Au moins 74 personnes ont été tuées et un millier d’autres blessées mercredi 1er février en Egypte lors de violences en marge d’un match de football à Port-Saïd, dans le nord-est du pays. L’incapacité des forces de sécurité à maintenir l’ordre a suscité de vives réactions de colère et a provoqué des limogeages en série dès le lendemain, comme celui du président de la fédération de football égyptienne et du gouverneur de la ville.

-->

Pin It on Pinterest

Share This