EDOUARD PHILIPPE

« 116 vies ont été épargnées (…) sur le réseau concerné par l’abaissement de la vitesse à 80 km/h »

Édouard Philippe présentait lundi 28 janvier 2019 un bilan provisoire de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Il a alors déclaré : « 116 vies ont été épargnées depuis le 1er juillet 2018 sur le réseau concerné par l’abaissement de la vitesse à 80 km/h. » Mais cette affirmation est imprécise. Comme l’explique ce décryptage de l’Œil du 20h, de France 2, ce chiffre résulte de la différence du nombre de tués au cours du second semestre 2018 par rapport à la moyenne 2013-2017. Pour retrouver ces 116 vies sauvées, aucun chiffre n’est disponible, en ce qui concerne les zones limitées à 80 km/h, entre juillet rt décembre 2018. Interrogé par France 2, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a expliqué que cette « estimation » vient d’une évaluation faite à partir des accidents ayant eu lieu hors agglomération. Or, sur 10 % de ces routes, la limitation est à 110 km/h et non 80 km/h. Les chiffres annoncés par Édouard Philippe sont donc partiellement erronés, puisqu’ils ne concernent pas seulement le réseau à 80 km/h.

 

Pour regarder la vidéo de l’Œil du 20h, diffusée dans le JT de 20h de France 2, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest