Marine Le Pen

« Les entreprises françaises dans les années 90 pouvaient payer leurs homologues en ECU »

L’appartenance à l’Union européenne fait partie des thématiques qui divisent le plus les candidats de ce second tour. Depuis le début de la campagne, Marine Le Pen défend une monnaie nationale. Et pour les échanges avec les autres pays européens, elle envisage une monnaie commune. Elle prend en exemple l’ECU utilisé dans les années 1990, mais il n’était pas destiné aux échanges des entreprises comme l’affirme la candidate.

 

LE CONTEXTE

Parmi les principales propositions de son programme, Marine Le Pen prévoit le « rétablissement d’une monnaie nationale adaptée à notre économie » après une « négociation avec nos partenaires européens » . Néanmoins, la candidate n’exclut pas de faire coexister la monnaie nationale avec une monnaie commune en Europe. Celle-ci servirait aux banques centrales et aux grandes entreprises afin qu’elles commercent entre-elles. Pour appuyer ses propos, la candidate a affirmé que ce système existait avant la mise en place de l’euro. En effet, l’ECU était une devise internationale utilisée entre 1979  et 1999 pour stabiliser les taux de change entre les monnaies. Mais selon Marine Le Pen dans les années 1990 « les entreprises françaises pouvaient payer leurs homologues en ECU ».

L’EXPLICATION

L’ECU (qui signifie Unité de compte Européenne, en anglais) a été créé en 1979 avec le système monétaire européen (SME). Cet outil comptable n’était néanmoins pas une monnaie commune, il s’agissait d’un « panier » qui rassemblait toutes les monnaies européennes. Il a été utilisé jusqu’en 1999 pour faciliter les échanges commerciaux et  préparer le passage à l’euro en limitant la fluctuation des monnaies nationales. L’ECU n’était pas utilisé par les particuliers ou les entreprises comme l’affirme Marine Le Pen, mais par les banques centrales. En 1999, il a été remplacé par l’euro monnaie commune, sous sa forme immatérielle. C’est à partir de 2002 que les particuliers ont pu utiliser l’euro sous forme de pièces et de billets.

Ralitsa Dimitrova

Pin It on Pinterest

Share This