(Photo : Test d’émissions de gaz d’échappement d’une Golf Volkswagen. Thomas KIENZLE / AFP.)

SEMAINE DU 27 JANVIER AU 2 FÉVRIER 2018.

MONDE

Vers un autre Dieselgate pour trois constructeurs allemands. Après des première révélations de triches sur les rejets de CO2 par l’agence environnementale américaine en septembre 2015, une grande partie de l’industrie automobile allemande pourrait être de nouveau mise au banc des accusés. Vendredi 25 janvier, le New York Times a rapporté que trois grands constructeurs automobiles, BMW, Volkswagen et Daimler testaient la nocivité des gaz d’échappements diesel sur des singes. Une affaire qui a pris une toute autre dimension lorsque le Stuttgarter Zeitung a révélé, lundi 29 janvier,  que ces tests étaient également pratiqués sur des humains. Le groupe européen de recherche sur l’environnement et la santé dans les transports (EUGT), financé par les trois constructeurs, aurait procédé à une étude pour prouver l’innocuité du diesel. Les entreprises ont depuis tenté de se distancier du groupe de recherche et affirmé ne pas être commanditaires de ces tests.

Nouvel attentat à Kaboul. Le centre de la capitale afghane a été encore une fois touché par une attaque terroriste, samedi 27 janvier,  via une ambulance piégée. Le bilan est d’au moins 103 morts et 235 blessés. Le ministre de l’Intérieur Wais Barmak a annoncé que de nombreux policiers ont été tués, alors qu’ils contrôlaient le véhicule. L’attentat s’est produit dans une des rues les plus surveillées de la capitale, en raison de sa proximité avec des institutions, comme le ministère de l’Intérieur. Une journée de deuil national a été déclarée.

Quatorze soldats maliens tués. Au moins 14 militaires ont été tués lors d’une attaque contre leur base a annoncé l’armée malienne samedi 27 janvier. Les Forces armées maliennes ont aussi déclaré 18 blessés et des dégâts matériels sur le camp de Soumpi, près de Tombouctou, suite à l’attaque terroriste. Deux jours plus tôt l’explosion d’une mine dans le centre du Mali, à Boni, avait déjà tué au moins 26 civils dont des mères et leurs bébés.

Turquie : garde à vue pour le président d’Amnesty International et mise en garde d’Emmanuel Macron. Le président d’Amnesty international pour la Turquie, Taner Kiliç, a été placé en garde a vue seulement quelques heures après sa sortie de prison mercredi 31 janvier. Il a été emprisonné pendant 8 mois après avoir été accusé d’entretenir des liens avec Fethullah Gülen, désigné par les autorités turques comme le cerveau de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016 et actuellement exilé aux États-Unis. La directrice du programme Europe à Amnesty International a dénoncé « des manœuvres étranges pour maintenir Taner prisonnier à tout prix ». À l’issue d’un dîner du Conseil de coordination des organisations arméniennes, mardi 30 janvier à Paris, Emmanuel Macron a mis en garde Ankara sur le tournant que pourrait prendre l’opération militaire « Rameau d’olivier »  dans la région d’Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie. Si celle ci s’avérait « prendre un autre tour qu’une action pour lutter contre un potentiel terroriste menaçant la frontière turque et que c’était une opération d’invasion, elle poserait un problème réel à la France. »

En Russie, l’opposition, malmenée, résiste. Alexei Navalny, le principal opposant du Kremlin, a de nouveau été mis en état d’arrestation dimanche 28 janvier pour participation à des manifestations illégales à Moscou. Il a finalement été relâché huit heures plus tard. Le grand concurrent de Vladimir Poutine, interdit de candidature, est systématiquement arrêté lors des manifestations. A moins de deux mois des élections, Alexei Navalny a lancé de grands mouvements dans plus de 100 villes pour boycotter le scrutin, en utilisant comme principal slogan : « Ce ne sont pas des élections mais une duperie ». Malgré sa libération, le candidat reste inculpé et devra se présenter devant la justice dans quelques semaines.

Le président tchèque Milos Zeman réélu. Le président pro-russe Milos Zeman a été réélu en république tchèque, samedi 27 janvier, avec 51,4 % des suffrages. Le candidat pro-européen Jiri Drahos, annoncé vainqueur par les sondages, n’a obtenu que 48,6 % des voix. Même si quatre candidats du premier tour lui avait accordé leur soutien, Jiri Drahos n’a pas réussi à convaincre les populations les plus pauvres des petites villes et des campagnes. De son coté, Milos Zeman, nationaliste, xénophobe et eurosceptique a misé sa campagne sur le rejet de l’immigration et de l’islam en s’opposant notamment à l’adoption de quotas obligatoires de réfugiés.

Premier discours de Donald Trump sur l’état de l’Union. Le président américain a prononcé, mardi 30 janvier, son premier discours sur l’état de l’Union. A cette occasion, les représentants des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) de l’État fédéral se sont réunis au Congrès pour écouter le président s’exprimer. Tout en conservant une rhétorique anti-immigration, Trump a semblé faire des gestes en direction des démocrates. Il s’est cependant félicité de la bonne santé économique américaine sans un mot pour ses prédécesseurs et a, entre autres, qualifié sa réforme fiscale de réforme la plus importante du pays.

