LAURENT FABIUS

« 7 millions de personnes meurent à cause de la pollution, et plus de 300 000 à cause du dérèglement climatique chaque année »

L’ancien ministre des Affaires étrangères, aujourd’hui président du Conseil constitutionnel a affirmé que, chaque année, 7 millions de personnes meurent à cause de la pollution et plus de 300 000 par le dérèglement climatique . Plusieurs rapports tendent à confirmer ses propos .

LE CONTEXTE

Invité au micro de Léa Salamé sur France Inter le lundi 11 décembre 2017, Laurent Fabius s’exprimait sur la tenue de la COP21 et ses enjeux environnementaux et diplomatiques. Laurent Fabius a donc rappelé que le financement public de la COP21 restait insuffisant face aux millions de personnes qui mourraient chaque année de la pollution mais aussi du dérèglement climatique. Ce sommet, qui s’est déroulé mardi 12 décembre à Paris a réuni une cinquantaine de dirigeants et s’est concentré sur la question du financement de la lutte contre le changement climatique. Question d’autant plus complexe puisque le nouveau président des États-Unis, Donald Trump, a retiré son pays de l’Accord de Paris pour le climat.

L’EXPLICATION

Selon un communiqué de presse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) datant de septembre 2016, 3 millions de décès par an sont liés à l’exposition à la pollution de l’air extérieur. Si on ajoute à cela le nombre de décès liés à la pollution de l’air intérieur les chiffres sont encore plus alarmants. En 2012, toujours selon l’OMS, 6,5 millions de décès étaient associés à la pollution de l’air intérieur et extérieur. Information confirmée dans la revue scientifique de référence The Lancet, en octobre 2016, qui décompte 6,5 millions de morts à cause de la pollution à l’échelle de la planète. Laurent Fabius a arrondi le chiffre de 6,5 millions au supérieur, en affirmant sur le plateau de France Inter que chaque année 7 millions de personnes meurent. Néanmoins les auteurs de l’article de The Lancet pensent que leur bilan « sous-estime » la réalité en raison de « nombreux nouveaux polluants chimiques qui restent à identifier » a indiqué le journal Le Monde.  

Par ailleurs, Laurent Fabius dit vrai lorsqu’il annonce plus de 300 000 morts chaque année à cause du dérèglement climatique. Un rapport du Forum humanitaire mondial de mai 2009 intitulé « L’impact humain du changement climatique – anatomie d’une crise silencieuse » le confirme. Elle indique que chaque année les changements climatiques laissent derrière eux plus de 300 000 morts, 325 millions de personnes en sont sérieusement affectées, 4 milliards de personnes y sont vulnérables et 500 millions encourent des risques extrêmes.

Globalement Laurent Fabius a raison de dire que la pollution tue chaque année 7 millions de personnes et que le dérèglement climatique en tue, lui, plus de 300 000.

Laura Hubert

Les sources à consulter

Pin It on Pinterest

Share This