Les Rattrapages de l’actu se mettent temporairement en pause, après avoir failli s’arrêter définitivement. Ils reprendront à l’automne, sous la houlette de l’école publique de journalisme de Tours (EPJT).

En janvier 2010, je créais les Rattrapages de l'actu, qui étaient d’abord un blog. Le point de départ était simple : nous sommes en permanence bombardés d'informations, par les radios, les télévisions, les journaux, les sites Internet. Nous sommes hyperconnectés, avons un accès facile aux informations comme jamais nous ne l'avons eu, mais avons en parallèle le sentiment de ne pas pouvoir – ou de ne pas faire l'effort de – prendre le temps de s'informer réellement, au-delà de la simple lecture de titres.

Les Rattrapages de l'actu, des résumés hebdomadaires de l'actualité, synthétisant les informations essentielles des derniers jours avec les meilleurs liens pour approfondir les sujets, pouvaient alors être utiles aussi bien aux actifs n'ayant pas le temps de suivre tous les rebondissements d'une actualité filant à vive allure, aux vacanciers revenant de plusieurs jours ou semaines déconnectés des soubresauts du monde, aux étudiants préparant des concours, aux expatriés souhaitant avoir une synthèse de ce qui fait les gros titres dans leur pays d'origine, aux professeurs voulant conseiller à leurs élèves une première approche succincte de l'actualité… Ou bien à celles et ceux qui lisent, écoutent ou voient déjà nombre d'informations mais qui en réalité ne font que la survoler, sans vraiment les comprendre ou les mettre en contexte. Aussitôt lu, aussitôt oublié.

Le site a trouvé son public

Cinq ans et demi après, le blog, entretemps devenu un site, a rencontré son public. Quelque 30 000 visiteurs uniques par mois, jusqu'à 120 000 pages vues mensuelles, plus de 3 000 abonnés sur Facebook, 1 300 à la newsletter…

Le site est réalisé de manière totalement bénévole et, malgré l'aide de plusieurs volontaires pour les résumés hebdomadaires ainsi que pour les quiz, il est devenu trop lourd à gérer pour moi en parallèle de mon travail de journaliste au Monde. Les Rattrapages de l'actu publiés vendredi 26 juin étaient donc les derniers sous cette forme, par ces auteurs.

Mais les Rattrapages de l’actu ne sont pas morts. L’Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT) a accepté de reprendre le site dans un but pédagogique pour l’ensemble de ses étudiants. Ce sont donc eux qui réaliseront à partir de l’automne les résumés hebdomadaires, des fiches d’actu, peut-être des quiz… La forme pourrait changer, mais l’objectif du site sera conservé et c’est bien le principal. Je remercie chaleureusement l’EPJT et son directeur, Nicolas Sourisce, d’accepter de reprendre le flambeau – avec mon aide pour la transition, bien entendu.

Un seul mot : merci

En attendant, je ne peux tourner cette page des Rattrapages de l'actu sans quelques remerciements. Tout d'abord à vous, chers lecteurs du site, toujours plus nombreux et dont les fréquents messages de soutien m'ont aidé à continuer, quand je passais des soirées de temps libre à résumer une actualité parfois luxuriante… Sans vous et votre soutien, les Rattrapages de l'actu n'auraient certainement pas duré aussi longtemps.

Un grand merci, également, à toute l'équipe de bénévoles qui m'ont aidé, spontanément, à écrire des paragraphes des résumés, à réaliser des quiz hebdomadaires ou mensuels, à rédiger des fiches d'actu, à tenter d'entretenir la rubrique vidéo. Aliénor, Camille, Matthieu, Laurence, Yoann-Alexandre, Anrafa, Victorien, Sinatou, Juliette et tous les autres, MERCI.

Un grand merci, aussi, à l'Ecole publique de journalisme de Tours (EPJT) et à l'e-médias institut, école de journalisme d'Aix-en-Provence (désormais fermée), pour leur collaboration ces dernières années, permettant à la fois un bon exercice pratique pour les étudiants et de me délester d'une partie de la charge de travail pendant quelques semaines.

Un grand merci, enfin et surtout, à celles et ceux qui m'ont soutenu dès le début et tout du long, par leurs conseils ou par leur soutien financier quand il a fallu créer le site puis l'entretenir. Un site développé et maintenu sur ses bons rails, même en cas de piratage tard le soir, par Clément Danjou, que je ne peux que remercier tout particulièrement.

Ce site est désormais en pause estivale, rendez-vous à l’automne pour de nouvelles synthèses de l’actualité.

Alexandre Pouchard (@alexpouchard)

-->

Pin It on Pinterest

Share This