BENJAMIN GRIVEAUX

« 6600 personnes meurent chaque année à Paris et dans les villes limitrophes de maladies respiratoires »

Dans le cadre d’un meeting au théâtre Bobino, le 27 janvier 2020, Benjamin Griveaux, le candidat à la mairie de Paris investi par la République en marche (LREM), a exposé ses ambitions, notamment environnementales. «Je veux que la Ville prenne soin de nos enfants. Elle ne le fait pas, en tous cas pas suffisamment, à commencer par la qualité de l’air que respirent nos enfants. 6600 personnes meurent chaque année à Paris et dans les villes limitrophes de maladies respiratoires. C’est deux fois plus que le nombre de tués sur les routes de France. » 

Ce chiffre est tiré d’une étude de l’Observatoire de la santé datant de juin 2016, réalisée en partenariat avec Santé publique France. Les chercheurs ont étudié l’impact de l’exposition chronique aux particules fines (MP 2,5) et révèlent que les conséquences sont respiratoires, mais aussi cardiaques.

Les données étudient toutefois la région parisienne et non Paris et sa couronne. En recoupant le nombre de décès évités si la pollution était moindre, le nombre de 6600 pourrait être atteint. Des scénarios plus réalistes sous-estiment cependant ces résultats.

Les propos de Benjamin Griveaux sont donc imprécis.

Pour regarder l’article « À la loupe » de LCI, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest