Depuis deux mois, des manifestants pro-européens manifestent contre le gouvernement ukrainien. À l'origine de ce conflit, le souhait du président Viktor Ianoukovitch de se rapprocher de la Russie plutôt que de l'Union européenne, pour des raisons économiques. La situation s'est dégradée après que le gouvernement a adopté des lois liberticides, restreignant notamment la liberté d'expression et de manifestation. Cette semaine, la police a donné l'assaut pour chasser les manifestants des alentours des bâtiments officiels. En tout, cinq morts sont à déplorer et plus de 300 personnes ont été blessées.

Pourquoi le gouvernement durcit-il sa ligne vis-à-vis des manifestants ? L'Ukraine risque-t-elle une guerre civile ? Benoît Vitkine, du service international du Monde, répond aux questions d'Olivier Clairouin

-->

Pin It on Pinterest

Share This