FRANCE

Meurtre d’Alexia Daval : les aveux du mari. Jonathan Daval a reconnu avoir tué son épouse, Alexia Daval, après 48 heures de garde-à-vue, mardi 30 janvier. Celle-ci avait été retrouvée morte en octobre 2017, dans un bois de Haute-Saône, son corps en partie carbonisé. L’avocat de Jonathan Daval a commencé à plaider la thèse d’un homicide non prémédité, arguant qu’il aurait accidentellement étranglé Alexia Daval au cours d’une violente dispute.

Grève chez les aides-soignants. Les personnels des établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ont protesté mardi 30 janvier contre leurs conditions de travail. Ils ont réclamé plus de moyens, afin de s’occuper et soigner leurs patients « dignement ». Le mouvement était soutenu par plusieurs syndicats dont la CGT et la CFDT. Le taux de mobilisation (en comptant grévistes déclarés et personnels assignés), a atteint 31,8%, et le taux de participation (hors personnels assignés) 10,3%, selon la Direction générale de la cohésion sociale, qui dépend du ministère de la Santé. Agnès Buzin, la ministre des Solidarités et de la Santé, a assuré avoir entendu la colère du personnel et annoncé le versement de 50 millions d’euros supplémentaires pour les établissements dans le besoin.

Tariq Ramadan mis en examen et incarcéré pour viols. L’islamologue et théologien Tariq Ramadan, a été mis en examen et incarcéré, dans la soirée du vendredi 2 février, pour viols et violences volontaires, à la suite du dépôt de deux plaintes, les 20 et 27 octobre 2017, pour des faits remontant à 2009 et 2012. Trois juges d’instruction ont été désignés. D’autres femmes, qui ont témoigné anonymement pendant l’enquête préliminaire, pourraient déposer plainte à leur tour. « Il y a eu une chape de plomb pendant des années qui est en train de sauter », a souligné l’avocat d’une des deux plaignantes.

Une enquête pour viol réouverte contre Gérald Darmanin. Le parquet de Paris a rouvert l’enquête contre le ministre de l’Action et des Comptes publics le 22 janvier. Les faits remontent à 2009. Sophie Spatz (de son vrai nom Olga Patterson) a fait appel à Gérald Darmanin, alors en charge du service des affaires juridiques de l’UMP, pour un coup de pouce dans une affaire de justice la concernant. Ce dernier, d’après la plaignante, l’aurait forcée à avoir un rapport sexuel en échange de cette aide. Une première plainte avait été déposée en mai 2017 par le mari de Sophie Spatz pour abus de faiblesse, abus de pouvoir, voire viol, contre Gérald Darmanin. Le dossier avait été clôturé pour « absence totale d’infraction ». Dans le cadre de cette nouvelle enquête, suite à une nouvelle plainte de Sophie Spatz (seul le crime de viol ne serait pas prescrit), le ministre a reçu le soutien du gouvernement et du Président de la République, mercredi 31 janvier, alors que plusieurs membres de l’opposition ont réclamé sa démission.

Accident mortel entre deux hélicoptères militaires dans le Var. Deux hélicoptères de l’EALAT (école de l’aviation légère de l’armée de terre) se sont écrasés, vendredi 2 février, entraînant la mort de cinq militaires dans le Var. Alors que les deux appareils survolaient une zone qui leur était habituelle à cinquante kilomètres de Saint-Tropez, les deux hélicoptères sont entrés en collision. Parmi les victimes, trois étaient des instructeurs de l’école et deux des stagiaires du 4e régiment d’hélicoptère des forces spéciales. C’est l’un des plus graves accidents survenus en France ces dernières années. La ministre des Armées, Florence Parly s’est rendue sur place dans l’après-midi, le président Macron a quant à lui exprimé sa « grande émotion ».

Mathieu Gallet révoqué de Radio-France. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a retiré à Mathieu Gallet son mandat à la présidence de Radio France, mercredi 31 janvier. Pour la première fois, le CSA, comprenant sept membres, a révoqué un président de l’audiovisuel. Cette décision a été prise suite à sa condamnation, alors qu’il dirigeait l’Institut national de l’audiovisuel (INA) pour « favoritisme », le 15 janvier dernier. La décision doit entrer en vigueur le 1er mars 2018.

Législatives partielles à Belfort et dans le Val-d’Oise. Au premier tour d’une législative partielle, dimanche 28 janvier, à Belfort, le PS a été devancé par les Républicains et son candidat Ian Boucart avec 39 % des voix. Seuls 29,5 % des électeurs se sont déplacés pour voter. Dans le Val-d’Oise, la candidate de La République en Marche, Isabelle Muller-Quoy, est arrivée en tête avec 29,28 % des voix d’une autre législative partielle. La participation électorale y était aussi très faible : un électeur sur cinq, soit 20,33 %, a voté.

