jamais gagné de set face à l’actuel numéro un au classement ATP. Cette élimination surprise intervenait juste après celle de la vainqueur de l’an passé Maria Sharapova, battue par l’italienne Camila Giorgi, 79e mondiale.

 

>> Le quiz de l'actu du 8 au 14 mars est en ligne ! Venez vous tester

 

 

Retrouvez aussi :

 

Vous souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Utilisez l’outil Google Actualités ci-dessous pour consulter des articles (cliquez sur “Paramètres” pour effectuer une recherche, qui s’affichera à droite des autres rubriques) :

 

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l'actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

-->

Pin It on Pinterest

Share This