MANON AUBRY

«  En Chine, les inégalités se sont réduites de manière plus rapide [qu’en Union Européenne] »

Invitée de l’émission « Questions Politiques » sur France Info le 12 mai 2019, la tête de liste de la France insoumise, Manon Aubry, a déclaré qu’en « Chine, les inégalités se sont réduites de manière plus rapide [qu’en Union Européenne] ». Les propos de l’ancienne porte-parole de l’ONG Oxfam France ont d’ailleurs fait réagir. Pour évaluer les inégalités, il faut se baser sur le coefficient de Gini. Plus la valeur est proche de 0, plus les inégalités sont faibles. Inversement, plus la valeur est proche de 100 et plus les inégalités sont fortes. Et si aucune valeur n’a été mesurée sur l’Union Européenne, la valeur de l’indice de Gini en France était de 33,7 en 2010 contre 32,7 en 2015. En Chine, il était de 43,7 en 2010, et de 38,6 en 2015. Les inégalités se sont donc réduites plus fortement en Chine qu’en France sur cette période de cinq ans. Toutefois, selon Mary-Françoise Renard, « la comparaison avec la Chine [effectuée par Manon Aubry] n’est pas pertinente car la Chine était à la fin des années 1970 l’un des pays les plus pauvres du monde et le niveau de vie y a ensuite augmenté en engendrant de très fortes inégalités ». Elle continue, assurant que les « inégalités en Europe sont beaucoup plus faibles, donc leur baisse est évidemment moins importante ». Si les inégalités de revenu venaient à se stabiliser en Chine, cela serait « largement compensé par l’accroissement sans précédent des inégalités de patrimoine immobilier et financier, et par une forte polarisation, avec les plus riches encore plus riches », explique Sylvie Démurger, directrice de recherche au CNRS. L’économiste Mary-Françoise Renard explique qu’en Chine, les inégalités « s’accompagnent de l’inégalité d’accès aux services publics et ce, d’une façon incomparablement plus importante qu’en Europe ».
.

Pour lire l’article du « Vrai ou fake » de France Info, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest