EMMANUEL MACRON

« Pour 170 000 interpellations pour usages de stupéfiants, il n’y a eu que quelques centaines de peines de prison »

 

Depuis le 16 février 2017, Emmanuel Macron a mis l’accent, dans divers meetings et interviews, sur la consommation de cannabis. Mais en l’espace de quelques jours, le candidat du mouvement En Marche a modifié les chiffres donnés par le rapport mené par la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives. Notamment le 18 février 2017, lors d’un meeting à Toulon. « Désintox » fait le point sur les vrais chiffres publiés dans ce rapport. 

Pour lire l’article de « Désintox » de Libération en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest

Share This