Un groupe de militaires a réalisé un coup d’Etat au Mali, jeudi 22 mars, pour “mettre fin au régime incompétent” du président Amadou Toumani Touré (surnommé “ATT”). Les putschistes ont promis de remettre le pouvoir à un gouvernement démocratiquement élu dès que le pays serait réunifié, mettant en cause la gestion du conflit qui oppose depuis la mi-janvier le régime aux touaregs dans le nord du pays. La junte militaire a ordonné la fermeture des frontières “jusqu’à nouvel ordre” tandis que Amadou Toumani Touré se serait réfugié dans l’ambassade des Etats-Unis à Bamako. Ce coup d’Etat est intervenu un peu plus d’un mois avant l’élection présidentielle.

-->

Pin It on Pinterest

Share This