La BD en fête. La 45e édition du festival international de la bande dessinée d’Angoulême s’est clôturée par la remise du du Fauve d’Or 2018 à Jérémie Moreau pour La Saga de Grimr. Le Grand prix du Festival avait été remis, deux jours plus tôt, à l’américain Richard Corben. Cette année, à travers plusieurs expositions, le Japon a été mis à l’honneur, de même qu’Alix et Titeuf, deux personnages de BD emblématiques.

SPORTS

Open d’Australie : Federer remporte son vingtième Grand Chelem, Wozniacki son premier. Tenant du titre, Roger Federer a marqué encore l’histoire du tennis en remportant l’Open d’Australie pour la sixième fois. Ce succès a permis au numéro 2 mondial de porter son record de victoire en Grand Chelem à vingt titres. Au terme d’une finale accrochée, le Suisse s’est imposé en cinq sets (6-2 ; 6-7 ; 6-3 ; 3-6 ; 6-1) face au Croate Marin Cilic. La veille, Caroline Wozniacki s’est adjugée son premier titre majeur en prenant le meilleur sur Simona Halep en trois sets très disputés (7-6 ; 3-6 ; 6-4).

Euro de handball : La France bronzée. L’équipe de France de handball a remporté la médaille de bronze aux championnats d’Europe disputés en Croatie. Une fois la déception de leur lourde défaite face à l’Espagne passée, les Bleus ont réagi de la meilleure des manières en s’imposant face au Danemark en petite finale 32 à 29. Les Espagnols, bourreaux des Experts, ont remporté la compétition grâce à leur victoire 29 à 23 en finale face à la Suède.

JO 2018 : la suspension de 28 athlètes russes pour dopage annulée. La sanction de 28 des 43 athlètes disqualifiés lors des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014  et suspendus à vie par le CIO a été annulée par le Tribunal arbitral du sport (TAS), jeudi 1er février. Cette levée totale des sanctions ne garantie cependant pas aux 28 athlètes russes une qualification automatique pour les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang, qui débutent le 9 février.

PSG : Cavani, le nouveau prince du Parc. L’Uruguayen Edinson Cavani est devenu le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain, samedi 27 janvier, lors de la victoire face à Montpellier (4-0). Buteur dès la onzième minute de jeu au Parc des Princes, l’attaquant parisien a effacé des tablettes Zlatan Ibrahimovic et est devenu, grâce à sa 157e réalisation, le plus grand buteur de l’histoire du club de la capitale.

Ligue 1 : Marseille et Monaco ne profitent pas du faux-pas de Lyon. Marseillais et Monégasques avaient l’occasion de s’emparer de la deuxième place de Ligue 1 lors du choc de la 23e journée de championnat, dimanche 29 janvier. Mais malgré un match spectaculaire, l’OM et l’ASM sont repartis dos à dos (2-2). Un partage des points qui a profité à Lyon. Passé totalement à côté de son match face à Bordeaux quelques heures plus tôt (3-1), l’OL est resté dauphin du PSG avec une longueur d’avance sur Monaco et à égalité avec son concurrent olympien.

Coupe de la Ligue : Paris et Monaco se donnent rendez-vous. On connaît désormais l’affiche de la finale de la Coupe de la Ligue 2018. Et sans surprise, elle opposera le Paris Saint-Germain à l’AS Monaco, le remake de l’édition 2017 remportée par le PSG. Mardi 30 janvier, les Parisiens se sont imposés 3 buts à 2 sur la pelouse du Stade Rennais dans une rencontre marquée par l’utilisation de l’arbitrage vidéo à trois reprises. Le lendemain, les Monégasques ont pris le meilleur sur Montpellier (2-0) pour une revanche à venir sur le club de la capitale au Matmut Atlantique de Bordeaux le 31 mars 2018.

Top 14 : Montpellier crucifie Clermont sur le fil. Le champion de France en titre est en grand danger. Habituellement invincible dans leur antre de Marcel Michelin, les Clermontois ont une fois de plus cédé face au leader Montpellier lors de la 16e journée de championnat (29-30), dimanche 28 janvier. Cette nouvelle défaite a cloué les Auvergnats au dixième rang du Top 14, les éloignant encore un peu plus de la sixième place qualificative pour les phases finales.

WRC : Ogier passe la cinquième à Monte-Carlo. Pour la cinquième fois consécutive, le Français Sébastien Ogier a remporté le Rallye de Monte-Carlo, dimanche 28 janvier, une première dans l’histoire de l’épreuve. Le pilote Ford a lancé de la meilleure des manières la défense de ses cinq titres consécutifs de champion du monde en s’imposant sur cette première manche de championnat de l’année.

Grand Prix d’Amérique : Readly Express était pressé Le joker suédois Björn Goop a remporté la plus grande victoire de sa carrière en s’adjugeant le Grand Prix d’Amérique sur le dos de Readly Express, dimanche 28 janvier. Meilleure côte avant le départ, le duo a remporté avec quelques mètres d’avance la plus belle course de trot du monde.

 

Pin It on Pinterest

Share This