François Fillon

« Les 35 heures sont la première raison de la diminution des effectifs de police et de gendarmerie »

Le 9 mai 2016, sur France Inter, François Fillon a accusé les 35 heures d’avoir fait baisser le nombre de fonctionnaires, d’abord dans les effectifs de police et de gendarmerie. D’après les « Décodeurs » du Monde, ces baisses d’effectifs de policiers et de gendarmes ont eu lieu sous Nicolas Sarkozy, lorsque François Fillon était Premier ministre. Ces baisses sont liées à la politique de réduction générale des effectifs dans la fonction publique mise en place par l’ancien président, qui prévoyait le non-remplacement d’un départ à la retraite sur deux.

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest

Share This